,

Vous faites quoi pour la St Valentin ?

Moi perso, ce n’est pas une fête à laquelle j’attache une grande importance. Bon OK, je crache pas sur un ptit bouquet de fleurs des champs (vi je suis très champêtre moi) ce jour là (anémones mon chéri, anémones…). Depuis 8 ans que nous sommes ensembles, je ne me souviens pas que nous ayons fait un truc spécial pour la St Valentin, moi je peux pas, je suis trop cynique et je pourrai pas m’empêcher de me sentir con et de critiquer tout ce qui bouge au ciné/resto avec tous les autres. Et puis notez qu’avec un anniversaire d’amûûûûr le 31 janvier, le 14 février qu’est ce que je m’en fiche !
C’est donc sans hésitation que j’ai accepté un autre truc plutôt excitant pour ce soir là cette année…

Oui, ça y est je peux vous le dire, je peux me lâcher, j’ai le droit : le 14 je vais à la soirée organisée par Etam lingerie : un grand spectacle vivant, onirique au palais des sports. Une belle brochette d’artistes a été réunie pour créer l’évènement, comme Olivier Massart (grand metteur en scène de défilés de mode) ou Marco Prince (capable du meiiiillleurrrrr !!! Quoi ? Comment ? Vous ne connaissez pas FFF ?). Mais si je ne faisais qu’y aller ça ne serait pas drôle ! Non, avec Misshello et Anne-so on est les blogueuses de l’évènement et pour ça on vous a préparé des ptites choses sympatoches.

D’abord, je suis allée me cailler les miches aux champs élysées (que j’adoooooore cet endroit…) pour vous préparer un micro trottoir. J’avais toujours cru que c’était un truc tout simple, genre on arrête les gens, ils sont trop contents, on leur dit qu’on va leur poser une question, on oriente légèrement leur réponse, on met tout ça dans la boîte, et youpla, roulez jeunesse. Sauf que non, hé, j’ai appris un truc là : c’est un métier de dingue de faire des micros trottoirs, on se prend plein de scuds dans la tronche, on bafouille à la caméra, on trouve les réponses des gens un peu hasardeuses… Pfff, au début c’était pas gagné j’vous dit. Et puis progressivement je me suis montrée plus persuasive “s’il vous plaîît monsieur, une question sur l’amouuuuur vous pouvez pas me dire non !!” je me suis même lancée dans l’anglais pour contrer la parade “je parle pa la français” bien commode sur les champs (en même temps, je l’ai déjà fait…). Et puis, j’ai été assez surprise de la réponse des gens, vous verrez….

Ensuite, bonne nouvelle à vous qui lisez mon billet en entier et même pas en diagonale, vous avez bien raison, parce que vous allez peut être gagner des invits pour la soirée. Oui, j’ai 10 duos de places à offrir… Si vous êtes seule et que ça vous éclate moyen de rester à la maison en rêvant au prince charmant qui n’est pas là (oui, moi j’ai longtemps cru que la St Valentin était une fête de sadiques juste là pour t’enfoncer si t’es pas en couple), ou bien si vous n’avez pas envie de vous faire le tradi ciné/resto avec Julien et bien saisissez votre clavier !

Oui un ptit concours s’impose pour bien rigoler, et comme ici on est chez la méchante le thème sera : la loose de l’amour. Celles (ou ceux d’ailleurs) qui me raconteront leur histoire de rateau (infligé ou reçumais si, allez y, je l’ai déjà fait), déclaration d’amour naze, cadeau de St valentin saugrenu, situation gênante… et ce qui vous passe par la tête, vous avez bien compris le délire, j’accepte même les histoires de collège (voire de primaire) !

Allez, vous m’avez tellement fait rigoler avec vos cadeaux de noël !

Edit : vous avez jusqu’à vendredi !.

Tu veux des conseils blogging / entreprise en ligne ?

Si tu veux recevoir des astuces pour faire grossir ton audience, des idées pour créer de l’intéraction et de l'encouragement pour te lancer sans craindre les retours négatifs : Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




46 comments on “Vous faites quoi pour la St Valentin ?

  1. Je sais pas s’il est encore temps, mais comme j’en ai une bien bonne je me lance.

    C’était en vacances, dans un camping dans les landes. On était un petit groupe de jeunes à s’emmerder avec nos familles donc on passait nos journées ensemble, volley, plage, soirées à bavasser. Pas mal de mecs mignons dans le groupe, dont Matthieu, un dieu vivant, je le dévorais des yeux toute la journée, et je me demandais si je lui plaisais. Un jour qu’on discutait fringues avec les filles, je balances ça : “moi je suis une fille 36 : 36 les fringues, 36 les chaussures”, et Matthieu de rajouter en rigolant “et 36 le tour de poitrine !”. Autant vous dire qu’en plus d’avoir envie de partir très loin j’ai aussi laissé tomber avec lui !

