La mygale…

mygale

Cet été j’ai fait une découverte pas très sympathique qui m’a transformé en hystérique (non je ne l’étais pas déjà mon chéri :D).

Un beau matin, je me réveille heureuse dans mon nouveau chez moi (j’ai pas déménagé, mais j’ai tout refait, j’y reviendrai…). Bien calée entre deux gros oreillers moelleux j’ouvre péniblement les yeux comme tous les jour. J’admire la jolie plante grimpante dont mon fiancé s’occupe avec amour chaque jour qui commence à avoir sacrément de la gueule sur le rebord de la fenêtre en face de moi.

Quand mon regard est attiré par quelque chose qui bouge en arrière plan, sur le mur de la cour en face, à 3m de là.

O-o ?

0_0 !!!

AAAAAaaaaaaaaHHHHhhhhhHH !!!!!!!!!!!!!! Vianneeeeeeeeeeeeeeeeeeyyyyyyyyyyyyy ! Au secours une araignée AAAAAaaaaaaaaHHHHhhhhhHH !!!!!!!!!!!!!!

Sur le mur de la cour, un monstre velu d’une taille peu réglementaire vient de sortir de sous une gouttière, elle fait trois petits pas à gauche, trois petits pas à droite et puis s’en va. Je hurle ! Cette bête est énorme, j’ai grandi à la campagne je sais de quoi je parle. Vianney sort de la douche en courant, répendant de la mousse partout dans l’appartement pour voler à mon secours. Comment ça une araignée ? (-_-) ?

Bien sûr, la fourbe est retournée se cacher sous sa gouttière, impossible de prouver mes dires à mon fiancé qui me lance “Nan mais tu viens de te réveiller tu as du mal voir”. Ce qui, une fois décodé veut dire “Je sais que le matin tu n’as pas les yeux en face des trous, c’est pour petite araignée de rien du tout que tu m’as fait sortir de ma douche P*** de B**** de M*** ?”. Puis il finit de se préparer malgré mes jérémiades et part travailler…

…Me laissant seule à la maison avec le monstre dans la cour. Je passe ma journée à regarder la fenêtre 0_0, (souvenez vous). Je gamberge : et si un de ces tarés amateurs de Tarentules, mygales et autres saletés avait laissé s’échapper une bête de son vivarium ? 0_0, et si elle était dangereuse ? 0_0, et si elle venait s’incruster à la maison en rampant sournoisement le long de la gouttière ? 0_0,. Je ne me sens plus bien chez moi, je scrute le moindre trou suspect dans les poutres, les conduits d’aérations, les tuyaux…

Le soir je décide de demander très sérieusement à Vianney d’appeler les services sanitaires (vous pensez bien, si je l’avais fait moi même ils m’auraient ri au nez, c’est plus crédible un grand gaillard d’1m90). Ce qu’il refuse de faire bien entendu suspectant toujours une hallucination “c’est tes antibiotiques mon amour”. Très bien… Je pique une crise, je pleure, et obtiens au moins le rebouchage express de tous les trous suspects de la maison, et la pose de grillages tous fins devant les aérations, non mais. Et tant qu’on n’a pas de moustiquaire la fenêtre restera fermée (on est en juin, il fait 35° dehors… Ça vous motive un homme ça).

Le truc se tasse, tout le monde me prend pour une dingue (sauf mes amies arachnophobes 🙂 et…

…Et puis rien, je n’ai jamais revu cette sale bestiole ! Je commence même à me demander si je n’ai pas finalement rêvé.

Comme dirait ma mère : la vie n’est qu’un long calvaire !

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




35 comments on “La mygale…

  1. Moi dès que je vois une araigné je hurle même une minuscule! JE HURLE COMME …..rien justement…
    du coup j’ai la honte… :’/

  2. Je te comprend. Je suis arachnophobe aussi ! J’en ai vue une (énorme ) sur le mur de mon salon alors que j’était toute seule. J’ai du prendre mon courage a deux mains pour l’écrabouiller. Et je suis aller me couché après tremblotante. Et le matin en descendant, elle n’était plus sur le mur.
    Je me suis alors rendu compte qu’elle n’était pas morte, et qu’elle avais feint ! Depuis, je ne l’ai jamais revue. Mais je n’ai pas était bien pendant 1 semaine. Et je ne te dit pas la crise de tétanie en la voyant !

  3. J’ai bien ri en lisant ton post !

    Moi, je n’ai pas peur des bêtes, en fait aucune ne m’effraie, araignées, serpents, etc.. les seules que je tue, ce sont les moustiques s’ils m’attaquent 😉

    Donc, comme disait l’une des bloggeuses, je suis celle (avec ma soeur ) qu’on appelle pour récupérer la petite bête (au bas mot qui pèse quoi ? 5 g ??? et qui nous débarrasse des moucherons, moustiques et mouches et tisse de superbes toiles.) et je m’occupe de l’emporter loin, très loin de la pauvre victime. Une copine a failli enlever son tee-shirt en plein centre ville, à l’heure de la cohue car une petite bête était accrochée à son tee-shirt, elle hurlait. Grand moment. J’en rigole encore, elle était prête à se retrouver en soutif 😉
    J’ai détaché délicatement le terrible animal et l’ai relâché au pied d’un arbre.

    J’ai passé mes étés à la campagne, les souris couraient la nuit dans la maison, et les araignées descendaient au-dessus de nos lits, donc je suis immunisée ! et je me souviens toujours de la panique de mes copines citadines “pur jus” qui se cachaient sous les draps et criaient !
    On aimait bien leur fiche la trouille.

    On aurait pas été copines, hein ??? 🙂

  4. Ca m’est arrivé aussi sauf la sale bête était carrément chez moi dans ce que j’appelle “la veranda” (compagnie de location de mon immeuble a décidé de faire fermé nos balcons avec des vitres du coup il y fait trop froid pour en faire une pièce et trop chaud pour y mettre des fleurs et donc ça sert à rien rrrrr) j’ai essayé de l’avoir à coup d’insecticide mais la saleté devait se foutre de ma gueule interieurement parce que ça ne l’a même pas fait bougé…
    Finalement je l’ai attaqué à coup d’aspirateur et je suis allé vidé le sac illico très loin dehors dans la poubelle de l’immeuble d’en face histoire qu’elle ne revienne jamais!
    Donc “les araignée lovers” gardez vos horreurs bien enfermées dans leurs cages de verre!

  5. Pour ces pôvres petites bêbêtes, c’est toujours la prison ou la poubelle. C’est pas une vie quand même. En plus celles qui les détestent le plus s’arrangent toujours pour déléguer les exécutions ou exiger qu’elles soient capturées et remises en liberté ailleurs. C’est quand même pénible à la longue. 🙁
    En même temps cela rend le mâle moyen relativement indispensable comme ustensile domestique, c’est peut-être un bien ces phobies finalement. 😉

  6. je suis folle devant une araignée, j’apprends à me maîtriser parce que de toute façon les araignées en france sont inoffensives…Toi aussi tu as eu ton petit passage chez mry 😉

    Bonne soirée

  7. Je sais ce que c’est j’ai une peur panique des araignées, même une petite de quelques millimètres me file des frissons.

    Le pire c’est que j’habite au dernier étage de mon immeuble et que quand il fait un sale temps (du genre beaucoup de vent et de pluie) ces vilaines bêtes rentrent par les conduits d’aération pour se mettre au chaud dans la salle de bain ou les toilettes. Une fois, je me brossais tranquilou les dents devant le miroir quand je vois dans le reflet une chose descendre du plafond, juste au dessus de ma tête, cette conne d’araignée me tombait dessus avec un fil, j’ai hurlé puissance 8!
    Une autre fois, une énorme araignée aussi grosse que ma main était au dessus de la douche, mon mec n’a pas su comment la tuer tellement elle était grosse, d’habitude il prend un journal ou une tong, mais là… c’était comme tuer un rat au plafond.. horrible!!

  8. Rien que de lire le mot mygale j’ai des frissons d’horreur lol

  9. Oh! Beautiful ilustration!
    😀
    Have a nice day!

  10. Oui mais ces petites phobies c’est ce qui fait tout le charme d’une fille. ça leur permet de jouer les matadors!

  11. Ah oui, au réveil, c’est pas génial. Une fois, j’allais me glisser dans mon lit, quand… http://valhome.canalblog.com/archives/2009/04/21/index.html , ben, ça fout carrément la trouille!!!

  12. J’étais sûre que les serpents allaient faire leur apparition dans les commentaires! Moi aussi c’est ma grande phobie (heureusement je n’en ai jamais croisé sans une vitre entre eux et moi!). Les araignées, c’est une question de taille: normales, je peux dormir avec, king size, je hurle!
    A ta place, j’aurais fait une enquête de voisinage: “bonjour! Dites-moi, vous n’auriez pas perdu une petite bêbête, mmm?” (mais pour ça il aurait fallu traverser la cour…!)

  13. La phobique que je suis te comprends! Moi, je me suis tapée la honte un jour dans un camping américain : une énorme araignée logeait dans l’arbre au-dessus de notre tente… Je suis allée voir un ranger, et je lui ai dit qu’il y avait “a spy in the tree”. J’avais juste oublié que spy ça voulait dire espion, et qu’araignée se disait “spider”… Il m’a regardée avec des yeux ronds, avant de comprendre et d’éclater de rire… Un grand moment de solitude…

  14. J’aime beaucoup les araignées, elles ne sont pas offensives.
    Suffit pas de pas les embêter, les laisser vivre leur vie. Elles nous évitent mouches, moucherons, moustiques… Et puis elles ont un si joli regard =)
    Ma mère a une peur panique des araignées et c’était toujours moi qui était de service avant, mission “j’écarte la bête de la maison”. Sous les cris d’hystérie.
    Je ne les tue jamais, je préfère les déplacer ! Pas peur de les prendre dans les mains… ça intéresse quelqu’un(e) ?

  15. oui ! voyons vite se réaménagement !
    tu peux refaire un nouvel article “home sweet home”
    j’aime bien voir comment on peut tout transformer dans un même espace.
    vite vite vite !

  16. Ahah ça m’avait manqué tes petites histoires 🙂 Non pas que je n’aime pas tes photos et tes looks (au contraire!) mais c’est vrai que j’aime bien ta façon de raconter certaines anecdotes!
    Vivement qu’on voit se réaménagement alors!

  17. Aaaaah, mais je crois que je préfère cette fin. Depuis le temps que tu nous en avais parlé, je pensais qu’on allait avoir droit à la découverte du truc à pattes en plein sur ton canapé !!! Elle est sans doute morte de froid, même le soleil de juin n’est pas assez fort pour ces merdouilles de bêtes ! (oui, “merdouilles”, je déteste ça aussi !)

  18. Comme j’ai ri en te lisant! Je réagis comme toi face à ces horribles bestioles! Mon proprio c’est fichu de moi (gentillement) d’ailleurs.
    Depuis que j’ai déménagé dans une maisonnette avec jardin, j’ai dû faire face aux araignées! Je me suis à moitié intoxiquée avec la bombe anti-rampants mais je pense en être venue à bout!
    Courage! J’espère qu’elle ne reviendra plus!

  19. Aux dernières nouvelles la bête en question est en cage au zoo de Vincennes 🙂

  20. Bhen j’espère qu’elle réapparaitra pas celle là !
    Dans le même style, à 11 ans j’ai vu un serpent noir rayé jaune d’une taille peu réglementaire ( on se comprend ) enroulé autours d’un tronc d’arbuste dans mon jardin, et toujours personne ne veut croire mon histoire.
    Un coup de soleil sur la tête que j’avais attrapé selon eux.
    Il n’empêche que maintenant, je flippe toujours en passant devant le dit buisson.

    • Vianney me fait passer aussi pour une hallucinée, ça fait plaisir…

  21. Coucou,

    Je ne poste jamais mais te lis tous les jours. Je vais te raconter une histoire du même style mais qu’a vécue une amie a ma mére, il y 5ans de celà.

    Un matin en rentrant du boulot, elle voit une longue trainée assez bizarre dans son jardin, comme si quelqu’un avait eu du mal à se déplacer et s’était trainé de tout son long. Elle se pose des questions, elle se demande si ce sont ses garçons qui se sont amusé a se trainer de cette façon et ça l’étonne plus qu’autre chose. Elle décide de suivre cette trace sur le sol qui s’arrête subitement derriére une gouttière.

    Elle appelle son mari sans hurler et elle lui dit qu’il y a une trace bizarre dans le jardin. Son mari il observe la trace, et lui dit pour rigoler ” Oh on dirait un serpent” alors elle lui réponds ” un serpent mais c’est pas possible, pas en cette saison, il fait un froid de canard”.

    Un peu inquiets parce qu’ils ont 3 jeunes enfants, ils décident quand même d’appeler les pompiers . Et effectivement, il y avait un python dans la gouttière.

    Surement un serpent qui s’est échappé de son vivaruim de chez un voisin et comme c’est illégal d’avoir une telle bestiole, cette personne n’est jamais venu la récclamer donc ils ont jamais su à qui elle appartenait.

    Tu sais les animaux quand ils ont froids ils ont tendance à se réfugier dans les endroits chauds, tu n’as peut être pas révé. Si tu penses avoir vu ce que tu as vu, ce que je n’espère pas parce que ce genre de bestiole est assez impressionnant (même mort c’est flippant), t’inquiéte pas si c’est ça, elle réapparaitra, peut-être plus tard quand tu t’y attendra pas.

  22. Je comprends ton stress, j’ai une réelle phobie pour ces trucs là, une fois j’ai même fait venir un voisin pour en tuer une (énorme bien sûr) tellement ça me paniquait (car évidemment je suis incapable de les tuer), et il m’a vraiment pris pour un débile quand je l’ai interdit farouchement de jeter le cadavre dans MA poubelle…héhéhé brrrr j’ai passé rapidement ton dessin illustrant ton article pur pas regarder l’araignée, complétement grave!

    Bonne journée!!

  23. Perso, je ne trouve pas une grande aide auprès de mon amoureux qui s’amuse à me faire peur avec ces saloperies dès qu’il les a tuées!
    Mais il y a une autre solution que ce courage qu’on envie à nos hommes…
    LE BOIS DE CHÂTAIGNIER! Les araignées détestent cette essence de bois!
    Il suffit de ces petits bouts de bois un peu partout où ces bestioles entrent, passent et se cachent: bords des fenêtres, coins de portes, fissures de plancher…

    • Alors ça c’est un sacré tuyau !! Je vais aller m’acheter ça de ce pas et en tapisser le rebord de ma fenêtre !

  24. Tu as du avoir trop peur qu’elle revienne!
    L’autre jour, c’est un énorme frelon qui est rentré chez nous, j’ai vu mon chéri se précipiter hors de la cuisine, j’ai guetté jusqu’à ce qu’il sorte (le frelon pas le chéri), mais il est entré dans le salon et s’est caché sous le canapé (le frelon toujours)… Devant les tentatives ratées de monsieur (il a la phobie des frelons, pourtant il est grand et barbu et tout), j’ai mis des bottes, des lunettes de ski, des gants de vaisselle et me suis confectionné une cagoule pour aller exterminer la bestiole avec un balais. Il ne restait pas un cm2 de visible. J’espère que mes voisins dans face ne nous ont pas vu, sinon, bye bye crédibilité.

    • Très drôle cette petite histoire, vraiment (j’ai imaginé la scène c’était tordant) !

    • MDRR

  25. Moi aussi je ne réponds plus de rien quand je vois une araignée, beurk rien que de dire ce mot!!! Je me mets à pousser des cris super aigus tellement j’en ai peur, bon les toutes petites je maitrise mieux quand même, je vous rassure.
    Je me rappelle encore de la fois où est sorti de l’aspirateur une énorme araignée qui a marché direct sous le canape de mes parents, brrrrr, je me suis plus jamais rassise dessus.

  26. Ah mais quelle horreur! Moi je te crois, ça a du bien t’aider à te réveiller cette apparition.
    L’autre jour j’ai dormi dans le château des grands parents de mon homme, sauf qu’il a du partir à la chasse aux araignées avant que je me couche…Il en a trouvé une très grosse et j’ai passé la nuit à me demander si elle n’avait pas pondu des oeufs sous mon lit…

  27. Rah je deteste je deteste je deteesssttee ces bêtes là..Tous les insectes qui vont hyper vite sur leurs petites pattes..Je suis la seule l’été à hurler comme une tarée dès que je croise un cousin..berk…..

  28. Pareil, les araignées, aime vraiment pas ça. Le problème, c’est qu’en ce moment il commence à faire frais et elles se planquent là où il fait bien chaud.. dans nos sweet home..Aarghh.. !
    En tout cas bonne idée les filets, faut juste réussir à les fixer.

    Euhh, bon courage !

  29. rien que la lecture de ton article me donne envie de vomir… je suis HYPER arachnophobe, c’est une horreur ! sauf que j’ai eu la bonne idée d’acheter une maison, et que forcément, bah j’en trouve plus qu’en appart’… le pire c’est si je les perds de vue, impossible de rentrer dans la pièce après, impossible de dormir si c’est la chambre. c’est une véritable guerre que je mène contre ces petites bêtes innocentes, j’ai honte…

  30. Brrrrr j’étais tombé sur une araignée de ce genre, je jouais tranquillement à la wii et mon oeil a été attiré par un truc qui bougeait dans un coin de la pièce, une araignée d’une taille impressionnante… j’en avais jamais vu des pareilles, ça m’a vraiment foutu les jetons, en plus les fourbes quand on hurle elles courent se cacher, et là c’était dans le caisson de la chaîne hi fi, j’ai tout essayé pour la faire sortir : mettre le son à fond avec les basses et tout, rien. Elle a du crever brulée par la chaleur des enceintes la saleté !

  31. Je te comprends à fond! Je déteste les araignées…combien de fois quand j’habitais à la campagne chez mes parents j’ai dû les réveiller ou mon frère pour tuer une grosse araignée car il m’aurait été impossible de fermer l’oeil de la nuit si je la savais vivante…”ça pouvait pas attendre demain?” bah non@)
    BIZ

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *