L’homme et ses chaussettes

chaussettes-homme

A la maison, on a une petite guéguerre récurrente avec Vianney : ses chaussettes ! Bon je vous rassure on ne se bat pas comme des dingues à cause de ça et il n’essaie pas de m’étrangler avec pour que je la boucle enfin, mais tout de même, au bout de 10 ans d’amûûûûr le mystère de l’homme et ses chaussettes n’en finit pas de m’agacer (mais ça va, je lui rends bien :p).

D’abord, il y a les modèles : les affreuses chaussettes blanches de sport, j’ai comme un tout petit problème avec… J’ai bien tenté un : “mais mon ange, tu fais pas de sport ?” mais ça n’a pas eu l’air de le déranger outre mesure (et puis je l’ai un peu vexé au passage je crois). Après avoir observé d’autres specimens, je me suis rendu à l’évidence : la chaussette de sport fait partie de leur ADN de mâles je vois que ça, c’est un signe de reconnaissance entre eux, ou un truc dans le genre.

Ensuite, il y a cette manie qu’il a de toujours les laisser traîner en évidence à la maison (bon ok j’avoue, je suis pas la dernière à jeter mon soutif n’importe où). Mais  il y a toujours eu comme une sorte d’affront dans sa façon d’exhiber ses chaussettes au milieu de la pièce qu’on soit dans une chambre de bonne ou un studio. Il a même osé un jour les laisser sur mon ordinateur, c’est vous dire. L’homme marque son territoire avec ses chaussettes c’est comme ça.

Et enfin il y a les survivantes : ces saletés de chaussettes pleines de trous qu’il garde et couvre d’amour. Quand je le somme de les jeter, c’est comme si je lui suggérais de torturer des bébés labradors… Il faut croire que c’est sa cause à lui, car il adopte aussi : je l’ai déjà vu récupérer un sac de vieilles chaussettes que son frère allait jeter pour les ramener à la maison. Il a donc un cimetière de chaussettes dans son placard, bien caché car il sait que je n’en ferais qu’une bouchée si je tombe dessus !  Il a aussi essayé de me faire passer le concept de “chaussettes de chaussettes”, qui servent à protéger les chaussettes neuves quand il se ballade sans chaussure, mais faut pas me prendre pour un jambon non plus 😉

Je pensais donc que mon homme avait un problème. Et puis, après enquête, j’ai appris que pleiiiiin de mecs ont des vieilles chaussettes de sport trouées qu’ils adorent laisser traîner au milieu de la pièce. Alors pour mieux comprendre ce phénomène, j’en appelle à vos témoignages mesdames, et surtout à vous messieurs.

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




119 comments on “L’homme et ses chaussettes

  1. ben moi, quant je trie mes chaussettes, je me fais engueuler car elle à l’impression que je rabaisse! ou va le monde…

  2. Et dire que cela fait des années que nous millitons pour democratisés les chaussettes colorées, a bas le noir et blanc, place aux couleurs, aux lignes, courbes,bulles et autres formes pour les chaussettes.

    Nous revons d’un monde ou les rayons des magasins ne seraient plus uniforme, noir, terne…

    Pas mal de reactions a ce sujet, cela prouve un certain interet et une incomprehension pour vous mesdames 🙂

  3. bon je rejoins le club… mon hom mon cher amoureux crois que les chaussettes sales se mettent soit sous la table de salon (alors qu’il range bien comme il faut ses chaussures) ou alors au bout du lit parterre (la honte bien souvent je retrouve ma fille de 2 ans et demi joer avec les chaussettes sales et blanches de papa “c’es des gants “me dis elle)… bref je compatis vous compatissez mais la meilleures c’est il y a quelques mois le lui achète des chausettes (p..a – vous savez avec une panthère ou autre animal) des sports mais avec petites rayures dans les tons chocolas beige… bref sympas… (mais super chères pour des chaussettes)… donc je lui dis je vais jeter les chaussettes avec trous ou celles ou l’on voit ton talon et tes doigts de pieds sous la trame … et là il me dit….
    “mais tu peux pas apprendre à repriser les chaussettes ma mère le faisait…”
    voilà mesdemoiselles et mesdames pourquoi ils ne jetent pas car leur mamans reprisaient leur chaussettes (perso j’ai demandé à ma mère si elle savait et elle m’a dit qu’elle n’avait pas vécu au moyen age..)
    pour info nous sommes jeunes trentenaires…

  4. oh mon dieu je viens de comprendre que je suis un mec en fait!! car je laisse trainer un peu partout mes chaussettes dans ma chambre, je porte souvent les vieilles chaussettes de sport trouées de mon père et parfois un peu dépareillées aussi (noir clair et gris foncé) !

  5. Aaaah, les chaussettes.
    Autant mon papa en a un demi-million, toutes rangées de façon maniaque dans ses tiroirs… autant mes deux frères cadets mélangent les leurs, les laissent traîner un peu partout et oublient toujours de les mettre au lavage. Et des chaussettes de sport mouillées de transpiration, c’est pas cool ! Une chance que je peux leur piquer leurs bas de laine, chauds, colorés, sans trous et confortables.

    L’homme, quel être étrange.

  6. Chez nous pas de chaussettes blanches ou de sport ou de sport blanches, que des chaussettes noires. Et qu’est ce qui ressemble plus à une chaussette noire qu’une autre chaussette noire? Je vous l’demande? Eh bien le mien est capable de me faire un foin parce que quand je plie les chaussettes par deux j’ai pas mis les bonnes chaussettes ensemble “rhoo mais quand même tu vois bien qu’elles sont pas usées pareil!” la dernière solution trouvée, les chaussettes noires de chez H&M avec un liseret de couleur à l’élastique, plus d’excuses. En revanche, si je n’ai pas à me plaindre de vilaines chaussettes de sport ou de chaussettes trouées gardées pendant des lustres, mon homme souffre également du syndrome de la chaussette laissée au pied du lit en allant se coucher et pire celles laissées à côté du panier à linge sale…juste à côté….

  7. Pour le coup je suis en pleine observation sur l’hommologie: L’homme et son bordel en général: ça fait un an que je vis avec mon meilleur ami et il me dit que les vêtements qui jonghent le sol de la maison ont en faite une organisation bien précise…. Le mystère reste entier…

  8. Salut…
    t’en sais rien de ce livre-ci? T’es sur la coverture! J’espere t’es au courant!!
    Ciao!

    http://www.affaritaliani.it/culturaspettacoli/diario_semiserio_di_redattrice_a_progetto160110.html

  9. Je me suis bien marrée en lisant ton ‘témoignage’!
    Confessions intimes va s’approprier le sujet, parce que je crois que ça deviens un pénomène de société ;p!

    Enfin je soupire tout de même en lisant ça et jette un regard désespéré sur ce que mon homme laisse toujours traîner, LUI… : un caleçon… (usagé, évidemment).

    Hum…

  10. Mon homme il change pas de fringues tous les jours mais par contre les chaussettes, si. Lorsque l’on part en week end, l’homme me demande toujours angoissé : “tu as bien pensé à prendre des chaussettes”? Le reste il s’en fout.
    Une chose que j’ai remarqué c’est que les chaussettes devienne rigide au bout d’un mois, elles sont comme amidonnées. C’est un phénomène que je ne m’explique pas ^^

  11. Marquage de territoire provocateur et trous à gogo : je ne me sens plus seul, tous les hommes sont pareil finalement!!

