le super workshop

Tu veux vivre de ta passion en ligne sans avoir peur de te vendre ?

Sois ta propre boss ! Sereine, efficace et épanouie ! 💁 ✨grace à mon mode d'emploi secret -J'organise pour ça un atelier entièrement en ligne pour apprendre à vivre de ta passion en ligne 👩‍💻 sans avoir peur de te vendre 👯‍♀️ - Pour donner envie à tes clients potentiel de t'écouter sur les réseaux sociaux et d'acheter tes produits, tes services sans que tu ai peur de mal faire.

Ma valiiiiiiiiiiiiiiise !

Crédit photo – Sheenalu

Petit épisode de 3615 ma life – ou comment j’en suis venue à acheter une valise rose fluo avec un aigle sur le dos.

Mon retour du Kenya n’a pas été de tout repos pour les nerfs, et pourtant j’avais fait bon voyage, bien dormi, avec 3 sièges pour moi toute seule. J’étais en plus assez blasée par mon dernier périple en avion au mois d’avril et mes 6 vols consécutifs : Papeete > Sydney > Bangkok > Londres > Paris. 8h sans changement à côté c’était comme un trajet en métro ! Finger in the noze !

J’ai donc – pour la première fois de ma vie – pris tranquillement mon temps pour sortir de l’avion, passer la douane et me diriger telle un zombie vers le tapis à bagage.

D’habitude c’est mon stress number one en avion, mon seul stress tout court en fait. Je roupille au décollage, ouvre un œil à l’atterrissage, même dans les ptits coucous 20 places qui tanguent. J’ai pas peur en avion.

Par contre je flippe à l’enregistrement quand je vois ma valise glisser tout doucement dans les abîmes des trieurs à bagages avec sa mince étiquette sur le dos, telle une mère qui laisse son enfant à l’école pour la première fois. J’en ai presque la larme à l’œil. Idem à l’arrivée, quand les tapis commencent à cracher les sacs de voyage un à un, je le chercher des yeux, les mains jointes et l’air inquiet.

Là j’avais décidé de jouer la meuf zen que rien n’atteint, comme si j’avais vaincu une peur, j’étais si fière… Sauf que de valise il n’y avait point. Je suis repartie de l’aéroport sans ma précieuse chérie, un petit dossier bagage Air France à la main.

Pour une fois que je n’avais pas mis ma robe préférée, mes bijoux, et toutes les choses auxquelles je tiens dans mon bagage cabine on me perd ma valise. C’était comme une punition divine (oui allons y franchement, j’aime les tragédies grecques).

Je vous passe la soirée merveilleuse qui a suivi, à errer dans mon appart en pleurnichant.

Le lendemain coup de fil “Allooooooo, vous avez ti pas perdu une valiiiiise ?” – un particulier mal réveillé avait pris MA valise, l’avais fait rouler dans tout Roissy, l’avait mise dans son coffre de voiture et amenée jusqu’en Auvergne. “Abruti” me dis-je “vous seriez un amour de me la ramener” supplie-je dans le combiné.

Le jour d’après Air France m’appelle :” on a ramené votre bagage, il part ce soir, le transporteur va prendre contact avec vous et la livrer entre 21h et 23h”… Hihaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

0h14 – Je m’endors en serrant mon téléphone dans la main, sans nouvelle (quel sens du drame décidément…)

Le lendemain, j’appelle le service (unité spéciale) bagage Air France – des mecs qu’ils envoient au front pour se faire insulter parce qu’ils n’ont aucune info, ils sont sympas chez Air France. Je tombe donc sur un mec qui a mon dossier en ligne sous les yeux – comme moi- et qui me dit que “nooon on n’a pas encore trouvé votre bagage, les recherches continuent, veuillez rappeler ultérieurement”. Il ponctue toutes ses phrases par “aréoport” je crois que je vais décéder.

Après 5 appels du même genre pendant 2 jours, je passe en mode Glenn Close et harcèle le service info de Roissy pour leur extirper le numéro du transporteur des bagages perdus (je le vends 300€ – please RT).

Ils sont sympas, compétents, parlent correctement français, je me sens un peu soutenue. Mais pas de trace de mon bagage qui a apparemment été re-perdu à Roissy par Air France la win ! Il faut juste que je prenne mon mal en patience me dit-on…

Histoire d’éviter d’ajouter un ulcère à la longue liste des maladies qui m’attendent suite à la perte de ce bagage, je commence sagement à faire la paix avec mes ptites affaires. Je fais une liste de ce qui va vraiment me manquer, et en dehors d’une bague et d’une robe fétiche, je me rends compte que ce n’est pas si grave. La material girl qui est en moi est enfin devenue un vrai Jedi, Allaluia !

