Welcome to the dollhouse2

Welcome to the Dollhouse

Willkommen im Tollhaus / Welcome to the Dollhouse

Welcome to the Dollhouse de Todd Solondz

J’ai rematé ce film hier soir avec ma soeur, 10 ans qu’on l’avait pas regardé, on connaissait encore un paquet de répliques (en VF) par coeur à base de « pars pas il reste plein de BN » ou « Hey gros boude, prépare toi parce qu’à 15h aujourd’hui je vais te violer » (ahem. Ok pas super drôle sorti du contexte).

C’est l’histoire d’une ado, pas très jolie, un peu bouboule, souffre douleur de son collège qui vit dans la banlieue de New York dans une famille de beaufs et qui souffre de la comparaison avec sa parfaite petite soeur. Une sorte de Daria super looseuse.

Ce film nous avait marquées quand il était passé sur canal en 96, je sortais à peine de l’age ingrat* (enfin je l’espérait fort) et même si ne pouvais tout de même pas me comparer à Dawn Wiener je m’y retrouvais un peu.

On a tous eu notre lot de looses à l’adolescence, mais j’ai été pendant quelques années la souffre douleur de mon collège. On y avait l’équivalent des brutes de l’équipe de football américain des séries : les footeux de Clairefontaine. J’étais un peu leur cible favorite avec mon mètre 32 et ma petite voix aiguë, Thierry Henry et ses potes m’ont même mise dans une poubelle. 3615 MAVIE

Je le vivais assez mal, mais un peu comme Dawn Wiener (l’héroïne du film) j’avançais quand même, curieuse et obstinée.

Le film est tout de même bien plus violent avec elle, mais ça ne vire jamais dans la pathos, on est souvent gênée pour elle et la styliste du film ne l’avait pas vraiment loupée. Chacun de ses looks m’a fait hurler de rire, et ça résonnait parfaitement avec ce revival 90’s qui n’en finit pas.

*Titre français : Bienvenue dans l’age ingrat

welcome-to-the-dollhouse
welcome-to-the-dollhouse2

welcome-to-the-dollhouse3

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

Les meilleurs articles

20 comments on “Welcome to the Dollhouse

  1. 4 octobre 2013 at 10:20

    Rôh je m’en souviens, j’avais adoré ce film!!! J’avais 14 ans, tellement là dedans, ma mère ne voulait pas aller le voir, je crois que ça a été mon premier gros mensonge pour pouvoir y aller… La BO était démente, d’ailleurs.

  2. 4 octobre 2013 at 10:23

    Je ne connais pas ce film et la petite bande annonce + ta présentation me donne bien envie de le regarder ! Je compatis pour le côté souffre douleur… Mais au moins aujourd’hui c’est un sacré revirement de situation pour toi…

  3. 4 octobre 2013 at 10:23

    Je le connais par coeur ce film, il est terrible !
    Et moi aussi on m’a mise dans une poubelle au collège :s

  4. 4 octobre 2013 at 10:36

    Ah j’adore ce film ! J’aime bien Solondz en général, mais celui-là est mon préférée, comme Dawn, j’étais gauche et toujours un peu à la traîne. J’aurais trop aimé le connaître à l’adolescence ! J’aime pas trop le revival 90 parce que je me souviens d’avoir vécu ces années-là, mais euh… le deuxième look de Dawn avec la chemise rouge et la jupe à fleurs, on dirait une de mes silhouettes préférées… Zut !

  5. 4 octobre 2013 at 10:42

    Ah génial ! Je ne connais pas ce film mais ça me donne envie de le regarder ! Je pense que moi aussi je m’y retrouverais en « souffre douleur du collège ». Quel période ingrate ! C’est ce que je me dis souvent en voyant mes élèves se pouiller pour rien. En tout cas ça ne change pas ! L’adolescence c’est une sorte de rituel de passage inévitable à l’âge adulte !

  6. 4 octobre 2013 at 11:58

    J’adorais absolument ce film, gros flashback avec ton article !

  7. 4 octobre 2013 at 12:53

    Je l’ai vu au même moment avec ma petite soeur! La styliste a du finir en prison ;) Merci pour ce petit rappel qui me fait bien marrer!

  8. 4 octobre 2013 at 14:30

    Hum ! Cette période me laisse songeuse… Le collègue… pires années de ma vie… Un peu trop petite fille modèle, qui ne plaît pas aux garçons, un peu trop sérieuse… voilà comment ruiner 4 ans de sa vie !
    Heureusement c’est du passé ;-) et les années lycées étaient drôlement chouettes :-)

    Je ne connais pas ce film, il me tente bien.

    @bientôt

  9. 4 octobre 2013 at 14:51

    ha mon dieu un blast from the past, il faut que je le revois, j’avais oublié. Merci!

  10. 4 octobre 2013 at 15:46

    D’après la bande annonce, le film a l’air assez dur! Est-ce que l’héroïne connait une sorte de revanche? Ou bien est-ce que c’est drôle avec un peu d’amertume parce qu’elle a la lose?
    J’ai trop du mal avec les scènes d’humiliation mais tu as piqué ma curiosité donc je vais peut-être essayer de le trouver!

  11. 4 octobre 2013 at 16:15

    J’aime beaucoup ce film.
    Ma grand-mère me l’avait enregistré sur VHS à l’époque, parce qu’elle trouvait que le titre était fait pour moi ^^
    J’aime particulièrement la relation avec le caïd.

  12. 4 octobre 2013 at 17:34

    Han t’étais aux Molières ?!

  13. 4 octobre 2013 at 20:00

    Han moi ce qui m’avait marqué, c’étaient les élastiques à bouboules ! Ca fait un bail que j’ai pas regardé ce film…

  14. 4 octobre 2013 at 22:03

    hahaha je me souviens parfaitement de la diffusion sur canal, j’avais 12 ans et avec ma meilleure pote on avait vu les 6 diffusions…merci pour ce super souvenir, je vais lui envoyer le lien de ton article ;)

  15. 4 octobre 2013 at 23:12

    Ah oui, en effet, la styliste à l’air de s’être bien lâchée!

  16. 5 octobre 2013 at 0:15

    On m’a récemment offert la VHS : ))))

  17. 5 octobre 2013 at 21:36

    je l’ai pas encore vu mais j’adore « Carrie aux bal du diable »
    quand on me dit « le collège,lycée c’était génial » c’est une des pire période de ma vie(j’ai tres souvent des envies suicidaire),je n’ai jamais été frappé par mes camarades(peut à cause de mon 1m50 qui paraissait trop évident)mais je me faisais tout le temps insulté,
    j’ai été dans des classes choisi par rapport aux niveaux scolaire,donc intello sauf que je venais d’un très mauvais niveau social parentt communiste alors que mes camarades était habitué à la carotte,souvent habillé entièrement de marques,bien hautain

  18. 12 octobre 2013 at 18:33

    OMG, mon film culte ! Winner dog … oh la la, je m’identiifais complètement, et biensûr j’étais amoureuse de Brandon…

  19. 14 octobre 2013 at 8:55

    Je viens de me le faire. Trash quand même ces Américains :)

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont marqués *