free-as-a-bird-b

Vous avez certainement remarqué que je me suis fait un peu plus rare ici ces derniers mois. Vous avez sûrement dû vous dire que les vacances et l’été était la raison de ce changement soudain, moi qui n’avais jamais dérogé à la règle des 3 articles par semaine en 10 ans de blog. La raison est tout autre…

En réalité j’étais en pleine réflexion sur la direction que j’avais envie de donner à cet espace et j’avais besoin d’un peu de temps. L’été, qui nous fait sortir de notre routine habituelle avec tous ses changement était le moment idéal pour que je décide enfin de changer de cap, encore fallait-il que je sache lequel prendre.

Le questionnaire que vous avez été plus de 1000 à remplir pour les 10 ans de mon blog a eu un sacré effet sur moi. Vos remarques, question, les sujets qui semblaient vous tenir à coeur m’ont plongée dans une sérieuse remise en question sur la manière dont j’avais envie de faire les choses pour vous aujourd’hui. J’avais déjà l’intuition qu’il y avait des choses à faire évoluer ici, mais vos retours ont rendu ça très concret.

Je n’ai jamais eu peur d’opérer des changements importants dans ma vie quand c’était nécessaire ces 10 dernières années, et pour autant je n’avais même pas pensé à appliquer ce procédé à ce blog que j’alimente de façon quasi religieuse depuis 2006. Alimenter mon blog faisait partie de mon petit train train hebdomadaire et je n’arrivais pas à sortir de ce cadre confortable que j’avais créé, et à vrai dire, ça ne me ressemble pas.

Quand j’étais ado je m’étais prise de passion pour les livres de Bernard Werber, et une de ses énigmes m’avait particulièrement marquée :

Comment relier ces neuf points avec quatre traits sans lever le stylo ?

Si vous n’avez jamais fait cette énigme peut être commencez par essayer de la résoudre sur un bout de papier avant de poursuivre. Pour voir la solution survolez l’image avec votre souris (ou bien cliquez ici).

Cette image m’a marquée et je ne l’ai jamais oubliée : parfois on ne trouve pas de solution à son problème parce qu’on se cantonne au territoire du dessin (le carré) alors que personne ne nous a dit qu’on n’avait pas le droit d’en sortir. Souvent, pour comprendre un système, trouver des solutions, il faut juste sortir du cadre qu’on croyait immuable ou dans lequel on s’est enfermé sans aucune raison. J’y pense souvent quand j’ai un problème à résoudre.

C’est aussi une image qu’on utilise pour aider les gens à sortir de leur zone de confort.

Vous voyez probablement où je veux en venir ?

J’ai envie de vous apporter plus que vous montrer mon look de la semaine et vous raconter mes petites anecdotes persos, avec de temps en temps seulement une réflexion de fond sur un sujet qui me taraude. J’ai envie d’en finir avec la façon dont je blogue ici depuis tant d’années, je veux vous apporter bien plus. C’est fini le blog mode mais le début d’une autre forme de blog ^^

Cela fait en réalité quelques mois que j’ai commencé à traiter la plupart des sujets de ce blog sous un autre angle que ce soit dans le choix de mes fringues pour l’hiver, ma panoplie d’été, l’abandon du sac à main, ce que j’ai découvert en changeant de couleur de cheveux, le rangement. Pour la mode, la déco ou dans la vie quotidienne et tout un tas d’autres sujets, j’ai envie de vous montrer comment on peut voir les choses autrement.

Je suis quelqu’un qui déteste quand quelque chose fonctionne mal ou n’est pas adapté à mes besoins. Je me pose tout le temps plein de questions sur comment changer les choses que je ne trouve pas satisfaisantes, ou parfois c’est au détour d’un petit changement, d’un accident que parviens à changer concrètement les choses pour des petits ou des gros problèmes de la vie et ça me passionne.

J’adore voir comment grâce à la technologie (qu’on voit trop souvent comme un frein), des expérimentations (réussies ou ratées), des petites réflexions quotidiennes, des discussions, ou encore la persévérance on peut trouver des solutions inattendues, qui étaient là tapies sous un meuble qu’on n’avait pas pensé à déplacer, on peut améliorer constamment sa vie tout en trouvant ça plutôt fun.