    Je n’ai pas laissé le choix au mien : un jour, toutes les chaussettes trouées ont disparu de son placard! Je lui en ai quand même racheté des neuves pour me faire pardonner le massacre 🙂

    Quand même, le cimetière de chaussettes, c’est du fétichisme à l’extrême 😀

  12. Hi there,
    We would love to trade links with you. Please let me know if you are interested

    Best
    Marcello

  13. Bon je sais maintenant que je ne suis pas seule dans ma croisade “anti chaussettes de sport blanches moches et qui puent” et ça franchement ça fait du bien 😉

  14. Ah ! ils sont tous pareils …
    mais chez moi plus de pitié …! Je les jette, ces sales chaussettes à trous qu’il a depuis ses 15 ans …!
    Je les jette oui car lui il a instauré des quotas de paires de chaussure … une paire rentre, une paire part … bigre !

  15. Ton post m’a fait mourir de rire !
    J’ai un amoureux atteint du syndrome du « je ne jette pas même si ça ressemble à une serpillière », et ça ne concerne pas que les chaussettes, hélas !
    Ma lutte quotidienne contre la chaussette de sport commence dès sa sortie du lave-linge : elle est encore orange après avoir traîné sur un court de tennis, et elle est toute raide tant la sueur a été difficile à combattre… Ensuite tu la retournes pour bien qu’elle sèche, et tu t’aperçois que cette cochonnerie est pleine de petits bouts d’herbe collée (oui, l’Homme joue aussi au foot !) et de petits cailloux qui font « plic plic » sur ton parquet que tu viens de balayer…
    Et il a tiré la tronche le jour où j’ai volontairement élargi un trou de la taille du Texas dans une vieille chaussette qu’il devait posséder depuis 10 ans au bas mot. (Le but de la manœuvre étant de lui faire constater la nécessité absolue de jeter ladite chaussette !!!)

    Et ça s’arrête pas là : mon spécimen d’homme est pourvu de coudes particulièrement pointus qui trouent joyeusement ses pulls. Mais pas n’importe lesquels : ceux en cachemire, que j’ai réussi à lui faire apprécier après 2 ans de haute lutte contre ses anciens pulls maronnasses !

    Et c’est pas fini : l’Homme refuse catégoriquement de jeter à la poubelle ses caleçons troués. Si si, je vous jure. (Très sexy mais euh, ben, non, pas trop en fait !!!)

    Enfin et surtout, l’Homme affectionne aussi les tee-shirts troués. Pour faire du sport, dit-il. Et je précise que, dans toute sa splendeur, il n’hésite pas à être contradictoire dans ses principes vestimentaires : le mien refuse absolument de porter un tee-shirt à logo, qui le ferait passer pour, je cite : « un panneau publicitaire » ; par contre, l’idée de porter un affreux tee-shirt recouvert de pub offert par le sponsor de Cochonou, là, aucun problème. Avec un peu de chance, il va même le chérir ad vitam aeternam après avoir gagné une fois avec !!!

    Bref. Je crois qu’on va être nombreuses à se reconnaître dans ton article du jour !!!!

  16. bouuuuh ! moi j’ai droit à la chaussette simpson, gaston lagaffe et compagnie, c’est vous dire !!! sur un pied qui chausse du 45 ! c’est d’un sexy je vous jure !
    Et il les laise, jour apeès jour, à côté de ces chaussures !

  17. Mon homme est-il un phénomène en voie de disparition ? En général il les range, et quand elles traînent, elles sont pliées, dans les chaussures. C’est donc une sorte de processus scientifique extrêmement rare : il a les gènes de La Femme en ce qui concerne le point précis du rangement de chaussettes (mais ne remet jamais le fixe sur le socle… Toujours très pratique au moment de téléphoner) et moi j’ai le gène masculin pour le rangement en général…
    C’est caricatural, ne vous vexez pas Messieurs, mais si on ne passe pas notre temps à parler chiffons ou psychologie masculine, à quoi voulez-vous que nous nous amusions ?

  18. ‘Jour la méchante fille, juste ce petit post pour te dire que je suis ton blog depuis longtemps mais que je n’ai jamais eu grand chose à dire à part bravo pour ton humour et tes papiers plein de goût et d’esprit.
    Ayant l’occasion de mettre certains blogs en avant sur le mien, voici un lien pour te dire merci: http://lechatencarton.over-blog.com/article-bonnes-graces-et-repentances-43411310.html

  19. la remarque de LaNouille est plus qu’exacte, moi je laisse tout le temps trainer des tasses et ça le fait enrager !!!

  20. moi je lui rapporte pleins de belles chaussettes du boulot, du moment qu’elles sont noires et les deux de la même taille il est pas difficile, il les porte. Après oui il a toute une tripotée de chaussettes blanches de sport mais pour le weekend il en a aussi des belles rayées ou à carreaux, il les aime bien alors je n’ai pas trop à me battre. Et dès qu’il met ces chaussettes blanches qui font le pied carré je me moque de lui parce qu’elles pendouillent au bout, je l’appelle pied-brique et ça nous fait bien rigoler. En gros pas de souci majeur, pour ce qui est de la chaussette sale, il la PLIE dans le panier à linge (oui il est très maniaque). Et les chaussettes trouées c’est poubelle immédiate.

    j’avoue j’aime bien le piéger et mélanger les chaussettes quand je les plie, une longue l’autre courte, ça me fait mourir de rire !

  21. ça m’as fait rire les chaussettes des chaussettes !!

  22. eh j’ai le même à la maison!!

    je n’ai jamais laissé de commentaire mais là je me dois de réagir…
    je ne connais que trop bien le fameux tas de chaussettes (de sport blanches, alors que monsieur ne fait absolument pas de sport non plus mais je crois que ça leur donne une sorte de crédibilité virile de ce côté là…) éparpillées par terre de SON côté du lit, comme si j’allais jamais les voir… Il a bien intégré le concept du panier de linge sale pour tout le reste même les caleçons, mais les chaussettes c’est vrai que je lutte encore même si j’ai trouvé la complice idéale pour le motiver: la CHIENNE qui peut à tout moment lancer une attaque et s’occuper de leur sort (pas rebutée par l’odeur la bête) s’il les laisse traîner!
    Je connais aussi le problème de sentimentalisme exacerbé à l’égard des pauvres vieilles trouées, usées, fatiguées qui restent au fond du tiroir et qu’il “promènent” de temps en temps, le temps surtout de me faire comprendre qu’il faut que j’aille en racheter parce que lui…il y pense pas, et puis d’abord c’est pas son truc de faire du shopping de chaussettes!(?parce que moi oui…)

    bref, pas beaucoup d’aide à t’apporter à part…prends un chien!

