vernis-bleu

♪ ♫ I’m bluuuue tapeti tapeta ♫ ♪

Après mes expérimentations dignes d’une élève de CE2 à la découverte de sa trousse de feutres, j’ai replongé dans ma boîte à vernis pour aller toujours plus loin, plus haut, plus FORT !

Et puis finalement je me suis calmée et j’ai fait un tout simple camaïeu de bleu sur mes petites griffes de blogueuse mode. J’ai un paquet de rouges et de roses, je pense renouveler cette affaire dans d’autres coloris.

J’ai une vie de GUE-DIN !

Références : Essie Smooth sailingEssie Cocktail blingAmerican Apparel Mount RoyalLancôme (ancienne collection)Sephora

0
Partager
manucure-arc-en-ciel

Ma manucure de gamine, oh yeah !

Oui parfaitement, je n’ai pas passé l’âge au contraire. Ce n’est pas à 11 ans qu’on pouvait se faire des manucures comme ça, on n’avait que du Tippex et des stabilos fluos pour rêver.

Maintenant que je peux avoir des vernis de toutes les couleurs sans être obligée de faire un caca nerveux dans les rayons du monop avec ma mère je m’en donne à coeur joie (ha ha on dirait que je viens de fêter mes 18 ans quand je dis ça !)

? Red my fortune cookie (O.P.I) ? Mini shorts (Essie) ? Shorty pants (Essie) ? Shrek (O.P.I) ? Blue Curaço (Mavala)

Ces derniers temps, je suis d’humeur très arc en ciel (enfin non je mens, je suis d’une humeur de dog, je rentre de voyage et j’ai les boules mais j’ai une réputation de blogueuse Bisounours à entretenir).

J’ai besoin de couleurs quoi, et comme je n’ai plus peur de rien, ni de dormir dans le noir, ni du ridicule je me suis fait cette manucure avec une copine (que vous reconnaîtrez très bientôt quand elle aura montré la sienne).

Je sens que les garçons au bureau vont regarder ça de travers comme si j’étais dingo (alors qu’à 18h ils jouent à « pan pan t’es mort » « nan j’ai ressuscité j’avais un spray » en réseau sans complexe) (c’est nul les garçons).

Mais m’en fiche j’fais s’que j’veuuuuuux !

0
Partager
french-manucure
,

Aujourd’hui, j’ai décidé de rétablir la vérité, il faut que le monde sache ! Oui, les française ne sont pas toujours chics, elles font très attention à leurs jolis habits, à leur impeccable coiffure, à leur allure mondialement réputée… Mais elles ont des mains de pouilleuse c’est un fait.

Que dis-je « elles », « Nous » ! Car j’en fais partie, voilà une semaine que mon vernis s’écaille et que mes ongles poussent. Là où une New Yorkaise aurait déjà défailli, non contente d’admirer ce désastre, je participe à la grungisation de mes mimines en gratouillant le vernis, c’est tellement rigolo.

Et je sais que je ne suis pas seule, je les vois bien les mains de mes comparses le matin dans le métro. Oh bien sûr parfois il y a une exception, une jeune femme qui s’est fraîchement peinturluré les ongles, mais vous pouvez être sûrs que cette même princesse aura des mains de souillon la semaine suivante sans que ça la dérange le moins du monde.

Voilà la vraie french manucure ! Et je ne vous parle pas de la french pédi… Il y a des âmes sensibles dans ce monde tout de même.

0
Partager