Quand on est petit on découvre le monde à travers tout un tas d’expériences et je crois que je n’ai jamais cessé d’être cet enfant qui découvre des merveilles en fouillant dans un tiroir qui est enfin arrivé à sa hauteur.

Je vais donc désormais vous présenter au maximum les choses à travers ce prisme et également travailler sur un peu plus que ça. Alors, si vous voulez trouver avec moi des solutions inattendues dans votre quotidien j’aimerais vous embarquer dans ma petite aventure.

Attention, si vous aimez les changements radicaux et que vous êtes plutôt impulsif dans votre façon de voir ou de changer les choses et que vous êtes plutôt du genre à sauter dans le grand bain sans brassards vous risquez peut être de vous ennuyer un peu à barboter avec moi dans le petit bain en réfléchissant à la façon dont vous avez vraiment envie de nager ^^

Si vous voulez apprendre avec moi comment on peut améliorer sa vie en jouant sur de petits changements, voire de sortir de sa zone de confort dans une multitude de domaine qui font votre quotidien ? Entrez votre prénom + votre email préféré et cliquez sur “Allez hop ! On y va !”

En route pour l’aventure ?

.

J’ai des questions à vous poser et des idées à vous proposer en avant première, avant de publier quoi que ce soit sur le blog ! C’est donc derrière ce petit rideau rayé rose et blanc que ça va se passer dans un premier temps : laissez moi votre mail, que je vous tienne au courant en coulisses ^^

J’ai envie de terminer avec une anecdote qui a aussi marqué à tout jamais ma façon de voir le quotidien et la vie en général :

Mon premier job chez l’Oréal était assez prestigieux, c’était un peu la boîte de rêve pour beaucoup de jeunes diplômés. Et pourtant je ne m’y sentais pas heureuse, j’ai donc commencé à envisager d’en partir. Quand une pensée m’a traversé l’esprit “nan mais tu peux pas partir, la cantine elle est trop bien”. Cette idée m’a glacée, comme si ce petit confort était une raison d’ignorer l’absence de bien être que je ressentais. Depuis ce jour je considère que le confort peut parfois être un véritable danger : ne pas remettre en question une situation peu satisfaisante sous prétexte qu’elle a quand même sa dose de confort est un travers que j’essaie d’éviter à tout prix.

L’important c’est de remettre sans cesse les choses en question, même les plus petites.

Pour créer votre vie en mieux avec moi, inscrivez vous ici ! Entrez votre prénom + votre email préféré et cliquez sur “Allez hop ! On y va !”

Vous me suivez ?

.

Commenter

166
Partager
universal-studios-257

universal-studios-harry-potter

Last name Weasley right ?

Aaaaah ce parc ! Je rêvais tellement d’y aller depuis l’ouverture du parc Harry Potter ! J’avais adoré les studios à Londres, mais là, pouvoir se balader dans des répliques des décors : Hogsmeade, Diagon Alley, Gringotts, Knockturn alley, Honey Dukes, 9 3/4 platform, le Hogwarts express, Hogwarts (et certaines salles comme le bureau de Dumbledore, ou les escaliers avec les tableaux qui se parlent), la boutique d’Ollivander, celle des frères Weasley… Et j’en oublie.

On ne passait qu’une journée à Orlando alors j’avais décidé avec l’agence Amplitudes (qui nous invitait pour ce voyage) de faire plutôt les studios Universal qui me semblaient plus faisables en si peu de temps (Disneyworld c’est immense, il faut plusieurs jours). Et puis des parcs Disneyland j’en ai déjà vu plusieurs, Harry Potter jamais ^^

On logeait au Loews Sapphire Falls resort qui est un hôtel Universal. On avait donc la possibilité d’aller au parc Harry Potter 1h avant l’ouverture pour le reste du public. On était tellement excitées qu’on courait presque dans le parc pour atteindre le “land” Harry Potter qui était tout au fond.

universal-studios-43

universal-studios-33

universal-studios-34
universal-studios-53

universal-studios-30

Chez Honeyduke, où j’ai acheté 3000 boîtes de bonbons

On a donc commencé par Hogsmeade où on retrouve la plupart des boutiques du film, Hogwarts (c’est une attraction mais on peut aussi juste visiter l’intérieur de l’école), 3 broomstick, et quelques boutiques qui sont normalement à Diagon Alley (Ollivander par ex).

A peine j’étais arrivée qu’un magicien m’a arrêté dans la rue pour me dire “Last name Weasley right ?” je vous laisse imaginer ma réaction :D Il y avait aussi des gens qui agitaient des baguettes magiques devant les vitrines des magasins pour faire bouger des personnages comme par magie (le parc les vend, il suffit de suivre les instructions au sol et de faire le bon geste avec sa baguette).

On est rentrées chez Ollivander voir le petit “show” de choix de baguette qu’ils y font. On est rentrés à 10, et avec mon air ravie et mon T-shirt Hogwarts ils m’ont choisie pour faire la démonstration, j’ai testé des baguettes, cassé le décor, avant qu’une lumière divine ne tombe sur moi quand j’ai enfin été choisie par ma baguette. Hiiiiiiiiiii !

universal-studios-72

universal-studios-56
universal-studios-41

universal-studios-7

universal-studios-63

universal-studios-62

universal-studios-65

Le bureau de Dumbledore et sa pensine

On a dû passer au moins 2h à Hogsmeade, à prendre des milliers de photos, s’extasier, boire du jus de citrouille, faire aussi les attractions (qui bousculent pas mal !). C’était teeeellement cool !

universal-studios-316

harry-potter-illustrated-scholastic
illustratedharrypotterchamberofsecrets

universal-studios-323

Le Hogwarts Express

Ensuite pour aller d’un parc à un autre soit, de Hogsmeade à Diagon Alley à Londres on prend le Hogwarts express. Genre vraiment, on monte dans le train, dans le wagon, et il se passe plein de choses étranges sur le chemin… Disons que les mots “expecto patronum” ont été prononcés…

On arrive ensuite à Londres, sur une petite place avec une sorte de réplique de St Pancras, et des devantures de magasins, l’entrée de Diagon Alley est un peu cachée… Et quand on y a pénétré, la mâchoire m’en est encore tombée. Voyez plutôt.

universal-studios-141

Diagon Alley

universal-studios-138

universal-studios-136

universal-studios-143
universal-studios-147
universal-studios-160
universal-studios-156

universal-studios-195

universal-studios-210

universal-studios-208
universal-studios-209

universal-studios-144

universal-studios-199
universal-studios-201

universal-studios-203

universal-studios-180

universal-studios-192

universal-studios-163

universal-studios-168
universal-studios-164

universal-studios-212

Ici aussi on peut passer des heures à observer tous les décors, les répliques de magasins du film. Attendre que le dragon crache des flammes sur le toit de Gringotts, manger des glaces folles, boire de la bierreabeurre, et puis chercher l’allée sombre… On a failli sortir du parc sans l’avoir vue, elle était un peu cachée. Très cool les boutiques avec les sorcières désagréables !

universal-studios-272

universal-studios-268

universal-studios-265
universal-studios-264

universal-studios-266

universal-studios-258

Il y a aussi l’attraction dans Gringotts dans un wagon qui est vraiment cool. Et puis on fait la queue dans la banque entourés de gobelins qui font des comptes à la plume. On a encore passé 2h sur place, j’ai acheté plein de trucs (et puis ils gardent tes sacs et te les envoient à ton hôtel c’est bien pratique).

universal-studios-244

universal-studios-213

universal-studios-217

universal-studios-219

universal-studios-237
universal-studios-255

universal-studios-252

universal-studios-232

universal-studios-236

universal-studios-251

universal-studios-246

universal-studios-310

universal-studios-230
universal-studios-229

Lisa a ensuite réussi à m’extirper de là pour qu’on fasse le reste du parc (on a passé quand même la moitié de la journée chez J.K Rowling). C’était chouette mais pas forcément aussi fourni en détails que la partie H.P. Ou alors c’est mon petit coeur qui est de mauvaise foi :D

Parce que oui, c’était joli et on a fait des roller coaster de folie (vraiment super vénère, bien bien violents !!).

universal-studios

universal-studios-93

universal-studios-275

universal-studios-282

universal-studios-281

universal-studios-79

universal-studios-75

universal-studios-77

universal-studios-304

universal-studios-305

universal-studios-303

universal-studios-295

universal-studios-296
universal-studios-299

universal-studios-297

4
Partager
floride

Voilà le dernier voyage de mes vacances dont je voulais vous parler avant de revenir à une programmation plus normale et aussi vous parler enfin d’un projet sur lequel je travaille cette année pour vous ^^

On disposait d’une petite semaine seulement avec Lisa pour ce voyage (nos deux boulots réclament quand même notre présence) alors ça a été très rapide. Tout a été organisé pour nous par l’agence Amplitudes avec qui on avait composé ce voyage dont j’avais toujours rêvé (Miami, les Keys, Orlando).

Chaque endroit visité m’a déclenché un petit décrochement de mâchoire même quand je m’y attendais le moins, j’ai poussé des Aaaah et des Oooooh devant chaque paysage. Tout était bien plus beau que ce que je m’étais imaginé.

Mais laissez moi vous raconter les choses dans l’ordre, avec tous les détails ^^

Le voyage

in-the-air

Passion hublot <3

Le vol pour Miami depuis Paris dure entre 9h30 et 10h. Si vous pouvez prendre un vol direct allez-y, même une petite escale à Londres ou Amsterdam vous rajoutera au moins 3 ou 4h dans les pattes et quand on ne part qu’une semaine ça compte pas mal dans la fatigue pour attaquer un voyage un peu court dans les meilleures conditions. On a volé avec Air France et c’était Nickel, j’ai même mes ptits trucs pour avoir une place dispo à côté de moi et du coup j’avais de la place ^^ (je vous prépare un article complet sur toutes mes petites astuces pour le voyage en avion si vous avez des questions n’hésitez pas).

Miami

floride-27

A notre arrivée à Miami on avait une voiture louée qu’on a pris directement à l’aéroport. Je vous recommande vivement de ne pas faire l’impasse sur la case GPS, et plutôt en achetant une carte SIM américaine avant le voyage pour pouvoir utiliser Waze sur votre téléphone : ça nous a fait gagner des heures de trajets au vu des bouchons qu’il y a aux alentours de la ville. Moi j’achète toujours la mienne là.

Je vous avoue que je faisais vraiment pas la maligne quand je me suis mise au volant dans le parking de l’aéroport. Je suis terrorisée quand je dois conduire et j’ai pris gros gros sur moi pour me lancer sur les routes de Floride. Mais je me suis forcée et ça s’est bien passé. J’ai juste eu quelques frayeurs en voyant passer des voitures de luxe à toute berzingue sur les autoroutes de Miami.

On est arrivées en fin de journée, le soleil commençait à se coucher, le ciel était sublime, les nuages étaient comme dans les dessins animés, tout ronds, généreux, dans des nuances de violet que je n’avais jamais vues dans le ciel. Avec les palmiers en bord de route et la vue sur la presqu’île de Miami Beach c’était vraiment sublime. Premier décrochement de mâchoire.

On n’est restées que 2 soirées et une petite douzaine d’heure la journée à Miami entre le début et la fin du voyage. On en a profité un max en se levant avant le lever du soleil pour voir la plage, les hôtels art déco et le quartier de Wynwood qu’on voulait absolument visiter. J’avais imaginé Miami comme une ville bling blinget de très mauvais goût, avec une plage de ville bétonnée comme je les déteste. Je ne pouvais pas plus me tromper !

Miami Beach

miami-beach-4

Les jolis parasols de toutes les couleurs <3

C’est là que vous trouverez la plupart des hôtels art déco qui bordent la plage. J’en ai pris mille photos, comme une petite collection d’images Panini, c’était trop joli. On dormait à l’hôtel Surfcomber qui avait un accès direct à la plage. Quand on est allées y faire un tour pour le lever du soleil j’ai eu mon 2e décrochement de mâchoire. La plage est SU-BLIME et le ciel avait encore une fois des couleurs que je n’avais encore jamais vues.

floride-13

floride-23
floride-16

floride-29

Le ciel <3

On a suivi les cabines des sauveteurs comme des cailloux du petit poucet, chaque cabine qu’on voyait au loins était comme la promesse d’une nouvelle photo encore plus jolie.
floride-33

floride-32
floride-34
floride-35
floride-38

floride-39

Cabine Barbie

On est allées les pieds dans le sable de la plage du surfcomber jusqu’au niveau du croisement de Ocean drive et la 5th. Puis on est remontées sur Ocean drive pour prendre en photo tous les jolis hôtels et ensuite prendre un petit déjeuner chez Juice & Java (miam, délicieux, yum yum).

