valise

Crédit photo – Sheenalu

Petit épisode de 3615 ma life – ou comment j’en suis venue à acheter une valise rose fluo avec un aigle sur le dos.

Mon retour du Kenya n’a pas été de tout repos pour les nerfs, et pourtant j’avais fait bon voyage, bien dormi, avec 3 sièges pour moi toute seule. J’étais en plus assez blasée par mon dernier périple en avion au mois d’avril et mes 6 vols consécutifs : Papeete > Sydney > Bangkok > Londres > Paris. 8h sans changement à côté c’était comme un trajet en métro ! Finger in the noze !

J’ai donc – pour la première fois de ma vie – pris tranquillement mon temps pour sortir de l’avion, passer la douane et me diriger telle un zombie vers le tapis à bagage.

D’habitude c’est mon stress number one en avion, mon seul stress tout court en fait. Je roupille au décollage, ouvre un œil à l’atterrissage, même dans les ptits coucous 20 places qui tanguent. J’ai pas peur en avion.

Par contre je flippe à l’enregistrement quand je vois ma valise glisser tout doucement dans les abîmes des trieurs à bagages avec sa mince étiquette sur le dos, telle une mère qui laisse son enfant à l’école pour la première fois. J’en ai presque la larme à l’œil. Idem à l’arrivée, quand les tapis commencent à cracher les sacs de voyage un à un, je le chercher des yeux, les mains jointes et l’air inquiet. Lire la suite…

0
Partager