-

Sélection shopping

-

machine
, ,

Quel immense plaisir que de trouver enfin quelque chose qu’on a longtemps cherché et qu’on avait presque abandonné !

Je suis plutôt obstinée quand quelque chose me trotte dans la tête et je déteste m’avouer vaincue. Si je n’arrive pas à mettre la main dessus je trépigne, je tape du pied intérieurement (ou pas…) je boude, contrariée que je suis.

Quoi de plus agaçant alors qu’une serrure qui semble protéger un immense trésor dans une maison où on trouve des dizaines de clés dans chaque tiroir ? J’ai trépigné une année entière avant de trouver le sésame qui m’ouvrirait enfin la boîte ornée d’un lion de la chambre verte chez mes grands parents.

Quand la petite clé trouvée tout simplement sous le pied de la machine a fait « clic » mes yeux ont brillé comme si j’allais enfin déguster un énorme gâteau au chocolat. J’ai même attendu quelques seconde avant d’ouvrir le couvercle afin de déguster ce petit moment de jouissance…

En le soulevant, je découvre enfin la vieille machine à coudre achetée par mon arrière arrière grand mère le 30 septembre 1909 pour la modique somme de 139 francs chez A. Bargue-Sandoz… Je le sais, c’est écrit sur la garantie (de 2 ans…) soigneusement pliée dans une pochette plastique et rangée dans le tiroir de la bête. Que j’aime faire ce genre de découverte, j’ai un peu l’impression d’être Christophe Colomb…

Ce petit chemisier Viktor & Rolf pour H&M était parfaitement de circonstance pour immortaliser cette victoire. Je l’ai cherché des années, avant de le trouver il y a quelques mois parfaitement neuf et à ma taille sur videdressing

Cette séance photo, c’est un peu la cerise sur le gâteau (au chololat)…

? Voir toutes les photos ?

– Chemisier Viktor & Rolf pour H&M, short topshop, collants H&M –

? Voir toutes les photos ?

0
Partager
eau-mega-viktor-rolf

viktor-rolf

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance de découvrir Eau mega, le parfum Viktor & Rolf qui sortira cet automne, en présence de… Viktor & Rolf, Twiddle dee & Tweedle dum.

J’aime beaucoup leur univers et leurs créations, l’inspiration qu’ils tirent des cartoons, des films de disney, des contes de fées. J’étais donc impatiente de voir ce qui avait été imaginé pour la sortie de leur 2e parfum féminin.

Cela m’étonne toujours de voir à quel point je m’intéresse à l’univers du parfum alors que je n’en porte pas moi même. De temps en temps je porte un peu d’eu de riz de Kenzoki et de poupou pidoo d’ego facto, mais c’est rarissime. Et pourtant, la créations des parfums me fascinent et toutes les histoires que l’on raconte avec un jus, un flacon, une photo me font toujours rêver.

eau-mega-viktor-rolf

Eau mega donc… Je ne parlerai pas du parfum en lui même que j’ai trouvé très agréable mais que je ne sais pas juger. Le flacon par contre : Whaw ! Il est dément, avec son atomiseur disproportionné, sorte de gadget qui rend le tout vraiment intriguant. Je trouve toujours inadmissible que les marques de luxe utilisent du plastoc doré pour leurs parfums mais là cela colle parfaitement à l’univers de Viktor & Rolf. Cela donne au flacon des allures d’accessoire de théâtre, le « faux » le transporte dans le monde du spectacle, on l’imaginerait presque posé dans les décors d’une pièce des années 30…

Voilà, c’est ça que j’aime particulièrement dans le parfum, c’est qu’il font trvailler votre imagination et ça, j’adore !

Par contre, j’ai été très déçue en découvrant le visuel que l’on pourrait utiliser pour plein d’autres marques, je le trouve trop générique, hyper décevant. Et le mauvais jeu de mot « eau maga » rendrait ce parfum bien banal… Heureusement que le jus et le flacon est ce qui reste au final dans la sdb :)

viktor-rolf-eau-mega

0
Partager