  2. J’ai une mémoire sélective qui me fait oublier mes moments de solitude.
    Mais en lisant les love-loose des autres je me suis souvenue de quelques détails de mon passé d’adolescente romantique:

    en seconde j’avais des vues sur un mec de ma classe (j’étais la seule fille de seconde, on était 6 filles en tout dans le lycée). J’aurai pu en trouver un célib, bah non fallait qu’il soit avec quelqu’un. Alors je copine avec sa chérie pour faire mieux connaissance. Après une soirée passée à plusieurs, le lundi voilà mon Laurent qui me dit “Christelle t’a trouvée super sympa, elle qui pensait que tu avais des vues sur moi est rassurée… et moi aussi”.
    Après cet épisode j’ai abandonné la technique du contournement de l’obstacle… jusqu’au jour où j’ai rencontré Chéri mais ça s’est une autre histoire qui n’est en rien une love loose 🙂

  3. Pour la saint valentin, voilà le cadeau le plus beau et romantique que j’ai eu … j’ai été tellement emu, rien que d’y penser j’en ai encore une larme … et bien c’était : une parabole, oui, oui la vrai, le truc qui se met sur le toit qui est tout rond, très moche et qui sert à rien (j’avai déja la bonne vielle antenne !!) enfin voilà .. petite précision, ca cadeau c’est mon ari qui me l’a fait .. et le pire c’est que je suis encore avec !!

  4. Mon pire rendez-vous :
    Je m’étais inscrite sur “Adopte un mec.com” comme ça pour voir ! Et puis un garçon me plaisait bien donc hop ! Je le mets dans mon panier, on discute, il est sympa, rigolo… Je me dis pourquoi pas ?
    Le lendemain il me propose un ciné, un film d’auteur en plein après-midi je me dis que je risque rien donc j’y vais ! En retard comme d’hab, la séance a déjà commencé et évidemment, il ne m’a pas attendue ! Ca commence bien !
    Bon je rentre dans la salle, il y a un peu de monde mais une seule tête (très/trop chevelue) se retourne : j’en déduis que c’est pour moi. Le “chalut” me surprend un peu ! Je dois me retenir de rire ! Le défaut de prononciation c’est… déstabilisant !
    Bon… je vais essayer de faire abstraction ! Après le ciné, on va boire un verre… Il parle, il parle, il parle, il parle… il me soule oui ! Me pose une ou deux questions auxquelles il me laisse à peine répondre !
    Il me vanne un peu… quand je rentre dans son jeu, il ne comprend pas et me prend donc pour une idiote susceptible ! Ca commence un peu à m’agacer !
    Au moment de payer, je regarde dans le cendrier, juste 4 euros… je dois compléter…
    Je dois aller chez des amis je dois partir ! Mais pour finir ce rdv en beauté, le petit prétentieux me joue à la guitare une chanson de Radiohead ! La guitare, le défaut de prononciation plus mon état de nerfs… j’éclate de rire et m’enfuis !
    Inutile de préciser que je n’ai pas chercher à le revoir, je l’ai lâchement bloqué sur msn alors qu’il me parlait !

  5. Bonjour à toutes !
    Coucou, première fois sur ce blog, plutôt sympatoche ! Moi aussi, mon anniversaire de bisou c’est le 31 janvier… On vient de fêter nos 4 ans avec mon chéri alors à la St Valentin, on passera donc notre tour. :-))

  6. le plus beau lapin de ma vie : http://ladysenea.toile-libre.org/index.php?2008/02/04/235-caprices-insipides

    (y a pas que les hommes en crève-coeur )

  7. Pouah les looses amoureuses qui n’en a pas vécu.

    Je crois que ma pire loose c’était au lycée. je suis sorti avec un mec en soirée, la soirée c’est finis par un gros camping de duvet dans le salon. Au réveil, mon mister était tout simplement collé à une autre greluche, et quand je lui ai dis aurevoir pour partir il m’a fais la bise… grand moment de solitude.

    MAIS LE PIRE

    c’est que deux semaines après à une autre soirée re belotte. Je me dis bon il a changé d’avis… mais au réveil il était carrément plus là.

    J’ai eu le droit au texto “je préfère qu’on soit amis” , auquel j’ai répondu bon et bien on sera rien.

    Pas folle la guêpe …

  8. Haha je suis écroulée, ça me rappelle moi aussi mes premiers émois de midinette où j’étais transie d’amour pour un certain Sébastien que j’ai adoré de loin pendant 2 ans à l’adolescence avant de lui adresser la parole par hasard… et là déception ce beau gosse avait une voix de fausset totalement ridicule.. du coup j’ai trouvé son copain plus à mon goût mais il ne m’ont jamais considérées comme potablement possibilito probabilito copine jusqu’à ce que je les revoie 2 ans après avec un style plus féminin, plus sexy que pendant mes 3 et 4eme humanitées(en Belgique! cela doit correspondre à la 3ème chez vous..)du coup ils étaient bouches ouvertes en me voyant (et moi je savourais/ricanais intérieurement comme une sadique sexy et sûre d’elle :))) )

    Par contre point de vue loose love la st valentin .. je me suis fait une fois larguée ce jour là en maudissant la date et mon coeur en bouillie et le nez rouge mais en fait bon débarras maintenant j’ai trouvé l’homme de mes rêves tout va bien et je compte bien ne rien faire de spécial à cette date mais partir un petit w-e en amoureux ça vaut tous les cadeaux du monde…

  9. Plan loose
    Je suis restée célibataire pendant un long moment, mes c**** de copines avaient décidé de me présenter tous les pseudos minables célibataires pour casser ma sois disant solitude
    J’accepte d’aller diner sans connaitre mon “prince charmant”!!
    (si vous êtes parisiennes, vous connaissez sûrement l’hôtel Costes) pour un premier rendez vous il ne s’était foutue de pas foutue de moi,
    J’arrive au rendez vous : le mec adorable parlant trèeeeeeeeeees fort (genre je parle dans micro)mixé d’une haleine de chacal.
    bah je me suis sauvée en prétextant les toilettes, il s’est retrouvé tout seul à diné (oui je sais j’aurai pas du commandé,) oui il m’a insulte de tous les noms sur mon répondeur..
    mais bon, j’assume !!

  10. Moi je la fête pas, mais vos histoires sont assez drôles :p

  11. Ben cette année il se pourrait bien que le cadeau de St Valentin soit une demande de divorce que j’adresserais à mon futur-ex cher et tendre…
    Non les délais sont trop courts, ça sera sans doute pour mars mais ça aurait eu de la gueule non ?

  12. On était en CM2. Ma meilleure copine était amoureuse d’un certain Guillaume. Il lui offre un pin’s tout mimi en forme de coeur ou autre niaiserie (l’époque des pin’s c’est loin…). Mais les amours de jeunesse étant très éphémères, leur histoire se termine et je deviens officiellement l’amoureuse de Guillaume… qui m’offre un pin’s… du Crédit Agricole :le salaud !

  13. Bah moi je trouve que c’est une chouette idée

  14. La loose de l’amour toute une histoire hein:

    moi j’étais en 3éme j’etais folle mais folle amoureuse d’Antoine nous n’avions que 2 heures de cours ensembles par semaine que je passais à soupirer.
    Un jour j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai fait un t-shirt ou j’ai écrit en énorme:
    “Antoine et rien d’autre”
    Donc en cours je me décide je montre mon t-shirt à la face du monde les réactions sont trés mitigées certains apprécient d’autres trouvent ça abusé et là ou c’est la loose totale c’est que le pauvre Antoine, rouge de honte ,n’a plus jamais voulu m’adresser la parole du reste de l’année …

  15. Jme balade depuis quelque temps sur ton blog que j’apprécie beaucoup. Je me suis permise de te mettre un lien vers tes pages sur mon nouveau blog.

    Hum mon souvenir amoureux le plus humiliant… Je devais être en troisième (oui oui ça remonte) et j’étais éperduemment amoureuse d’un garçon de ma classe.Il incarnait pour moi l’homme idéal: beau gentil drôle etc etc… A cetté époque j’étais hyper timide (à la limite du maladif) et l’idée d’aller lui parler me rendait malade. Du coup,nos rapports étaient très limités…

    Un jour alors que nous étions en cours, je le vois se retourner et me faire de grands signes, me chuchoter quelque chose que je ne comprenais pas. Je suis devenue écarlate, mais pensant qu’il s’agissait là de la chance de ma vie, me me mets à répondre à ses signes et lui fais des grands sourires et des regards de biche. Notre manège dure quelques minutes (il était assez loin devant moi et je n’arrivais pas à discerner ce qu’il essayait de me dire discrètement dans le dos de la prof) jusqu’à temps qu’une amie assise à côté de moi me fasse gentiment remarquer qu’il ne s’adressait pas à moi mais à son pote qui était assis à la table juste derrière mon siège…
    Après cet épisode humiliant,je n’ai plus osé le regarder en face jusqu’à a fin de l’année…

