mairie-bisou
,

? Toutes les photos sont de Marianne Taylor ?

J’ai été très bavarde dans mon dernier post. Je ne sais pas pourquoi mais de cette belle journée, les souvenirs que j’ai le mieux imprimé sont ceux des préparatifs du matin.

Arrivée à la mairie, j’ai commencé à me perdre dans le tourbillon des sourires, des bisous et j’ai eu beaucoup de mal à fixer mon attention tellement j’étais émue.

On avait un peu triché sur l’heure de la cérémonie sur le carton d’invitation pour éviter les retards (on a des champions parmi la famille et les amis), gnarf gnarf… Il fait 30°, tout le monde nous attend bien sagement dans un petit coin d’ombre sur le parvis de la mairie.

Je vois que la majorité des gens ont joué le jeu de mon super dress code c’est drôle de voir comment chacun s’y est attelé. Mes deux grand mères sont l’une à pois, l’autre à rayures. Les filles sont majoritairement vêtues de pois, et leurs hommes de marinières ou de cravates et chemises rayées.

Je cherche mon homme des yeux, il est là, souriant, tout beau dans son costume sur mesure, à l’aise dans ses baskets comme toujours. Clic clac, je fais un petit pola !

A peine le temps de faire un tour de bises, nous voilà appelés par l’adjointe au maire. Gniiiiiiiiiii ça y est, je fais celle qui maîtrise mais en fait je me fais presque pipi dessus. Tout le monde monte s’installer dans la jolie salle des mariage de la mairie de Rambouillet alors que nous attendons avec les témoins.

On monte les marches alors que les premières notes de all you need is love des Beatles commencent à résonner dans la cage d’escalier (et les premières notes, c’est la marseillaise). Au bras de mon père, je n’en mène pas large (et lui non plus) tellement ce moment est émouvant.


The Beatles – All you need is love

On entre au moment du refrain, je suis tellement intimidée que je me cache le nez avec mon bouquet (voui, quand je suis intimidée, je me cache le nez). Vianney m’attend devant le grand bureau, avec ce grand sourire qui ne le quitte plus.

C’est l’heure du discours administratif, de la lecture des articles. Bla bla bla… je n’ai RIEN écouté, petite cancre du mariage, je passais mon temps à regarder ma sœur qui se retenait de pleurer, Vianney qui écoutait pour 2, mes parents assis côte à côte (20 ans que je n’avais pas vu ça)…

J’attendais mon tour pour dire oui.

Ce que j’ai fait dans un petit cri inaudible en laissant presque échapper une petite larme. La loose, à côté de moi Vianney fait toujours figure de bon élève. D’autant que j’ai lutté pour lui enfiler son alliance, bravo !

Et cette vilaine adjointe au maire qui voulait nous laisser partir sans bisou. J’entendais gronder dans les rangs, il était hors de question qu’on n’embrasse pas la mariée (oui je sais on n’était pas à l’église mais quand même).

Et paf ! Non mais Oh !

Et voilà, on était mariés. Ca passe vite la mairie, à peine 20 minutes et pfiouuuu c’était bouclé. C’est drôle d’être un peu les premiers rôles le temps d’une journée, tous ces gens qui viennent vous féliciter…

J’ai pris quelques minutes pour immortaliser moi même la salle de la mairie avec mon instax, et on a filé à la sortie se faire asperger de bulles de savon.

salle-mairie-mariage-rambouillet

Oué on aime bien se faire des bisous :)

…à suivre

0
Partager