,

London part 1 : le périple

retro-bouder.jpg

Ah ben oui hein, comme d’hab, le shopping c’est la dernière partie du compte rendu londonnien. Et puis là j’avais besoin de râler un p’tit coup parce que ce voyage a très mal commencé…

Quand on prend l’eurostar, c’est presque comme l’avion en fait, il faut se pointer 3/4 d’h en avance, on contrôle le passeport, les bagages, on enlève ses bottes pour passer dans le détecteur, etc… Donc, comme on est de bons élèves avec mon chéri d’amour, on est arrivé en avance comme on nous avait dit. Gare du nord, 7h20, il caille, il a neigé sur toute la france, la meilleure partie du voyage quoi, surtout si on compte les 200 personnes qui sont déjà là et qui font la queue devant nous. On attend, on attend, on attend encore, l’enregistrement ne commence toujours pas, alors que le train est dans 20 minutes. Je suis de mauvais poil, il est tôt je vous le rappelle, et mon chéri commence à hurler sur les connards qui nous doublent en regardant innocemment en l’air, ambiance… Ah tiens, ils se réveillent, ça avance, pas trop tôt, le train part dans 1/4 d’heure. Étant donné qu’il y a un paquet de monde, ça prend un certain temps, 8h20, le train devrait être parti depuis 10 minutes quand on passe enfin nos billets dans la machine. 10 minutes plus tard, on court vers notre quai où nous trouvons porte close : désolés messieurs dame, l’eurostar est parti. Pardon ? Qué ? Quoi ?!!!!

On nous promet alors de nous distribuer des places sur le train qui part 1h après, on est une vingtaine à s’être vu refusé l’accès au train, et tout le monde est plutôt furax. Malgré mon envie de hurler sur tout le monde, je reste calme et prends plutôt le parti de ne rien dire et d’attendre patiemment, en restant scotchée au comptoir où je vois bien que le staff balise car le train suivant est complet. Les gens hurlent, passent leurs nerfs sur la chef de gare (sont cons je vous jure, pourquoi s’énerver sur celle qui va distribuer quelques malheureuses places sur le train suivant). Et avec un peu de patience, et après avoir pris la défense de cette charmante madame face à une bande d’hystériques, on s’est vu attribuer deux des 6 places dispos sur l’eurostar de 10h, je sais, je suis vile, mais le shopping n’attend pas.

On est donc arrivés avec genre 2h de retard, loupé l’english breakfast du lundi matin, merci l’eurostar pour cet aller merdique !

Méfiez vous donc si vous partez un lundi à Londres, ça a l’air récurrent ce genre de problème si j’en crois certains passagers habitués à ce genre de merdouilles qui ont tapé un scandale à la gare..

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour planifier tes voyages ?

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les éléments marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Ça devrait te plaire :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




16 comments on “London part 1 : le périple

  1. Merci beaucoup pour tes reportages fabuleux, que du bonheur de te lire, écris des bouquins et vend-les,
    tu as un vrai talent d’écrivain, vite, trouve-toi une maison d’édition, car ça se lit comme un roman…une mère de famille qui se rappelle de sa jeunesse et qui a envie de revoyager…

  2. Je dois partir un dimanche matin j’espère que je n’aurais pas de problème !

  3. Vous faire louper le breakfast c’est vraiment un crime ! “Qu’on leur traaanche la tête !”^^

  4. OUUUTCH…Moi qui suis en train de préparer ma petite virée Londonienne pour juillet, me voila confortée dans l’idée de ne pas poser de congés en début de semaine.
    Lorsque je suis allée faire les soldes au mois de janvier, j’ai pris l’Eurostar le samedi matin sans aucun problème.
    Tu imagines bien que j’attends tes bonnes adresses avec impatience pour optimiser ma virée shopping 🙂

  5. ah….ça me rappelle quand je travaillais sur l’Eurostar. Ses clients qui gueulent, ceux qui veulent le plat qui n’existe pas, ceux qui se cachent dans les containers à boissons… Le jour où j’ai arrêté ? quand un client m’a balancé un sandwich à la face en seconde classe. Ca marque ces choses-là…( pardon, ça n’a pas grand rapport, mais j’avais envie de le dire ! 😉 Sinon j’adore London !)

  6. ça m’est arrivé l’été dernier.. colis piégé.. Vigipirate.. tout ça, tout ça.. 2h de retard.. correspondance pour Brighton ratée en arrivant… j’ai failli passer à côté de mon 1/4 de gloire en tant que témoin des mariés… Apparemment, God doesn’t bless the Eurostar 😉

  7. l’eurostar, l’eurotunnel, même combat.
    je suis rentrée le dimanche de Londres, la veille que tu partes, et on a mis 6h à traverser la manche. oui oui. une belle et grosse galère.
    Londres c’est pas loin, mais quelle m**** pour y aller…

  8. C’est dingue ! Ils méritent bien leur réputation à la SNCF. Elle fait quoi la direction ? C’est bon à savoir.
    Enfin, heureuse de vous retrouver .

    • Salut,désolé mais Eurostar ltd est une boite privée.Adressez vos doléances à son patron : Pétrovic Nicolas
      Cordialement

  9. Oui l’Eurostar en semaine c’est la merde. J’ai du le prendre pour le boulot et tjs les mêmes galères… Faut vraiment se pointer une bonne heure avant pour ne pas avoir de probleme. Car les anglais n’attendent pas: quand c’est l’heure c’est l’heure!

  10. Ok merci du conseil, j’en prends note. Ca m’est arrivé avec l’avion sur un vol paris/madrid. Je me suis pointé avec 2H.OO d’avance et je n’ai pu embarqué que 5 min avant le départ de mon vol… résultat on a dit mon nom et tout et tout dans l’aéroport: “dernier appel pour le vol xx…”.
    Après ça fait des bons souvenirs et des histoires a raconter, mais sur le coup on ne rigole pas du tout. !!!

  11. Ok, moi qui prends l’Eurostar dans genre un mois, je suis prévenue : on arrive à l’avance !

  12. Je confirme gentille Méchante, les premiers Eurostar du lundi matin, c’est la guerre. Je le prends parfois pour le boulot et maintenant non seulement j’arrive 2 jours à l’avance mais en plus je demande à ma boite des billets en leisure ou en business, c’est plus cher mais au moins je ne reste plus sur le quai (impossible avec à faire avec son budget perso, ça bouffe 2 paires de chaussures chez Poste Mistress).

    J’espère que la suite de votre séjour a été à l’opposé de ce départ.

    Vivement la suite!

  13. ouch! les boules… c’est pour cela que mme carte bleue a pris cher,ok…

  14. ouch!enfin en principe apres 1h de retard ils offrent gracieusement 50% de reduc sut un aller-retour ou un aller-simple gratuit…

  15. J’ai pas eu ce genre de problème quand j’y suis allée, or un de mes potes s’est fait chopper par Roger le douanier! :gneuh: Je m’explique… en terminale, mes profs croyant en notre sagesse absolue décident de nous emmener à Londres. C’était sans compter sur mon poto Guigui qui trimbalait sur lui un briquet ayant pour effigie une jolie feuille de cana… Le pire c’est que cet idiot, au lieu de le mettre du côté où il n’est pas graver, met bien la feuille en valeur… Ça n’a pas manqué, Gégé le douanier lui a fait une fouille complète au grand damne de ma prof d’arts plastiques qui s’est vu refusé l’accès de l’antre de chez Gégé à coup de fermâge de porte méchamment fermé… Boh! On a appris rapidement à s’en gausser! 😀

Donne ton avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.