Mais pourquoi “la méchante” ?

mechantOn me pose souvent la question, “mais pourquoi tu as choisi ce pseudo, t’es pas méchante ?”.
Effectivement, il n’y a qu’à parcourir ma rubrique coup de pute qui ne compte que 3 pauvres petits posts pour constater que je suis pas si méchante que ça, alors pourquoi ce pseudo ?

Honte à moi amis bloggueurs, mais j’avais décidé que les blogs c’était pour les petits cons narcissiques sans vie sociale qui s’imaginaient que leurs histoires pouvaient intéresser les autres !! J’ai donc débarqué sur le blog de Jérôme avec la ferme intention de me foutre de sa gueule. J’ai commencé à poster un tas de commentaires vraiment pas sympathiques et du coup j’ai choisi comme pseudo “la méchante” (mais vu le contenu de mes commentaires j’aurai aussi pu mettre “la ptite conne”). Au bout de 5 commentaires bien “méchants” je me suis rendu compte que j’étais donc une petite conne méprisante, et que c’était moi qui était ridicule. J’ai alors présenté mes excuses à Jérôme et deux semaine plus tard je créais ce blog en gardant le même pseudo que je trouvais plutôt marrant.

Voilà vous savez tout !!.

Tu veux des conseils blogging / entreprise en ligne ?

Si tu veux recevoir des astuces pour faire grossir ton audience, des idées pour créer de l’intéraction et de l'encouragement pour te lancer sans craindre les retours négatifs : Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.