J’ai touché le fond de la piscine

sirene

Pendant les vacances j’ai passé près de la moitié de mon temps dans la piscine à prendre des photos sous l’eau avec mes potes, des trucs débiles la plupart du temps, mais aussi des « photos de sirène » entre filles avec Rémi Chapeaublanc derrière le masque et l’appareil dans sa housse !

On a fini par élaborer toute une technique pour que la pose soit jolie : n’avancer qu’avec les jambes battant des pieds, garder les bras en arrière, sourire, et ouvrir les yeux si possible.

Il faut aussi entrer dans l’eau un peu violemment pour se retrouver joliment escortée de milliers de petites bulles et le tour est joué, vous avez votre photo de sirène.

comm
PHOTOS ELEONORE BRIDGE & RÉMI CHAPEAUBLANC

Uzes 2015-105

Uzes 2015-40

Uzes 2015-102

Uzes 2015-34

De mon côté ça n’a pas toujours été facile, je tenais plus du monstre des profondeurs que de la jolie sirène (si vous aimez avoir peur en voilà une , chut vous n’avez rien vu), j’adore nager sous l’eau, mais la souffrance se lit sur mon visage quand elle me remonte dans le nez et j’ai les yeux en trou de bite tant je peine à les ouvrir : pour la sirène on repassera.

Mais j’ai réussi à obtenir quelques clichés et je suis ravie d’avoir obtenu mon brevet de sirène ! Bon, timide hein, tapez « mermaid tail » sur google vous verrez le délire complet qu’o peut se taper en se fabricant une queue de sirène, je trouve ça fou !

Pour la partie technique, si vous avez une piscine (ou mieux, la mer) à disposition pendant vos vacances, c’est assez facile quand il y a peu de profondeur et donc peu de pression, il vous suffit d’acheter une petite coque de téléphone (celle ci chez Photojojo est super) ou une housse pour appareil photo (on en avait un de chez Dicapac qui en fait pour pas mal d’appareils).

Je vous laisse avec ces dernières photos :

Le rêve

.

107873-Little-Mermaid-hair-flip-gif-I-6cUh

.

La réalité

.

Uzes 2015-106

Shopping

-

-

Parée !

sun-proof

Huile prodigieuse de Nuxe

Quand j’étais ado je DÉTESTAIS me mettre au soleil. A la plage je me cachais sous des paréos, serviettes, toujours dans un coin à l’ombre des rochers, à tel point que ma soeur m’appelait « Dark Vador à la plage ». J’ai eu une adolescence hyper glamour.

Je n’étais pas folle vous savez, juste un peu traumat par l’injonction maternelle serinée depuis la petite enfance : « NE TE METS PAS AU SOLEIL C’EST DANGEREUX », les T-shirts et chapeaux à la plage assortis de l’écran total à peine étalé sur le nez. La chaleur sur ma peau était une sensation hyper désagréable que je ne laissais jamais durer plus de 5 minutes.

Ca m’a suivi très longtemps, il m’a fallu arriver à l’aube de mes 30 ans pour enfin apprécier le soleil, et je ne saurais vous expliquer comment le changement s’est opéré. Peut être un lâcher prise progressif dans ma vie en général accompagné de la disparition de toutes mes petites angoisses imbéciles. Cela fait 3-4 ans que je n’ai plus peur du soleil.

Bon je vous arrête tout de suite, il est encore hors de question pour moi de me faire rôtir volontairement le derrière avachie sur une serviette en plein soleil ou d’envisager passer une après midi à la plage sans un parasol. Avec ma peau de rousse c’est juste le cauchemar. Par contre je ne me réfugie plus à l’ombre chaque minute de mes vacances (avant même quand j’attendais au passage piéton je me mettais dans l’ombre du feu) et j’apprécie vraiment sentir le soleil de fin de journée sur ma peau. Alléluia ! A moi la vitamine D !

Et si j’apprécie autant ces petits moments de chaleur c’est aussi et surtout parc que j’ai appris à vraiment prendre soin de ma peau avec les produits qui vont bien : … read more >>

Joyeux 14 juillet !

Little mermaid fireworks

Alors c’est dans quel film ?

Cette année j’ai décidé que pour ma santé mentale je n’irai pas voir le feu d’artifice à Paris, à Montmartre (testé l’an dernier) on voit rien (sauf si on a une super terrasse), sur le champ de Mars trop de monde (si comme moi tu fais 1m12 tu te fais piétiner), et pour rentrer à la maison après c’est la lutte. Il reste certains ponts et quais qui donnent sur la tour eiffel mais il faut venir camper à partir de 13h pour être bien placé.

J’irai voir un feu d’artifice à Disneyland au dessus du chateau un autre jour ! Na !