  23. hihihihih ! Moi qui pensait que j’etais la seule a subir ca ! 🙂 qq part ca me rassure qu’on soit a plein de souffreteuses de la vieille chaussette d’homme qui traine 🙂

  24. La table de 2 :

    1 jour * 2 chaussettes font 2 chaussettes
    2 jours * 2 chaussettes font 4 chaussettes
    3 jours * 2 chaussettes font 6 chaussettes
    4 jours * 2 chaussettes font 8 chaussettes

  25. hahaha mon amoureux rentre dans pas longtemps,je vais tenter le coup :” mon annnnnnge regarde,il y a quelque chose qui VOUS(solidarité masculine concerne”(sinon je l’interroge et après c’est le compte rendu) 😉 mais effectivement,il fait pareil!Il prend même mes vieilles chaussette abandonnées et …… trouées!

  26. Les chaussettes sont à l’homme ce que les tasses à thé sont à la femme! (enfin pour moi!!)

  27. Ah, merci, je ne suis pas la seule non plus!
    Bon, ok, lui est assez bordelique, et moi, assez maniaque (oui oui, ce n’est pas facile tous les jours…)!
    Les chaussettes de sport blanches, j’ai réussi, petit à petit à les jeter (avec son accord ou à son insu, j’avoue!).
    Bon, comme tout le monde, j’en retrouve un peu partout dans l’appart..
    Mais ce qui m’exaspère le plus, c’est qu’elles sont TOUJOURS en boule! C’est le petit truc en plus qui me fait bouillir…
    On a pas une vie facile hein!

  28. oups remonte pardon. Mais les hommes pourraient trés bien tournez ça ” pourquoi les femmes rabaissent elles toujours la lunette des wc ?

    Au final qui a raison…

  29. Alors ça … je ne me suis jamais posé la question, je pensais que mon mec était le seul alien à laisser trainer ses chaussettes un peu partout.

    Je ne suis pas la plus ordonné des demoiselles, mais j’aime quand les choses sont un minimum à leur place, surtout que je ne vis que dans un 1 pièce. Je lui ai appris à déjà rincer la baignoire après le passage de monsieur et de ces petites choses velues qui forme un tapis de bain à la longue…je ne veux pas refaire toute son éducation, belle maman serait sûrement vexé, mais là je me lève un matin, et AH HORRIFIQUE HORREUR, je tombe nez à nez avec une vieille chaussette collé à ma jupe fétiche posé soigneusement sur la table !

    Quelques cris & précisions plus tard, je découvre qu’elle est d’origine mal, et qu’elle à une soeur jumelle, caché quelque part. Et là je vois mon doudou se ramener avec une chaussette au pied droit, cherchant desesperement la gauche.

    Et maintenant chaque matin, c’est à qui retrouvera la chaussette jumelle, il y en a toujours une dans mon dressing, sous le lit, dans des endroits improbable des fois…au dessus du micro onde…bref, je te comprends ma belle.

    C’est un peu comme la question existentielle que l’on se pose toute, pourquoi les hommes rabaisse t_il la lunette des toilettes ? Ma

  30. LOOOOOOL!!!

  31. Hi hi! Ouais c’est bizarre cette histoire de chaussettes! Le mien, qui fait du sport, en a mais a aussi des noires et des grises de sport, ce qui, tout de suite, est beaucoup plus chic! De temps en temps, je lui en ramène des vraies jolies de New Look (franchement, elles sont géniales les chaussettes pour mecs là-bas, plus que celles pour filles d’ailleurs!), et généralement il aime bien! Mais bon, on n’est pas toujours à l’abri d’une paire de chaussettes de sport avec un pantalon classe…(heureusement changées après avoir été prises en flagrant délit!)

  32. Moi même je tiens à vous entretenir aujourd’hui d’un des plus grands mystères qu’ait connu le monde civilisé, chaussé, chaussetté des deux pieds: la chaussette célibataire.

    En effet l’heure est grave, et notre panier à chaussette déborde, nous n’y tenons plus, il faut aller au fond des bas, et organiser le débat: que deviennent les moitiés, les doubles génétiques pareillement colorés de nos chaussettes esseulées? Vous n’en savez rien? Nous avons mené l’enquête en nous basant sur des observations scientifiques tout à fait indiscutables et sur une longue série d’échanges (à la machine à café!) avec des collègues chercheurs ès chaussettes.

    1- Le vortex de la machine à laver

    Nous sommes parvenu à la conclusion qu’une grande majorité des chaussettes disparaissent entre le bac à linge sale et le panier à chaussettes propres. Tout le monde n’a pas la chance de connaître l’intégralité du parcours complexe et sinueux de la chaussette entre ces deux points, essayez donc de ne pas perdre le fil, nous ne repriserons pas.

    Les bacs et paniers ont vite été mis hors de cause après avoir été maintes et maintes fois tournés, scannés et retournés suite à la disparition desdites chaussettes. Ce n’est pas le cas de la machine à laver, suspect n°1.

    Vous avez certainement remarqué, fanas de mécanique, adeptes lubriques ou ménagères éclairées, que le cycle de lavage se termine immanquablement par une forte accélération du tambour. Apprenez que cette accélération tourbillonnante peut former au sein de la machine un vortex capable de scanner vicieusement et à notre insu toutes les paires de chaussettes qui y sont introduites, de repérer la ou les plus cool et d’en avaler une afin de rendre la deuxième totalement inutilisable.

    Nous supposons à l’heure actuelle que cette chaussette célibataire est envoyée dans une dimension parallèle où elle passe une existence solitaire et morne. Cependant, là n’est pas l’unique piège pouvant se déclencher sous le pied des chaussettes quand elles n’y sont pas, à nos pieds.

    2- Les lutins diaboliques de l’armoire à linge

    La chaussette est à la mode, et les lutins de l’armoire à linge le savent bien, suspect n°2! Ils sont de plus animés d’une haine féroce à l’encontre de ces « accessoires » incapables de s’adapter à leurs extrémitées fourchues. Rien de plus désagréable que d’avoir froid aux pieds! C’est pourquoi ils organisent activement leur vengeance dans vos placards et déchirent ces couples inséparables: préservatifs pour yétis, bonnets pour nains de jardin, les chaussettes réduites en esclavage sont propres à toutes les salissures. La côte actuelle est à la chaussette « pochette de téléphone » ou de mp3 mais la chance est plus grande de finir en cirant les pompes des autres.
    Réagissez! Libérez vos chaussettes de l’oppression lutine, massacrez les! (attention: vos frères et sœurs ne sont pas des lutins…)

    3- Les collants filent, les chaussettes aussi

    Ne vous êtes vous jamais glissé dans la peau d’une chaussette? Imaginez-vous être enfermé chaque jour de travail dans des chaussures? du matin au soir dans l’humidité fétide, usée par des ongles mal taillés, traînée sur un carrelage gelé ou dans la terre du jardin avant d’être jetée dans une grosse machine qui tambourine! Ras-la jarretière! Les chaussettes ont marre d’être à nos pieds et certaines se font donc la malle, laissant leurs moitiées esseulée, veuve et rongée par le désespoir et les mites.

    4- Le retour de la chaussette prodigue

    Pour nous achever elles nous fait passer de l’extase à l’accablement le plus profond , quand elle pointe enfin le bout de son talon la malheureuse égarée et qu’on la brandit, heureux, un sourire d’enfant sur le visage, pour s’apercevoir que quelqu’un (un lutin?) a kidnappé l’autre la veille. (attention: les préposés au lavage de chaussette ne sont pas des lutins…)

    5- L’espoir

    Des solutions existent pour réduire les risques de séparation, de la pince à chaussette au clonage (acheter une taille, une couleur, une marque). Vous pouvez nous communiquer vos pistes d’étude et vos astuces.

    Ensemble, Luttons!

  33. Ah et il y a aussi le fait qu’au tout début, il portait le nom “Chaussettes” dans le répertoire de mon tél (niark niark)! Visiblement ça a marché puisqu’ il a tout fait pour que ça change, c’est devenu HDMV maintenant 😉

  34. Les hommes et les chaussettes, c’est assez spécial… Mais tu sais, on finit par les changer!
    Le mien était fana aussi des chaussettes blanches de sport aussi. Aujourd’hui, il n’en a plus une seule! 😀 Il a fini par comprendre, après que je lui ai offert des chaussettes “élégantes” pendant des mois!
    Celles à trous, il les jette direct maintenant! Quant aux chaussettes qui trainent c’est fini aussi (s’il ne les met pas en machine, elles n’iront pas toute seule :))

  35. Eh bien à la maison, les chaussettes, c’est moi qui les porte trouées ou dépareillées voire, les grands jours, les deux en même temps. C’est juste parce que vous voyez, une chaussette, même si elle est trouée ce n’est pas grave, ca ne se voit pas : c’est dans la chaussure !!! (et oui, je suis une fille…)

  36. J’ai honte.
    Je suis une fille-homme à chaussettes trouées. Je ne peux pas les jeter, elles sont si mignonnes comme ça, et puis on a vécu tellement d’aventures ensemble! Mais moi ce sont les adorable soquettes blanches que j’aime trouées.
    Des chaussettes de sport, non mais ho, ça va pas la tête?

  37. Le sujet est grave !

    Moi je n’ai pas de chaussettes blanches, même pour le sport.

    Je dois avouer que même si je ne suis pas un fan de mode, la chaussette blanche (surtout sur pantalon un poil trop court) est une provocation pour quiconque aime les belles choses.

    Pour éviter le drame recommande à Vianney Archiduchesse (j’ai pas d’actions, c’est juste mon fournisseur).

    pour le reste, après des années d’observations de ma moitié je voudrais quand même préciser que vous aussi vous avous accrochez à des trucs immondes, pleins de trous,… En ce moment la mienne est amoureuse d’une sorte de gilet troué qu’elle ne met “qu’à l’intérieur car il est troué mais qu’elle aime beuacoup parce qu’il est très chaud”. Le fait qu’il ressemble au cadeau de Thérèse dans le Père Noêl est une ordure ne semble pas la choquer, elle qui a du louer un camion après deux heures de soldes (“Tu comprends, Repetto c’est pour soutenir le monde de la danse et de la création française, Zadig & Voltaire c’est pour soutenir l’économie française et Eric Bompard ce sont les seuls véritables cachemires, alors pour une fois que j’ai un peu d’argent ce serait antipatriotique que de l’économiser”).

    Alors Mesdames ? Vous avouez ?

  38. Ton article m’a bien fait rire, et grâce à lui je me sens moins seul avec mon homme qui garde ses chaussettes comme des reliques à la valeur inestimable ^^
    Bonne soirée !

  39. Quand je me souviens des problèmes de chaussettes de deux filles à la maison, je plains les mères qui n’ont que des garçons…
    Comme il est bien connu qu’il y a un trou noir qui avale les chaussettes dans le lave linge (où est la deuxième chaussette ?), il y a peut-être un moyen de lutter en mentant frénétiquement :
    “Non chéri je n’ai pas jeté tes chaussettes, elles ont du disparaître dans le lave linge…”

  40. Je dois dire qu’il a BEAUCOUP de chaussettes de sport mais aussi des chaussettes de “ville” . Je lui pique tout le temps ses belles chaussettes car je déteste en acheter: je trouve que c’est le comble de l’esthétique et le pied est comme prisonnier ! Il ne lui reste que les chaussettes de sport blanches ou noires, (on a un minimum de choix tout de même) mais parfois je prends l’initiative d’en jeter une ou deux paires (qui ne demandent que ca !) ni vu ni connu… En plus les chaussettes de sport je trouve cela tellement inconfortable !

  41. “L’homme marque son territoire avec ses chaussettes c’est comme ça.” J’adoooore!

    Pas d’homme à la maison depuis un (bon) moment donc pas de théorie récente sur la chaussette! Mais j’ai n’anmoins grandi avec un frère adepte de la “déco-chaussettes sales”! (on atteint le summum quand c’est les grandes chaussettes d’escrime!)

    Perso j’ai quand même aussi ma paire de chaussettes fétiches (rose bonbon à pois verts avec une grenouille couronnée au bout du pied!) et je crois que jamais je ne la jetterai! Mais bon, j’en ai qu’une comme ça et rangée au fond de mon tirroir…!

    Bon courage!

  42. Mon mec à moi doit être bizarre. Des chaussettes de sport uniquement pour le sport sinon des chaussettes élégantes qui vont au panier à linge après usage et à la poubelle dès l’apparition du moindre trou ou élastique qui se laisse aller. Mais moi… j’ai du mal à jeter mes chaussettes. On dirait qu’on a échanger les rôles, là.

  43. un jour j’ai eu le malheur d’avoir une conversation de ce type, genre la chaussette de sport c’est plus possible, je quitte le foyer conjugual!
    mais voila je me suis competement faite arnaquer: etant donné qu’on fait en gros la meme pointure (moi un 38 et lui un 40 – oui il a des ptits pieds), il a commencé a mettre mes chaussettes!!!! on les range dans le meme tiroire, grosse erreur de ma part. donc il a commencé à se balader avec des chaussettes de couleur, à poid, etc… et a bien me les user. mais j’avais plus le droit de rien dire car ” au moins je mets plus des chaussettes blanches et trouées tu vois”. du coup j’ai rusé à mort et j’ai acheté des chausettes bien cucu, genre petit volant et motif girly. maintenant on partage toujours nos chaussettes, mais on a un stock commun – type american apparel. mais je continu à entérer certaine de mes chaussettes trop usées par 2paires de pieds… c’est un sacrifice a accepter pour ne plus le voir avec des serpillères immondes.

  44. Ben le mien un peu différent… Il avait un programme “Operation Sock Change” en place, à savoir: il ADORE les chaussettes neuves, il trouve ça plus doux, donc son petit luxe c’est OSC: deux fois par an, il achète 10-12 paires de chaussettes neuves (toutes les mêmes, des noires bien couvrantes et bien chaudes assez basiques), et il jette toutes les anciennes.
    Par contre pour le fait que j’en retrouve partout, ça c’est pareil…

  45. L’éternel coup des chaussettes… Je ne sais pas si c’est rassurant de constater que nous ne sommes pas face à des cas isolés, mais plutôt un phénomène touchant la quasi totalité des hommes ! J’avoue que ça me fait plutôt rire, sauf lorsque les dites chaussettes se montrent au grand jour dans des sandales……. Là c’est la fin.

