ArtworkPageL (18)

Twiggy – Paula Pérez

Petit interlude graphique ! J’ai fait une petite collection pour le site curioos qui édite des créations vraiment chouettes. Toutes les images que vous voyez là sont issues de ma sélection initiale (qui ne sont malheureusement pas toutes à vendre), j’ai passé des heures sur le site à me balader, c’est super bien fichu.

Rien de commercial dans tout ça bien entendu, j’ai juste fait un petit travail de curation parce que le projet me plaisait (et puis ha ha j’étais flattée de passer après Fubiz).

0
Partager
hold-on-your-hat

Je me souviens du jour où j’ai rencontré Camille. Elle était venu me montrer son book à l’agence où je travaille, toute jeunette, toute mimi, avec cet enthousiasme qui caractérise les jeunes diplômés. J’avais beaucoup aimé son univers, ses croquis, collages et expérimentations.

Elle vient juste de refaire son site internet et il est vraiment à croquer. Il prend la forme d’une maison de poupée à visiter, l’édition dans la chambre, le graphisme dans la salle de bain, la photographie au garage.

[imagebrowser id=459]

Le site de Camille : www.camille-gressier.com
Sa petite boutique : Cloudy cream

0
Partager
save-the-date

Comme quelqu’un me le faisait remarquer il y a quelques jours dans les commentaires, je ne vous ai pas montré mes petits faire-parts de mariage. Et c’est bien bête parce que ce n’est pas spécialement un secret d’état !

Un de nos témoins, qui a plus qu’un bon coup de crayon m’a aidé à concrétiser mes idées folles, je voulais un petit croquis de Vianney et moi, et trouver un moyen de raconter déjà un peu le mariage dans l’invitation histoire de poser le décor : raconter le petit bois, imaginer un univers de conte de fée où se mêlent objets du quotidien et petite nature folle.

Mon adorable fiancé a écrit les textes et quelques longues soirées plus tard je filais chez l’imprimeur ! C’est resté simple, il y avait trop de couleurs pour faire autre chose que du numérique sans que j’ai à vendre un de mes reins.

Et puis histoire d’aller jusqu’au bout dans mon délire j’ai même fait faire des timbres personnalisés sur le site de la poste pour envoyer de jolies enveloppes, que j’ai passées une à une dans mon imprimante afin d’écrire joliment les adresses. C’était émouvant toutes ces petites enveloppes bleues…

[imagebrowser id=434] [nggallery id=434]

*J’ai modifié les infos du carton pour des raisons évidentes !

0
Partager