  16. Le contexte : Collège, en 5ème, toutes mes copines formées, moi grande, fine, toute plate de partout, mes surnoms étaients, piqures de guêpes, planche à pain,oeuf aux plats et j’en passe…

    Cela ne m’empechant pas de sortir avec des mecs, un vendredi, je me suis mis en tete que j’était amoureuse d’un Fabien qui arretait pas de me charrier (Il était gros et moche je précise).
    Pensant à coup sur ne pas me prendre de rateau je l’invite dans le couloir et débute la discussion :

    Moi: Ca te dis de sortir avec moi?
    Fab: Non
    Moi: A bon? Mais t’es sur?
    Fab: Oui sur et certain…
    Moi: Mais t’as bien réfléchi quand même?
    Fab: Oui très bien, je veux pas de toi…
    Moi: Bon je vais quand même te laisser réfléchir
    Fab: Non c’est bon c’est pas la peine

    La grosse Loose!!!!

    Restons dans les gros :
    Pendant 2 ans au collège j’ai recu des lettres et poemes d’amour et cadeaux dans ma boite aux lettres…
    Moi je me suis fais le splus gros films et pensait que c’était un beau goss.. Et nan, c’était le petit gros à lunette toujours au fond de la classe qui trainais toujours avec un grand maigre un peu simplet…
    Du coup quand j’ai su que c’était lui, les lettres ont continués malgrés tout et là je suis devenu encore plus méchante 😉
    Niark Niark Niark

    Un bisous à l’homme qui partage ma vie depuis 3 ans et j’aimerais bien l’emmener à ce défilé moi ^^

  17. Je ne cherche pas à gagner avec mon histoire, je n’habite pas Paris. Cependant, je me souviens très bien de ma St Valentin de 3ème. On m’a posé un appareil…

  18. à la fin de mon année de seconde, mon copain de l’époque m’informe qu’il organise une petite semaine de squatte intensif dans sa maison de campagne en Normandie. “chouette”, que je me dis, sauf que durant cette fameuse semaine, mon père doit se faire hospitaliser et que je ne peux résolument pas partir à ce moment-là. mon côté romantique m’a fait penser que “machin” repousserait cette fameuse semaine, histoire de m’avoir à ces côtés aux bords de la manche mais que nenni! c’est limite s’il me rit au nez le saligaud. du coup, monseigneur s’en va avec sa garde rapprochée, un ami et trois amies (niaaa) que je n’apprécie pas particulièrement et moi, je reste à Paris, la larme à l’oeil mais surtout la rage au garde-à-vous. deux appels de sa part au maximum durant cette semaine de tous les dangers et des conversations à la Beckett, pas que je n’aime pas cet auteur mais en vrai c’est moins marrant qu’au théâtre. retour de monseigneur à la capitale: il m’informe d’une nouvelle excursion prévue dans sa foutue normandie, sans moi bien évidemment. plus de larmes à l’oeil que de rage au garde-à-vous cette fois-ci, je pars en vacances avec ma famille et il me quitte après mon arrivée, sinon c’est moins drôle et surtout trop risqué. deux jours après, il m’annonce officiellement qu’il sort avec cette bourrique de “M”, une des ses fameuses amazones normandes… du coup, j’ai mieux compris leurs escapades au pays du camembert (en plus j’adore le coeur de lion). du coup, après moult nouveaux contacts de sa part, je l’ai bien fait attendre Godot cet en****. bah ouais, à croire qu’en seconde déjà, il y a des don juans précoces, mais en plus moches 🙂

  19. J’ai une anecdote mais c’est un peu cracra huhu, je vais me retenir 🙂
    En tout cas chère méchante, ton rateau l’était vraiment! L’enflure!!

  20. Hu hu hu !! Vous m’avez bien fait rire ! J’attends encore jusqu’à vendredi pour vous départager.

  21. de la pure loose:
    C’était à Noël il y a deux ans. Je sortais avec Nicolas depuis quelques mois. Coincés tous les deux à Paris pour je ne sais plus quelle raison, nous avons passé la soirée chez des amis. Nous portions tous des déguisements de père noël… lorsqu’ à un moment, Nicolas croise son ex, se retourne vers moi et me dit que finalement, il ne m’aime pas. Je me suis retrouvée toute seule avec mon bonnet de père nöel qui clignotait…

  22. Ah j’en ai une j’en ai une !

    Plantons le décor : je suis étudiante, et dans mon amphi il y a un brun à lunettes qui me faisait terriblement craquer, toujours assis quelques places plus loin.