J’ai attendu quelques jours et ma valise est rentrée maison… J’étais quand même heureuse, je me suis roulée dedans comme un jeune labrador dans la rosée du matin.

Tu veux vivre de ta passion en ligne sans avoir peur de te vendre ?

Sois ta propre boss ! Sereine, efficace et épanouie !

C’est possible si tu gagne de la confiance 💁 ✨ grace à mon mode d'emploi secret

J'organise pour ça un atelier entièrement en ligne pour apprendre à vivre de ta passion en ligne 👩‍💻 sans avoir peur de te vendre 👯‍♀️

Pour donner envie à tes clients potentiel de t'écouter sur les réseaux sociaux et d'acheter tes produits, tes services sans que tu ai peur de mal faire.

Tout est détaillé ici

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




63 comments on “Ma valiiiiiiiiiiiiiiise !

  1. Ah oui, la crainte de la valise disparue; pfiout, je connais. J’ai beau avoir pris et re-pris l’avion (une année à transiter entre la France et l’Angleterre pour un Master), j’ai toujours cette crainte en arrivant devant LE tapis-roulant de-la-mort-qui-tue. A chaque fois je le fixe l’air de plus en plus inquiet en pensant: “aller, tu avs la sortir ma valise, mais crache-là bon sang, qu’est-ce que t’attends?!” Je me reconnais tout à fait dans ton post.
    J’ai beau avoir roulé ma bosse dans les aéroports, c’est toujours le même stress qui ne disparaît pas (mon record, 15h pour un Rennes-Exeter. Vol retardé, annulé, puis aéroport fermé donc atterrissage à Birmingham à 00h45 au lieu de 15h à Exeter, cherchez l’erreur. Et acheminement par bus vers Exeter, arrivée à 4h du mat’ pour un direct d’une demi-heure, cherchez l’erreur). Du coup, j’ai toujours un bagage flashy ou alors neutre personnalisé avec un vieux foulard bien pétant à la poignée ou un autocollant énorme, aucun risque de confusion comme ça. Quant aux objets auxquels je tiens, mes bijoux fétiches sont sur moi ou restent à la maison, mes fringues dans un bagage cabine avec les appareils de survie dont le lisseur fait souvent partie (sinon gare au dragon ball au réveil). Bref, perdre un bagage ne m’est pas encore arrivé (crossed fingers), mais je compatis. Et heureusement, ta valise a fini par retrouver le bon chemin et tu as pu en rire (et me faire sourire au passage). 😉

  2. C’est également toujours ma crainte : que ma valise se perde à tout jamais, qu’on me vole mes affaires, que les Monsieurs de l’avion la balancent tellement fort qu’ils cassent tout dedans…

  3. Heureusement que c’était au retour et non pas à l’aller ;)!!
    Pour anecdote il y a tout juste un an je partais avec Air France pour 2 semaines de voyages, sans valise pour mon frère pendant les 2 semaines et 2 jours pour mes parents et moi!! Je ne vais pas m’étaler mais jusqu’ici nous n’avons toujours pas recu un seul centimes de la part de Air france qui est censé rembourser toutes les dépenses lié à la perte du bagage sous 2 mois!!
    Ahah, en tout cas pour moi qui voyage énormément j’ai bien retenu la leçon : plus de Air france dans aucun de mes voyages à présent et tout se passe bien 🙂
    Et moi je le trouve sympa ton article 🙂
    Bonne continuation!!

  4. Éléonore, j’ai une drôle de nouvelle à t’apprendre ! Sais-tu que ta valise, a une double vie ?
    Je l’ai reconnue ici : http://www.vertcerise.com/wp-content/uploads/meuble-valise-recreate.jpg

    … en fauteuil….

  5. La même. Vers l’Australie. Sauf que la valise, ben elle est jamais reviendue.

  6. J’adore le ton de cet article, je t’imagine bien errant dans l’appartement telle une Phèdre moderne, en déclamant des tirades sur l’injustice du monde des transporteurs aériens… ou te roulant dans la rosée comme un jeune labrador.
    Mouarf !

    On ne m’a perdu ma valise qu’une fois, du temps où je faisais encore des voyages, et le lendemain elle était déjà retrouvée et livrée (je te passe sur les effusions délirantes que j’ai eues pour le livreur, ça doit être une des professions les plus couvertes de baisers au monde :-)), mais je compatis.

  7. Nous avons toutes le stress de la valise perdue…moi je bourre le bagagge cabine^^

  8. LOVE LOVE LOVE your blog!
    It’s awesome! <3

  9. Putain, fallait pas faire cet article, j’oserai plus jamais prendre l’avion. Plus ja-mais … En même temps, j’ai pris l’avion deux fois dans ma life … donc bon.

  10. J’ai bien ri en lisant ton récit ! Je me reconnais tout à fait dans ce que tu décris ! 😀

    J’ai trouvé que ta façon d’écrire ressemblait à celle de ta maman dans ce billet (et c’est un compliment). 😉

  11. Je suis contente que tu aies retrouvé ta valise !!
    Je ne connaissais pas cette histoire de poids à respecter et de bagages qu’ils font suivre en disant qu’ils se sont perdus (c’est tout à fait possible), mais je sais qu’avec l’augmentation du trafic aérien cela arrive malheureusement de plus en plus fréquemment.
    Je crois qu’il n’y a rien à faire quand on laisse sa valise que d’espérer la retrouver.
    Souvent les choses que l’on craint le plus finissent par nous arriver, ce qui est amusant dans ton histoire, c’est que pour une fois tu avais relâché la pression et que tu la jouais zen, la chose s’est finalement produite.
    Tu as raison d’investir dans une valise fluo, au moins on la repérera de loin 🙂
    Bises

  12. Heureusement qu’il reste l’humour pour contrer cette société anxiogène…
    Sinon bravo pour ce post amusant, je partage tout à fait cette conception du voyage en avion avec “même pas peur” dans l’avion et angoisse à la limite de l’hystérie lors de la remise des bagages!

  13. Dis-moi, j’espère que tu te rends bien compte que tes petits problèmes de bagages sont parfaitement risibles fa ce à ce qui se passe actuellement au Kenya et dans les pays voisins ?

    Non parce que si le pays “ému” et “touché, la moindre des choses serait de d’indiquer ne serait-ce qu’un lien vers la page de lien d’action contre la faim ou autre ? Ou pourquoi pas (soyons fou) monter une opé blogueuse genre “Tous les revenus générés par les liens ad zanox de cette page seront reversés pour la lutte contre la famine au Kenya et dans les pays voisins” ?

    • Oh mais oui je me rends bien compte, c’est un article que j’ai écrit pour écrire quelque chose de drôle et tout est exagéré, j’aurais peut-être dû mettre des sous-titres pour les gens qui n’ont pas d’humour ?

      Je ne veux pas entrer dans le genre d’opé que tu propose, je fais des choses de mon côté, ce n’est pas parce que je n’en parle pas sur ce blog que je suis une petite égoïste qui n’a pas conscience du monde qui l’entoure et qui n’essaie pas d’apporter sa petite pierre à l’édifice.

      • Eleonore,

        Bien sûr que cet article est drôle. Là n’est pas la question. Et au vu du nombre de comm’, tu n’es pas la seule à être une flippée de la valise… ( heu en ce qui me concerne…huhu)
        C’est juste qu’en tant que blogueuse, tu as une “vitrine”, une audience… et que tes messages sont lus par énormément de monde…
        Il ne s’agit pas de vouloir te métamorphoser en soeur Emmanuelle pour racheter tous les maux de ce bas monde. Ni de te culpabiliser.
        Néanmoins, ton blog, même si il est en quelque sorte une espèce de bulle sucrée et douce, un peu régressive, bref un cocon, est malgré tout relié au reste du monde par le biais de tes lecteurs/trices, en partie, en tous les cas.
        Et le parallèle avec la situation dramatique de l’afrique ne peut manquer d’être fait après ton voyage au Kenya…
        Après effectivement il existe des ONG, des spécialistes pour monter des opés humanitaires, ce n’est pas forcément TON rôle, en tant qu’Eleonore Bridge.
        De plus je ne prétend pas critiquer la personne que tu es hors ton “personnage”, je ne te connais pas personnellement ( quoique si je te croise un jour dans les rues parisiennes je ne manquerait pas de venir te saluer !).
        J’ai réagi avec mes tripes. Je connais un peu l’Afrique ( de l’ouest surtout ), et j’ai travaillé plusieurs années dans le social, alors, prends ça pour une “déformation pro” !
        Bonne journée à toi !

      • Le débat est intéressant et pose aussi la question du tourisme et de l’apport financier aux pays concernés, non?
        Eleonore a été invitée par l’Office de Tourisme. C’est clair que le tourisme pourrit de nombreux endroits, mais les conséquences de l’arrêt du tourisme dans ces pays à cause, justement de ce qui s’y passe en ce moment, est-ce que ça ne va pas simplement ajouter quelques milliers de gens sur les routes?
        En tant que lectrice, j’aime bien aussi être considérée comme un être doté d’un cerveau. Quand je vois les commentaires des bonnes âmes effarouchées comme Julie, qui ont l’air de penser que je ne suis pas capable de voir pas que les photos et les récits de ce blog ne sont pas la réalité de l’Afrique, ça m’exaspère. D’autant que je ne suis pas sûre que si Eleonore postait un lien sur Action Contre la Faim, il n’y aurait pas une Julie pour lui dire qu’elle est hypocrite et bouffe à tous les rateliers.
        Quant aux valises perdues, moi, j’aime bien, parce qu’à chaque fois que ça m’est arrivé, c’était un bagage super lourd et du coup, il m’a été livré le lendemain. 🙂

      • Alors je ne sais pas si c’est moi la “Julie” que tu cites, mais pour info, j’ai essayé de répondre à Eleonore deux fois hier, commentaires qui n’ont probablement pas été validé.

        En gros j’y indiquais que j’avais bien conscience qu'”Eléonore” était un personnage joué par Elodie (moi aussi j’ai un cerveau, merci). Je soulignais juste qu’il n’était pas forcément adroit de la part d’Elodie (qui elle aussi a un cerveau, nous avons toutes un cerveau, c’est dingue) de poster un billet faisant référence à ce voyage déjà décrié dans les circonstances actuelles.

        Voilà, je ne lui demande bien évidemment pas de nous faire une analyse géopolitique et économique du Kenya, ce n’est bien évidemment pas l’endroit.

        Je ne vois pas en quoi mettre un lien vers une ONG serait “bouffer à tous les rateliers” (pour infos, Pénélope par exemple avait mis sur pied une opé de ce genre pour Noël, il y a quelques années, et j’ai pas souvenir qu’on lui ait fait ce reproche). Si Elodie ne le souhaite pas, c’est son choix. Je trouve ça dommage, mais ça ne reste que mon opinion personnelle.

  14. Mlle Bridge…je ne sais pas trop où poster ce comm’, alors bon tant pis je le met là.
    Je passe “te” voir tous les jours, parfois je pose un petit mot…et, ben là, je ne sais pas trop par où commencer.
    Je sais bien que tu ne tiens pas un blog “social”, “politique “ou “humanitaire”.
    Ce n’est pas l’objet, j’entends bien.
    Mais il y a quelques semaines à peine, tu nous ramenais de superbes images africaines… du Kenya.
    La dissonance, le fossé entre tes photos, tes anecdotes, le luxe de certaines de vos escales et l’actualité de cette région du monde me met extrêmement mal à l’aise.
    Les autorités kenyanes ont elles fait en sorte que vous ne voyiez rien de l’exode massif de population ? De la famine ? Des familles décimées ?
    N’y a t’il eu vraiment aucune information ??
    Il me semble, mais là je porte presque un avis, un jugement, que si ce pays t’a touché, touché vraiment, un petit post, même dérisoire serait, comment dire, “le bienvenu”.

    • Je sais ce qui s’est passé au Kenya ces dernières années, mais bien évidemment, l’office du tourisme a tout fait pour occulter cela et je les comprends. Cela ne m’empêche pas d’être consciente de tout cela, c’est ce que j’ai évoqué dans mon post sur les Samburus.

      Je ne me vois pas écrire un article sur le sujet, je ne suis pas suffisamment experte et je serai à l’évidence d’une grande maladresse.

      Mais je comprends ta réaction.

      • Eleonore,

        Je te remercie très sincèrement de ta réponse. Vraiment.

      • Ce qui se passe toujours…

  15. Il y a une sacré ellipse dans le récit, puisque la valise rose fluo avec un aigle sur le dos n’est point évoquée ailleurs que dans la premere phrase du récit. Alors, je me pose la question : est-ce qu’une telle valise a été achetée, ou est-ce que c’est une mention imaginaire ? Parce que j’aimerais bien savoir s’il y a des magasins un chouilla snobs qui vendent des valises au look unique garanti 🙂

    Je me rappelle que dans un de mes premiers voyages importants de ma vie, il y a une douzaine d’années, j’avais agraphé une image de Ingrid Bergman sur ma valise qui était tellement neuve que j’avais peur de la confondre avec une autre du même genre (grand valise-sac Delsey noire du genre applatissable). Pour info, les 4 agraphes n’ont pas tenu les péripéties infligées à une valise faisant Montpellier-Paris-Helsinki ; j’ai quand même reconnu ma valise, mais depuis je préfère accrocher à la sangle des étiquettes bien particulières et solides (en plastique épais ou en cuir) avec mon nom et mon adresse… Et à lire les commentaires de cette note de blog, il faut vraiment faire ca pour chaque bagage enregistré !

    Quant aux bagages perdus (ou tellement en retard qu’on croit pendant un bon moment qu’ils sont perdus), ca m’est arrivé assez souvent pour que j’apprenne à ne jamais mettre l’essentiel dans une valise : pas les clés, ni le chargeur de téléphone (et pas non plus celui de l’ordinateur portable, de l’appareil photo), ni les papiers avec des infos importantes à l’arrivée, ni argent (ou objet précieux), ni aucune carte bancaire, d’identité ou de transport. Au contraire, je crois qu’il faut mettre quelque chose dont on aimerait qu’il soit perdu (un papier avec le numéro de téléphone de la belle-mère, par exemple), afin d’avoir au moins une raison de se réjouir au Cazoù.

    /Paul

  16. Que de souvenirs ! Ayant vécu à l’étranger, j’ai perdu ma valise cinq ou six fois – le pire fut avec Air France, qui m’a fait rater ma correspondance pour San Francisco (destination finale Seattle). Une fois à Paris, j’avais loupé l’avion à cause de leur grève, ils m’ont assuré que ma valise était bien à Paris. J’ai pris un nouveau vol (American Airlines a gentiment trouvé un autre vol alors que c’était la faute d’Air France, mon premier voyagiste) – en passant par Washington. Une fois là-bas, mauvaise surprise pas de bagages. Idem pour les autres frenchies – on a donc du déclarer leur perte. Arrivée à Seattle, ils ont voulu contacter CDG mais fermé ! J’ai attendu 3 jours, j’ai appris que ma valise m’attendait sagement à San FRancisco. Incroyable, elle était partie sur un autre vol interne avant le mien retardé ! Ils mettent donc les valises dans d’autres avions. Une autre fois à Nashville, le gentil monsieur a collé l’étiquette d’un autre passager sur ma valise, elle a donc pris la direction de Richmond au lieu de Paris. Enfin, à NY j’ai eu la chance de visiter leur entrepôt (immense, je vous raconte, comme un hall où on pourrait mettre 4 airbus) remplis de valises, sacoches, jouets, matériel perdu ! Absolument de tout ! Si votre bagage n’est pas étiqueté à l’extérieur (l’étiquette code barre est perdue, et pas d’autre étiquette avec nom et téléphone), ils ouvrent votre valise – donc surtout toujours coller une étiquette avec mail, téléphone et adresse. ça marche ! J’ai vu, je m’en souviens un immense carton rempli de peluches, et des milliers de bagages ! Et comme le disait une autre personne, si vous avez une samsonite noire très commune, personnalisez-là ! Etiquettes, porte-clés sur les bouts des fermetures éclairs. Les anciennes valises rétro sont sympa car uniques, mon cousin en avait une mais elle n’a pas résisté aux multiples chocs que nos bagages connaissent maintenant ! Il l’a récupéré à notre retour toute percée, avec du beau scotch marron pour tout tenir dedans.

  17. D’habitude je suis une lectrice discrète, mais là, j’ai l’impression que tu es entrée dans ma tête et a décrit mot pour mot ma peur panique de perdre ma valise. Je pars pour l’Egypte fin septembre et j’angoisse déjà maintenant… Je suis soulagée de ne plus être apparemment un cas isolé. Merci 🙂

  18. Ahhh et encore tu n’a pas tout vu ^^
    Moi ils ont éventré ma valise à coup de couteaux. J’avais des bottes d’équitation qu’une amie s’étaient fait faire sur mesure, et manque de pô elle ne lui allaient pas, mais moi elle m’aillait très bien. Lorsque j’ai vu les coupures, j’ai cru mourir. Je suis allée direct au coin réclamation. Je n’ai pas crié, je n’ai pas insulté. Les pauvres qui sont aux réclamations n’y étaient pour rien…. ils sont juste au mauvais endroit.
    Conclusion, fini cette chère compagnie française (c’était la première fois que je partais avec eux) je continuerais à faire mes voyages avec la compagnie low cost, qui a des stewward trèèèèèèèèèèèèèèès sympatiques ^^

  19. Ah l’enfer! J’ai trop peur maintenant!
    Enfin, je vais croiser les doigts pour en septembre, mais bon avec une escale, j’ai peur.

  20. Arf, moi ,non plus je n’ai pas peur en avion (pour le peu que je l’ai pris), et jusqu’à avoir lu ton billet (qui reste quand même très drôle!) et ses comm sur la perte de valise, je ne connaissais pas non plus ce stress. Or, partant dans un mois pile vivre trois ans au Bénin, je vais quand même être un peu obligée de prendre mes deux bagages en soute et là, j’avoue que de lire tout ça me refroidit un peu… surtout que mes valises ont un profil assez quelconque… Arf. 🙁

  21. Oh ben moi j’ai tellement peur en avion que j’avais jamais pensé à ma valise… En revanche si on me la perd, passée la béatitude d’être en vie, je pense que je pourrais mordre!!
    Merci pour ce récit excellent et très drôle

  22. Ah oui le stress!!! Je pense que j’aurais pleuré et piqué une crise de nerf!

    J’ai toujours un peu les boulot aussi.Je pars pour Bali en spetembre avec escale (et changement d’avion) de seulement 1 heure a Munich. Et meme si je fais confiance aux allemand, je vais mettre le minimum de trucs dans un bagage a main au cas ou..

  23. C’est l’angoisse la valise! Vu comment ils les jettent sur le tarmak. J’ai halluciné quand j’ai vu ça. Pour le coup, je suis du style à ne rien prendre de précieux ou de super joli (trucs basiques et passe partout).
    Par contre, en métro je flippe plus et je la tiens tout le temps (même syndrome que Mathi) surtout quand il y a des fringues qui coûtent un bras (ne devenons pas manchotes pour rien).
    Heureusement, tout est bien qui finit bien! (j’ai vu le cas en Turquie d’un couple qui n’avait pas reçu sa valise. Le monsieur était très malade et ses médicaments étaient dedans. Une vraie galère. Elle est revenu en Turquie quand ils sont rentrés en France après être passée en Suède. Et tout ça dans un aéroport régional! Cherchez la logique…).

    La solution magique: faire de l’origami avec ses vêtements et tout mettre dans un bagage à main ou… aller avec une valise vide et tout acheter sur place (tout dépend le pays…) ou.. ne pas prendre l’avion (mais bon…)

  24. Perdre le bagage arghhhhh je deteste ca !!!

  25. C’est mon seul stress quand je prends l’avion !!! Perdre sa valise, c’est horrible !

  26. L’angoisse ultime!!!! J’aime pas l’avion!!! Et j’ai bien raison!! D’abord j’aime pas être dans les airs et puis je déteste ne pas pouvoir lorgner ma valise du coin de l’oeil!!! Dans le train je regarde toujours toute les 30 secondes ma valise chérie!!!!!

  27. haha! …..j’ai travaillé en job d’été dans le fameux call center air france bagages perdus …je vous déconseille de partir avec une valise samsonite noire a roulettes et poignée rétractable, il s’en perd par milliers et difficile de retrouver la bonne…..
    les gens du call center ne peuvent vous aider que si qqun a retrouvé et scanné le tag du bagage dans le systeme (donc toujours vérifier que que le code barres autocollant ou luggage tag est bien accroché…) ce qui indiquera sa localisation ….et apres faut qu’il revienne à bon port !!!!!

    Goood luck si ca vous arrive; c’est pas une partie de plaisir …..

  28. Quelles périgrinations!
    Une amie d’Ecosse est venue nous voir fin juin, valise “perdue” également. Mais notre voisine, qui travaille à l’aéroport, nous a dit qu’en fait, ils les perdent rarement. C’est surtout qu’ils ont un poids à ne pas dépasser, et qu’ils font monter les animaux en premier. Et si le poids est juste, ils laissent les valises à l’aéroport et s’excusent de les avoir “perdues”…….

  29. Moi qui ne stressais jamais en avion jusqu’à présent (comme toi pour le vol et no stress des bagages), je vais commencer à flipper en sachant ce qui t’est arrivé…
    Par contre justement heureusement que c’était un retour du Kenya, ce n’est a priori pas la destination où on emmène habits de lumière et bijoux de dingues!

  30. Moi qui ne stressais jamais en avion jusqu’à présent (comme toi pour le vol et no stress des bagages), je vais commencer à flipper en sachant ce qui t’est arrivé…
    Par contre justement heureusement que c’était un retour du Kenya, ce n’est a priori pas la destination où on emmène habits de lumière et bijoux de dingues!

  31. C’est toujours mieux de perdre sa valise au retour qu’à l’aller, parce que se retrouver à l’étranger avec juste rien à se mettre, c’est pas fun fun.

  32. Même stress que toi à chaque fois que je prends l’avion ! Une fois, à San Francisco, on a attendu un temps fou devant le tapis roulant… Rien n’arrivait, on perdait espoir. Et finalement, alors que tout le monde était parti depuis une demi-heure, notre petite valise a débarqué : quel soulagement !

  33. I love your blog but my french is not so good…so I’m sorry there’s no more the translation button.

  34. Je comprend parfaitement ! En revenant de New York cet hiver, ma valise a mis plus d’un mois a être retrouvé par Air France, toutes mes petites affaires me manqué particulièrement la tenue spécialement acheté à New York pour le nouvel an ! Comme tu le dit si bien, le service air france ne donne pas plus d’informations quand on arrive à comprendre la personne qui nous parle.
    Je viens de rentrer de Londres et en priant pour que ma valise soit présente sur le tapis roulant… Mon angoisse number one quand je voyage désormais c’est de voir ma valise arriver ! Il est vrai pour mes amis c’est futile mais tant que ça ne leur ai pas arrivé on ne peux pas comprendre !
    Bonne chance pour tes prochains vols !

  35. La seule fois où ça m’est arrivé c’est a Venise, le week end où mon mari m’a demandé de l’epouser… “oui chéri, avec plaisir ! on peut aller m’acheter des culottes maintenant ?”

  36. Toutes mes aventures de voyage à sa fin) et qu’ils se souvenait de moi)

  37. je suis exactement pareille! prendre l’avion ne me fait pas peur du tout mais j’angoisse à chaque fois en enregistrant ma valise et au moment de la récupérer.
    Je ne peux pas m’empêcher non plus d’observer la mise en soute des bagages pour voir si je reconnais mon sac, histoire de voyager plus tranquille. Pourtant je prends l’avion assez souvent et il ne m’est arrivé qu’une fois de ne pas la récupérer (et d’attendre plus d’une semaine avant qu’elle n’arrive) donc je connais les appels désespérés à des gens mal informés et l’attente chez moi pendant des heures (“oui oui madame, on vous livre votre bagage demain entre 10h et midi”) pour rien…
    je pars demain en Espagne, je croise les doigts 🙂

  38. Je connais ça! En revenant du Sénégal, aucune trace de mon sac rouge…rempli de tous les cadeaux super que j’avais trouvé et de mon chargeur de portable…
    3 jours d’attente ma paraissant interminables! Moi aussi les larmes, le désespoir de na jamais le revoir.
    Je vous épargne la fois où j’ai perdu mon vanity de voyage avec tous mes produits de beauté/bijoux/parfum/maquillage…retrouvé 1 semaine après par une adorable voisine!

  39. Je me reconnais vraiment dans la description de la fille flippée ! J’ai beaucoup ri en lisant cet article !
    Et finalement je ne regrette pas de l’être, car la compagnie m’a plutôt donné raison…
    Air France est championne dans la catégorie “bagages retardés”. Cet été, elle m’en a paumé 3 – sur un vol européen pourtant. À sa décharge, je dirais que j’ai eu l’impression qu’ils se sont décarcassés, et j’ai tout récupéré (plus ou moins rapidement) en bon état.
    Cela restera une anecdote mais j’en ai eu des heures d’angoisse !

  40. L’angoisse quand même…
    Je dois avouer que moi heureusement ça ne m’est encre jamais arrivé, mais il faut dire qu’à Bruxelles ils sont super bien organisés. Le seule truc qui m’est arrivé c’est en rentrant de New York à JFK ils avaient chargé ma valise dans le mauvais avion et celui-ci faisait d’abord un stop par Londres. Du coup moi je suis arrivée à Bruxelles mais ma valise elle avait 2h de retard ^^

  41. Le flip de voir quelqu’un prendre ta valise par mégarde et pouvoir l’ouvrir etc… Brr rien qu’en y pensant
    Je ne souhaite ca a personne
    Par contre une fois on a assisté av ex-Mister me a une valise qui s’est retrouvé avec toutes ses entrailles
    dehors sur le tapis roulant de l’aéroport de Bénidorm , avec je te dis pas un soutif rouge, une chaussure
    qui ne demandait qu’a s’échappé…. La honte totale !
    Enfin tout est bien qui finit bien pour toi
    Continue de nous conter tes jolies aventures

  42. J’ai eu une expérience similaire il y a quelques années sur un vol direct Madrid- Paris. Ma valise a été retrouvée 3 semaines après à …NEW YORK . J’avais déjà rappelé en vain les magasins de toutes mes fringues adorées pour pouvoir les racheter.
    Mais bonne surprise : l’agence de voyage de mon entreprise m’a indemnisée de la perte de la valise.
    Donc valise retrouvée + indemnités = grande euphorie.

  43. je comprends le stress !

  44. Imagine l’angoisse si cela c’était passé en arrivant au Kenya!
    Moi ça m’est arrivé en arrivant en Inde! Quatre jours a attendre médicaments, changes, tout…
    Pendant cette épreuve on se sent bête, vulnérable, puis libre et enfin plus fort!

    As tu seulement été indemnisée??

  45. Heureusement tu as retrouvé ta valise moi j’aurais fait pareil quqe toi !
    Bises

  46. Prenant minimum 4 fois l’avion par an car j’habite Boston, j’ai pris un fou rire en imaginant l’air inquiet que je dois avoir comme toi à chaque fois au moment de récupérer ma valise, souvent 2 même… Le pire c’est la seule et unique fois où nous avons voyagé en 1ère (et vider la carte American Airlines de nos points fidélité), ils ont égaré deux jours nos valises! L’avantage c’est que j’ai pu pleurnicher et hurler dans mon téléphone, la dame faisait mine d’être TRES compréhensive 😉

  47. L’angoisse ! Il vaut mieux perdre sa valise au retour car à l’aller quand on s’envole sous les tropiques le maillot de bain et les tongs ne peuvent que manquer et ça, ça gâche un voyage. Pour éviter ça, je pars toujours avec le minimum vital que je glisse dans mon bagage à main… au cas où ….

  48. Ton récit est amusant, et vu que le dénouement est heureux, j’ai le droit de dire que ton récit est drôle ! N’empêche je suis sûre d’y penser quand je prendrai l’avion maintenant 🙁

  49. Alalalalala j’avoue que c’est ma pire crainte ça :-/
    Tu as eu beaucoup de chance de la retrouver au final!

  50. Moi aussi j’ai trop peur que quelqu’un prenne ma valise pour la sienne, je ne possède donc que des bagages aux couleurs improbables, flashy à souhait et pour l’instant rien de ce genre ne m’est arrivé, mais c’est vrai qu’au moment fatidique du tapis roulant, je guette l’arrivée de ma valise comme une dingue!

  51. Quel bad!

  52. on m´a perdu ma valise 3 fois déjà, même si je l´ai retrouvé à chaque fois, depuis j´ai toujours mes objets de valeur avec moi…
    Mais comme je prends toujours mes vêtements préférés pour voyager, je tremble toujours!

  53. pas drôle comme aventure, j’ai aussi la même crainte quand je prends l’avion. tout est bien qui finit bien 🙂

  54. Comme je te comprend … trop bien!
    J’ai vécu ce drame lors de mes deux derniers voyages …
    Le premier en revenant de Laponie: Nous avions rater la correspondance à Helsinki et nous avons été redirigé sur un vol passant par Francfort, les bagages n’avait pas suivis. C’était tombé juste au moment ou il y avait eu cet épisode catastrophique à cause de la neige et des tonnes de bagages abandonnés trainaient dans la salle des arrivées … Nous les avons récupérer 4 jours plus tard … Mais quel stress! c’est la ou je me suis rendu compte que vivre sans lisseur, m’était devenu impossible! 🙂

    Le deuxième a eu lieu en revenant du Maroc en Juin…
    La valise est sortie sur le tapis mais pas les sacs de golf!!! Panique totale .. Heureusement nous les avons récupéré le lendemain.

    Les personnes que j’ai vue au service des “Litiges Bagages” (Dommage qu’il n y a pas de programme de fidélité) m’a dit que ce genre d’incidents était de plus en plus fréquent avec l’augmentation du trafic … En gros il va falloir s’y habituer!
    Mais comment résister à l’envie d’amener les vêtements que l’on adore ou notre panoplie de produit de beauté …. C’est une vrai travail sur soi ….

  55. C’est horrible !!!!!! Il n’y a rien de piiiiiire, mais alors de piiiiiiiiiiiiiire que ce qui t’es arrivé !!
    J’aurai pleuré toutes les larmes de mon corps si j’avais perdu comme toi mes bagages !!
    Heureusement, tout est bien qui finit bien !

  56. S’il faut mettre des choses auxquelles on ne tient pas vraiment dans sa valise, au cas où elle se perdrait dans les ‘sous-terrains’ de l’aéroport,…. autant partir sans valise^^
    tout ce qu’on met dedans, généralement, on y tient.. ^^
    Mais comme toi, c’est l’une de mes plus grosses craintes lorsque je prends l’avion: perdre ma valiiiiiiise………

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.