teapot

teapot

La semaine dernière j’ai été trèèèès gatée. Le jour où M. le facteur m’a livré mes dum dum pops il avait aussi un énorme colis pour moi… Rempli de produits Regent’s park que la marque m’avait envoyé pour un test. C’était un peu noël quoi, des bonbons et de quoi me faire un thé de batard, que demande le peuple ?

J’ai souvent reluqué ces produits de loin chez monop, dans le mien ils sont rangés avec les produits Fauchon, du coup je pensais que c’était cher. Eh ben non bien sûr, en plus d’être super bons, d’avoir des packagings rigolos (avec des images rétros comme j’aime) et bien ils ont un prix raisonnable.

Le thé existe en plusieurs degrés de force, si on l’aime pas trop fort on se prend un petit light, ou un medium, et si on aime le thé bien bien fort on se prend un gros strong ! Dans ta face :) (Au passage je vous présente ma nouvelle théière lapin achetée à NY cet été).< Edit : à la demande générale, j’ai trouvé cette merveille à Brooklyn chez Fredflare, son nom : shinzi katoh rabbit tea for 2, apparemment ici ils livrent en France :).

[imagebrowser id=306]

Les shortbread sont une tuerie, surtout ceux à moitié recouverts de chocolat au lait O-O… Y en a pas sur les photos c’est normal je les ai tous déjà mangés vous pensez bien. C’est meilleur que nos sablés français tellement gras qu’ils glissent des doigts au fond de la tasse de thé, moins lourd quoi. Les scones et les crumpets aussi sont terribles (j’ai de toutes façons toujours eu un faible pour ces petites crêpes à trous qui s’imprègnent bien de beurre).

J’ai pas encore goûté toutes les confitures (suis encore en diète post New York), la rubarbe/gingembre est sympa, mais c’est pas trop ma came la confiture, je laisserai mon homme en juger.

Un gros gros pouce en l’air donc pour Regent’s park (et est-il nécessaire de rappeler que ce post n’est pas une commande, et qu’on ne m’achète pas avec 3 gateaux ? Langues de pute s’abstenir merci :).

[nggallery id=306]
0
Partager
cupcakes
,

Rhooo que j’étais toute fière (et je le suis toujours en fait).

Cela faisait plus d’un an que je n’avais pas fait quelque chose d’autre que des pates dans ma cuisine (monsieur gère trop bien à ma place), j’ai donc été agréablement surprise de constater que j’étais pas si nulle !

En plus, en m’achetant ce joli livre pour faire des petits gâteaux féériques, je m’étais juré d’essayer d’en préparer avant la fin de l’année, ce que j’ai fait in extrémis le 31 décembre, ouééé la classe !

J’avais craqué ma culotte quelques jours avant en achetant tout plein de jolis décos en forme d’étoiles, des billes en sucre, du vermicelle, des colorants alimentaires, des petits moules en silicone, des poches à douille…

Le plus drôle en fait, parce qu’une fois devant tout ça je faisais moins la maline.

Il s’est trouvé que bizarrement, un seul gâteau a brûlé, complètement cramé en fait, mais tout seul, les autres étaient parfaits, mon four est un petit sacripant ! Ensuite, la recette du glaçage dans mon bouquin était juste une grosse blague : 200g de sucre glace + une cuillère à soupe d’eau chaude… Mais bien sûr, il y a eu un petit problème de conversion c’est certain.

Mais malgré toutes ces aventures j’y suis arrivée, et ils n’étaient même pas moches mes cupcakes, même tout jolia avec leur glaçage couleur malabar, et plein de décos différentes car bien sûr, comme une gamine j’ai voulu tout essayer… On a même entrepris de trier les vermicelles par couleur avec ma soeur, munies d’une pince à épiler, je n’ai pas encore fini mais pas loin !

Le gâteau était super réussi : un mélange à la vanille vraiment parfait, par contre, mon glaçage était un peu écœurant, et je n’y étais pas allée de main morte ! Je ferai mieux et plus joli la prochaine fois, si certaines ont des adresses et des conseils allez-y !

– Robe portobello road market, tablier anthropologie, vernis O.P.I (chez monop) –

Voir toutes les photos

0
Partager