    On se lance quelques regards furtifs, rien de concret mais suffisamment pour rendre n’importe quelle fille “iiiiiiih!!!”. Mes amis me soutenant que “oui, il te regarde !”, je décide au bout de quelques semaines de me jeter à l’eau : je lui fais parvenir mon numéro.

    Les minutes passent, passent, et moi qui m’attendais à recevoir une réponse quasi immédiate, je dois attendre deux heures pour finalement recevoir la réponse suivante :

    “J’ai bien reçu ton message. Je suis touché mais je préfère te le dire : je suis homo. Je suis désolé.”

    =(

  23. Ah ah j’en ai quelques unes sous le coude. Bon on oublie celle du protestant intégriste qui voulait rien faire avant le mariage…

    Et aussi celle du mec qui me dit qu’il va falloir attendre la rentrée pour qu’on se voit, le temps qu’il plaque sa fiancée.

    La meilleure, la plus grosse honte, c’était en troisième. Je venais de me faire plaquer par l’amuuur de ma vie après un an de liaison (c’était long à cet âge là). Comme on avait décidé de rester ami il m’invite à son anniv. Moi j’accepte pour voir la tronche de sa nouvelle copine et aussi tenter de le rendre jaloux. Du coup j’accepte les avances d’un de ses copains qui m’intéressait moyen. Mais bon un peu quand même.
    Comme son anniv se passait en pleine nature, en camping sauvage, le copain en question m’invite sous sa tente. La il tente de me tripoter un sein, je lui dit “non” (timide mais ça voulait dire dégage) l’autre insiste pas et s’endort. J’étais limite vexée.

    Mais le pire c’était qu’on se voyait une semaine après pour la rentrée. Je pensais que l’idylle allait continuer tout du moins quelques jours. Je lui fais “salut !” et je m’approche pour l’embrasser : MEGA VENT, que dis-je un tsunami… il ne m’a même pas regardée…

    Une des histoires les plus pitoyables avec le recul.

  24. A Madame la gentille et ses amis,
    Je ne crois pas trop que vous soyez une méchante !

    C’est la première fois que je participe ou essaye de participer à un blog ! Alors essayons !
    Vous demandez un récit d’amour perdu, raté voir abîmé… Tout un pro-gramme ! J’ai 50 ans et je suis mariée depuis des années, mais l’amour existe toujours pour nous. Et j’ai lu avec curiosité et aussi intérêt tous les commentaires, c’est assez amusant et me rappelle que dans ma classe, il n’y avait pas de garçons. (C’était à une époque qui remonte à la préhis-toire). Tout cela me rappelle aussi une histoire d’amour dur à avaler, il y a très, très longtemps, nous étions un petit groupe d’amis 5-6, toutes les filles avaient leur chacun, et chacun avaient leur chacune… Moi j’en avais un, un très beau, romantique, frisé, grand, mince, beau danseur de rock, amusant, relativement distingué… Bref j’avais un petit béguin que je croyais partagé… Mais hélas, le laissant seul quelques minutes (pas longtemps vraiment !) Quand je reviens dans la pièce, devinez ce que mes yeux durent voir ! Assis sur les genoux de mon beau romantique, ma meilleure amie de l’époque ! Et ils n’échangeaient pas des informations informatiques, mais de gros bisous un rien déplacés ! Aïe ! Aïe ! Aïe !

  25. Bah nous non plus 8ième St Valentin ensemble, on a jamais fait grand chose, un petit cadeau, et un resto plutôt avant ou après !
    Sinon cool l’évenement Etam, bravo ! 🙂

  26. super droles vos love loose !!
    J’ai lourdé (y a pas d’autres mots) un pauvre type un 24 décembre, qui était venu me rejoindre en haute savoie ou je bossais alors qu’il était du nord… rrhhooooo
    sinon au collège j’étais folle amoureuse d’un type et lui pas du tout bien évidemment. et un jour ce mec accepte de sortir avec moi, bizarre. Ca dure 3 jours et il me plaque. Je n’ai appris que des années plus tard que c’est ma meilleure amie, dont il était amoureux, qui lui avait demandé de sortir “un peu” avec moi, en échange de quoi elle sortirait avec lui… Trop sympa l’amie

  27. Bonne idée une proposition de défilé, je n’ai jamais fêté la saint valentin, je suis anti!

    Histoire de love loose?
    C’était il y a 4ans, je pense, j’étais avec mon chéri actuel (maintenant 6 ans).
    Un soir, venant de nulle part, un mec en cours avec moi, pas mal mais mou du slip comme jamais m’appelle et chante dans mon tel enfin beugle “on va s’aimeeeeeer sur une étoile sur un oreilleeeeeeeeeeeer, sur un bateau ou dans un vieux grenieeeeeeer;;;etc” avec une voix horriiiiiible et bien bourrée dailleurs. J’étais avec une copine, on a tellement ri. Il hurlait, “annesoooo mais je t’aiiiiime”. Bon après il a laissé un message de 8 heures sur mon répondeur à base de “redécubrir ton bisage ou l’amur est néééééhéhéhé” (bien entamé le coco..).

    Le lundi matin, au début j’ai bien senti qu’il était un peu sur ses gardes (et puis peut-être ne se souvenait-il pas de tout donc honte doublée de crainte..)et puis il a fait comme si de rien n’était!je l’ai charié 5 mn et puis voilà!

    Je l’entends encore!

  28. ben moi j’en ai un tout frais , je viens de recevoir un texto : désolé pour tes problèmes, mais ne me contacte pas avant le 11 fév. biz. Si c’est pas la grosse loose ça

  29. ouh là, désolée pour le post de 30 km !!!

  30. A mon tour de vous raconter un plan loose 🙂

    Est-ce que les parisiennes se souviennent du Lo Sushi, ce restaurant japonais équipé d’écrans tactiles qui permettaient de discuter avec les autres convives au travers de la fonction chat…?

    On sortait assez souvent avec des copines dans ce lieu-là, on finissait en général toujours mortes de rire devant les pick-up lines délirantes des convives masculins de la salle…

    Pourtant, à part quelques discussions assez drôles ça n’avait jamais dépassé le stade du pseudo-virtuel.

    Et voilà qu’un soir le numéro 35 m’aborde, je lève les yeux et je tombe à la renverse en apercevant tout au bout de la salle un mec super canon qui me dévisage avec insistance en échangeant quelques mots avec son voisin de table.
    Wow.
    Je ne vois pas grand chose parce qu’on aperçoit juste les têtes au-dessus du petit train à sushi, mais c’est suffisant pour me plaire beaucoup ^^

    Evidemment la discussion s’engage par écrans interposés, il est charmant et spirituel, et après un nombre invraisemblable de messages et de sushis avalés de travers, je finis par recevoir son numéro de portable, et emportée par mon élan, je lui donne le mien. Il finit par quitter le restaurant avec ses amis et je termine la soirée avec les miens.
    A ma sortie du restaurant je trouve un message sur mon téléphone qui m’invite à prendre un café un peu plus tard et, évidemment, j’accepte l’invitation ^_^

    Quelques jours plus tard, je me pointe toute guillerette au rendez-vous, non sans avoir passé mille fois dans ma tête l’image du beau jeune homme aperçu là-bas au dessus des sushis qui défilaient à un train d’enfer…
    Sauf qu’à l’arrivée, le jeune homme qui m’attendait à la terrasse du café n’était pas celui qui me dévisageait avec insistance, mais son copain d’à côté !!

    En fait, c’était lui qui m’avait écrit toute la soirée et à qui j’avais répondu avec enthousiasme toute la soirée…

    J’avoue que sur le coup j’ai piqué un fard et j’ai juste envie de prendre mes jambes à mon coup et disparaître au coin de la rue !
    Et puis je me suis dis qu’au final son sens de la répartie et ses phrases drôles et fines m’avaient tout autant séduites que le physique de beau gosse de l’autre, et que ça valait au moins un café
    (bon bon, j’avoue, il n’était pas mal non plus ^^)

    Au final ça a duré un peu plus qu’un café, mais je ne lui ai jamais avoué que je l’avais pris pour son ami ^^

  31. Moi je crois que je vais gerer cette st valentin cette année…on va voir un de nos groupes préférés en concert le 14!Queens of the stone age 🙂

  32. Je ne suis pas très St valentin mais j’espère faire plus mieux que l’année dernière quand même (j’étais à l’hopital en train de me faire opérer, super!). Sinon histoire de loose love, j’en ai une mais que j’ai fait subir. Quand j’ai rencontré mon chéri actuel je n’étais encore qu’au lycée, je suis allé le voir pour lui dire qu’il me plaisait, il était accompagné d’un de ses copains, et là stupéfaction son copain se décompose, il croyait que c’était lui que je venais voir, j’ai ressenti une gêne énorme face à lui mais je ne savais quoi dire, situation très embarrassante surtout que finalement leur amitié a fini par rompre mais pas nous, ça fera bientôt 10 ans….vive l’amour!

