chignon

Et un chignon romantique ! Un !

Devant tant de demandes concernant mon petit chignon romantique, je me dois de vous décevoir ! D’abord par cette petite photo faites à la va vite dans ma salle de bain sans pied, ni télécommande.

Ensuite par le non-tuto qui va suivre. Car oui, je suis bien incapable de vous montrer comment on fait ça, je lutte moi même chaque matin pour essayer de reproduire le petit miracle de la veille. Et ça me prend à peu près une demi-heure. Je termine presque essoufflée, le front rouge, avec quelques touffes de cheveux entre les doigts.

Parce qu’il n’y a pas vraiment de bon truc pour faire ça sinon ce serait trop simple ! C’est une science inexacte, un plat sans recette…

Quand la maquilleuse m’a fait cela la semaine dernière (après m’avoir posé ce joli fushia sur les lèvres – oui quelle petite fée celle là !) j’ai à peine vu comment elle s’y prenait : pouf pouf, une épingle, on tourne, abracadabra ça tient, pouf pouf 25 épingles, tadaaaa !

J’ai gardé ladite coiffure 3 jours (sans me laver les cheveux baaaaaah) tellement je trouvais ça joli. Le 4e jour, devant le miroir, avec mes cheveux raides comme des baguettes j’avais envie de pleurer (alors que c’est le rêêêêve de plein de copines à moi – la vie est injuste- on est de sacrés casse-couilles avec nos cheveux nous les filles jamais contentes).

Alors je me suis lancée, et j’ai commencé par ce qui – je pense- fait la différence : le crêpage de cheveux. Je les ai crêpés comme une malade avec une brosse, on aurait dit le roi lion. Là, avec ma crinière, j’ai chopé une grosse mèche à droite que j’ai tournicoté puis maintenue avec une épingle à chignon, j’ai renouvelé à gauche, puis deux grosses mèches derrière.

C’était atroce, mais justement, c’est là qu’il ne faut pas abandonner. J’ai pris ce qui ne tenait pas, et j’ai ajouté des épingles, et encore des épingles, j’en ai enlevé, remis, enlevé, remis, comme un scoulpteur qui scoulpte oune oeuvle d’al.

Et bim gagné !

Ha ha il est nul mon tuto hein ! Bon courage les filles, ça fait 10 ans que j’essayais de me faire ça et je commence à peine à y arriver…

0
Partager