Les sims, ma vie et moi.

obsessionJ’ai découvert ce jeu dans sa première version, et je dois avouer que ça m’a tout de suite captivée. D’abord construire les maisons, les aménager….(déformation professionnelle), j’y passais un temps fou, comme quand j’étais gamine où construire la maison de ma barbie me prenait des heures. Pour mes poupées virtuelles, il me fallait le meilleur, et pas question de tricher avec un code pour leur construire la maison de mes rêves, non, je préfèrais les faire trimer. S’occuper de ses sims est un job à plein temps, et j’y ai passé un temps infini au début. Des heures et des heures durant, je cliquais à droite à gauche pour les envoyer pisser, se faire une assiette de pate, discuter avec un voisin….je ne voyais pas le temps passer. Si bien que parfois après avoir passé 5h d’affilée sans lever les yeux de l’écran, j’allais me coucher toute drôle, et je rêvais qu’un géant me dirigeait, qu’une petite barre verte sur mon pull indiquait mon envie de pipi et mon niveau de fatigue….c’est dire si ce jeu me contrôlait, alors même que j’avais l’impression que c’était moi qui gérait une famille. Après des semaines à ce rythme, j’ai décidé d’arrêter, et que ce jeu était trèèèèès mauvais pour moi, une drogue quoi. Tout ceci aurait été pour le mieux dans le meilleur des mondes, s’ils n’avaient pas sorti quelques années plus tard la version n°2 du jeu avec un tas d’adones. On me l’a prêté, et je me suis dit que, oh, j’avais mûri et que je ne me laisserai plus vampiriser par un jeu….pensez vous ! J’ai passé des vacances entières à m’occuper de mes sims en pyjamas, un paquet de miel pops à mes côté pour toute alimentation, l’air obsédé….mon copain en a eu tellement marre que j’ai compris, c’était les sims ou lui….euh, hésitation (c’est dire mon niveau d’addiction). Puis je lui ai bien évidemment donné le jeu pour qu’il le rende à sa soeur (suis folle mais pas totalement allumée quand même), et j’ai juré de ne plus y toucher. J’avoue que parfois ça me tente bien mais finalement je préfère ça à vivre à simsville, dire “som som” le matin, et penser carrière et points d’aptitude…

J’suis un vrai geek… mais j’espère que je suis pas la seule !!.

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




One comment

  1. J’ai bien ri en te lisant, j’ai ri de toi mais aussi de moi, je suis inscrite aux “simsaholic” anonymes…

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.