-

Sélection shopping

-

Rue-cremieux-00001
, ,

Rue-cremieux-00001

Pull & Other Stories, jupe Asos, collants Wolford*, mitaines Sonia Rykiel, bottines Jonak*, sac Madewell, manteau à carreaux Asos

Voilà une petite carte postale de la rue Crémieux, cette rue où tout le monde semble se presser pour prendre des photos de ses maisons colorées. Des habitants de la rue m’ont récemment demandé d’enlever les photos de cet article car ils trouvent qu’il y a trop de monde qui vient désormais « chez eux ». Personnellement j’estime que la rue est à tout le monde, et qu’on a tous le droit de profiter des jolis endroits de Paris.

Et puis je l’aime bien cet article, il me rappelle de jolis souvenirs. Ce jour là j’avais mis des chaussures à paillettes neuves, pieds nus comme une grosse n00b et j’avais des ampoules géantes. Et c’est en marchant comme Forrest Gump avec ses athèles que j’ai eu mon premier petit rendez vous avez mon amoureux. Il m’a emmenée manger une pâtisserie près de la rue où on travaille tous les deux. Je me mordais les joues, et je n’attendais que son départ pour enfin enlever ces outils de torture quitte à marcher pieds nus dans les rues de Paris. J’avais pas l’air très maligne, mais ça n’a pas eu l’air de le repousser…

[tp not_in= »en, it, zh, es, de, ja, no, ru, sv »]Commenter[/tp][tp not_in= »fr »]Comment[/tp] Olitax & EB

adresseRue Crémieux
(voir toutes les jolies adresses du blog)ornament

Rue-cremieux-00004

Rue-cremieux-00014

Rue-cremieux-00008

Rue-cremieux-00005

Rue-cremieux-00006

Rue-cremieux-00013

Rue-cremieux-00003

Rue-cremieux-00009

Rue-cremieux-00007
Rue-cremieux-00010

Rue-cremieux-00011

Rue-cremieux-00012

0
Partager
-

Sélection shopping

-

eleonore-bridge
, , , ,


Slim Asos (16€), derbies Topshop, T-shirt American Apparel, Blouson H&M

Si vous vous promenez du côté de la gare de Lyon, vous pourriez bien être surpris au détour d’une rue… C’est ce qui m’est arrivé un matin alors que je cherchais une boutique dans le quartier. La rue Crémieux… WTF ? Au milieu des arcades et autres avenues Haussmanniennes, on a l’impression d’être tombé dans une faille spatio temporelle, et on regarde cette rue aussi colorée et joyeuse qu’une boîte de Quality Street comme si c’était une blague. Je me suis longtemps demandé ce qui avait bien pu se passer et qui étaient ces irréductibles bisounours peuplant les lieux.

J’ai donc fait un tour sur wikipedia Je me suis depuis fendu d’une petite recherche encyclopédique rien que pour vous mais je n’y ai pas appris grand chose… Rien n’explique comment ils en sont venu à peinturlurer les murs en rose malabar ou à dessiner de la glycine en trompe l’œil comme dans la véranda chez ma mémé en rigolant bien fort à la barbe de l’architecte des bâtiments de France.

Photos Eleonore Bridge & Fabien Gilles
0
Partager