Joyeux noël !

merry

J’espère que vous passez une jolie journée à vous empiffrer de chocolats en regardant maman j’ai raté l’avion. Sinon rattrapez vous ce week end ;)

Et si vous avez eu des cadeaux de noël pourri, vous pouvez relire cet ancien post que j’avais fait avec tous les cadeaux ignobles reçus par mes lectrices, ça vous consolera (et racontez moi parfois c’est mieux d’en rigoler).

Joyeux noël !

Shopping

-

-

Ce soir je serai la plus belle pour aller danser…

gif-robe-paillette

Tenue 1 : Robe nude Chicwish*, escarpins D&G, colier Asos – Tenue 2 : veste à sequins 1sos, short à sequins Asos, collants Wolford*, escarpins Patricia Blanchet*

Je commence à avoir une super collection de petites robes qui tournent et de jolis trucs à paillettes, vous pouvez résister vous aux robes qui tournent et aux paillettes ?

Oui mais voilà, pour la vie de tous les jours c’est pas l’idéal. Alors UNE fois par an, au réveillon je me lâche et je sors tout d’un coup ! Je me lâche, au diable le bon goût, pourvu que ça froufroute et que ça brille, des pieds à la tête.

Je passe donc en général une après midi à essayer un peu tout, ressortir des choses folles que je ne peux JAMAIS porter. En mettre un max sur mon dos comme si j’allais danser un ballet de Noël à l’opéra Garnier.

Alors ? Dans quoi j’ai l’air la moins ridicule ?

PHOTOS ELEONORE BRIDGE & OLITAX

robe-chanteuse

Tenue 1 : Robe bustier Asos, escarpins Patricia Blanchet*, collants wolford* – Tenue 2 : robe rouge à dentelles Asos, escarpins D&G

ballet

Robe Asos, escarpins Mellow Yellow, collants Wolford*

robe-rouge

Robe Zara, escarpins D&G, épaulettes Topshop, collants Wolford*

Happy Birthday to me

confettis

Crédit photo : Best Friends For Frosting

Oui je sais ça fait un peu autocentré la meuf qui se souhaite un joyeux anniversaire mais que voulez vous je suis une enfant traumatisée par noël qui éclipsait ce jour où le monde devait tourner autour de moi. J’AI TOUJOURS PEUR QU’ON M’OUBLIE !

J’ai 33 ans, je vous épargnerai la blague sur le Christ, mais par contre je vous dirai que je ne me suis jamais aussi bien sentie dans mes baskets (rapport au post sur mes 30 ans que j’avais fait il y a 3 ans (j’ai fait math sup)). Vous allez me dire, je dis ça tous les ans, à ce stade ce ne sont plus des baskets mais des charentaises doublées polaire. Mais c’est vrai !

Alors merci la vie ! Et merci maman qui en a chié pour me pondre il y a 33 ans alors que la neige tombait.