escarpins mellow yellow (1)

Escarpins à paillettes Mellow Yellow – What else ?

Previously on Eleonore Bridge : les dorothy shoes, les paillettes, d’autres dorothy shoes (et mon ancienne coupe de chaveux, aaaargh !), des noeuds à paillettes, et j’en passe.

Ma collection s’agrandit, je songe à installer des cloches en verre comme dans la belle et la bête pour protéger mes mignonnes de la poussière. Malheureusement je ne vis pas dans un conte de fées où tout le village chante avec son héroïne, je ne peux donc pas mettre des chaussures à paillettes tous les jours, je suis une femme active avec des bottes crottées c’est ça la réalité madame ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de les porter, et je trépigne d’impatience.

Alors mes chaussures à paillettes, je les regarde briller sur une étagère comme un sapin de noël, je les prends en photos sous toutes les coutures pour faire scintiller le capteur de mon appareil, j’en prends plein les mirettes. Je les aime <3

(et je lorgne méchamment sur celles là !)

0
Partager
-

Sélection shopping

-

pull-lurex
, ,

Pull en lurex Asos, broche cadeau (donc je sais pas d’où)

…And blow aaaoout the candlelaaaaaïiiiiight, For tonight is just your night, We’re gonna celebrate,All through the naaaaaïiiiiight

Pour the wine, light the faaaaaiire, Girl your wish is my command, I submit to your demands, I will do anything, Girl you need only ask

I’ll make looooove to yuuuuou, Like you want me to, And I’ll hold you tight, Baby all through the naaaaaïiiiiight !!

Ahem je me suis un peu égarée avec mon titre, mais j’y peux rien, j’étais fan quand j’avais 14 ans on se refait pas. Mais ce n’est pas le sujet, aujourd’hui j’avais envie de parler d’un truc encore plus greluche (si c’est possible) : les paillettes !

J’ai commencé par imaginer un thème genre tenue de fête, mais ha haaaa ! Depuis quand on a besoin que ce soit les fêtes pour se rouler dans tout ce qui brille ?

Vu qu’on à qu’à se baisser pour ramasser des shorts à sequin cette saison, j’en use et abuse : avec un pull en lurex ici par exemple. Tellement l’orgie que j’ai découvert avec effroi qu’il me manquait un vernis pailleté pour parfaire mon uniforme. Je crois que les filles entretiennent un rapport quasi inquiétant avec tout ce qui scintille (d’où le succès d’Edward dans Twilight, je ne percute que maintenant).

Short à sequins River Island, derbies Topshop, escarpins Miss KG sur Asos

Je sens bien que les hommes n’étaient pas prêts à accueillir ce déferlement de paillettes cet hiver.

Je les sens presque dépassés alors qu’on se rue chez Zara pour s’emparer de la dernière paire de Derbies de lumière. Promis ça va passer (non je mens: jamais)

P.S : et mes 30 ans ? Une belle occasion de faire une énorme fête, finalement je revivrais bien ça tous les week end :)

Photos Eleonore Bridge & Fabien Gilles
0
Partager