Ma gynéco..?

carte postale vintage femme
.
Tout les deux ans, je me pousse au cul pour aller chez la gynéco (ouiiiii maman, je sais : “c’est tous les ans ma chérie”). J’imagine que je ne suis pas la seule à penser que c’est ma torture annuelle (j’espère, je suis sûre qu’il y a d’autres douillettes/pudiques/coincées dans l’assistance). Pourtant, la mienne est super sympa, patiente, douce, psychologue et tout et tout… Mais sérieusement, je trouve ça tellement injuste d’avoir à subir ça que j’en viendrai à souhaiter aux mecs de se faire sonder avec un ptit tube métallique bien froid une fois par an histoire qu’ils comprennent la vie eux aussi (y en a qui trouvent ça excitant, un certain chanteur par ex, je cherche encore pourquoi).

Bref, mes délires mis à part, quand j’y vais enfin, je fais l’enfant pendant toute la séance. Oui, je suis infiniment pudique, quand ma gynéco me dit d’aller me déshabiller, je raboule toujours en soutif culotte sur sa table, alors que je sais bien que ce n’est pas ce qu’elle voulait dire. Impossible pour moi de me ballader nue dans son cabinet, ne serait ce que pour faire 5 pas jusqu’à la table. Elle me redis donc à chaque fois que “hum, comment dire, va falloir enlever tout ça”, je n’enlève les articles qu’un par un et quand j’en enlève un, je remet l’autre. C’est con hein, mais ça me rassure, et c’est pas du luxe dans ce moment là !

Alors je ne sais pas si vous, mais sans entrer dans les détails (surtout pas hein !), est-ce qu’il y en a parmi vous qui ont des trucs pour être super relax chez la gynéco, parce que j’ai bien pensé y aller complètement ronde, mais j’ai un peu de respect pour elle…

Et vous, mâles qui ignorez tout de la table et de ses étriers (rien que d’en parler, brrrr…), du spéculum et du frottis annuel (hum, bi-annuel en ce qui me concerne), sachez que rien que pour ça je vous déteste !.

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




67 comments on “Ma gynéco..?

  1. Que dire de certains pays en Afrique où la femme consulte toute nue.Le Gynécologue oiu la Gynécologue ne demande pas votre avis.Et vous demande de prendre la porte en cas de réfus

  2. Salut à toutes,
    Je découvre ce site et ce post aujourd’hui alors que je pense couver peut-être une salpingite… et moi aussi, j’ai une peur bleue
    d’aller chez la gynécologue. Le message a quelques années mais je m’y retrouve tout à fait.
    J’ai commencé ma première visite à 21 ans pour découvrir que j’avais un HPV cancérigène et devais me faire opérer… après des “examens complémentaires” consistant à m’arracher des bouts d’utérus, ce qui m’a fait beaucoup saigner. Je me sentais comme un grotesque bout de viande. Pourquoi s’occuper de sa santé si on n’est qu’un bout de viande ? Je ne me suis finalement jamais fait opérer et ai découvert quand j’ai eu le courage d’aller ré-écarter les jambes il y a deux ans que le virus avait disparu de lui-même, je m’étais guérie, et que l’opération aurait pu me rendre stérile ! J’étais heureuse de l’apprendre !
    J’ai 25 ans et cette sensation de tuer une partie de moi-même de de me sentir cliniquement violée après chaque examen gynécologique est tenace. Je mets en général plusieurs semaines pour arriver à ne plus y penser. Y aller tous les six mois serait du masochisme. C’est plus douloureux que de se faire traiter de salope dans la rue par une bande d’ados désoeuvrés. Et là si quelqu’un osait me dire “petite fille gâtée, tu ne connais pas ta chance d’avoir des médecins à ta disposition”, je crois que je m’énerverais violemment.
    Maintenant je pense pourtant avoir besoin d’y aller, mes ovaires sont douloureux et ma santé peut-être en jeu… mais je ne renonce pas à essayer de continuer de m’appartenir. Même allongée sur une table, les jambes écartées et des objets enfoncés dans le vagin avec la plus parfaite inconnue se donnant un droit de regard sur mes parties intimes, je tiens à rester la femme que je suis le reste du temps. Donc j’ai une idée pour toi et tes lectrices. J’ai pensé me faire examiner dans la tenue qui pour moi évoque ma sexualité sous toutes ses formes: en guêpières, jupe et porte-jarretelles. Après tout ça ne devrait pas gêner l’examen (mon copain sera sans doute un peu jaloux quand je lui dirai). Et moi, j’aurais l’impression de résister à une forme de domination, car c’est la que se trouve la clé de notre malaise et de notre souffrance, je pense.

    Donc je vais essayer probablement très bientôt… je peux vous donner des nouvelles.
    Bon courage à toutes
    Aude

    • Je viens tardivement sur ces post mais je tiens à saluer le commentaire d’Aude.
      Comme elle, je pense en effet, que la difficulté majeure vient de cette sensation de ne plus s’appartenir.
      On veut bien se donner à l’être aimé ou à des pulsions mais comment le faire sans volonté et pire encore avec l’envie inverse?
      J’admire toutes celles qui n’ont que le désagrément de sentir vulnérable du seul fait de leur nudité.
      Pour ma part, j’ai 24 ans, je conçois tout à fait l’intérêt de ce type d’examen mais je n’ai jamais consulté…
      Peur de me sentir violée, je remet cette formalité à plus tard.

  3. Ce n’est pas le moment le plus simple à passer ça c’est clair, se retrouver complètement nue c’est dur quand même. Ceci dit je crois que le port des chaussettes est autorisé c’est presque notre seul bonus si j’puis dire et comme femdboi et Maroual je les conserve dès que j’ai une petite occasion de pouvoir garder un petit quelque chose (quoique ça dépend des gynécos y en a qui te les font enlever aussi) c’est bête certes mais ne pas être les pieds nus ben ça rassure c’est clair

  4. Bah moi au début j’étais super genée,puis en faite que je suis arrivée là,j’me suis dit toute façon des culs elle en voit tous les jours et en plus j’suis sure qu’une autre gyneco voit son cul à elle 😛

    • J’adore ce commentaire. Merci pour l’éclat de rire !

    • Ah ben oui, c’est vrai ça! J’avais jamais vu les choses comme ça 🙂
      Ben sinon, moi pareil : je déteeeeeeeste aller chez le gynéco (encore pire que chez le dentiste– quoi que…) qui m’explique “comment c’est à l’intérieur” (oui oui merci au revoir) et une fois sortie, je regrette de pas avoir posé toutes les questions que j’avais à lui poser ^^
      Sinon, moi c’est pas tellement le fait d’être nue qui me dérange par rapport au fait qu’on t’introduise un truc là où on sait mais genre c’est le truc le plus naturel au monde… ça me sidère! Et en plus, j’ai jamais trouvé un seul gynéco qui ne me faisait pas mal…
      Par contre, moi on ne m’a jamais touché les seins ?!!! Du coup ça me fait encore plus stresser et je me vois mal demander au prochain/à la prochaine gynéco qui m’ausculte : “euuh, vous auriez pas oublié de me peloter les seins, là, par hasard ?” ohlàlà, l’angoisse…
      Non mais vraiment faut s’armer de courage pour ces visites…

  5. Est ce que ça te rassure si je te dis que ma gynéco est un homme ?

  6. Par “première visite” je voulais dire premier frottis.

    Et ah oui pour ceux qui insistent à faire un examen complet pour chaque renouvellement de pillule, sachez le mesdames : c’est … inutile !

  7. Argh post effacé je recommence…

    je disais donc que si tu vis en couple monogame stable, aller chez le gyneco tous les deux ans suffit amplement (pour le frottis de depistage s’entend)

    On rend beaucoup les femmes paranos la dessus… en envoyant par exemple des gamines se faire faire des frottis… Alors que la première visite devrait avoir lieu environ 4 ans après le début de la vie sexuelle (ou avant 25 ans pour les plus “tardives” si je puis dire).

    Et sinon pour ménager la pudeur moi je garde le haut quand j’enlève le bas et vice versa !

    Avoir un bon gyneco (gentil et compétent) c’est déja de l’or en barre !

  8. je devrais y aller chez la gynéco … oui … je devrais y aller …
    par contre, je me rends quatre fois par chez le dentiste … c’est qu’il est BOOOOO comme tout mon dentiste …

  9. Je garde mes chaussettes, ça m’aide vachement… Elle a un espèce de lino collant et c’est THE truc stressant de chez la gyné quoi…
    CROUIC CROUIC… :grmmpff:

    Je rentre de soirée, je suis ronde, je vois ton mail en technicolor, ça me fait ‘achement :lol:er et puis de toute façon le mois prochain je change de sexe!

    :gloubiboulgaontherocksstyle:

  10. Merci pour ton billet, chère Méchante, l’âge adulte m’a appris qu’il y avait pire que le dentiste,…et l’accouchement, l’allaitement n’y ont rien changé, même si ma gynéco est une femme, papote sans cesse pour me mettre à l’aise, et a la délicatesse de me laisser seule pour me déshabiller et m’installer.Mais bon le cauchemar est terminé pour cette année.De toute façon, dans ma région, comme chez Marge,pas de rendez-vous avant 6 mois (comme chez beaucoup de spécialistes), il reste une seule gynéco qui exerce en privé(et qui refuse toute nouvelle patiente), et la mienne n’a accepté de me suivre qu’en raison de ma grossesse.Donc je me console en me disant que j’ai de la chance!

  11. moi ma gyneco je l’aime elle est top!par contre la seule chose qui me perturbe (et personne n’en n’a parlé ça m’étonne!!!) c’est de me demander si j’ai pas oublié un poil au passage et ce qu’elle pense de mon épilation!!!

  12. Bonsoir !

    J’étais tout pareil avant… Et puis 3 ans de combat pour avoir un bébé auront eu raison de ma pudeur… Alors certes, j’ai perdu ce combat mais au moins, faire ces quelques maudits pas dans le plus simple appareil ne me dérange plus tant que ça…

    Pis toutes façons, on n’a pas le choix, faut se faire suivre… Il vaut mieux être génée quelques instants et prévenir le pire…

  13. J’y vais tous les deux ans. Et depuis un moment mon médecin généraliste insiste pour me faire lui-même le frottis…hum. C’est vrai que dans ma région pour obtenir un rdv chez le gynéco il faut attendre 6 mois!

    Petite anecdote: une fois je me pointe chez le gynéco et la secrétaire me dit :” Mais votre rendez-vous était hier mademoiselle!” J’insiste car je suis vraiment à court de pilule et elle me dit “d’accord, l’interne peut vous examiner mais je vous préviens c’est sa première consultation!” Le pauvre, aussi jeune que moi, je sentais ses mains trembler et il n’a pas pu me regarder une seule fois dans les yeux( note: je n’étais pas là pour ça ). J’ai oublié ma gêne pour penser à la sienne! Il a même oublié de me palper la poitrine et c’est moi qui ai dû lui demander! Un comble!

  14. on a pas le gynéco mais on a d’autres choses….

    • Ah oui? Et comme quoi?

      • Le toucher rectal (examen de prostate)…

  15. Je déteste aller chez les docteurs quels qu’ils soient, faudrait me forcer à y aller pour que je suis sérieuse et assidue. Pour ma part, chez le gynéco (oui, c’est un monsieur), je garde toujours le sous tif au départ pour me mettre plus à l’aise. Et j’ai une capacité de concentration sur son plafond fascinante.

  16. Tout pareil que Ceciel… La grossesse et l’accouchement (j’ai pas encore eu le plaisir de commencer la rééduc du périnée) te font complètement banaliser toutes ces petites choses (très)désagréables)… De là à faire un bébé juste pour aller chez le gynéco plus détendue, faut voir…
    Sinon, ma méthode, c’est la tchatche. Je lui pose plein de questions pendant l’examen.
    En tout cas, je veux pas jouer les lourdes mais une visite par an, c’est le minimum (faut bien qu’ils vivent ces pauvres gynécos…).

  17. Je vais avoir 20 ans et je n’y suis encore jamais aller et j’avoue que ca me fait tres tres peur mais il va bien faloir commencé un jour, merci pour ton poste il me fait cogité!

  18. mettre un grand t-shirt c’est une bonne idée, moi j’garde mes chaussettes, c’est ridicule mais au moins j’ai l’impression de ne pas etre toute nue…

  19. Je devrais y aller. Mon dernier rdv date d’il y a plus de 2 ans…
    Mais bon, il faut d’abord que j’en trouve une sympa dans mon coin. Mon ancienne est bien trop loin.
    Donc je repousse, je repousse, je repousse…

  20. A chaque fois que j’en arrive au moment fatidique, je me maudis d’avoir un… homme comme gynécologue. Le moment de me déshabiller est horrible, j’ai même failli me tirer une fois, plutôt que de supporter ça (n’importe quoi ;D). Mais bizarrement, une fois que c’est fait, je suis tellement stressée à l’idée d’avoir mal, de recevoir une mauvaise nouvelle ou tout autre désagrément que finalement, être à poil, ça me semble être le moindre de mes soucis 😉

  21. Heuuu moi je vais toujours chez une différente, elles me font toutes flipper …

  22. Oui bon, effectivement c’est mieux tous les ans quand il y a des antécédents.
    Et puis comme cela a été dit, après un accouchement devant : l’accoucheur, la sage femme, la puéricultrice, l’apprentie puéricultrice, on relativise la notion de pudeur.
    Je ne sais pas ce qu’est devenue la pudeur de mon ex collègue qui avait eu des triplés devant :
    L’accoucheur, trois sages femmes, trois pédiatres, trois réanimateurs, trois puéricultrices.
    A mon avis ça doit flanquer un coup…

  23. J’essaie de pense a autre chose, ou ma gynéco me parle d’autre chose aussi mais je t’avoue que c’est bien difficile.. 🙂

  24. Moi je fais comme je fais tout le temps quand j’aime pas faire quelque chose: je me dis que c’est un mauvais moment à passer, je fonce et j’analyse rien du tout. Et puis j”ai la chance (?) que ma gynéco soit très très rapide. Donc la plupart du temps en 10 min, emballez c’est pesé.

  25. Je reçois à l’instant cette histoire par email… Comme quoi, ça peut toujours être pire… Je copie texto ci-dessous, fautes d’orthographe comprises !

    A Sydney, Australie, une station radio donne des prix aux gens qui
    racontent leurs histoires les plus embarrassantes. Celle-ci a gagné le
    grand prix, 5 000 dollars.

    J’avais un rendez-vous ce matin chez le gynéco lorsque je reçus un appel du cabinet l’avançant à 9h30. J’avais juste le temps de me préparer et de foncer.

    Comme la plupart des femmes, je fais un petit effort d’hygiène
    supplémentaire pour ce genre de visite, mais cette fois, je n’avais pas le temps de faire le grand jeu. Je fonçais dans la salle de bain, attrapais une serviette à côté du lavabo, la trempais et me donnais un petit coup de nettoyage au bon endroit. Je jetai la serviette dans le panier à linge sale, m’habillais et pris la voiture.

    Je fus au rendez-vous juste à temps à quelques minutes près. Connaissant par cœur la procédure, je me mis sur la table. Je regardais le mur à l’autre bout de la pièce. Je fus un peu surprise lorsque le Docteur me dit : ‘Eh bien ! On a fait un petit effort supplémentaire, ce matin ?!!! ‘ Mais je ne répondis pas.

    Une fois la visite terminée, je rentrais à la maison pour une journée
    habituelle. Après l’école, ma fille de 6 ans m’appela de la salle de bain : ‘M’man, où est ma serviette?’

    Je lui dis d’en prendre une dans l’armoire. Elle me répondit : ‘Non, je veux celle qui était à côté du lavabo. J’ai mis toutes mes paillettes dedans.’

    Ouch!

  26. Je mets une chemise un peu longue… J’enlève mon slip et mon soutien-gorge et ré-enfile ma longue chemise… comme ça je suis couverte et quand la gynéco fait l’examen mamaire, j’ai juste à défaire les boutons de la chemise!

  27. La feuille de vigne jusqu’au moment M. Je ne vois que ça : la Méchante revue et corrigée façon Nouvelle Eve 😉

  28. La solution miracle: avoir un enfant. Et l’allaiter.

    Après 9 mois à te faire tripoter mensuellement (ou plus si affinités) tel un bout de viande, je t’assure que tu relativises la notion d’intimité.

    Avec comme point d’orgue de cette belle aventure : l’accouchement.
    – “venez monsieur, on voit la tête!”
    – “Je n’ai pas fait d’episio mais votre vulve est toute déchirée, vous allez voir”
    – “On va rééduquer votre périnée : merci d’introduire ce pseudo gode métallique destiné à vous envoyer des décharges élèctriques où-vous-savez histoire de remuscler tout ça”).

    Puis, après 3 mois à allaiter ton gamin et à montrer des seins à toute ta famille et aux malheureux inconnus de passage, ta pudeur n’est définitivement qu’un lointain souvenir.

    C’est du vécu. Malheureusement.

    Résultat :
    Avant j’allais tous les 3 ans chez UNE gynéco triée sur le volet.
    Maintenant je me déshabille plus vite que mon ombre, et qu’importe le sexe du médecin. Je suis résignée. Un peu comme chez le dentiste.

    Je t’ai fait envie, là, non?

    • Tu m’as fait surtout beaucoup rire, merci, ça aide à relativiser !

    • Hello Ceciel,

      Ça fait super flipper ce que tu racontes sur l’accouchement !! déjà qu’on est flippées rien que quand on va voir le/la gynéco !! o_O
      “Je n’ai pas fait d’episio mais votre vulve est toute déchirée, vous allez voir” … c’est vraiment ignoble, j’en suis toute retournée !! il pensait te donner des photos ou te passer un miroir ?? (je n’ai pas encore connu les “joies” de la maternité) J’espère que tu as été “réparée” depuis ? :S

      Ce post date un peu mais moi aussi je cherche un peu de courage pour aller à ma visite annuelle, mais en fait plutôt bi-annuelle comme La méchante. Ma méthode de relax : se dire que ce n’est qu’un mauvais moment à passer, serrer les dents et attendre que ça se termine ! Bon j’ai à chaque fois droit à un “détendez-vous !”, donc cen’est peut-être pas la bonne soluce !! 🙂

      Biz à toutes et bon courage pour ces moments pénibles !

  29. une fois,le gyneco m’a dit (une fois nue,et extrèmement à l’aise,vous vous en doutez!):” aller!! au piquet!!”

    brrrrrrrrr…

    (inutile de préciser que je n’y suis pas retournée)

  30. Ben moi c’est pareil, j’ai trop trop peur. Même l’idée, je ne peux pas…. alors quand il faut y aller… terrible. J’essaie de me raisonner, mais ça ne marche pas.
    Pour ne rien arranger (et c’est peut être un peu aussi pour celà), c’est un homme. Et pour trouver une femme, accroche toi.
    Je n’ai pas réussi à banaliser le truc, mais comme il faut bien y aller, je suis preneuse s’il y a des recettes.
    En tout cas c’est une super idée de parler de celà, parceque du coup, on voit que c’est un vrai sujet, et pas que pour soit.

  31. Malheureusement aucun conseils à te donner je suis exactement comme toi, je ne me désappe jamais entièrement et je remet tout au fur et à mesure. Et j’ai toujours droit au “détendez-vous”…
    Facile à dire… pour moi la gynéco c’est le cauchemar, j’ose même pas imaginer ce que ce sera quand je serais enceinte :'(

  32. Ah oui…et je sais plus ou j’avais lu ce truc d’une fille qui expliquait très à l’aise qu’en fait son gynéco c’était son PERE. Y’a des folles petées ou pas? Je préfèrais la version ou Dark Vador annonce à Luke qu’en fait il est son..oui bon Emilie va te coucher..

  33. euh, en fait en relisant, je me dis que c’est pas très clair…Je voulais dire que c’était une nouvelle gynéco que je voyais…

  34. ah, ben, j’ai fait bien pire que toi….

    J’y suis allée il y a deux semaines après au moins 5 ans….Du coup, je lui dit qu’elle me fasse un controle technique complet, et en plus c’était la premiere fois. Heureusement, elle était vraiment bien, sympa, très pro sans être froide, et en plus elle parle hyper bien français ( ah uiii, ça compte quand on habite en Belgique flamande ;p ).

    Et je peux rester en tshirt le temps qu’elle inspecte le bas, c’est effectivement beaucoup moins gênant !

  35. Je suis un peu comme Shalima, ayant eu deux enfants…je peux vous assurer q’un accouchement c’est bien plus intimidant avec tout le corps médical autour de vous…vraiment. Surtout quand l’anesthésiste fait des blagues vaseuses au moment de poser la péri.

    Alors pareil je mets un tshirt long…et sinon pfff de toute façon il faut se faire surveiller, par expérience désagréable oui il vaut mieux y aller tous les ans et même plus avec l’âge et les prédispositions familiales.

    Les médecins ne font pas attention à notre morphologie ils font leur boulot c’est tout.

  36. ce n’est effectivement pas la visite dont je raffole
    heureusement ma gynéco est super gentille et douce et m’explique ce qu’elle fait et pourquoi et moi ça me rassure quand même…
    pcq la position, la tenue d’eve, les examens et la pesée où pas moyen de tricher(!!) c’est pas très folichon mais nécessaire
    comme la mamographie les filles à partir de 35/40 ans c’est très important! 😉 (ceci était la minute prévention merci)

  37. Daco dac pour moi, mais j’arrive quand même à me déshabiller… en me disant que c’est un mal pour un bien et je fait genre je suis super à l’aise… Genre…

  38. Ben si quelqu’un en connait une de bien dans le 13e arr de Paris je prends rendez-vous ! 😉

  39. Bon alors là, moi je dis dans ton malheur, t’as de la chance, parce que mon gynéco, moins psychologue, c’est pas possible… oui je dis “mon” parce qu’en plus c’est un homme… mais bizarrement ça ne me gêne pas plus que ça en fait… Je ne suis pas pudique pour ce genre de chose, je me dis aussi qu’il en voit défiler toute la journée… en revanche ce qui me dérange le plus c’est qu’il n’est pas très à l’écoute et pas très doux !!
    Bisous bisous et Bon courage pour tes prochains rdv chez ta gygy !!!

  40. Billet sérieux l’air de rien. Deux ans c’est beaucoup trop entre 2 visites. Moi je vois la mienne tous les ans, et je l’adore, elle est top.
    Je ne dois pas être si pudique, ça ne me fait pas grand chose de me mettre nue devant elle. Ca fait 10 ans que je la connais en même temps, ça doit aider 🙂
    Pas mal l’idée du grand t-shirt, à reprendre pour les timides.

    Mim, 5 ans? Tu ne voudrais pas nous renvoyer un petit truc nous disant que tu viens de prendre un RDV? 😉

  41. Je suis comme toi, très gênée chez le gynéco. J’ai longtemps envié les mecs mais depuis que j’ai compris comment était détectée une prostate ou tout autre problème bien masculin, je relativise et je préfère carrément être une fille, si tu vois ce que je veux dire…

  42. Eh ben, je fais pas tant de chichis ! Je me souviens que vers mes 13 ans j’ai dû faire une radio de la colonne vertébrale et donc enlever mon soutien-gorge (qu’il y avait pas encore grand chose à l’intérieur mais bon !) et me retrouver en petite culotte devant un médecin et dans une grande pièce vide le temps de faire la radio… et lui après de m’expliquer ce qu’il adviendrait de mon corps et de mon dos pas très droit alors que je n’avais qu’une hâte c’était d’aller me rhabiller ! C’est peut-être cet entretien médical qui m’a vaccinée d’être pudique ! Le seul truc un peu gênant pour moi c’est que ma gynéco est une amie de la famille, or au cas où quelque chose un jour ne serait pas “normal”, je préfèrerais que ce soit un inconnu qui me le dise…

  43. C’est la première fois que je poste, mais j’adore ton blog que j’ai découvert la semaine passée, merci merci !

    Bon alors le frottis, tant que t’es nullipare et sous les 35 ans, une fois tous les deux ans c’est amplement suffisant. C’est en tout cas ce que m’a dit la dernière gynéco que j’ai vue lors du check-up de la Sécu (gratuit une fois tous les cinq ans : radios, poumons, pieds, dents, yeux, oreilles, etc.) Je suis bien d’accord avec elle, vu la torture que c’est.

    Sinon j’arrive à me balader à poil sans problème devant n’importe quel docteur. C’est juste que je vois pas trop en quoi ma nudité pourrait le troubler ou la déranger, vu que je suis pas si attirante ou repoussante que ça. Des capitons et de la peau d’orange, il doit en voir défiler sur bien d’autres personnes. ^_^

  44. ca doit faire 5 ans que je n’y suis pas allée, c’est grave docteur ? 🙁

  45. Hum, disons qu’une fois que tu as accouché, la visite chez le gynéco n’est plus qu’une simple formalité… désagréable, certes, mais bizarrement moi j’ai perdu toute forme de pudeur depuis que je suis maman
    (ceci était le com anti-glamour et pro-contraception du lundi matin, désolée)

  46. Je prends toute les fois de bonnes résolutions :
    Allez ce n’était pas si terrible, c’est important, bon ok tous les 6 mois ou au pire tous les ans…Et puis…pour une raison obscure…Je reste 2 ans sans y aller…Du coup, la fois suivante je me fais rappeler à l’ordre (gentiment hein! mais quand même)
    Alors je reprends une bonne résolution…et à nouveau 2années se volatilisent…et là j’ai honte alors je change de gynéco!!

  47. Culotté ce billet!

  48. Ah ben je suis comme toi je mets toujours 10mn à me deshabiller, et “vous etes sûre que j’peux pas garder mon soutif?!!”
    brrr un vrai calvaire!
    (ah et la méthode “y aller complètement ronde” j’ai testé (rdv a 9h le lendemain d’une mega fete, grosse gueule de bois… oui je sais c’est pas très très respectueux…) et ben ca marche pas c’est pire!!)
    Bonne journée!

  49. Moi aussi c’est le t shirt bien long que je relève une fois le moment fatidique arrivé!!Ah oui et aussi je ferme les yeux et je chante la chanson de Fred Astaire “Im in heaven” dans ma tête…Et je fais ca avec n’importe quel médecin qui m’ausculte.Quand c’est pour une opération, alors je la chante bien fort jusqu’à ce qu’il m’endorme.Ca me relaxe je ne sais pas pq.Perso ce que je DETESTE c’est le moment ou tu dois poser ton cul sur la table en petit plastique noir bien froid.Sur une note moins drôle, les autres ont raison…2 ans entre chaque consultation c’est beaucoup trop!On pense tjs que ya qu’aux autres que ca arrive mais euh non en fait…

  50. Arghhh, ne m’en parle pas, moi j’en suis a tourner de l’oeil si elle a le malheur de commenter ce qu’elle fait…Genre malaise vagal et tout et tout, je ne fais pas les choses à moitié 😉

    Paraitrait que je suis une petite nature…

  51. Oui c’est un peu le mauvais moment à passer de l’année (ça me fait penser que ça fait un an et demi… bon mon gynéco est mort entre temps aussi et je dois en retrouver un autre). Mais je me souvient qu’il mettait des paréos à disposition derrière le paravent où on se changeait, pour celles qui se sentaient gênées.
    Mais c’est vrai que la nudité ne me dérangeait pas trop, c’est juste l’examen qui est super désagréable.

  52. Je crois que si les hommes n’ont pas à consulter régulièrement pour s’assurer du bon fonctionnement de leur prostate ou de leurs testicules, c’est justement parce qu’on ne conçoit qu’ils aient à vivre un examen régulier si humiliant… Ecarter les jambes, c’est dans la nature des femmes :-/

  53. Ben si tu trouves le remède miracle, n’hésite pas à faire tourner, parce que j’ai un peu le même problème.
    Par contre la mienne veut bien qu’on reste en tee-shirt et elle se débrouille. Plus non négligeable…

  54. Pareil que Vert cerise et Bauréale, j’ai trouvé pour le moment que le tee-shirt long pour me calmer contre cette froide oscultation. Mais arrivé bourrée comme une queue de pelle, je t’avouerai que ça me soulagerait bien , mais venir soule à 9h du mat le petit dej sera dur alors c’est pas possible, mais l’idée est bonne.
    Après chaque gynéco, j’ai des frissons d’horreur toute la journée, brrrr rien que d’en parler ça recommence.

    • Idem, quand j’y repense, j’ai les doigts crispés toute la journée…

  55. Ben moi je me dis qu’avec toutes les nanas qu’ils voient passer, notre nudité ne leur fait ni chaud ni froid… Du coup je me lance sans trop réfléchir !
    Moi le truc qui me saoule le plus c’est pas dme foutre à poil, mais c’est la peur qu’elle me fasse mal…

  56. Le truc pour y aller zen ? Facile ! Tu te protèges de certaines saloperies que la vie met sur ta route (mycose pour les plus banales, cancer pour les plus graves).

    La gynéco c’est pas agréable mais c’est nécessaire.
    Pour ma part j’y vais tous les 6 mois … lourd terrain familiale oblige. Je préfère être suivie … ça rassure.

    Ps : Généralement je ne mets pas de soutifs et je garde mon tee-shirt que je relève au moment de la palpation des seins. Ca aide à se sentir moins nue.

  57. Y aller avec un long tee-shirt qui te fera une robe quand tu ta balades dans son cabinet et que tu pourras remonter au moment de l’oscultation. (le commentaire de bouh fait un peu peur)

  58. Malheureusement je crois que ce n’est agréable pr personne… même si elle est gentille et patiente. C’est vrai que ces 3pas nue pour aller à la table sont une torture…

    Par contre juste pour toi, je te conseillerai d’aller tous les 6mois ou un an car kyste aux ovaires etc peuvent arriver très vite..

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.