  46. Dans mon cas c’est bien l’inverse. J’ai eu un copain récemment qui portait plutôt es chaussettes très colorées, voire avec des fleurs hawaïennes, carreaux de touts les couleurs, évidemment assortis à ses boxers. Moi je trouvais ça plutôt fun mais bn il faut dire qu’il est designer donc je pense ça joue aussi!! Puis comme il était un grand sportif au contraire ses chaussettes de sport devaient être parfaitement blanches et en bon état. Puis c’est plutôt moi qui a tendance à enlever mes chaussettes le soir et les balancer n’importe où au milieu de la pièce puis de les retrouver genre une semaine après sous la table ou sous le bureau ou dans un coin perdu de la chambre!!! Comme quoi tous les hommes ne sont pas pareils ni les filles non plus!!

    Allez Elodie, courage pour la Bonne Education de ton homme! Et félicitations mille pour ton super blog dont je suis accro depuis des mois!!

  47. Dans mon cas c’est bien l’inverse. J’ai eu un copain récemment qui portait plutôt es chaussettes très colorées, voire avec des fleurs hawaïennes, carreaux de touts les couleurs, évidemment assortis à ses boxers. Puis comme il ét

  48. Même combat!! Avec les caleçons aussi d’ailleurs… Je ne sais pas, il doit y avoir un truc affectif auquel on ne comprend rien…

  49. les chaussettes, ça c’est un sujet qui met “presque” tout le monde d’accord….:-)
    à quand un post sur le second problème des mecs: pourquoi quand ils font la cuisine ils laissent toujours des traces derrière eux !(miettes…)idem quand ils se rasent, font le ménage, ils n’ont pas le même niveau de tolérance quand il s’agit de ménage!arghhhh!

  50. Ah la guerre des chaussettes…

    J’ai remporté la bataille des chaussettes de sport mais pas celle des chaussettes trouées…
    Il faut dire que face à l’ennemi, j’ai l’impression d’être Don Quichotte : à peine les chaussettes trouées remplacées par des chaussettes neuves, je crois que je vais enfin pouvoir savourer ma victoire, mais non ! Les neuves sont déjà trouées et tout est à recommencer !

    Quant aux chaussettes qui traînent au pied du lit, sous la couette, sur les radiateurs ou même délicatement posées près de la table de nuit, je finis par croire qu’il s’agit d’un complot !

    Heureusement, je riposte grâce à mes chaussures qui envahissent peu à peu l’espace !
    Chaussures contre chaussettes !
    Nous vaincrons !

  51. Ah, moi aussi j’ai le modèle qui aime bien les chaussettes de sport et ne voit pas l’intérêt de les jeter quand elles sont trouées. Lui aussi abandonne ses pauvres chaussettes partout et, un truc qui m’énerve au plus haut point (c’est moi qui m’occupe du linge) : il les met dans le panier à linge sans les retourner ! Un jour, j’en ai eu marre de retourner les chaussettes (propres avant de les remettre dans le placard. Du coup, je ne retourne plus rien, je les range à l’envers…

  52. Je propose d’élargir le débat: est-ce que ça existe vraiment, une chaussette de mâle classe? Je veux dire hors du rayon accessoires du Bon Marché? Parce que le mien de mâle a beau ne pas porter la fameuse chaussette de sport (ça y est, je me souviens pourquoi j’avais quitté mon ex…), ses chaussettes tiennent bien plus de la serpillère que du bas de soie!
    Mais bon, en fait je me moque pas mal de ce qu’il se met aux pieds, de toute façon un pied de mâle, c’est poilu, c’est plat, c’est berk!

  53. Mon chéri, il achète 10 paires de chaussettes identiques et il a résolu tous les problèmes que les chaussettes nous font vivre!

  54. AHH les chaussettes de mon amoureux je pourrais en faire un roman !
    Elles se faufilent partout ! Derrière la porte de la salle de bain, derrière le bureau de son ordinateur, elles me narguent en dépassant de sous le canapé. Je les déteste !
    Mais je garde espoir, je sais qu’un jour il réussira à les mettre correctement dans le panier à linge comme le reste de ses habits ( oui oui parce que les chaussettes en boule dans le panier à linge c’est sympa pour faire la machine aussi .. )

    Bonne journée !

  55. ce qui est surtout incroyable ,a lire les comms c’est de voir, a quelle point les nanas maternent leur mec. revolution sexuelle n’a raiment pas eu lieu…on continue ce que leur moman ont commencé. (je precise que je suis une fille, mariée de surcroit).

  56. Eh bien le mien non ! Il met des chaussettes qui lui arrive juste en dessous des genoux (parce que soit disant il a trop froid au mollet sans, haha, la petite nature.), noires, simples, jolies.
    J’aime mon homme pour ce genre de petits détails insignifiants (l)

  57. C’est incroyable. les hommes et leurs chaussettes. Ils ont tous une manie ou une fixette. Ou plusieurs. Garder (et mettre) les chaussettes trouées (iik), assurer que la chaussette de montagne rouge est idéale avec une chaussure de ville (argh), penser que 49 paires de chaussettes, c’est insuffisant pour une semaine de vacances (sigh). Oui, mon homme a tous ces défauts là. Plus un: il soutient que quand c’est LUI qui faisait ses lessives, jamais il ne se retrouvait avec une chaussette orpheline. Je connais la solution: il n’a qu’a faire sa lessive lui-même. Sujet compliqué. En attendant, il a fallu mettre en place une procédure chaussettes ISO9002 pour refaire les paires. Oui, quand l’orpheline est rouge et trouée, elle va attendre sa moitié à la poubelle, c’est dans les paragraphes en petits caractères de la procédure qu’il n’a pas lus…

  58. Ton message m’est bien familier, malheureusement!!!
    Un truc typiquement masculin!
    Bisous.

  59. Bon, alors moi, je vais me démarquer du reste de mes congénères féminines : mon “problème” est légèrement différent du vôtre.
    Si je râle après mon amoureux à propos de chaussettes, c’est plus parce que lui, il ne quitte jaaa-mais ses grosses chaussettes disgracieuses, même l’été quand il fait 40° degré dehors, même quand il ne porte pas un pantalon long, presque même à la plage.
    Tout ça parce que monsieur fait une fixette sur le fait qu’il déteste ses pieds, que je ne vois jamais, et qu’il déteste tous les pieds en général. Genre pour lui, une paire de tongs, c’est le summum absolu de la laideur et de la vulgarité. Lui, plus c’est caché, plus ça lui plaît.
    Donc moi je râle… Mais pour qu’il les enlève enfin, ses chaussettes moches !

  60. Je suis un homme et vais tenter une explication à ce que vous, mesdames, mesdemoiselles, semblez ne pas comprendre. La surconsommation à outrance d’habits dont vous faites preuve est un syndrome de notre société de consommation qui nous agace (en tout cas qui m’agace). Une paire de chaussette trouée (ou un vieux t-shirt qui nous rappelle une bonne vieille partie de basket gagnée entre pote il y a dix ans) remplit tout aussi bien son rôle qu’une neuve, en tout cas aussi longtemps qu’elle n’est pas en lambeau (ou jetée :-). Nous somme donc plus sentimentaux que vous, c’est tout!
    Enfin, les (fameuses) chaussettes de sport sont simplement faciles à trouver (pas besoin d’aller dans des magasins pleins d’habits) et bon marché. Vous dépenser de très grosses sommes dans votre garde-robe. Pas nous :-))

  61. Idem.

    Les chaussettes traînent un peu partout. Alors à moi de les ramasser et de les jeter avec dégoût dans le bac à linge. Je suis heureuse lorsqu’elles ne sont pas roulées en boule car le pire moment c’est de les dérouler avant de les mettre dans la machine à laver.

