J’avoue que quand j’ai vu débarquer le jean large comme tant LA prochaine tendance, j’ai méga boudé. Zut, cela faisait des années que j’attendais les slims, et maintenant que je le mets à toutes les sauces, il est en passe de devenir Mr Has been. Je résistais depuis un moment, persuadée que je serais ridicule, perdue dans tout ce tissus, que je ne ressemblerais à rien. Pas trop butée, j’en ai essayé quelques une chez mango et zara, mais rien n’y faisait : je n’étais pas convaincue. Et puis vendredi dernier en achetant mon magazine de dinde préféré j’ai nommé glamour, je tombe en arrêt devant ce qui se trouve être LE jean d’après la rédaction : allé petite méchante, arrête de faire du boudin, et va essayer celui là, s’il ne te plaît pas, on ne pourra pas dire que tu n’auras pas essayé. Je me suis donc ruée au printemps le lendemain, le matin, histoire d’éviter toutes celles qui auraient eu la même idée que moi afin de m’emparer du jean de la mort. Permière approche : il est sympa, le denim me plaît (et c’est rare), deux bombassent suédoisent de 2m12 l’essaient, et il est tout simplement sublime sur elles. J’attends qu’elles soient parties pour ne pas avoir l’air d’un petit boudin à côté d’elles avec le même jean, je n’aurai pas supporté la comparaison.

Je demande alors ma taille à la vendeuse : du 25 svp….j’attends…cette connasse me ramène du 26 et du 27…..ça commence mal. J’essaie le 26 en cabine, je me regarde, et là, je découvre un autre moi, avec une toute autre allure, plus allongée, des jambes interminables, hiiiiii je l’adore. Seul hic, un peu large au niveau des fesses, je réclame un 25, qui me va comme un gant (et toc ! mme la vendeuse !). Deuxième hic : même avec des talons, il faut faire un ourlet d’au moins 1m, je vais devoir attendre mon nouveau jean 1 semaine, interminable… Je renfile mon slim, et là j’ai l’impression d’être un petit hobbit tout serré dans son pantalon : pffff !! Comment je peux porter cela depuis tout ce temps. Ou comment retourner sa veste en 3 secondes…

Je suis allée chercher ma petite merveille samedi, et depuis, je n’en finis pas de me faire des tenues : 70’s avec un paletot et un col roulé, romantique avec un noeud-noeud et des fleu-fleurs… Le réaction de mon chéri a fini de me convaincre : « whaaaa, on dirait que tu fais 1m70 avec ça !! » (ou alors il sait enfin dire les bonnes choses, mais vu son passé de lourdaud du compliment j’en doute).

Et vous, à quand le grand tournant ? Qu’en pensez vous ?


..

0
Partager