  33. Ah la la, merci ça fait du bien de rigoler 🙂
    Bon moi je suis pas du tout parisienne mais je raconte ma loose à moi quand même…
    J’ai eu l’adolescence tardive…disons qu’en 3ème j’étais encore toute petite et pas du tout formée…Il y avait un mec de ma classe qui était fou d’une de mes meilleures copines, alors je lui promets de parler en sa faveur à la dite copine…
    Pour me remercier, il se met en tête de me trouver un prince charmant et demande discrètement à TOUTE la classe (sans me prévenir)…Je me souviens c’étais en Bio, il se retourne vers moi et me sors ‘J’ai demandé à Sébastien s’il voulait sortir avec toi, mais il a dit que même si t’étais mignonne t’es vraiment trop plate’.
    Evidemment, TOUTE la classe a entendu, alors c’était doublement la loose…
    Depuis j’ai enfin grandit, et j’ai une poitrine assez, euh, avantageuse. Je voudrais juste revoir ce Sébastien une fois dans ma vie pour savourer ma petite vengeance…

  34. sympa ces looselove stories!
    moi j’en ai une bonne,je devais avoir 14 ans,j’etais avec un gars depuis 1mois,(autant vous dire que 1mois a 14 ans,les bancs sont presque publiés,en plus il était plus agé de 1AN!!),bref cet été là j’étais en vacances avec mes parents en Espagne,donc loin de lui,donc déprimée,du coup mes parents m’achete une carte telephonique spécialement pour l’appeler,ce que je fais,et au télephone,on papote,la ligne est mauvaise,ca gresille un peu,et a un moment je comprends qu’il me dit qu’il m’aime!!!alors moi émue,je lui reponds que mOI AUSSIIII je l’aime!!!et il le dit plusieurs fois!et a chaque fois je dis “mais oui moi aussi!”mais au bout d’un moment,il HURLE dans le telephone”mais putain t’es sourde ou quoi ca fait une heure que je te dis que je te PLAQUE!!!
    et là ca a été l’horreur,j’ai eu tellement honte!!au lieu de racrocher direct,j’ai bredouiller un “ah!…bon…ben salut…”piteux

    et sinon un bon souvenir d’amour,mon homme avait du oublier le matin la st valentin ou l’annif de notre rencontre,bref,il rentre le midi avec un super bouquet de fleurs trop beau!et il m’avoue que pour l’avoir,il a du laisser ses cléfs en gage a la fleuriste,parce qu’il n’avait pas de sous sur lui mais ne voulait pas rentrer sans rien…trop mignon

  35. Mmmh je sais pas si c’est vraiment dans le thème mais j’suis assez galérienne niveau relations toussa et bref là, un garçon s’intéresse à moi : mignon, gentil, drôle, en 2ème année de médecine, bref nickel chrome. Problème? C’est le petit frère de la copine de mon frère. Alors bon se taper le beau-frère de son frère, ça l’fait moyen. Même la pire série américaine n’a pas tenté ce scénario !
    Donc bon j’ai du refuser, parce que j’assumerai jamais cette situation bizarre =D
    (j’vois trop ma mère : “Y’a pas assez de gars sur terre que tu le prennes lui?”)

  36. Tout premier com’ ici, ca se fete avec une St Valentin que même si je voulais l’oublier je pourrai pas…
    Loulou avaait décidé de me lourder ce jour là.1 ère déception.Mais comme c’est un mec complexe, il m’invite quand même au resto et m’offre même un parfum qui se nomme “Promesse” !
    Il est tordu et j’m’y connais pas !

    Finalement, ça fait même 2 ans et demi qu’on est ensemble…Il s’est bien rattrapé non ?

  37. Je ne suis pas très St Valentin non plus, pas besoin d’un jour spécial pour célébrer l’amour et les amoureux, tous les jours sont bons!!
    Cette année je serai à la montagne chez des amis, et je me lèverai très très tôt pour aller chercher mon amoureux qui va venir me rejoindre en train de nuit. Qu’il arrive ce jour là est juste une coincidence.

