cupcakes
,

Rhooo que j’étais toute fière (et je le suis toujours en fait).

Cela faisait plus d’un an que je n’avais pas fait quelque chose d’autre que des pates dans ma cuisine (monsieur gère trop bien à ma place), j’ai donc été agréablement surprise de constater que j’étais pas si nulle !

En plus, en m’achetant ce joli livre pour faire des petits gâteaux féériques, je m’étais juré d’essayer d’en préparer avant la fin de l’année, ce que j’ai fait in extrémis le 31 décembre, ouééé la classe !

J’avais craqué ma culotte quelques jours avant en achetant tout plein de jolis décos en forme d’étoiles, des billes en sucre, du vermicelle, des colorants alimentaires, des petits moules en silicone, des poches à douille…

Le plus drôle en fait, parce qu’une fois devant tout ça je faisais moins la maline.

Il s’est trouvé que bizarrement, un seul gâteau a brûlé, complètement cramé en fait, mais tout seul, les autres étaient parfaits, mon four est un petit sacripant ! Ensuite, la recette du glaçage dans mon bouquin était juste une grosse blague : 200g de sucre glace + une cuillère à soupe d’eau chaude… Mais bien sûr, il y a eu un petit problème de conversion c’est certain.

Mais malgré toutes ces aventures j’y suis arrivée, et ils n’étaient même pas moches mes cupcakes, même tout jolia avec leur glaçage couleur malabar, et plein de décos différentes car bien sûr, comme une gamine j’ai voulu tout essayer… On a même entrepris de trier les vermicelles par couleur avec ma soeur, munies d’une pince à épiler, je n’ai pas encore fini mais pas loin !

Le gâteau était super réussi : un mélange à la vanille vraiment parfait, par contre, mon glaçage était un peu écœurant, et je n’y étais pas allée de main morte ! Je ferai mieux et plus joli la prochaine fois, si certaines ont des adresses et des conseils allez-y !

– Robe portobello road market, tablier anthropologie, vernis O.P.I (chez monop) –

Voir toutes les photos

0
Partager