gaffeuse

N’ayez crainte, je ne suis pas folle, je ne vous refais pas le billet de lundi, je ne vais pas encore vous raconter combien je suis bavarde, et puis de toutes façons vous le saviez déjà.

Non, en fait le truc c’est qu’en plus d’être bavarde je suis une vraie gaffeuse. Quand on est discret, on a peu de risque de faire des gaffes même si on est quelqu’un de maladroit… Alors que si on est bavard, ça peut être facilement un vrai désastre…
D’abord parce qu’on multiplie les gaffes, et ensuite parce que non content d’en faire on en rajoute, on s’égare et on est définitivement perdu.

Pire, comme à cela vient s’ajouter ma têtenlairdise, je ne vois même pas quand on me fait signe de m’arrêter, de me taire, de me cacher, de fuir, de m’enterrer. Non, on peut me jeter des regards paniqués, faire des moulins avec les bras, me filer un coup sous la table pour m’arrêter dans ma gaffe, moi je ne vois pas ou je ne comprends rien. Je suis même capable de dire « ooohhh mais arrête, pourquoi tu m’as filé un coup de pied ? »….Pathétique.

Rhaaa je vous vois bande de petits curieux, vous voulez que je vous en raconte une bien bonne hein ? j’hésite un peu, j’en ai une mignonne et une bien trash, je sais pas laquelle choisir… Lire la suite…

0
Partager