    Monsieur en reçoit des nouveaux tous les Noël (c’est la tradition). Donc je lui ai obligé de trier ses chaussettes la dernière fois (et ses caleçons, mais ça c’est une autre histoire).

  62. Mon homme à moi, ôh merci dieu Nutella, ne porte pas de ces horribles chaussettes blanches de sport. Par contre, ces petites sock’s beige tressées, glissent sur le parquet avec une aisance remarquable jusqu’au panier à linge sale (je l’avoue, sous l’impulsion d’un grand coup de pied de ma part.)
    Essayez-donc mesdames, jouez au foot avec les protège-petous du mâle !

  63. Je ne voudrais pas vous froisser, mais pour le truc de l’ADN je ne suis pas sure. Mon homme s’habille assez cool (et bosse dans un milieu artiste sans cravate ni costard), il suit même la mode plus que moi, mais jamais il ne mettrait des chaussettes de sport blanches, ça a un côté légèrement beauf quand même.
    En même temps je comprends tout à fait les gens qui s’habillent sans prise de tête, confort, je suis pareille, et je m’en tape !

  64. oui je pense que c’est une tare commune !

  65. Il y a aussi le syndrome de la chaussette orpheline, celle qui est passée par la machine à laver et a douloureusement perdu sa jumelle au passage.
    Du coup, plutôt que de tenter de retrouver la chère et tendre moitié disparue, il se fait des paires de chaussettes dépareillées : “tu vois, comme ça, je m’en sers quand même”. Mouais, pas convaincue… ><

    Ce que je me demande, c’est où sont passées toutes les chaussettes manquantes ? Ça doit encore un coup des gnomes qui vivent sous notre plancher ça.

  66. LES NIKE TROUEES VAINCRONT

  67. Je me sens moins seule.. Des chaussettes j’en retrouve PARTOUT, entre les draps, dans les coussins du canapé, et même hier encore, sous le lave vaisselle dans la cuisine, une chaussette orpheline enrubannée de gros moutons. yeuark. Le pire : mon homme ne met jamais deux chaussettes pareilles, faute de rangement organisé. La chaussette de sport Quechua avec celle en fil d’Ecosse offerte par mes soins. DESESPOIR.

  68. c’est grave si c’est moi qui laisse mes chaussettes dans mon lit ? Non pas toutes les nuits mais l’hiver je suis très frileuse et je dors avec parfois deux pyjama superposé ! du coup quand j’ai des chaussettes et comme je bouge beaucoup elles reste parfois dans mon lit toute la journée mais le soir je les mets au panier bien évidement, je ne serais quand même pas du genre a les laisser trainer partout dans la chambre ou sur l’ordinateur !! et surtout les chaussettes trouée a la poubelle je ne supporte pas d’avoir des chaussettes en mauvais état !

  69. tous les soirs il me les pose au milieu du salon…c’est fou !

  70. c’est drôle j’ai l’impression d’avoir le même spécimen mâle à la maison!
    du tout au tout: de la chaussette de sport improbable (également en modèle noir pour aller avec le costume cravate, si si), la manie de les laisser trainer partout, et les chaussettes foutues, trouées, orphelines voire veuves qui pour des raisons mysterico-anthroplogiques ne peuvent surtout pas être jetées!
    mais on les aime quand même ces gros dégoûtants!

    leen

  71. Mon homme aussi, il a un gros complexe de chaussettes trouées. pendant des années je les ai jetées, discrètement, jusqu’à ce qu’il le remarque . Du coup il s’en achète par paquet, et refuse que je les trie !!! (il soutient que le noir n’est pas le même noir d’une chaussette à l’autre, et je précise qu’il est daltonien, il sait même pas reconnaître un vert foncé d’un noir!)
    Mais je lui ai un jour précisé qu’elles ne marchaient pas toutes seules jusqu’au bac à linge, non! Ses chaussettes ne sont pas vivantes!
    Et c’est héréditaire, ma belle maman a eu le même problème avec son mari. Pour se venger, elle a mis le bac à linge au pied du lit pendant des mois, jusqu’à ce que son mari s’en offusque. Et très bon aussi: quand il les laissait au pied du lit, elle les poussait tout au fond, et quand il en avait plus, il était obligé de se mettre à quatre pattes pour aller les chercher, toutes pleines de moutons! J’adooore la vengeance! Ca vient avec l’expérience …. c ce qu’il faut se dire….

  72. LES WILSON VAINCRONT

  73. J’ai le même à la raison, donc j’en conclus que tous les hommes sont pareils, même les mecs très bien :d

  74. J’ai réussi à vaincre le côté “je laisse mes chaussettes au pied du lit”. Je râle beaucoup…
    Mon mec est plus sentimentale avec ses caleçons et ses vieux tee-shirt (de nuit), mais là c’est une autre histoire.

  75. (3 fois “sinon” plus les fautes d’orthographe, je ferais mieux de me relire)

  76. sinon, tu peux les recycler… le hasard a fait que je sois tombé sur ce bolg ce matin après ton message: http://www.suprbo.com/2010/01/cest-avec-les-vieilles-chaussettes/

    sinon, pour les statistiques, le mien ne laisse jamais trainer ces chaussettes, jette tout de suite ses chaussettes trouées, ne jure que par de la chaussette classe et hait les chaussettes blanche de tennis. C’est après moi qu’il en a quand je laisse trainer mes affaires en vrac au pied du lit et dans la salle de bain.

    Sinon, je suis toujours super fan de ton blog

  77. J’ai à la maison un futé sentimental qui a réponse à tout.

    Des chaussettes trouées ? “C’est mon côté Jean-Marie Messier”
    Et cet amas indistinct de vieilleries (des chaussettes en gruyère, mais aussi des caleçons sans élastique à motif crève-oeil) au fond du placard… les jeter ? “Tu n’y penses pas! Celles-ci, c’est celles que j’ai acheté avec toi chez Century 21 àNY…. et celles là (des Burlington turquoise : j’échappe aux chaussettes de sport blanches, mais pas à ça), c’est celles avec lesquelles j’ai passé mon premier entretien d’embauche… ”
    Et si je crie trop fort… Ils les emmène pour les stocker chez maman qui, c’ets bien connu, est beaucoup plus tolérante que moi.

  78. Excellent billet !!!!
    Bon par contre de mon coté rien à signaler au niveau de chaussettes de Mr Papillon si ce n’est qu’elles sont sinistrement noire, port du costumer 5 jours sur 7 oblige.
    Et sa version de la chaussette de sport, ce sont ses chaussettes de rando, en coton gris foncé qu’on ne voit…qu’en rando.

