More

Oakley Sunglasses Cheap

Photos by Alix

Je sais qu’on ne voyait pas très bien ma robe dans les photos postées lundi, voilà donc un petit peu de rab, avec des photos prises par Alix – si talentueuse et exigeante en photo (cette fille est dingue, à 8h du mat elle nous faisait encore poser dans les jardins et mitraillait comme une folle malgré la fatigue).

Fake Oakley Sunglasses

Je n’ai pas donné trop de détail sur la robe, mais on avait triché : c’était une robe 19e remise au goût du 18e grâce au panier que je portais dessous par les petites fées de Replica Oakley Sunglasses Fake Oakleys l’atelier des vertugadins . Ce n’est pas si inconfortable que cela car les armatures sont souples, c’est juste compliqué pour voyager quand on n’a pas de calèche ^^

Knockoff Oakleys

Cheap Oakley Sunglasses Cheap Oakleys Discount Oakley Sunglasses Knockoff Oakley Sunglasses

Replica Oakleys

J’ai cru comprendre que ce carnaval vous avait beaucoup plu, j’espère que vous aurez l’occasion d’y participer s’il y en a un autre l’an prochain. Promis, on repasse ici très vite à un autre siècle :)

Cheap Ray Bans

Cheap Oakley Sunglasses

Au bal masqué ohé ohé

Discount Oakley Sunglasses Knockoff Oakleys

Replica Oakleys

Robe XIXe – Atelier des vertugadins Cheap Ray Bans

Ne me remerciez pas pour la compagnie créole qui risque de vous trotter dans la tête toute la journée : c’est cadeau!

Fake Oakley Sunglasses

Demain je réalise une sorte de rêve de petite fille : aller à un bal costumé avec une belle robe de princesse, une vraie, d’époque*. Et pas n’importe quel bal puisque c’est Cheap Oakley Sunglasses le carnaval de Versailles , au château. OUAIS ! Knockoff Oakley Sunglasses

Cheap Oakleys

J’ai revu Marie Antoinette de Sofia Coppola pour l’occasion, j’ai presque envie de mettre des converses roses sous ma robe pour le fun, mais j’en ai pas (HA ! c’était très intéressant !)

Oakley Sunglasses Cheap C’est pas grave, comme détail anachronique j’aurai mon canon en bandoulière ce sera charmant ! (j’ai pensé à le cacher sous ma robe, où on peut mettre à l’aise un sac de sport plein vu la largeur du panier, mais je risque d’avoir une démarche pas très naturelle…). Je vous ramène plein de photos promis ! Replica Oakley Sunglasses

Fake Oakleys Cheap Oakley Sunglasses

Ma première surprise partyyyy !

Fake Oakleys

? Avec le plus beau des cavaliers ? Knockoff Oakleys

Replica Oakley Sunglasses

Hihaaaaa j’ai des courbatures plein les pattes mais tout va bien. J’ai la banane depuis 2 jours, grâce à tous les gentils messages d’anniversaire reçus depuis samedi (merci à vous) et aussi grâce à la meilleure soirée de l’année : la Surpat’ bal de promo de vendredi soir.

Imaginez des hommes en costard, accoudés au bar façon mad men, des filles avec des robes qui tournent, du twist et du rock’n roll, dans une des plus jolies salles de Paris. Assez impressionnant, on se serait cru à la féérie dansante des sirène, avec les quelques malheureux non lookés en guise de Marty Mc Fly tout juste descendu de sa Delorean.

Discount Oakley Sunglasses Il n’y a pas assez de soirées déguisées à Paris, c’est bien dommage ! Passer la soirée à se préparer avec les copains avant d’aller danser c’est vraiment chouette. J’envie beaucoup les londoniens pour ça ! Knockoff Oakley Sunglasses

Oakley Sunglasses Cheap

Pour l’occaz j’avais sorti ma robe tutu, agrémentée de quelques jupons (whaaaa ça tient chaud sa mère), les gants vintage de famille,  le gros nœud nœud en queue de cheval, et les ballerines pour danser jusqu’au petit matin.*

Cheap Oakley Sunglasses C’était parfait, vivement la prochaine ! (Pour ceux et celles qui ont raté ça, vous pouvez improviser une surpat’ chez vous avec les compils des Kgibi’s sur soundcloud).

*Au passage : plein de bisous aux lectrices qui m’ont dit timidement bonjour à la Surpat’, je n’ai jamais rien de bien intelligent à répondre quand vous venez me parler mais le cœur y est !

Cheap Oakleys Replica Oakleys

Cheap Ray Bans Photo Fake Oakley Sunglasses Edwood Cheap Oakley Sunglasses