    Sinon mon plus joli souvenir de St Valentin c’est un énorme bouquet de roses offert par le mari de ma meilleure amie à l’occasion d’un diner chez moi. Je venais de quitter un mec, j’avais le moral dans les chaussettes, le mari de ma meilleure amie s’est dit que je méritais bien quelques fleurs pour cette journée là. Trop mignon.
    Je n’ai pas de souvenirs nuls de St Valentin, alors j’en donne un sympa 🙂

  38. j’étais petite et mes parents s’étaient séparés depuis 2 ans et je voulais absolument faire un cadeau à ma maman pour la St Valentin!!! allez savoir pourquoi! j’ai donc obligé mon papa a acheter des fleurs en pots sur lesquelles j’avais craqué pour que je puisse les donner à ma maman qui a été quelque peu surpise!!! mais je n’en démordais pas en disant que c’était une fête de l’amour et pas que des amoureux!!! la plante s’est éteinte il y a 2ans! Et je n’ai jamais fété la St valentin avec mon amoureux. Cette année ce sera soirée fille avec une amie dont le copain est parti pour un an au Japon…

  39. Je devrais passer ma soirée avec stephane rousseau…
    Enfin il sera pas tout a fait avec moi seule ms c’est un detail!!

  40. Et sinon heu… mon tout premier copain je l’ai largué le jour de la St-Valentin… Houuuu la méchante. niak niak niak.

  41. J’me fiance (allez on y croit) 😀

  42. Zut, zut, je suis à Paris… le 15 et le 16 février, pas le 14 !!!

    Bon, tant pis, je raconte quand même ma love-loose la + cuisante : j’ai 12 ans, je suis en 5ème, je ressemble à un garçon avec ma coupe courte et mes baskets. Je suis raide dingue de Stephan, le bogosse de 5ème4. Trop pleine d’audace (j’ai encore jamais eu de ptit copain, hein), j’envoie mes copines lui dire que je veux sortir avec lui. Et là, ce petit salopard : “ah mais ça va pas, t’as vu sa tronche, on a vu assez d’horreur pendant la guerre !!”. J’ai voulu porter un bonnet tout le reste de l’année…
    (le pire, je l’ai retrouvé sur copainsdavant, il est encore + hot aujourd’hui qu’il y a 20 ans… gniiiii)

  43. Bon moi ça remonte carrément au primaire, au cm2 pour être précise… J’avais le béguin pour un garçon de ma classe et pour lui déclarer ma flamme j’avais décidé de lui faire un cadeau fait avec mes petites mains : des petits moulages en forme de personnages de Walt Disney (resituons, on était en primaire, hein !!!). J’avais tout mis dans une boîte qui renfermait à la base une perforeuse-agrafeuse-taille-crayons, le genre de truc qui fait vraiment craquer les garçons de cm2, contrairement aux moulages cucus… Bref il a cru qu’il avait reçu cette perforeuse-agrafeuse-taille-crayons car elle était dessinée sur la boîte, et s’est vanté auprès de tous ses p’tits copains jusqu’à ce qu’il ouvre le cadeau… et là la grosse désillusion couplée avec une grosse honte! Depuis j’évite d’emballer mes cadeaux dans une boîte qui promet un meilleur cadeau…

  44. allez je me lance !

    Et je vais raconter ma situation gênante…

    Alors voilà, avec mon homme amoureux, au début de notre histoire, on vivait dans un minuscule studio. Le lit servant de canapé, le bureau de table pour recevoir… L’appartement multi-fonctions quoi !

    Bon alors, je disais que le lit servait aussi de canapé. Et inversement 😉
    Et forcément, un soir d’été, alors que la nuit venait de tomber, l’homme et moi sentons une attirance implacable. On se jette dessus. Faisons notre bidulle … La fenêtre est ouverte. On a oublié de fermer les volets… Ah ben oui, hein, l’attirance était soudaine, alors on n’a pas pensé à tout.

    Pendant notre folle partie de jambes en l’air, des applaudissements et des “ouah, vas-y” fusent”. L’homme lève la tête et voit un attroupement de gars à la fenêtre d’en face. Qui était au moins à 10 mètres, hein…

    On s’est fait avoir comme des bleus. On a roulé-boulé par terre. On est resté sans parler, sans se toucher et sans oser se relever pendant 1 heure.
    Après, on a même tiré au sort pour savoir qui irait fermer la fenêtre…

    Grand moment de rigolade après coup 😉

  45. AH je suis la première aujourd’hui…Voui très matinale moi!

    Et bien nous st valentin originale puisque ma fille fait sa représentation de théatre (dans un vrai théâtre) ce soir là. Et comme on aime pas non plus la St valentin on ira se siropter un ptit verre en bas de la maison…Quant à une histoire passée…faut que je réfléchisse.

    Bonne journée

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *