Ma vie, mon blog

Ikea deco-20

Chaise Ikea*, bureau AmPm, vase Ikea*, lampe Ikea* (pour le reste, me demander dans les comm, on voit trop de choses dans cette image^^)

Il y a quelques semaines, quand je vous ai parlé de se déconnecter j’ai lu que pas mal d’entre vous avaient du mal à le faire à cause de leur blog et ça m’a fait penser à la grosse détox que j’ai faite il y a 2 ans.

Quand j’ai ouvert ce blog, je suis vite devenue accro. Normal, quoi de plus cool que de pouvoir partager ses passions et ses idées avec plein de gens connectés un peu partout. Je rafraîchissais mes mails en permanence pour voir les nouveaux commentaires et je pensais à mon blog h24. Et c’était cool parce que ça me forçait à toujours aller explorer plus loin et donc à me sortir de chez moi pour vous faire découvrir plein de choses par la même occasion.

Ça a malheureusement eu aussi un gros effet pervers : j’étais toujours en train de documenter ma vie et j’étais hyper angoissée à l’idée de rater une photo, un sujet, un post pour mon blog. Je suis devenue un véritable tyran pour mon mec de l’époque qui devait sans arrêt me prendre en photo partout où j’allais et je ne pouvais pas manger un plat sans le prendre d’abord en photo sous toutes les coutures (et lui non plus) (c’est marrant quand je dis ça je me rends compte qu’avec instagram c’est une tendance qui s’est répandue un peu au delà).

Je vois tellement de blogs aujourd’hui dont je devine les dessous : le couple qui se fâche parce qu’une séance photo prend trop de temps, le mec qui en a marre de devoir toujours être dispo pour prendre sa copine en photo en vacances… je connais trop bien tout ça.

C’est presque aliénant parce qu’on finit parfois par faire des choses juste pour alimenter son blog, ou on ne vit pas vraiment l’instant parce qu’on est trop occupé à tout documenter.

J’ai compris ça il y a 3 ans quand je suis partie en voyage avec celui qui partage désormais ma vie. Il ne s’est pas du tout laissé faire et ça a été difficile. Je ne me rendais pas compte à quel point j’étais pénible avec mes photos et surtout avec mon angoisse de rater quelque chose et j’ai mis du temps à le comprendre.

Aujourd’hui j’arrive à bien tout dissocier, surtout quand je voyage, à consacrer un moment précis à ce qui va concerner mon blog, et à vivre l’instant présent le reste du temps. Le blog est devenu ce qu’il aurait toujours dû être : un petit bout de ma vie, pas un mini documentaire de mon existence 😉

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 5

    Overall Score

  • Reader Rating: 1 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




59 comments on “Ma vie, mon blog

  1. Les photos, le blog et mon couple, c’est un peu l’histoire inverse.
    Mon amoureux faisait beaucoup de photos avant, sans avoir de blog ou quoique ce soit ; par plaisir de ramener des souvenirs de nos voyages. Et, à l’époque (ça fait 9 ans qu’on est ensemble, donc ça commence à dater ^^ ), j’en faisais très peu, donc j’étais un peu celle qui attendait qu’il ait terminé.

    Avec le blog, je me suis mise à prendre plus de photos. Mais je n’ai jamais aimé rester 3 heures sur un même endroit. J’appuie généralement 2-3 fois sur le bouton en rafale, pour éviter le flou de mouvement, et on passe à la suite. Je n’ai pas envie de voir les choses dans la petite lucarne de l’appareil, mais j’ai aussi envie de ramener des souvenirs, pouvoir montrer ça à notre famille et aux grands-parents qui ne voyagent pas, et partager sur le blog. Si bien que ma carte SD est pleine de photos, mais que ça ne prend jamais le pas sur l’expérience et le vécu, ce qui me semble le plus important. 🙂

  2. C’est clair, je comprend que ce soit grisant de poster de jolis articles, et de jolies photos. Je me rend compte depuis que j’ai mon reflex qu’il prend une place importante je me fixe des limites simple. Qu’il ne deviennent pas trop imposant dans ma vie: avec chéri je ne traîne pas 10 minutes pour tirer une photo qui ne plaira certainement qu’à moi. Et puis zut c’est pas grave si y’a 2 semaines qu’il n’y a rien sur le blog, je poste sur instagram plus régulièrement. Et quand j’aurai de bonnes choses à raconter je publierai ! On est pas aux pièces, puis c’est pas mon métier !

    La vie entière est devenu une télé-réalité ou il faut en permanence se mettre en scène, mettre sous projecteur ce que l’on mange, ce que l’on porte, ce qu’on fait! Pas évident avec les vlogs, youtube et les blogs on va quelques fois trop loin… Vivant quelques fois trop dans un monde irréel, à se mettre en scène à mettre sa vie en scène on fini par se perdre sois-même !

    Continues sur cette voie Eleonore, j’aime ta façon de voir les choses 🙂

  3. Bonsoir, c’est marrant, nouvelle dans la blogosphère, je demandais en début de semaine à mon homme si ce blog était un trip ego narcissique ou une réelle envie d’écriture et de support pour mon boulot? Je suis fascinée par toutes ces blogueuses qui se prennent en photo sous toutes les coutures, scénarisent leur vie mieux qu’un numéro de Vogue et instagram chaque moment de leur journée. J’ai envie de faire pareil… Mais je n’y arrive pas! J’aime profitez des moments ensemble tellement rares chez nous! Comme dit plus haut, c’est peut être pour ca que je ne vivrais pas de mon blog! Bonne continuation

  4. Je suis une grand-mère aussi (10 ans en avril de l’année prochaine pour mon blog) et je suis super fan du parcours et de la tonalité actuelle de ton blog. Cette spontanéité “retrouvée” après ces questionnements… C’est le pied à lire (je suis pas mécontente de ne pas m’être trop éloignée de ton flux RSS !). Bon vent !

  5. Moi qui suit ton blog depuis assez longtemps (ou en tout cas j’ai lu beaucoup de tes anciens articles :D) je trouve que tu as beaucoup évolué et c’est toujours un très grand plaisir de te lire! Tu as une façon d’écrire très agréable. Et j’adore tes photos!

    Je suis nouvelle sur la blogosphère et je me suis récemment inscrite sur Instagram, et j’avoue que c’est rapidement addictif. J’ai envie de tout partager, montrer ce que je fais. C’est bien mais je vois rapidement les limites (genre, aller sur instagram à 1H du mat, inutile quoi).

    Bonne continuation en tout cas, et bisous!

  6. Je trouve que tu as pris une très bonne direction…Vouloir s’exposer à tout prix n’a pas que du bon et il faut savoir profiter des choses sans les documenter (j’ai du mal encore, mais parfois je pars sans téléphone pendant plusieurs jours et ça fait du bien).
    Ayant une marque d’accessoires, je me suis fait remonter les bretelles par un copain en marketing parce que je montrais des choses personnelles sur les réseaux sociaux (et ça n’a rien à voir avec ce que je fais…) donc j’apprends petit à petit à dissocier tout ça…
    Sinon tu as vu la nouvelle collection d’Habitat?tellement magnifique…
    Allez, bonne continuation!

  7. J’imagine bien ce que ça peut être de passer tout son temps à penser à son blog et au contenu.
    Nous, on a résolu le problème facilement : Notre blog de voyages est en retard dans la publication de ses billets de façon perpétuelle !
    Évidemment au départ, ce n’était pas voulu, mais tenir un blog à 4 mains n’est pas chose aisée, surtout quand l’autre moitié travaille dans la recherche, c’est-à-dire, tout le temps 😉
    On a accumulé le retard dans la publication des photos (puisque c’est son truc, c’est lui qui prend les photos et passe un temps dingue dessus), et donc des billets. On doit avoir 3 ans de retard sur notre blog, et même si de temps en temps on actualise avec des billets récents, il reste toujours des trous par ci par là.
    L’avantage, c’est qu’on revit des moments passés au lieu de les publier dans l’instant. Par exemple, très bientôt je pourrais publier les photos de nos 1 ans de mariage (c’était juste il y a 4 ans, ahahah)

    Enfin, je pense qu’on passe trop de temps connectés en général, et il faut savoir prendre justement du temps juste pour soi, pour vivre les choses à fonds. On part d’ailleurs ce weekend en rando dans les montagnes de Georgie (US) et ça va nous faire une sacrée coupure !

    Bon weekend à tous/toutes !

  8. Tu es décidément la plus “sage” des blogueuses, c’est très appréciable de trouver chez le toi le naturel qui s’est perdu (presque) partout ailleurs ! Bon vent 🙂

  9. Tout à fait d’accord!

  10. Merci pour ce billet ! Il est super! Plein de réalisme

  11. Ton post tombe encore à pic. J’étais en pleine “création” (grâce à des tutos car je n’y connais rien) de mon blog il y a 3 semaines sauf qu’en le construisant, j’ai plein de contradictions qui sont arrivées: je m’éclate à bidouiller la mise en page mais je suis tellement perfectionniste que ça devient obsessionnel et que ça prend le pas sur mes autres loisirs que je veux justement développer pour enrichir mon blog, je suis persuadée que le blog serait mon moteur pour créer/découvrir/lire davantage mais je trouve ça finalement très pathétique, j’ai très envie d’en faire un truc chouette et beau avec des choses à partager mais en même temps ne tiens pas du tout à m’exposer, j’ai envie que ça marche et en même temps que ça reste confidentiel (voire que personne n’y ait accès, comme un journal intime…) pour éviter l’aliénation et/ou la critique.
    Bref, autant dire que c’est bien mal barré. D’ailleurs, du coup, connais tu un truc (genre logiciel ou autre) qui permette de créer un blog qui ne serait pas à la merci des internets? (en gros oui un journal intime moderne!).

    En tous cas, ta vision des choses est chouette et se ressent dans l’atmosphère de tes billets actuels. Mais peut-être n’en serais-tu pas là aujourd’hui (sur le plan professionnel, personnel et financier) si tu n’avais pas décidé d’en faire un mini-documentaire pendant longtemps…?

    • Hé hé tu te poses beaucoup de questions… j’ai plutôt envie de te dire, vazy, lance un truc, ce ne sera jamais vraiment parfait ni exactement comme tu veux, mais ça évoluera et toi avec.

      Un outil pour avoir un journal perso en dehors des internet désolée je ne connais pas, mais c’est sûr ça existe ^^

    • J’utilise l’application Day One (pour Mac, qu’on peut synchroniser pas différents moyens avec ses versions iphone ou ipad). Je la trouve vraiment très bien et si on veut vraiment elle permet un partage rapide en ligne. Mais sinon ça reste privé et accessible de n’importe ou en même temps 🙂

  12. pardon mon commentaire a été posté deux fois, toutes mes excuses, loin de moi l’idée de troller ! 🙁 tu peux en effacer un des deux…

  13. J’ai trouvé la solution ! Sur mon blog, je ne mets pas de photos de nous mais de mon chien (qui lui ne râle jamais s’il y a une croquette à la clé, je ne peux pas en dire autant de mon homme !), ou sinon je dessine (mal mais tant pis).

    Mais il est vrai que blog ou pas blog, j’ai toujours été très chiante pour les photos, j’aime prendre mon temps et je peux passer deux heures allongée par terre à tester 12 000 objectifs et réglages pour une fleur. Du coup mon homme va faire un tour de son côté et revient me chercher quand il juge que j’en ai assez (il commence à devenir bon niveau timing d’ailleurs !)