    Bref, mon mari n’est pas un perturbé de la chaussette. Bizarre, bizarre…

  79. Comme par enchantement, les chaussettes trouées ne sont plus là mais, à leur place il y a de toutes neuves ! (les vielles ont été jetées auparavant, à l’abri de son regard, la poubelle descendue).
    Parfois il ne remarque pas tout suite mais dès qu’il le fait, il prend le deuil… mais après quelques jours, il est même content, on dirait…
    Un vrai mystère nos mecs !

  80. Morte de rire !!!

  81. je dois avoir de la chance sur ce point, il n’a jamais porté de chaussettes de sport (sauf pour le sport) ! il les met direct dans le panier à linge sale mais je crois que c’est parce qu’il préfère se contraindre à faire ça comme ça je ne peux pas laisser trainer mes affaires car lui est clean …

  82. C’est la même avec mon Homme, et je déteste un dernier truc dont tu ne parles pas. Mon cher et tendre ne laisse pas trainer ces chaussettes (il est plus rangé que moi…), mais il les enlève et les laisse en boule dans le linge sale! Surtout s’il a fait du sport avant…. super pratique et efficace au lavage!
    🙂

  83. soyons matérialistes 5 mn…
    et s’il faisait breveter ce génial concept de “chaussettes de
    chaussettes” ??(j’ai adoré…)
    à coup sûr, gros succès auprès de ses compères!
    (et comme ça vous devenez millionnaires ) super, en fait !

    • Houla non, chuuuuut !! Cette histoire lui a permis de garder pas mal de chaussettes en fin de vie, et je sais pas quoi dire…

      • à ce moment là, inspirez vous de sa chaussette usée préférée pour fabriquer
        un modèle “type” et commercialisez le !! il peut créer une marque :

        “Vianney Vintage”(the un-jetable sock)

        et même avoir son blog chaussettes ! eh eh eh…

        il y a vraiment des témoignages tordants, le “nid” de annechicandgeek doit
        exister dans bien des foyers !

        moi,mon amoureux a 2 paires de chaussettes en cachemire (son luxe à lui), je
        n’ai même pas le droit de les toucher…

  84. Je suis une fille et j’ai récupéré un jour une paire de chaussettes trouées que ma mère avait jeté à la poubelle(en plus c’était celle de l’immeuble,mais ça va,y’avait pas de trucs dégueus dedans),mais parce qu’elles avaient une valeur sentimentale ! lol

    Le truc,c’est qu’elle les a jeté un jour où j’avais le dos tourné quelques temps plus tard.Je sais pas si elle se souvenait qu’elle les avait déjà jeté…
    J’ai du faire mon deuil !

    N’empêche que quand j’ai fais ça,j’ai bien ri de moi-même …
    On a tous nos petits trucs,je crois ! 🙂

  85. ben moi, figurez-vous que c’est l’un des arguments qu’utilise mon bonami pour NE PAS habiter avec moi: “sois contente, comme ça tu n’auras pas à gérer mes chaussettes sales”. Je trouve ça triste finalement, je suporterais volontiers des chaussettes qui traînent contre quelques moments de complicité à deux sous le même toit… 🙁

  86. J’ai lu une fois dans une rubrique psycho assez sérieuse que le tiroir à chaussettes d’un homme et l’espace de son côté du lit sont des espaces à respecter. Selon le psychologue, ce sont les 2 seuls endroits où l’homme entend faire régner SON ordre, en opposition à notre goût du propre et du bien rangé. Le hic, c’est que mon Poilu a lu aussi cet article. Depuis, il me parle d’équilibre mental et conjugal si j’ose planquer ses chaussettes toutes malades… ;o)

  87. Hum ouais le mien aussi a des chaussettes de sport, mais comme depuis 1 an il FAIT du sport, j’peux plus rien lui dire… Et puis c’est plutôt moi qui laisse trainer les chaussettes au pied du lit, c’est une sorte de tic, je suis ni maniaque ni bordelique, mais ça c’est un truc que je contrôle pas.

  88. Hihi! Moi le mien jette ses chaussettes trouées la larme à l’oeil et en gémissant après sa mère après m’avoir demandé si je ne pouvais pas les réparer! Et pour les affreuses chaussettes de sport blanche, j’ai acheté les mêmes mais en gris et en noir, c’est moins pire je t’assure! Concernant le fait qu’il marque son territoire je crois qu’il faudra attendre un petit moment avant que cela ne change… Bonne continuation à toi “la méchante”, et bonne chance avec les chaussettes du mââââle!

  89. Ah les chaussettes et les hommes c’est tout un concept, il y’a aussi les dépareillées mais de la même couleur; l’une pouvant être d’une matière plus fine que l’autre et pas forcément de la même hauteur, pour eux l’essentiel c’est qu’elles soient toutes deux noires, ils pensent que ça ne va pas se remarquer! Et puis il y’a cette façon d’exhiber ses chaussettes partout dan la maison et ça je n’ai toujours pas réussis à comprendre pourquoi???

  90. Je constate que (ouf !) tout nos mâles ont le même problème…
    Pour les chaussettes éparpillées dans la chambre ou au fond du lit, je n’ai toujours pas de solution…
    Mais pour les chaussettes blanches, je ruse… je les cache au fond du panier à linge. Et si par malheur il tombe dessus et les met, je prends un regard “Anna Wintour” et lui sort un “non, sérieusement, tu ne peux pas mettre ça”. Bon, ça ne marche pas toujours, mais de temps en temps…

    • Je n’ai toujours pas réussi à lui faire comprendre pourquoi c’était si laid les chaussettes blanches… Mais je ne désespère pas ! Je vais essayer ton regard Anna Wintour 🙂

  91. Mon truc contre les horribles chaussettes trouées, rapées, voire en voie de décomposition, c’est: “tu vois les jolies petites chaussettes toutes neuves que je viens de t’acheter, tu peux les mettre SI une des tes paires trouées file à la poubelle” 😉

  92. Je subis aussi régulièrement cet affront de la part de mon homme. En plus de les jeter n’importe où pour s’en débarasser et se mettre à l’aise, il a fâcheuse tendance à les oublier en partant de chez moi. Paye ta découverte de chaussettes grisouillantes au pied de ton joli canapé et dans ta déco girly. Et comme si ça ne suffisait pas, Monsieur n’étant pas pinailleur et que ça ne le dérange pas de les porter dépareillées, je cherche en vain la 2ème chaussette blanche et me demande bien de quand peut bien dater la bleue marine, là.
    Ton récit me rassure, ça doit faire partie de leur ADN… ^^

  93. Moi j’ai des chausettes de sport blanches… pour faire du sport! Elles ne sortent du placard que pour filer dans le sac de sport et partent à la poubelle au moindre trou (ceci dit la marque aux 3 bandes pour ne pas la nommer fait des chausettes d’une qualité extrème donc elles ne ressemblent à rien avant de se trouer).
    Et elles ne trainent qu’après le-dit sport pour prendre l’air avant de filer dans le sac de linge sale le lendemain, et encore, uniquement si le séchoir est déjà utilisé.
    Donc ne généralisons pas :o)
    Bon par contre là où je suis nul c’est pour jeter les chaussettes dont l’élastique est détendu! Non pas par volonté de les garder à tout prix, mais simplement parce que je m’en rend compte en les pliant ou les mettant et que je vais pas jeter des chausettes propres donc je les mets une dernière fois… et j’oublie de les jeter le soir :oP

    • Aaaaah vers un début de piste pour comprendre cette histoire de chaussettes trouées que vous gardez…

  94. Je vois qu’on a toutes le même problème!
    Moi je suis en guerre contre les chaussettes trouées. Même que quand je vois un trou et que je lui dis “tu m’avais dit que tu les jetterais” il répond toujours (de mauvaise foi) “oh mais à mon avis ce trou vient de se faire, je ne l’avais pas ce matin'”

  95. mon mec ne met que de jolies chaussettes rayées qu’il laisse entrevoir lorsqu’il est assis, il s’en débarasse dès qu’elles sont abimées, et il en a un bon stock de toutes les couleurs qu’il assorti à sa tenue… what else?

  96. Aucun doute, les mecs marquent leur territoire avec leurs chaussettes.
    Et encore, je trouve que je n’ai pas trop à me plaindre, parce qu’après lui avoir répété plusieurs fois que “non, ce n’est pas un objet de décoration”, je trouve qu’elles sont de plus en plus cachées. Une bonne chose !

  97. Je suis contente de me rendre compte que les hommes de chacune ont un syndrome de la chaussette, alors je me sens moins seule pour ça. Le mien ,c’est un parano de la chaussette; il est persuadé que je lui vole ses paires, les belles, les neuves évidemment celles qui iront avec ses costumes. Quelle drôle d’idée, il fait 42 et moi 36 ! j’aurai l’air d’un lutin avec.
    Mais, ce qui est étrange, c’est qu’il me propose de récupérer celles qui sont en fin de vie, NON MAIS OHH tu me prends pour qui mon coco, ch’suis pas une clocharde !! ( pour descendre les poubelles c’est ça )
    Et tout ça sans oublier de les parsemer au pied du panier de linge sale, mais jamais dedans.

    • Il faut croire que la chaussette agonisante attendrit leur petit coeur…

  98. Un chéri trop neuf dans ma vie pour avoir déjà vécu une guerre des chaussettes….

    • Bonjour Eve,
      alors surtout si j’ai un conseil à te donner, il faut réagir à la première apparition, sinon après c’est trop tard !!! le mauvais pli est pris

      • Je n’en doute pas ;-), merci du conseil. Mais mon chéri si parfait me semble – pour l’instant – incapable d’une telle chaussetto-névrause.

  99. HHAANN mais troppp! Je suis morte de rire, parce qu’on vient de se prendre la tête avec ses chaussettes de sport qu’il laisse traîner à la maison alors que lui même dit “le sport abîme le corps” et qu’il n’a pas dû en faire depuis au moins 1977. Me voilà rassurée!

  100. Mdrr superbe article !
    Le chéri laisse très rarement traîner ses chaussettes, si c’est le cas c’est à côté de sa penderie, en fait c’est plus souvent le caleçon qui se retrouve ailleurs ! Et puis en fait tout bien réfléchit, c’est plus souvent mes affaires qu’on retrouve partout…

  101. ah j’adoooore le concept de “chaussettes de chaussettes” !

  102. j’avoue que la vieille chaussette solitaire et désincarnée de sous mon canapée n’a put que rougir d’être mentionnée dans ton article !
    La mâle allant avec n’étant toujours pas sortie de sa tannière, je peux enfin laisser libre court à mes pulsions ! Libérez les chaussettes en fin de vie ! rahhh non de non !

  103. Arf, désolé d’arriver et de briser le consensus, si avant qu’on soit ensemble mon amoureux a bien porté parfois la chaussette de sport -anciennement blanche devenue blanc sale- depuis qu’on est ensemble il est adepte de la chaussette de grand père, assorti avec ses caleçons ou chaussures, c’en est même un peu bizarre quand son excuse pour un retard est “je ne trouvais pas les bonnes chaussettes”.
    Par contre je n’échappe aux chaussettes qui trainent, mais comme mes collants et bas envahissent autant l’espace, je ne peux pas vraiment râler.
    Bonne journée!

  104. Mdr !
    Moi il ne porte pas de chaussettes de sport… uniquement les jours de la semaine de chez H&M… et je ne sais pas comment il se débrouille, mais il les troue rapidement, et je lui fais régulièrement acheter des stocks de chaussettes… et il a lui aussi bcp bcp de mal à jeter celles qui sont complètement déglinguées !!

  105. Ah, je croyais que le mien était le seul à porter ces immondes chaussettes de sport ! Et en plus, il se moque de mes chaussettes Hello Kitty. Peuh.

  106. Chère Eléonore,
    Je suis moi aussi une victime collatérale depuis des années du syndrome masculin de la chaussette dont mon mari est atteint.
    Un symptôme que tu ne décris pas (peut-être est-ce donc grave ?) est le suivant : évidemment les chaussettes trainent un peu partout dans l’appartement mais il y a aussi un nid : chaque fois que je change les draps, j’en retrouve plusieurs qu’il a “rangées” entre la couette et le matelas en bout de lit. Il les pousse et ça doit le rassurer de la savoir là.
    Je remarque mais ne me fâche pas toute rouge non plus.
    Cependant, j’ai organisé une réunion chaussettes et nous avons parlé du problème (qui avait tendance à s’étendre aux caleçons également). Manque de place tout ça, on ne va pas faire un mausolée à la gloire des tshirts d’ado troués et surtout des chaussettes !
    Donc technique : VP calvin klein chaussettes (il aime celles-là), 2 fois par an, je commande plein de paires pour lui. A la réception, on prend ses boites à chaussettes et là je suis implacable : on vérifie toutes et les trouées doivent s’en aller pour laisser la place aux toutes neuves. L’excitation compense la douleur, un peu.
    ça marche mais il ne doit pas voir le moment où je les jette 😉
    Je te tiens au courant quand je réussis mon challenge : j’ai réussi à le persuader que les chaussettes vieilles avaient une utilité pour cirer les chaussures… il était ravi. Mais il croit toujours que les chaussures se cirent toutes seules…
    Si j’ai pu t’aider j’en suis ravie.
    je t’embrasse.
    Anne

    • Ha ha je lui ai fait aussi “l’échange” : je t’ai acheté 4 paires neuves, tu en jettes donc 4 trouées, il était moyen content…

    • Ah oui les VP c’est une bonne idée qu’il a eu tout seul à force que je lui dise: pas terrible cette chaussette, oh celle ci elle doit aller à la poubelle !, ben mon coeur ca c’est troué tu peux pas porter ca !
      Je me suis levée un matin & tout fier il m’a dit: regarde tout ce que j’ai commandé =D quue du neuf !
      Une belle victoire pour les chaussettes !

  107. Ton article ne fait que confirmer mon avis : les hommes marquent leur territoire avec leurs chaussettes. L’Amoureux met tous ses vêtements au panier à linge SAUF ses pauvres chaussettes qui restent abandonnées, par terre. Par contre, je piquerais bien les chaussettes de mon Amoureux : plein de jolies couleurs et pas question qu’il y a un seul petit trou ! Témoignage ô combien important. Bonne journée !

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *