amandasmith

J’ai beau avoir fait des études d’arts appliqués, où on m’a appris à regarder, questionner et apprécier la peinture, cela n’a jamais été vraiment mon truc. J’ai dû être émue par un tableau 2 ou 3 fois seulement dans ma vie, mais à chaque fois cela a été putôt fort. Mais je n’aimais pas cela car c’était difficile à expliquer, je ne trouve jamais les mots pour décrire ce qui m’émeut dans un tableau.

Quand j’ai découvert le travail de Amanda Smith, j’ai été happée par son univers étrange, ses superpositions de matières en trompe l’oeil, des décors qui se dévoilent, un peu comme quand on rêve et que les matières sont impalpables, que des pièces imaginaires apparaissent en enfilade et que l’on ne sait plus trop ce qu’on regarde. C’est confus je sais, mais c’est un peu ce que je ressens en regardant cela…

[imagebrowser=83]
0
Partager