    Merci pour ton blog si rafraichissant, ça me donne le sentiment de boire une limonade rose à paillettes à chaque fois que je viens par ici 🙂

    Aude de http://www.unpeuplusloin.fr

    • Oh mais c’est bien si tu passes du temps pour faire bien les choses, surtout si ça te plaît ! Moi je parlais plus de savoir bien séparer les choses 😉

      • C’est vrai qu’avoir un blog en passe temps permet déjà plus facilement de bien séparer les choses. Quand ça devient l’un des moyens de gagner ta vie la pression doit être tout de suite beaucoup plus forte !

        Aude de http://www.unpeuplusloin.fr

  14. Hi Eleonore.
    You’re so right with this comment. And I’m glad that you’re taking time to yourself and enjoyning your life and the way you share it on your blog. Is important to keep both things in the healthiest way possible.
    Bisou cherie.

  15. Je dois être affreusement curieuse (et en plus faire des raccourcis à 2 francs) mais 2 questions me taraudent et tu va probablement me dire que cela ne me concerne pas et tu aura raison !! Est ce que cette addiction à la photo et à ton blog ont pesé dans ta rupture? (Est ce que on peut vraiment lancer un gros blog et ne pas vivre à 110% avec à ses début ?)
    Tu as fais un billet sur ta vie de végétarienne ou presque, mais ton environnement de travail du moins, est la page 39 du catalogue IKEA, société employant de la main d’œuvre à très bas coût, puis transportant le tout par bateau, donc rejet de CO2; produit fait uniquement a base de copeaux ou sciure de bois collés entre eux, donc beaucoup d’émanation nocive pour toi; étant dans un paradis fiscal grâce à un montage financier (mauvais pour nos impôts). Et la je me dis comment on peut avoir des convictions sur le bien être des animaux et de soi même et mettre de côté tout le reste, en plus en leur faisant de la publicité? Je ne suis pas parfaite, la preuve je mange du poulet (bio), et j’ai toujours deux/trois trucs dont la provenance et la fabrication est douteuse chez moi mais j’essaye le plus possible de mettre mes actes en accord avec mon discours. J’ai probablement l’air moralisatrice pourtant ce n’est que des interrogations. Et là tu te demandes “comment peut on perdre son temps à mettre un tel commentaire?!” et puis viens le fameux “Oui mais si on commence comme ça, qu’est ce qu’on va porter comme vêtements?”Je ne suis pas là pour me faire de pub (d’autant que je n’ai pas de blog!!) et je ne suis pas un troll. J’aime beaucoup ton blog, sa spontanéité et ta sincérité. Allez Hajimé !!

    • Concernant ta première question, non je te rassure mon blog ne nous a pas séparé ce serait bien triste sinon.

      Et concernant mes convictions… Tout d’abord je ne suis pas végétarienne et je n’ai jamais dit l’être, j’ai arrêté la viande pendant 9 mois en 2013 mais je ne pense pas m’être jamais désignée comme végétarienne. J’essaie juste d’acheter ce que je mange avec plus de discernement et en prenant les choses les unes après les autres, en deux ans je pense avoir réussi à beaucoup progresser sur le sujet.

      Et oui, chez moi j’ai du mobilier Ikea, car je ne suis pas richissime et que contrairement à l’alimentation concernant le mobilier il n’y a pas beaucoup d’alternatives.

      Ca fait peut être un peu la fille qui fait les choses à moitié. Mais faire les choses à moitié ce n’est pas mal et c’est déjà mieux que de ne rien faire du tout. Il n’est pas nécessaire d’être absolument irréprochable pour qu’une démarche ait une quelconque valeur.

      Rome ne s’est pas fait en un jour, je suis sur une voie qui va certainement m’amener à questionner plein d’autres choses : les vêtements, les cosmétiques (bon ça j’y suis déjà un peu), le mobilier, la consommation énergétique… Il y a beaucoup de sujets et je préfère les prendre un par un.

      • Bonjour à toutes les 2! 🙂 je ne sais pas très bien si vous serez alertée de ce commentaire!

        Bon déjà, je voulais dire que je suis ton blog depuis treeeees longtemps même si je n’ai presque commenté. Et je l’aime toujours autant, dans son évolution notamment. Car cela fait de toi quelqu’un de véritablement humain et spontané et j’aime!

        Je voulais dire 2 choses :
        – c’est une très grosse idée reçue qu’ikea fait tout fabriquer à bas coûts à l’étranger. Une très grosse partie de la production d’ikea est faite en Europe. Et par exemple quasi toutes leurs cuisines sont fabriquées en Italie. Il faut un peu prendre du recul sur ces entreprises multinationales et arrêter de toujours leur taper dessus. Ikea a une véritable politique de Développement Durable sérieuse.
        – et, oui, on fait au rythme que l’on peut, en fonction de ce que l’on accepte aussi. Chacun a ses limites, ses envies.

        Je me permets de parler de cela Car c’est un sujet qui me touche véritablement. J’ai fait une partie de mes études sur ces sujets et je viens de créer mon entreprise artisanale où je fabrique tout à la main en France. Il n’y a pas UNE unique solution, les problématiques sont complexes et on ne peut pas nier les savoir-faire qui existent ailleurs.

        Très bonne soirée à toutes les 2 🙂

  16. Cet été sur la plage j’ai vu une fille qui n’a fait que de se prendre en photo ou hurler sur ses enfants pour qu’ils posent à côté de leur château/dans l’eau/sur leurs serviettes… J’ai cru qu’ils allaient l’achever à coups de pelle ! Sûrement une blogueuse…

    J’aimais bien tes photos Marie Antoinette du début mais je crois que tu as pris la bonne voie en changeant ton blog. Tes lectrices ont évolué avec toi : au départ on cherchait des looks originaux et on avait un budget ridicule pour la déco, aujourd’hui on aménage nos intérieurs en revendant la moitié de notre garde robe 😉 C’est chouette d’être trentenaire^^

    • Une autre idée des vacances quoi 😀

      Oui moi je dois avouer que j’accorde aujourd’hui plus d’attention à mon intérieur qu’à mes fringues et ça fait du bien ^^

  17. Ton article est très intéressant ! Je ne vis pas que pour mon blog, j’aime profiter des instants et c’est ce qu’il y a de plus important. Je vois par contre autour de moi beaucoup de personnes qui mitraillent leur assiette avec leur téléphone ça en devient totalement ridicule. Et j’ennuie aussi mon copain avec des photos [surtout qu’il n’en a rien à carrer de tout ça lui] mais on a trouvé un arrangement : tel ou tel jour de la semaine c’est photo ! ^^

  18. super !

  19. Et bien j’ai trouvé la parade ! Sur mon blog pas de photos de nous mais de mon chien 🙂 au moins il n’est pas pénible !
    Sinon je dessine (mal mais tan pis).

    Mais j’ai toujours étais casse-pieds pour les photos (avec ou sans blog) j’aime faire à ma façon, tenter de nouvelle chose et je peux facilement passer 2heures allongée par terre pour prendre un fleur en photo et essayer 40 objectifs et réglages différents. Mais mon homme à trouvé sa place, il fait son tour dans son coin et revient voir ou j’en suis de temps en temps 😉
    Ça fonctionne plutôt bien !

    Merci pour ton blog, petit moment de fraicheur pailleté que j’adore !

    aude de http://www.unpeuplusloin.fr

  20. Je suis tout à fait d’accord avec toi… Moi j’aurais ce “problème” avec Instagram, a toujours vouloir prendre la meilleure photo et même des fois à penser à partir et sortir, voir un lieu en particulier juste pour le poster après, moi même je trouve ça des fois pathétique, on a une “pression” non je me mets la pression pour toutes ses choses. Et c’est vrai que quand y pense c’est stupide parce-qu’on ne s’arrête pas cinq minutes en se disant, “mais merde c’est débile ce que je fais, il faut que j’en profite et que j’en fasse mon petit plaisir pour moi et moi seule, pas pour mes followers”

    Merci pour cet article, sa fait toujours du bien de voir qu’on est pas toute seule dans ces cas là 🙂

  21. Trouver la limites entre plaisir et addiction… Pas évident dans un monde ultra-connecté.
    Je pense qu’il faut toujours garder en tête qu’il y a des choses bien plus grave dans la vie que de rater une photos sur Instagram, et que tant que le réel plaisir est toujours là, tout va bien 🙂
    (Il est chouette ton bureau ♥ moi qui n’ai pas la place d’en avoir un, je suis jalouse ^^)

  22. Coucou !
    j’adore toujours autant tes jolies photos, qui apportent souvent calme, légèreté et lumière ! Pas besoin de tout savoir sur toi, avoir ton regard sur les choses, c’est ce qui fait qu’on s’attache à ton blog !
    je vais me contredire un tout petit peu pour t’envoyer une petite pensée : en apprenant que ton mariage dont tu nous avais dévoilé de très beaux détails et moments, si bien travaillés et qui nous a sans doute à toutes donné envie de nous marier, j’ai eu ce petit pincement.
    Mais chaque tranche de vie à son histoire, en tout cas tu as l’air sereine en ce moment, en reconnexion avec toi-même et cela rayonne sur nos lectures !
    bisette

  23. Et c’est pour ca qu’il reste si facile à lire et pas prise de tête même sur des questions importantes. Ce n’est pas toute ta vie et c’est léger…merci

  24. Ton article sonne très juste. J’ai lancé mon blog il y a peu de temps, pour partager mes découvertes avec mes proches, mes amis, donner de bonnes adresses, de bons plans… Je suis également tombée addict à Instagram. Mais je me rends compte que c’est pénible de se mettre la pression pour publier quelque chose à tout prix. Depuis cet été, j’essaye de ne publier que ce qui me plaît, de garder un superbe coucher de soleil juste pour moi, de le savourer. Mon mec m’a déjà fait la réflexion d’être (trop) souvent sur mon téléphone quand je rentre du boulot (car comme c’est un loisir pour moi, je ne peux pas faire le tour d’Insta et de la blogo la journée).
    Il faut se laisser des choses à ne pas partager avec tout le monde et en garder pour soi, même si effectivement tout cela permet de puiser de l’inspiration partout, comme par exemple ta jolie déco !

  25. Mince, ça veut dire que le mariage dans le petit bois a pris fin,… tu semble désormais avoir mis des limites et c’est le principal !

  26. Je suis assez d’accord. Pour être blogueuse moi-même, j’essaye de me donner des limites, car je me suis vite aperçu, que forcément notre entourage n’a pas le même intérêt pour le blog, que nous.
    En tout cas, c’est très bien écrit!
    http://www.mlle-lovemuggen.com

  27. J’ai envie de dire : Quelle sagesse, acquise et atteinte au fil des années !
    Bises

  28. merci pour cet Envers du décor que je ne soupçonnais pas… tout à l’air sir papier glacé sur certains Blogs, certains couples qui se mettent en scène… 🙂
    bonne continuation!

  29. Ce sont des questions que je me pose beaucoup en ce moment, ton billet tombe à pic ! Je trouve qu’il y a toujours le risque, avec le blog, de passer du modèle “je vis / j’aime / je lis un truc -> je le raconte” à “ok, je dois écrire un article -> il faut que je fasse telle ou telle activité pour avoir de la matière”. Et à force, on se perd, on ne sait plus si on fait les choses parce qu’on en a envie, ou parce qu’on se dit que ça ferait un chouette contenu pour le blog… Tu es beaucoup plus avancée que moi là-dessus j’ai l’impression, je suis admirative de ton cheminement 🙂

  30. Dimanche dernier j’ai failli avoir une dispute avec mon copain parcequ’il me prennait en photo u peu a l’arrache et que ca ne rendait a chaque fois pas bien. Du coup, j’ai decidé de ne plus l’obliger à faire quoi que ce soit: je prends mes photos seule (trépied, minuteurn etc) . C aussi un entrainment pour lea jours où il ne sera pas là pour un voyage ou autre.

    Bises de http://happy-pillz.com

  31. Il faut savoir deconnecter, mais pas trop, sinon, tellement de travail à refaire…C’est très compliqué à gérer, d’autant que généralement, c’est du travail à domicile, encore plus compliqué à gérer. Les enfants, la télé, le ménage…. Il faut rester simple, direct, efficace et à l’écoute. Pas facile, mais tu t’en sors très bien!

  32. 100% d’accord avec toi ! Marre que mon plat refroidisse au resto parce que je dois tout instagrammer^^

  33. a quelques années, avec un site dont j’avais beaucoup de mal à “décrocher”, notamment parce qu’il comportait une rubrique “Actualité”. Ce n’était bon pour personne : ni pour moi, ni pour mes proches (combien de soirées annulées parce que je pensais devoir couvrir à tout prix tel ou tel événement), ni pour le site lui-même car au final, les lecteurs s’habituent aussi à cette omniprésence et certains la considèrent comme un dû.

    Pour mon blog actuel, c’est un “risque” que j’ai anticipé dès le début avec une méthode simple : quand je parle d’un voyage, au lieu de le raconter façon “carnet de route”, je cible des moments très précis (un lieu, une visite, etc). Comme ça, à partir d’un même week-end je peux écrire plusieurs articles sans pour autant être “en mode blog” tout le temps et donner l’impression que je vais documenter la moindre seconde.

    Je réfléchis aussi à l’avance à mes posts (mon sujet le permet). Ca me permet de me consacrer à l’écriture sur des plages précises et d’être “dispo” le reste du temps. Je trouve ça primordial d’avoir ce bon équilibre pour ne pas se dégoûter tout seul du blogging.

    Merci pour cet article passionnant !

  34. Rhoooo mais combien ça me parle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MERCi Elodie**

  35. Pas forcément facile de faire des cases et d’éviter de laisser tous les pans d’une vie se mélanger!
    C’est vrai que tenir un blog prend de la place…
    COntente que tu aies réussi à compartimenter!
    Tu avais besoin de trouver ton z’homme il faut croire 🙂 !

  36. Je ne tiens pas un blog mode mais un blog de lecture (depuis pas longtemps, attention, genre juin-juillet ahem) mais je comprends quand même ce que tu dis. Si mon mec s’en fiche royalement pour le moment, il faut avouer que j’y pense souvent (tout le temps), j’ai peur de saouler les gens quand je partage les liens sur facebook (mais même si j’aime bien écrire juste pour l’acte d’écrire), j’aime beaucoup l’idée qu’on me le lise. Du coup, je réfléchis à ce que je vais faire prochainement, j’essaye de faire des articles qui vont plaire au plus grand nombre, j’achète des livres (comme si j’en acheté pas assez comme ça avant le blog) qui pourront avoir de l’impact, je trouve mes photos moches mais je ne les prends qu’à l’iphone, pas encore les moyens de m’acheter du bon matos et je n’ai pas souvent d’idée de jolies mises en scéne pour des bouquins.

    Bref, ça me prend beaucoup de temps et même si j’y prends plaisir, c’est pas loin de devenir une angoisse parfois 🙂 (comme tout boulot qu’on aime, en même temps, non ?)

    Bonne journée à tous !

  37. Rhoooo mais combien ça parle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MERCi Elodie**

  38. Hé hé pour la grand mère au coin du feu !
    Moi j’ai un peu le problème inverse j’avoue… 😀
    J’ai un blog parce que je pense que c’est un outil de communication hyper important dans mon métier de styliste et de créateur mais c’est pas particulièrement dans ma fibre naturelle { et c’est aussi d’ailleurs pour ça que je m’y suis mis 10 ans après tout le monde 🙂 }
    J’ai mon petit blog mais j’ai pas forcément le réflexe de communication spontanné, je suis un petit animal farouche parfois, je ne suis pas du tout téléphone par exemple avec mes amis et il faut que je me force parfois pour aller vers les gens (par paresse ou juste que ça n’est pas forcément mon caractère) , et du coup sur le blog, ça fait un rythme de publication un peu naze… 😀
    Mais je sais profiter des moments, au moment où je les vis et ça, c’est déjà un bon point ! 😉
    Bises à toi !
    ➕♡
    elise

  39. Ça me parle beaucoup ce que tu racontes !

    Christine

  40. Un billet qui mérite d’être médité ! Bloguer raisonnablement est un apprentissage de chaque instant 😉

  41. Ce billet me fait penser au film “Julie et Julia” avec Meryl Streep. Tu pourra rigoler de la folie d’une blogeuse qui essaie de documenter la préparation de toutes les recettes du livre de Julia Childs !

  42. Je suis tellement d’accord. Aujourd’hui, les gens ne peuvent rien faire/vivre sans immédiatement le partager (j’ai presque envie de dire “narguer”) la terre entière. Moi je n’ai pas ce réflexe, ce qui fait je ne deviendrai sans doute jamais influente sur les réseau… Mais tant pis. Au mieux, je prends un truc en photo (si j’y pense) mais je ne le posterai après, quand le moment en question sera terminé et que je serai tranquille à la maison. J’espère n’avoir jamais le réflexe de tout partager tout le temps. Par ailleurs, j’hallucine un peu de voir à quel point certains blogueurs s’exposent, voire même manquent de pudeur. Je pense notamment à une blogueuse qui avait filmé sa journée d’anniversaire, de son réveil à sa soirée avec ses potes. Je trouve ça tellement perso…

  43. Sage décision ; un blog de devrait jamais n’être qu’une petite tranche de nous-mêmes.. Je lis le tien depuis très, très longtemps, et j’aime beaucoup la direction qu’il a prise depuis quelques temps (ces… deux dernières années, peut-être?)

    Ce n’est peut-être qu’une impression, mais j’ai le sentiment qu’en tant que “pilier” de la blogosphère mode, tu en as vécu tous les âges, depuis les photos sans tête avec déballage de shopping londonien ou excès de girly-mignon, jusqu’à la maturité ; j’ai vraiment aimé tes billets consacrés au travail, au corps, au féminisme.. J’ai l’impression que tu as réussi à en tirer quelque chose d’assez épanouissant et de vivant, justement en prenant de la distance au lieu de te jeter dans ton blog à corps perdu, et je trouve ça très positif !

    Cela dit, ce n’est qu’un feeling, j’espère que je ne suis pas à côté de la plaque ! ^^

    • Non je crois que tu vois juste, c’est vrai que mon blog va bientôt avoir 10 ans, en années internet ça fait beaucoup imagine quand j’ai commencé il n’y avait même pas encore facebook chez nous !
      J’ai effectivement vu passer tous les âges de la blogo, j’ai l’impression d’être une grand mère au coin du feu 😀

      Merci pour tes gentils mots en tous cas 😉

      • Tu penserais pas à en faire un article ? Je trouverais ça passionnant d’avoir tes retours et des petits throwback de tes anciens articles, avec tes réactions, anecdotes et souvenirs depuis 10 ans !
        Bises 🙂

      • Ha ha oui ça pourra être marrant, j’ai tellement de casseroles sur moi sur ce blog (looks improbables, coiffures atroces…)

  44. La tyrannie de la blogueuse :p
    Mais on perd en spontanéité 😉

  45. J’ai ce “souci” lorsque je suis en vacances, l’envie (et non le besoin) de tout photographier comme si j’étais missionnée pour remplir un album photo.
    C’est grâce aux musées que j’ai arrêté de tout photographier. Avant je pestais quand les surveillants de salle interdisaient les photos même sans flash. Maintenant c’est moi qui peste quand certains prennent tout en photo, le pire étant le selfie devant les oeuvres phares, comme si ça apportait quelque chose …. à une vie connectée : alimenter le fantasme d’une vie géniale, être suivi, liké. Et après ?

  46. Alors carrément ! Du coup maintenant que j’écris sur un blog mode, j’ai acheté un trépied afin de préserver mon couple :p mon pauvre mari en aurait eu vite marre je pense

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *