, ,

Je perds des followers Instagram (2000 en 1 an) – et tout va bien 😊

“Mais quoi mais elle est folle celle lĂ  ? Moi mon compte instagram ne dĂ©colle pas c’est l’enfer ! Perdre des followers sur Instagram c’est l’angoisseÂ đŸ˜±Â hanlala quand ça m’arrive j’ai l’impression que les gens m’aiment plus ou que ce que je fais est nul 😭” 

Si tu ressens ça te fais pas de bile c’est normal, les rĂ©seaux sociaux sont fait pour nous shooter artificiellement aux interactions sociales, et notre cerveau il aime ça (et quand ça s’arrĂȘte c’est le manque).

Alors, comme je suis sur les rĂ©seaux sociaux depuis la nuit des temps (en Ăąge d’internet), si je peux t’aider Ă  moins te crisper avec ça avec mon expĂ©rience de mĂ©mĂ© blogueuse allons y !

VoilĂ  comment j’ai perdu 2000 followers en un an sur mon compte instagram et pourquoi c’est la meilleure chose qui me soit arrivĂ© sur mon compte instagram.

Petit bonus : j’ai enregistrĂ© une version de cet article en podcast. Avec la trop cool musique d’intro et d’outro : My Home (Mhars) d’Apolline Dash

Version podcast de l'article

Le début de la descente

L’an dernier (avril 2017) j’ai commencĂ© Ă  voir mon nombre de followers, qui jusque lĂ  grandissait lentement mais sĂ»rement, chuter par paquets de 10. Puis par paquets de 100. De temps en temps j’en gagnais deux, mais la plupart du temps j’en perdais, j’en perdais, j’en perdais.

Relou, moi j’ai toujours aimĂ© la performance, et cette croissance constante Ă©tait devenu une petite habitude pour moi. C’Ă©tait aussi une petite rĂ©compense : je poste une jolie photo > ohlala j’ai plein de likes > hihi j’ai gagnĂ© des followers.

J’aime beaucoup comprendre comment fonctionnent les choses alors j’ai cherchĂ© Ă  comprendre ce qui se passait. Bon c’Ă©tait simple hein, avant mes photos remontaient pas mal dans l’onglet explorer d’instagram, du coup beaucoup de gens dĂ©couvraient mon compte et s’abonnaient. Il y avait toujours aussi des gens qui se dĂ©sabonnaient rĂ©guliĂšrement, mais le rĂ©sultat abonnements – dĂ©sabonnements Ă©tait toujours positif.

Et puis paf, l’algorithme instagram a changĂ©, et le rĂ©sultat est devenu nĂ©gatif.

Du coup, depuis Avril 2017 j’ai perdu un peu plus de 2000 followers.

Pourquoi c’est pas grave que les gens se dĂ©sabonnent et que mon nombre d’abonnĂ©s instagram n’augmente plus

En rĂ©alitĂ©, pour moi instagram Ă©tait plus devenu un jeu qu’autre chose : je ne vends pas vraiment mon audience instagram Ă  des marques (en tous cas je ne compte absolument pas lĂ  dessus pour vivre) donc c’Ă©tait pas non plus la fin des haricots pour moi.

Juste une contrariété.

Et j’ai dĂ» composer avec. En rĂ©alitĂ© je savais ce qu’il fallait faire pour renverser la vapeur : poster 5 fois par jour (comme le recommandent les spĂ©cialistes), aller commenter sur plein de comptes, faire plein de stories…etc.

Mais je me suis dit Ă  quoi bon ?

J’en ai pas vraiment besoin pour gagner ma vie, Ă  la rigueur ce que j’ai envie c’est que mon compte instagram serve Ă  attirer des gens sur mon blog mais c’est tout. Et pour ça pas besoin d’afficher des gros chiffres, les gros chiffres ça ne sert qu’Ă  rejoindre les prĂ©sentations marketing d’agences. Et je ne vends plus vraiment mon audience.

Donc en fait c’Ă©tait pas bien grave de ne plus afficher un gros chiffre, je pouvais bien perdre 10.000 followers que ça aurait pas changĂ© ma vie.

Donc je me suis dit que je ne ferais rien de spĂ©cial, si ce n’est essayer de retrouver plus de plaisir avec mon compte instagram.

(En rĂ©alitĂ©, la seule chose qui m’embĂȘte aujourd’hui c’est que les gens qui s’abonnent Ă  mon compte ne voient plus toutes les photos (parce que moi en tant qu’utilisatrice ça me gave vraiment).

Pourquoi c'est une bonne chose que les gens se dĂ©sabonnent de ton compte instagram ? 🙏TĂ©moignage perso Ă  l'appuiClick to Tweet

Pourquoi c’est mĂȘme une bonne chose que les gens se dĂ©sabonnent

D’abord j’ai boudĂ© un peu instagram et je n’ai rien postĂ© pendant quelques mois. Ou alors de façon trĂšs sporadique.

Je rĂ©flĂ©chissais Ă  ce que j’attendais vraiment de mon compte Instagram et en quoi ça pouvait m’ĂȘtre utile et j’ai fait une petite liste :

  • Me faire plaisir et m’amuser
  • Avoir des interactions avec des gens que j’apprĂ©cie
  • Donner envie Ă  mes followers d’aller sur mon blog

Et je me suis rendu compte que j’avais surtout envie de donner la prioritĂ© Ă  la 2e ligne “avoir des interactions avec des gens que j’apprĂ©cie”.

J’ai eu mon compte de questions idiotes du type “c’est oĂč?” “c’est quoi?” que les gens postent sur des photos taggĂ©es ou gĂ©olocalisĂ©es, pas parce qu’ils se posent la question, mais parce qu’on leur a dit d’aller poster des commentaires sur d’autres comptes pour se faire remarquer (bien jouĂ© Micheline !)

Et puis j’ai 36 ans, je suis trop vieille pour ces conneries, j’ai envie que les personnes qui suivent mon compte soient en phase avec moi.

Pas la peine d’essayer de plaire Ă  tout le monde ça ne sert Ă  rien et puis on finit par faire des trucs tout lisses et tout le monde a le mĂȘme compte instagram.

J’ai dĂ©cidĂ© de changer mon compte instagram et tant pis si ça en faisait fuir certains, en fait tant mieux, maintenant je me dis que je prĂ©fĂšre que des gens se dĂ©sabonnent parce que mon contenu ne leur plaĂźt pas plutĂŽt que de m’Ă©vertuer Ă  essayer de plaire au plus grand nombre ^^

'Je préfÚre que des gens se désabonnent de mon compte Instagram parce que mon contenu ne leur plaßt pas plutÎt que de m'évertuer à essayer de plaire à tout le monde'Click to Tweet

Je Perds Des Followers Instagram 1

Comment j’ai fait pour avoir un compte Instagram qui me plaĂźt et attire les bonnes personnes

Du coup j’ai regardĂ© tous les posts instagram sur lesquels j’avais eu des Ă©changes, messages ou questions intĂ©ressantes et j’ai fait une petite liste de posts : dĂ©co, objets que j’aime, souvenirs de voyage, etc…

Et Ă  partir de ça je me suis dĂ©cidĂ© d’une ligne Ă©ditoriale qui me faisait plaisir, sur des sujets qui me garantissait de chouettes interactions.

J’ai aussi dĂ©cidĂ© de faire des thĂ©matiques colorĂ©es par semaine (parce que tout ranger par couleur c’est ma passion depuis qu’on m’a donnĂ© ma premiĂšre boĂźte de crayons de couleur).

J’ai aussi eu envie de mettre quelques citation motivation, pour le moment je les fais sur photoshop mais bientĂŽt j’espĂšre me remettre au lettrage pour dessiner ça moi mĂȘme, ce sera une motivation supplĂ©mentaire.

J’ai aussi commencĂ© Ă  utiliser des hashtags (alors qu’avant je ne le faisais jamais), histoire que mes photos soient vues par des utilisatrices susceptibles d’aimer ce que je fais ^^

Et depuis j’ai toujours des gens qui se dĂ©sabonnent mais je vois aussi que les nouvelles personnes qui arrivent sont plus en phase avec moi et c’est bien plus agrĂ©able pour tout le monde. Parce qu’en plus elles sont aussi intĂ©ressĂ©es par mon blog, et moi mon truc c’est mon blog.

Instagram ça appartient Ă  facebook, pas Ă  moi. Le jour oĂč ils voudront me faire payer pour l’utiliser j’aurais pas le choix. Alors que mon blog, c’est mon blog, et je dĂ©cide de comment ça marche. Na !

Et toi alors ? Tu stagnes sur instagram ?

Sur mon groupe pour les blogueuses / entrepreneuses en ligne on en parle souvent et je vois bien que ça en frustre beaucoup la façon dont fonctionne Instagram. Aussi que ça prend beaucoup d’espace dans les esprits et que ça prend du temps de s’Ă©nerver sur son compte instagram.

Oui, Ă  une Ă©poque on pouvait avoir un compte qui grossit Ă©normĂ©ment, super vite et tout. Mais aujourd’hui c’est fini et il faut se faire Ă  l’idĂ©e, penser qualitĂ© plus que quantitĂ©.