floride-40

floride-46
floride-41

floride-47
floride-45

floride-49
floride-56

floride-51

floride-53

floride-54

floride-55

miami-beach
floride-60

floride-59

floride-61

floride-58

floride-62

floride-64
floride-65
 

Puis on est retournées à l’hôtel profiter de la plage, l’eau était hyper chaude, claire, le sable fin, la vue sublime. Un vrai bonheur.

miami-beach-7

La plage de Miami

 

Wynwood

floride-67

Le fameux mur

On a ensuite pris un Über pool pour Wynwood (über aux USA ça change vraiment la vie) et on a fait un tour du quartier, quasiment militairement, bloc par bloc pour ne rien rater des surprises que nous offraient chaque coin de rue. Il y avait plein de concept stores assez cools : genre guitares et voitures de collection dans un même magasin. Trop cool. On s’est acheté des jus de fruits chez Jugofresh puis déjeuné chez Dr Smood. Tout le coin est rempli de très jolies boutiques à voir !

floride-69

floride-68

floride-70

floride-72

floride-73

floride-74

floride-76

floride-75

floride-66
floride-80

floride-79

floride-82

floride-83

Bon tout ça c’est ce que j’ai vraiment aimé à Miami, place maintenant à la petite case râlerie française.
Ce que je n’ai pas aimé à Miami : tous ces “suppléments” qu’ils essaient de te faire payer en permanence, c’est tout le temps la course à la consommation : wifi payant à l’hôtel (15$ la journée youhou), quasi harcèlement des serveurs pour te vendre des suppléments dans tes plats (oh une salade végétarienne vous voulez pas du poulet en plus ?), cadeaux empoisonnés de trucs gratuits que tu peux pas utiliser sans des “suppléments” payants. Les américains sont beaucoup comme ça en général mais à Miami ça atteint des sommets. Et ensuite, si vous allez pas à Miami pour faire la fête n’oubliez pas les boules quiès, ça gueule dans les rues et les hôtels toute la nuit, nous on était en mode mémés à se lever à 6h du mat et sans mes bouchons d’amour je n’aurais pas dormi. Mais bon c’est la ville qui veut ça ^^

 

Les Keys

floride-3

Lisa toujours si chic

Bon j’écris “les keys” mais on n’y a passé que 24h et seulement à Islamorada. On a traversé Key Largo et Tavernier cela dit, mais c’était vraiment rapide. C’est pas très loin de Miami, à genre 2h max en voiture sur une route assez facile : c’est simple dans les Keys y a UNE route.

On était à l’hôtel Cheeca Lodge & Spa qui avait une très chouette plage et des restaurants les pieds dans le sable qui sont de très bonnes adresses même si vous n’y logez pas. Ils proposent également des excursions en snorkeling à ne pas manquer.

floride-4

floride

floride-6
floride-5

floride-7

floride-8

J’avais trimballé mon super masque Décathlon dans ma valise cabine rien que pour ça, j’avais hâte de voir les fonds dans les keys. Et je n’ai pas été déçue, j’ai vu 4 énormes raies noires à pois blancs nager près de moi. C’était sublime,3e décrochement de mâchoire, j’en suis encore toute émue.

En rentrant de notre excursion on avait prévu d’aller voir l’hôtel qui était juste à côté du nôtre : le Moorings Village. On nous avait dit que c’était à voir absolument, avec sa plage de palmiers géants et ses petites maisons de couleurs dans leur écrin de verdure où se font tous les plus beaux shootings de mode au bord de l’eau. Alors on a fait les petites grugeuses, on est passées par la mer pour passer la cloture qui séparait les deux hôtels.

En passant cette barrière c’est comme si on était entrées dans un autre monde : j’ai vu la plus belle plage de palmiers que j’ai jamais vue de ma vie (et j’ai fait les Maldives et la Polynésie). 4e décrochement de mâchoire. On a marché sur la plage en prenant l’air décontracté, il n’y avait personne, seulement un mec de la sécurité qui nous a dit de partir. On lui a demandé gentiment si on pouvait juste prendre des photos de la plage et il nous a regardé bizarrement, on a un peu insisté et il a fini par nous dire “mais vous avez jamais entendu parler de la série Bloodline”, on lui a dit que “non”. Il était mort de rire, l’hôtel était en fait le lieu principal de l’action de la série (que je ne connaissais pas pour de vrai), et il passait sa journée à repousser des gens qui venaient essayer de voir le tournage qui était en cours. Nous on était là à juste vouloir prendre les arbres en photo et il en revenait pas. Il nous a quand même dit de partir et je me suis juré d’y retourner un jour !

floride-20

Le très joli Morada Bay Beach Café

On est ensuite allées passer la soirée dans un autre décor qu’on voit apparemment dans la série : le Morada Bay Beach café, juste à côté du restaurant Pierre (qu’on nous avait recommandé mais qui était fermé). Encore un endroit sublime où je suis restée littéralement bouche bée en découvrant la plage et ses petites tables de couleur, les guirlandes guinguette accrochées aux palmiers, la vue sur la mer et ses nuages roses. On a en plus hyyyyyper bien mangé, BON MAINTENANT CA SUFFIT TOUT EST BEAUCOUP TROP BEAU !

floride-9

floride-11
floride-10

floride-16

floride-19

floride-17
floride-21

floride-24

floride-36
floride-23

floride-26

floride-31

floride-39

floride-40

floride-41

floride-37

Même la petite tempête qui a éclaté ce soir là était hyper belle, les éclairs sur fond de nuages violets avaient un petit air de jugement dernier des plus pittoresques.

On en a pris plein les mirettes !

Orlando

floride-3

Les attentes à la gare youpla

On est ensuite reparties pour Orlando où on a rendu notre voiture et pris un train pour Orlando. Avec ma flippe de la bagnole je me voyais pas vraiment faire les 6h de voiture pour Orlando. Alors le train, comment dire… Les compagnies de train américaines m’ont fait réaliser à quel point on a de la chance en France. Ce moyen de transport est vraiment à proscrire là bas c’est l’enfer.

Ne vous laissez pas tromper par les super sièges grands, larges, confortables et inclinables jusqu’à une quasi position allongée. En vrai c’est super inconfortable comme voyage, on est ballotés là dedans comme du bétail (ne posez rien sur la tablette, c’est par terre au bout de 3 minutes), il fait -1000 à cause de la clim (j’avais 2 pulls et j’avais froid) et les gros retards sont monnaie courante. Les rails n’appartiennent pas à l’état mais aux compagnies de FRET, du coup, les trains marchandise ont toujours priorité sur les trains voyageurs. On est restés arrêtés plus d’1h à l’aller pour une panne d’électricité et 2h au retour. Y a eu un moment magique où le chef de wagon est venu nous voir pour nous dire à tous “bon on est d’accord que le train va pas magiquement arriver à l’heure à Orlando hein, LOL allez salut bon voyage”. Bon en plus de ça le trajet est plus long en train qu’en voiture donc l’intérêt est assez nul (sauf si vous flippez de la voiture comme moi).

On aurait dû se méfier en voyant la taille des gares (minuscules pour les grosses villes où on était). Le train c’est vraiment pas un moyen de transport que les américains prennent beaucoup.

C’est peut être à faire dans un délire particulier : en sachant que ce sera long, qu’il y aura des retards, pour faire le trajet d’est en ouest (qui dure 3 jours), faire des rencontres et voir des paysages. Mais pour aller de Miami à Orlando je ne vous le recommande pas ^^

On était bien contentes une fois arrivées à Orlando. On était venues vraiment seulement pour faire un parc, on n’a donc pas vu la ville, ce sera pour une prochaine fois.

On était dans un sublime hôtel qui venait juste d’ouvrir : le Loews Sapphire Falls resort près du parc Universal, car oui j’ai préféré faire la parc Harry Potter que Disneyland, il fallait choisir ^^

Mais ça, je vous en parlerai demain, ça fait déjà beaucoup de choses et comme j’ai encore mille choses à vous raconter à propos du harry Potter, rendez vous demain pour la suite des aventures ^^

D’ici là si vous avez des questions sur ce voyage en Floride n’hésitez pas !

1
Partager