Redif : la relou de la plage

Parce que je dois être en ce moment même en train de faire vivre cet enfer à mon fiancé, redif d’un de mes posts préférés…

La relou de la plage est un spécimen que l’on reconnait facilement : elle sourit moins peu, et reste renfrognée dans son coin avec un magazine qui est la plupart du temps son seul compagnon, alors que les autres jouent aux raquettes, volley, gambadent dans les vagues, nagent en riant.
La relou de la plage n’aime pas se baigner parce qu’elle trouve l’eau trop froide. Elle essaie une fois pour voir et se montrer un peu sociable : elle met une heure à se mouiller jusqu’au nombril et une autre pour aller jusqu’aux épaules (la tête ? Vous êtes malades ?) à grand renfort de petits cris et grimaces excessives. Ensuite, elle reste dix minutes à patauger timidement, l’air inquiet à l’approche des djeun’s qui s’éclaboussent bruyamment, et menace de mort quiconque essaierai de lui faire boire la tasse. Elle finit par sortir toujours en grimaçant, les lèvres violettes. Read more »