La course Ă  celui qui a la plus grosse me semble un peu rĂ©volue sur Instagram. Il y a tellement de gens qui font des choses fabuleuses que la compĂ©tition est devenue immense. Alors il faut voir les choses autrement…

'La course à celui qui a la plus grosse me semble un peu révolue sur Instagram. Il y a tellement de gens qui font des choses fabuleuses que la compétition est devenue immense. Alors il faut voir les choses autrement...'Click to Tweet

Personnellement je crois aux petits comptes qui traitent de sujets qui les passionne, les amuse et qui ressemblent vraiment Ă  la personne qui tient le compte. Les petits comptes de niches plutĂŽt que comptes “lifestyle”.

Alors dis toi qu’il faut renoncer Ă  avoir 100k followers, et qu’avoir un petit compte avec des gens qui te suivent qui adorent ce que tu fais ce sera toujours bien mieux pour toi personnellement, et aussi pour ton business (si tu en as un qui ne vend pas de l’audience).

VoilĂ  j’ai fini avec ma petite leçon de mamie d’internet 😀

Tu veux des conseils blogging / entreprise en ligne ?

Si tu veux rejoindre mon groupe privĂ© et recevoir des astuces pour faire grossir ton audience, des idĂ©es pour crĂ©er de l’intĂ©raction et de l'encouragement pour te lancer sans craindre les retours nĂ©gatifs : Entre ton prĂ©nom + ton email prĂ©fĂ©rĂ© et clique sur “Allez hop ! On y va !”

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus

Ça devrait te plaire :

Outils d'organisation essentiels

-


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




47 comments on “Je perds des followers Instagram (2000 en 1 an) – et tout va bien 😊

  1. Merci pour cet article qui sort du commun !

  2. Hello,

    Je viens de dĂ©couvrir ton blog, et pour la toute dĂ©butante que je suis, ce genre d’article est hyper agrĂ©able Ă  lire.

    Au lancement de mon blog il y a quelques mois, j’ai dĂ©marrĂ© un Instagram et une page Facebook.
    PlutĂŽt Ă  l’aise sur Facebook, j’arrive Ă  toucher progressivement de plus en plus de personnes au fil de mes publications.

    En parallĂšle, sur Instagram, ça ne dĂ©colle pas des masses. Il faut dire aussi que j’y suis moins active. Je ne veux pas poster pour poster, j’ai vraiment envie que ce rĂ©seau garde ce cĂŽtĂ© plaisir. Du coup c’est vrai que mon feed n’est pas aussi “lĂ©chĂ©”, ni mĂȘme aussi fourni que ce que l’on peut voir sur certaines instagrameuses.

    Ce qui m’a plu dans ton article, c’est ce cĂŽtĂ© dĂ©dramatisant justement. Je suis plutĂŽt d’accord aussi sur le fait de privilĂ©gier la qualitĂ© Ă  la quantitĂ©. C’est rĂ©ellement ce que je m’efforce de faire tant sur mon blog, que sur les rĂ©seaux et dans mes relations avec les personnes que je “rencontre” via la blogosphĂšre.

    Merci en tous cas pour cet article 🙂

  3. Bonjour,
    J’ai une question ou je sais pas quoi d’ailleurs. Tu parles de comptes niches, trĂšs ciblĂ©s donc. Lorsque l’on est pluridisciplinaire cela veut dire plusieurs comptes insta? Tu penses que c’est une solution?
    merci 🙂

    • Oui complĂštement ! perso c’est ce que j’ai fait ^^

      • ok c’est intĂ©ressant! Il faut ĂȘtre bien organiser et ne pas forcĂ©ment ĂȘtre dans la course au post chaque jour ect. Merci pour ta rĂ©ponse je vais mettre de l’ordre dans tout ça (enfin surtout dans ma tĂȘte) ton analyse sur facebook serait pas mal 😉

  4. AprĂšs si tu perds des followers, c’est peut-ĂȘtre tout simplement parce que ce que tu publies intĂ©resse moins les gens… Toi qui publiais plusieurs fois par semaine sur le blog, tu ne postes dĂ©sormais qu’un article tous les 3 mois … Et sur Instagram, ta mise en page est certes jolie mais il s’agit bien souvent des vieilles photos que tu republies, ce qui n’est pas trĂšs attractif pour moi qui te suivais depuis plusieurs annĂ©es… Ce n’est pas un reproche, tu as le droit de tourner la page du blog et de passer Ă  autre chose, mais effectivement il en va de mĂȘme pour tes lecteurs qui ont envie de renouveau ! 🙂
    Bonne continuation !

    • Ah ba non en fait j’ai commencĂ© Ă  perdre des followers bien avant tout ça donc en toute logique c’est pas liĂ© ^^

      Et puis bon, je vois que c’est ton tout premier commentaire sur ce blog, je poste moins parce qu’il y a moins d’intĂ©ractions aussi, quand on aime il faut le dire et pas juste s’exprimer quand on n’est pas content 😉

  5. Coucou Eléanore !
    Je commente trÚÚÚÚÚs rarement sur ton blog (souvent parce que je suis au boulot quand je le lis du coup je ne prends pas le temps).
    Je trouve ton article super interessant! J’adore instagram, j’ai un tout petit compte sur lequel je partage ma vie d’expat mais j’avoue que le monde effrĂ©nĂ© des rĂ©seaux sociaux me dĂ©sole parfois… je discutais de ça avec un utilisateur l’autre fois. C’est un jeune chanteur qui mĂ©rite d’ĂȘtre connu. Et on se disait justement qu’on trouvait ça dommage que certains posts ne soient pas mis en avant du simple fait qu’ils appartiennent Ă  des “petits utilisateurs”car derriĂšre ces posts se cachent parfois des gens bourrĂ©s de talent. Enfin voilĂ … c’est le monde des rĂ©seaux sociaux. Ceci dit je n’ai rien contre bien au contraire 🙂

  6. Je suis d’accord avec toi, la nouvelle version instagram ne me montre plus qu’une dizaine d’utilisateurs dans mon fil d’actualitĂ©s.

  7. Bonjour Eléonore,
    Je viens de dĂ©couvrir votre blog et j’adore !
    J’adore la douceur de vos photos et votre plume.
    J’ai moi aussi Instagram, blog, site internet, mais tout ça pour le plaisir (la photo) et aussi parce que je suis nulle en com (sinon, je ferais sĂ»rement plus).
    Je suis donc une nouvelle followeuse 😉
    Merci pour vos conseils !
    Virginie

  8. Hello Eleonore,

    Merci pour ton blog que je trouve toujours trĂšs frais, j’aime beaucoup ton style et le ton que tu lui donne. Je t’ai connu lors de l’organisation de mon mariage et j’aimais beaucoup les conseils et l’humour que tu y donnais. Ca c’Ă©tait il y a 3ans, mais j’aime maintenant te suivre pour ce cĂŽtĂ© “girl next door” que tu as.

    Je voudrais rĂ©agir par rapport Ă  Instagram. C’est affolant Ă  quel point ca peut perturber les gens, et je trouve ca dommage. J’ai vu rĂ©cemment la vague d’instagrameuses (je suis plutĂŽt des filles) qui ont d’abord Ă©tĂ© dĂ©pitĂ©es par le changement d’algorithme, puis se sont mises Ă  faire des stories avec des mots clefs (en temps que follower j’ai trouvĂ© ca pathĂ©tique), puis les stories “real life” pour montrer le bazar chez elles, bref, j’ai trouvĂ© que c’Ă©tait n’importe quoi. J’ai un travail que j’adore mĂȘlĂ© Ă  une vie perso super que je savoure tous les jours. Je travaille notamment de chez moi, dans le design, et instagram fait parti de mes pauses, et j’ai envie d’y voir du beau, pas le chao chez les autres! C’est comme si je m’achetais le ELLE et qu’au final ni les destinations, ni les intĂ©rieurs, ni les articles, ni la mode ne me faisaient rĂȘver, voyager et m’inspiraient. Du linge sale j’en ai chez moi, merci! Mon compte n’a effectivement pas beaucoup de followers, mais c’est avant tout mon petit endroit Ă  moi oĂč je partage des images que je fais et que je trouvent jolies. J’aime voir que des personnes me suivent, et tant pis si ca ne dĂ©colle pas!
    Bref, merci de dĂ©dramatiser un peu 🙂

    Bonne continuation
    Anne-Claire

  9. Bonjour,
    Ce n’est pas vraiment le nombre de followers qui est important mais l’engagement de ta communautĂ©. Il existe des outils capables de faire grimper tes abonnĂ©es artificiellement. On trouve mĂȘme des sites qui vendent des abonnĂ©s Instagram pour augmenter ta notoriĂ©tĂ©. Du coup j’ai arrĂȘtĂ© de me battre.

    Je reste sur Instagram uniquement pour le fun et le plaisir de découvrir de belles choses. Ca ne sert à rien de se mettre une pression pour ça. La vie est déjà assez compliquée.
    Par contre je fais attention Ă  mes donnĂ©es et Ă  la trace que je laisse sur les rĂ©seaux sociaux. J’ai appris il y’a quelques jours qu’on pouvait te pister depuis ton statut d’activitĂ©. Je vous conseille d’ailleurs de le dĂ©sactiver en suivant ses conseils : http://www.prodigemobile.com/tutoriel/bloquer-statut-activite-instagram/

    Continue comme ça sans te prendre la tĂȘte avec Instagram. Tes podcasts sont excellents et ta voix vraiment agrĂ©able Ă  Ă©couter.

    Jessy

  10. Merci beaucoup pour ce super post (et podcast)! Ça fait du bien et ça me donne des clĂ©s pour le compte instagram de mon entreprise : a quoi il sert et a qui je veux m’adresser. Bref, merci beaucoup, moi aussi j’ai du boulot en marketing a faire et surtout enfin le voir comme un outil !

  11. Bel article, intéressant qui soulÚve pas mal de choses!
    Moi je m’intĂ©rroge beaucoup quand mĂȘme sur tous ces gens qui ont beaucoup de followers… Tu vois des comptes Ă  115 k ou plus mais 5000 likes. C’est beaucoup 5000 likes c’est certain mais sur 115 k, je me demande quand mĂȘme oĂč sont les 110 000 autres?? que font ils?? car je pense que c’est plus ou moins les mĂȘmes qui likent au quotidien… J’aimerais vraiment comprendre les dessous de tout ça et comment ça fonctionne…

    Et les posts sponsorisĂ©s qui saoĂ»lent Ă  mort, on voit les mĂȘmes choses chez la plupart, j’ai l’impression que les gens se lassent aussi d’instagram et que c’est cela qui “tue” instagram c’est toutes ces personnes qui vivent d’instagram / de leur blog sur insta … qui n’ont pas de mĂ©tier Ă  cĂŽtĂ©! Du coup elles ont besoin de likes, on voit les mĂȘmes partenariats partout… Tu les vois chouiner dans leurs stories que la photo qui vient d’ĂȘtre postĂ©e n’a pas beaucoup de like, qu’elle ne plait pas car les partenariats dĂ©rangent disent elles… bah je pense que les 3/4 des partenariats sont nullissimes, tu vois des blogueuses qui sont Ă  fond dans le sport pis voilĂ  un partenariat avec LU…

    Pour moi c’est vraiment ça qui mettra fin ou du moins qui fera qu’ instagram sera de plus en plus dĂ©sertĂ©….

  12. Point de vue dĂ©complexant, on a envie de se dire aprĂšs l’avoir Ă©coutĂ© “Mais pourquoi je me prenais la tĂȘte comme ça moi ?”… Cela donne envie de se lĂącher, d’enlever la pression et de voir les choses plus clairement…

    Petite recommandation, pour la fille qui Ă©coute ses podcasts sous sa douche, j’avais le volume au max, j’ai cochĂ© l’option amplification et mĂȘme avec ça il y avait des moment oĂč j’avais du mal Ă  t’entendre. Alors oui c’est juste pour mon confort mais peut-ĂȘtre que c’est un peu bas aussi pour les gens qui l’Ă©coutent avec du bruit autour 😉

    • MĂȘme remarque sur le volume sonore, hyper difficile Ă  Ă©couter dans les transports.
      a+

  13. Je trouve ton article trĂšs enrichissant, et ton podcast est une petite merveille. Ta voix est trĂšs apaisante. Je suis entrepreneuse et trĂšs ravie d’avoir Ă©couter ton podcast sur instagram.

  14. Coucou Eléonore, j’ai Ă©coutĂ© ton podcast et j’ai adorĂ©! Je ne suis pas particuliĂšrement attachĂ©e Ă  la course aux followers, mais ta personnalitĂ© et ton approche m’ont plues. Alors merci ♡

  15. Merci pour cet article tellement juste… j’aimerai beaucoup Ă©changer avec toi Ă  ce sujet car nous organisions une journĂ©e en octobre dĂ©diĂ©e a la Communication des entrepreneurs du Dvp personnel. Juste un petit coup de tĂ©lĂ©phone si tu as du temps sur ce sujet justement serai trĂšs nourrissant. Je te souhaite une trĂšs belle soirĂ©e. Encore bravo Ă  toi pour tout. Olivia

  16. merci pour ce super article Eléonore !
    moi Instagram me frustre et malgrĂ© le fait que je sois blogueuse mode et lifestyle depuis 2010, mon compte Instagram n’a jamais dĂ©collĂ© ! pourquoi ? je ne sais pas !
    mais ce qui me pose question, c’est comment des filles nouvellement arrivĂ©e dans le “milieu” comme Noholita ou d’autres encore arrivent Ă  atteindre plusieurs centaines de milliers de followers alors que les pionnĂšres comme toi et d’autres (TokyoBanBao, CherryBlossom, MarieLuvpink, PunkyB) ne comptent pas autant de followers.
    Comment font elles alors ? c’est ce secret que je veux percer !

    en tout cas, merci encore pour ton article que je vais partager sur FB et Twitter !

    Sarah

  17. Ce que tu dis lĂ  est vraiment intĂ©ressant et je suis d’accord avec toi.
    AprĂšs tout, si les gens se dĂ©sabonnent c’est qu’ils n’Ă©taient pas lĂ  pour les bonnes raisons.
    On voit trĂšs souvent des comptes Ă  +10k sans beaucoup de feedback sur leurs photos (Ă  peine 400 likes), ces gens lĂ  ont beau avoir de nombreux abonnĂ©s, leur rĂ©elle communautĂ© n’est pas si grande que cela.

  18. Merci pour ton article. Moi le problĂšme sur mon compte c’est que je stagne en prenant 5 abonnĂ©s, et je les reperds la semaine d’aprĂšs. Je ne comprend pas! Quel est l’intĂ©rĂȘt de faire ça? J’ai l’impression que ce n’est que ça sur mon compte insta depuis quelques mois 🙁

    • Ca dĂ©pend si tu perds un follower qui aime bof ce que tu fais mais qu’il est remplacĂ© par un follower qui aime vraiment ton compte tu es gagnante en vrai ^^

  19. Je suis assez fascinĂ©e par ton parcours, je te suivais il y a fort longtemps du temps des dinosaures quand j’ai ouvert mon blog il y a 10 ans. J’ai suivi ton mariage, tes articles mode tes articles ambiance, le petit Ă©cho malade, les debuts de un beau jour quand moi mĂȘme je me suis mariĂ©e (j’étais mĂȘme dedans) et puis j’ai quittĂ© un peu le navire. J’ai suivi moins de mode plus de mamans, de lifestyle, j’avais moins de temps aussi. Et puis je suis revenue parce que j’adore ton Ă©criture, tes nouveaux projets tes workshops. Bravo pour ce nouveau souffle. Rares sont celles qui y arrivent et tant pis pour les 2000 en moins.

  20. C’est bien vrai ! Je me suis fait la rĂ©action cette semaine – On est d’autant plus content d’avoir des commentaires ou de nouveaux abonnĂ©s lorsqu’on en a peu…il y a toujours un revers de la mĂ©daille…En tous cas bravo pour ce que tu fais c’est toujours au top 😉

  21. C’est fou, plus je lis ton blog et que je vois tes photos insta et plus je me dis « mais j’adore la vision du monde de cette nana! » et lĂ  tu viens dĂ©finitivement de me le prouver! J’adore ta façon de voir les choses et de relativiser, c’est tellement bon Ă  lire! Et je suis complĂštement d’accord avec toi, je prĂ©fĂšre mille fois suivre des comptes comme le tien plutĂŽt que tous ces comptes lifestyle tellement superficiels.. bref, un grand MERCI pour ce partage de ton univers que j’aime tant!

  22. Je m’apprĂȘtais Ă  te lire car effectivement , ton accroche me dĂ©concertais, mais quand j’ai vu que tu expliquais tout sur ton Podcast, j’y vais, j’y cours j’y vole !
    Au passage ce format de Podcast te rĂ©ussis trĂšs bien (pour avoir Ă©coutĂ© les prĂ©cĂ©dents), message clair, voix trĂšs agrĂ©able, je regrette juste que tu n’enrichisses pas plus ce format ! Ă  la fois ou ne peut pas ĂȘtre partout ! bon j’y vais et Merci d’avance

  23. Bravo pour ton trĂšs bel article. Je tiens un blog depuis 2007 sur mon travail d’illustratrice et j’ai 35 ans… On se serait presque croisĂ©e !
    À l’inverse je suis nouvelle ( enfin le temps passe vite… Je ne suis plus aussi nouvelle que je me l’imagine..) sur Instagram j’ai mis trĂšs longtemps avant d’y mettre les pieds… Mais c’est grĂące Ă  ce rĂ©seau que j’ai dĂ©couvert ton compte il y a peu, puis ton blog aujourd’hui en cliquant sur ton lien de profil car ta photo et ton sujet abordĂ© m’ont intriguĂ©s tous les deux. AprĂšs avoir Ă©coutĂ© ta douce voix et survolĂ© quelques autres sujets j’ai dĂ©cidĂ© de m’abonner Ă  ta newsletter… Tout ça pour dire que j’ai l’impression d’ĂȘtre lĂ  preuve vivante de ce que tu avances dans ton article. Instagram m’a amenĂ© jusqu’ici et c’est ici que j’ai envie de lire et d’en apprendre plus. Bravo pour ton article et heureuse de t’avoir dĂ©couverte mĂȘme si il m’aura fallu plus de 10 ans! ( Je poste rarement des commentaires me promĂšne de moins en moins sur la blogosphĂšre faute de temps et suis en gĂ©nĂ©ral trĂšs dĂ©passĂ©e par mon boulot et ma vie de famille ce qui explique peut ĂȘtre en partie pourquoi je te dĂ©couvre seulement…)
    Merci d’avoir partagĂ© ta prise de position vraiment intĂ©ressante.

  24. Mais sĂ©rieusement, passer de 70k Ă  68, est-ce vraiment significatif ? Il y a aussi de plus en plus de comptes donc cela me paraĂźt normal…

    • C’est pas ça qui est significatif c’est le fait que ça ne fait que ça descende depuis 1 an alors que ça ne faisait qu’augmenter depuis le dĂ©but 😉

  25. Super article! J’adhĂšre! Merci pour ta simplicitĂ© et ton authenticitĂ©.

  26. En ce moment je suis carrĂ©ment dĂ©goĂ»tĂ©e d’Instagram, parce que c’est un peu la compĂšt’, mais ton article fait du bien.
    Moi en tant que crĂ©atrice, Il faudrait que je passe plus de temps Ă  gĂ©rer mes rĂ©seaux et Ă©laborer des stratĂ©gies pour grandir sur Instagram plutĂŽt qu’Ă  crĂ©er et me faire plaisir…N’importe quoi.
    En plus, je ne sais pas si tu as vu cet Ă©pisode de Black Mirror (Nosedive) qui est vraiment flippant qui fait penser Ă  tout ce petit monde de la course au likes…

    ps: par contre, dĂ©solĂ©e mais le pluggin twitter avec les citations est un peu Ă©nervant…(Mais c’est une apprĂ©ciation purement personnelle…

  27. Je suis 100% d’accord avec toi! Avoir des followers pour avoir des followers c’est sympa mais, et aprĂšs?
    Ta rĂ©flexion sur les comptes de niche est Ă©galement vraie (autant pour les blogs que pour les comptes insta d’ailleurs). En tant qu’utilisatrice je prĂ©fĂšre les comptes insta qui ont leur touche, leur sujet bien a eux et qui se rĂ©galent plutĂŽt que les comptes “lifestyle” ou l’on voit TOUJOURS les mĂȘmes photos, la mĂȘme vie, les mĂȘmes plats… J’ai appris Ă  tout recentrer sur ce qui me motive vraiment : l’illustration.
    Et j’avoue que je n’ai jamais vraiment compris les gens qui se rendent malade pour des applications comme instagram…
    Enfin bref, je crois qu’il faut se dĂ©tendre et se faire plaisir ^_^

  28. Merci !!
    ça fait du bien !
    Effectivement, je fini par me prendre la tĂȘte sur instagram.
    Malheureusement, j’ai bien souvent la sensation que je n’ai pas le choix : graphiste indĂ©pendante, j’ai besoin des rĂ©seaux pour me faire connaitre, et c’est parfois bien compliquĂ©…
    Instagram, ça bouge beaucoup, il y a beaucoup d’interactions, c’est “facile” de discuter avec les autres, de contacter untel ou untel, ça circule assez vite etc.
    Alors quand on est indĂ©pendant, quelle(s) autre(s) alternative(s) ?…
    Merci en tous cas pour ce post !

  29. Salut!
    Tu as bien raison!
    Je n’ai pas de blog, peu de followers, je fais partie de l’audience😁
    Avant instagram, j’achetais beaucoup de magazines (dĂ©co et femme, genre Elle, Glamour etc). À la fin de chaque magazine, tu te dis qu’au final, la deco n’etait pas Ă  ton goĂ»t, pas de bol t’as pas les cheveux frisĂ©s/blonds/longs, et que pardon mais les vĂȘtements prĂ©sentĂ©s sont importables/hors de prix…
    Bref c’etait trĂšs rare que je sois ultra emballĂ©e par un magazine.
    Depuis instagram, depuis 3 ans seulement, je me suis fait mon propre magazine en fait. Je n’avais pas du tout cette approche au dĂ©but, mais j’ai commencĂ© Ă  suivre des comptes mode, dĂ©co, lifestyle, des comptes qui me plaisent, me divertissent et surtout m’inspirent.
    Je ne lis pas tous les articles des blogs de ces comptes, juste ceux qui m’interpellent (ta salle de bain đŸ‘đŸ», et je suis une adepte de la liseuse -team kobo- pour tes plus rĂ©cents ) .
    Bref, mieux vaut ĂȘtre suivi(e) par des gens qui s’interessent vraiment Ă  ce que tu publies😁
    Continue comme ça c’est super!
    Alice

  30. Je rĂ©flĂ©chissais justement Ă  ça en ce moment, entre les entrepreneurs qui s’affolent sur l’algo des pages FB et les bloggueuses qui pleurent sur l’algo Insta… Est-ce que finalement on ne s’est pas tous habituĂ©s Ă  une certaine facilitĂ© ? Est-ce que l’on a pas vĂ©cu “l’Ăąge d’or” pour percer “”facilement”” et qu’aujourd’hui on rĂąle dans notre coin parce que les choses vont prendre plus de temps et demander plus de travail en terme de qualitĂ© ?

    On tenait les choses pour acquises.

    En tant que spectatrice et crĂ©atrice, ça m’embĂȘte d’ĂȘtre soumise aux algos, de ne pas voir tout ce que les gens ont postĂ©s alors que je suis abonnĂ©e. Mais il me semble qu’en activant les notifications ou en faisant quelques manipulations, on est sĂ»res de rien rater (?). Et puis si on aime vraiment, ne reviendrons-nous pas de nous-mĂȘme sur le compte des personnes ?

    On est clairement en dĂ©croissance, aprĂšs le plus plus plus (jusqu’Ă  en vomir), nous voilĂ  dans une pĂ©riode oĂč c’est Ă  nous de “faire l’effort” si on veut suivre correctement les gens.

    Dans la thĂ©orie ça me plait bien, ça redonne un peu d’humanitĂ© aux rĂ©seaux…. Dans la pratique, on sait bien qu’ils ne crĂ©ent pas des algos pour ĂȘtre humanistes……………… 😉

    • je vois souvent les instagrameurs dire dans leur stories “allumer les notifications”.. perso, c’est quelque chose que je ne ferai jamais!!! l’horreur d’avoir des notifications tous les jours Ă  chaque post ! Je cherche les pages que j’aime bien.. mais parfois on oublie un peu…

      pour moi ce qui m’embĂȘte c’est que le feed ne soit plus par ordre chronologique. Toujours chiant de voir le 1er post un truc d’il y a 1 semaine..

      Mais bon, j’ai vu qu’IG allait revoir cela, ils ont reçu beaucoup de critiques liĂ©s Ă  ça…

  31. Coucou! Je voulais juste laisser un petit mot pour te dire que j’adore quand les personnes qui travaillent dans le monde des rĂ©seaux sociaux et qui ont besoin de ce monde pour faire avancer leur business, nous racontent la vĂ©ritĂ© derriĂšre toute cette magie apparente des mĂ©dias sociaux. Je suis chercheuse en comportements sociaux et j’estime que au delas des recherches trĂšs techniques sur ces phĂ©nomĂšnes, vous (les blogueuses principalement!) parler de ces rĂ©alitĂ©s, est essentiel pour que les gens comprennent que les rĂ©seaux ont des mĂ©chaniques bien roulĂ©es pour donner des sensations Ă  celui qui veut bien s’y inscrire.
    Merci pour ce poste et pour cette dose de réalité!

    • Bonjour,

      Chercheuse en comportements sociaux ? De quoi est-il question ? ça semble super intĂ©ressant ! Je suis psychologue et j’Ă©tudie les comportements coopĂ©ratifs et la communication. On aurait bien des choses Ă  se raconter !

  32. Coucou Elelonore. Bravo pour ton article, qui dĂ©dramatise la course aux followers avec humour. c’est vrai qu’on se focalise lĂ  dessus. Moi en ce moment je perds des followers aprĂšs une pĂ©riode de followers. ça me travaillait et puis tu as raison il faut prendre du plaisir, si on post pour poster, ça n’a plus d’intĂ©rĂȘt !
    Juste que les marque te remarquent plus si tu as un certain nombre de followers….

  33. Je suis complĂštement d’accord avec toi. Mon compte est ouvert parce que je peux partager ma passion pour la photo, mes illustrations… mais je ne veux pas en devenir esclave, ça dois me faire plaisir!
    Merci pour ton expĂ©rience 😊

  34. Tu as bien raison!!! Ces derniers temps, je lis beaucoup de tĂ©moignages de personnes qui n’en peuvent plus de cette compĂ©tition sur les rĂ©seaux sociaux, j’ai l’impression qu’on amorce un tournant dans notre utilisation au quotidien, c’est plutĂŽt positif.

  35. Je n’ai mĂȘme pas de compte IG. Ni envie, et encore moins envie de me forcer. Donc niet.

  36. J’aime beaucoup ton article et je le rejoins complĂštement pour un certain nombre de comptes.

    Mais tout est dans le “tant que tu ne vends pas de l’audience…” et lĂ  pour le coup en dessous de 10k tu es pas crĂ©dible. C’est donc mon objectif mĂȘme si dans l’absolu je m’en fous un peu que les gens me suivent ou pas.

    • J’ai envie de dire “pour le moment” parce que c’est la mĂ©trique que regardent marques et agences. Mais quand ils en auront marre de comptes avec des followers achetĂ©s, de sois disant influenceurs avec une communautĂ© pas du tout engagĂ©e, crois moi ils se tourneront vers ceux qui ont certes de petites communautĂ©s, mais vraiment actives.

  37. Super interessant ton article!!! beaucoup d instagrammeuses devraient en prendre de la graine 🙂

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.