le fameux trench

Vous avez été nombreuses à me demander d’où venait ce trench ici ou sur mon mail, je ne pensais qu’il susciterait autant d’intérêt. L’an dernier j’étais tombée en arrêt devant le trench burberry avec ses manches évasées, mais bien sûr, je n’ai pas les moyens de me payer ce genre de truc, j’ai donc dû me l’effacer de l’esprit tout de suite avant que ça vire à l’obsession… Quelques mois plus tard, je tombe par hasard sur un blog de fille (mais impossible de retrouver lequel) où l’auteur en à trouvé une imitation pas trop mal dans une petite boutique près d’abesses. Me connaissant, je me suis dit qu’il était inutile d’essayer d’aller trouver cette boutique, obsessionnelle comme je suis, je me voyais déjà quadriller le quartier de montmartre, entrer dans chaque boutique de fringue, chercher le fameux trench, pour finalement ne jamais le trouver et être méga frustrée. Ce scénario je le connais par coeur, vu qu’il m’est arrivé des dizaines de fois de partir en mission commando trouver LA fringue de mes rêves vue sur une fille dans la rue // dans un magazine avec la mauvaise référence // sur un blog sans obtenir de réponses à mes supplications. Non, je me suis dit sans façon, oublions ce trench avant de devenir folle.

Et puis il s’est remis sur ma route sans prévenir, à la fin de l’été. Ma soeur rentre toute bronzée de Bordeaux, nous avons rendez vous sur le pont marie, elle est là, elle m’attend, elle porte LE trench. Sans même lui dire bonjour je la somme de me dire immédiatement où elle l’a acheté, elle râle. Je lui rapelle alors le nombre de fois où elle a acheté les mêmes fringues que moi, et où je n’ai pas bronché. Elle m’accompagne alors rue Rambuteau, dans la petite boutique aqua rêve dans laquelle je n’ose jamais rentrer tant je trouve les vitrines affreuses, et leur contenu moyen. Il est là, prix assez élevé (89 €) au vu de sa qualité assez moyenne, il existe en plusieurs tissus et couleurs, il reste UN 36, je me rue dessus et l’achète en faisant le serment habituel à ma soeur : je te jure, je ne le mettrai jamais en même temps que toi, et tu auras la priorité.

Maintenant que je l’ai je l’adore, son petit col, ses manches évasées, son absence de ceinture qui lui donne un petit air rétro que j’adore. Comme d’habitude je me suis promis que je le retoucherai, mettrai de plus jolis boutons, travaillerai une doublure avec ma grand mère….. Bien sûr je ne ferai rien de tout cela, pas grave il me plaît trop.

Voilà, vous savez tout, et même un peu plus !

Vous aussi ça vous arrive ce type d’obsession, ou bien LA fringue qui vous poursuit ?

P.S : Je l’ai acheté fin août de cette année, il en restait en boutique, je n’ai pas l’adresse exacte, elle se trouve rue rambuteau entre la rue du temple et la rue du renard..

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




One comment

  1. Ben je voulais juste donner une petite recommandation suite à un achat que j’ai fais la semaine dernière.
    Si vous cherchez un foulard ou un sac Burberry à un prix canon, même si il est de la saison dernière, vous devriez jetter un oeil sur http://www.cadeaudeluxe.fr
    Pas vus de trench cela dit.

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *