fautes

Cela fait un moment que j’ai envie d’écrire ce billet, histoire de m’excuser pour les nombreuses fautes qui traînent sur ce blog depuis quelques mois. Mais je ne l’ai jamais écrit, grâce à M. Lâm qui m’a remis ça en tête le voilà enfin ce billet !

Alors voilà, je ne comprends pas vraiment pourquoi j’en fais autant ces derniers temps, la gamine ramenant fièrement ses 10/10 en dictée à la maison que j’étais aurait honte de moi. Fautes de frappes (bon ça c’est pas encore le plus grave), d’usage, et damned : de conjugaison !!

Si vous voyiez ma tête, quand je relis mon billet du jour en rentrant le soir et que j’ai envie de souligner en rouge un tas d’horreurs. Le pire étant LA faute dans l’image de présentation, là j’ai envie de m’enfuir loin (d’autant que beaucoup me le font alors remarquer dans les commentaires, je me sens comme une gamine).

Bon, pour les fautes de frappe, j’ai un alibi en béton : le clavier de mon VAIO est une merde, il zappe souvent les voyelles (il faut taper comme un malade sur certaines touches). Mais pour le reste, je n’ai rien à dire pour ma défense, car j’ai plusieurs filets : un dico, un navigateur qui souligne les fautes d’usage, et pas mal de sites de conjugaison.

Les seules fautes que j’arrive à corriger à première relecture de mon billet sont mes fautes habituelles. On en a tous je suis sûre, des habitudes bizarres en orthographe qui ne veulent pas nous quitter. Il m’arrive souvent par exemple de mixer pluriel noms/verbes, ça donne : des poulent ou ils manges…La top classe ! Je mixe aussi souvent français et anglais : Galerie/Gallery >> Gallerie en français, pas classe non plus. Et puis il y a des fautes sans explications, comme « Ballade », j’oublie tout le temps qu’il n’y a qu’un seul « L », je ne sais pas, je trouve ça plus joli…(pathétique excuse). Pourtant je suis incollable sur les fautes à éviter comme « dysfonctionnement » qui prend bien un « Y », Velours qui prend un « S » parce que Louis XVI trop vénère d’avoir fait une faute en avait décidé ainsi, etc…

Toutes mes excuses donc à ceux à qui mes erreurs font mal aux yeux, je fais gaffe, mais je suis tête en l’air… J’espère qu’aucune faute ne s’est glissée dans ce billet..

0
Partager