,

London part 2 : places

londonplacesBon, je veux pas vous entendre râler, le shopping ce sera pour plus tard, j’ai envie de faire de jolies photos et j’ai pas encore eu le temps de le faire…(promis juré, mercredi c’est en ligne)

Donc je vais revenir plutôt sur les ballades, les endroits où j’ai usé mes bottines, itou itou…
D’abord l’aéroport…oui je sais, il faut vraiment être con pour y aller en avion, ça prend juste 5h si on compte chez soi > Roissy + les 2 heures d’avances + le voyage + Heathrow > Londres centre, donc ça X2 sur un week end de trois jours ça pèse lourd. Je crois que je n’avais pas bien saisi l’intérêt de l’eurostar mais maintenant c’est fait. Donc on a commencé par les trucs relous, à savoir 1h de métro pour aller jusque dans le centre, puis un passage à la consigne de la station victoria pour y déposer nos bagages qu’on n’avait pas envie de se trimballer d’ici 15h (heure où on pouvait prendre notre chambre), ça allège les épaules (et le porte monnaie : 12 livres quand même pour 2 sacs…).
Puis on a fait comme les gosses on regardait tout en se montrant les trucs du doigt en rigolant, et on est partis se rassasier au st Jame’s Park comme je vous l’ai dit hier. Moi, toujours gamine, je m’émerveille devant les écureuils et les pélicans peu farouches qui s’approchent de mes mimines et j’envie sérieusement les londoniens d’avoir des parcs aussi ravissants. En partant on passe par hasard devant le Buckingham palace où les gardes font un petit défilé : Londres c’est vraiment Disneyland…
L’après midi a été consacrée au shopping intensif duquel mon chéri est sorti indemne, rhabillé pour l’été. On s’est bien sûr fait oxford street, puis on est remontés un peu à l’aveuglette dans les rues, jusqu’à Warren street, rue apparemment “française” où on trouve des “cafés rive gauche” et autres “boulangeries françaises”, ce qui était plutôt rigolo : ce serait sympa une rue anglaise à Paris. Puis nous sommes allés à notre hotel. J’étais un peu stressée tant on m’avait mise en garde contre les hotels Londoniens, mais en fait le notre était très bien (le club quaters St paul) : en face de la cathédrale St Paul, très propre, bon service, très bien pour un week end (il est souvent proposé sur lastminute). On a mis nos nouvelles fringues comme des gosses et on est ressortis se ballader du côté de covent garden, et là j’ai été surprise par les londoniens : on m’a demandé plusieurs fois où j’avais acheté ma veste (topshop), et un jeune sympathique nous a arrêtés juste pour nous dire : “you look cool guys”, c’est une habitude ou bien on était très inspirés ce jour là ? Bref, on a fait nos fiers… On a passé le soirée dans un salad bar sur la place Neal’s Yard, adorable, presque cachée dans le quartier qui est assez touristique, pour y aller c’est très simple : descendre à covent garden, prendre Neal’s street, puis à gauche à shorts garden et c’est la première à droite. C’est très joli, hyper coloré, et on y mange en terrasse quand la pluie n’a pas décidé de tout gâcher.
Le lendemain on avait décidé d’aller se ballader tranquillou dans un parc : on est d’abord allés au Heal’s (Tottenham Court Road) où se trouvait la boulangerie Peyton & byrne : j’en ai profité pour y faire un tour et constater que finalement c’était une sorte d’habitat amélioré, rien de plus, j’étais donc un peu déçue. Par contre le petit resto qu’on y trouve (le Meals) est absolument charmant, l’archi d’intérieur est adorable, ça fait un peu conte de fée nordique, je sais pas, ça m’a beaucoup plu, et je me suis promis d’y retourner pour manger et goûter les plats anglais (la bouffe, la bouffe, la bouffe…). On a donc passé une aprem agréable au regent’s park, tranquillou, en boulottant des fairy cake sans se presser : c’est magnifisue, tous ces parterres de paquerettes, les cygnes, on se croirait dans alice aux pays des merveilles, j’A-DO-RE ! En fait c’est un peu comme ça que j’envisage “le tourisme” faire des trucs simples, profiter sans se stresser et voir absolument tout en 3 jours. Bref. On est ensuite allés se promener dans Shoreditch pour la soirée (le repaire de Face Hunter, dixit Farah), en remontant Brick Lane : il y a pas mal de petites galeries, friperies, mais je n’en ai pas bien profité pour cause de mal aux pieds, j’avais voulu faire la maline et mettre de jolies chaussures, ça a eu raison de mon envie de ballade… J’ai le don pour me gacher la vie : on est rentrés à l’hotel me signer tout ça (pas de détails, c’est moyen glamour les histoires d’ampoules).
Le lendemain on est allés à Notting Hill, je voulais absolument voir Portobello Road : Portobelloooooo roaaaaad, portobelloooo roaaaaad…Ben quoi, personne n’a vu l’apprentie sorcière ? Bon je peux pas refaire votre éducation Disney, les gens cultivés comprendront !! C’était sympa, un peu touristique mais pas trop, un peu comme le marais quoi : plein de boutiques branchouilles, mais aussi d’autres très ciblées touristes, mais si on sort de la rue principale pour explorer les petites rues parallèles ou perpendiculaires on découvre un tas de petites boutiques charmantes. C’est très joli, hyper coloré, une sorte de carte postale de Londres, on y a passé un temps fou, à s’arrêter partout, tellement qu’on a abandonné l’idée d’aller à la Tate modern gallery (ah bah bravo !) et qu’on n’a pas eu ni le temps, ni les sous pour nous arrêter au Tea Palace de westbourne grove qui avait l’air parfait comme pour le reste, on n’a pas eu envie de se stresser, on y retournera !!!

London part III : shopping, cliquer ici.

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour planifier tes voyages ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.