londres-favoris
,

londres-favoris

Dernier post sur Londres, mine de rien cela fait 2 semaines que je vous gave de Londonneries, mais j’avais tellement de choses à vous raconter :)

Cette fois ci, je vous fais une petite compil de tout ce que j’aime vraiment dans cette ville, mes petits endroits préférés, mes photos favorites et aussi à la fin quelques conseils pour ceux et celles qui comptent s’y rendre prochainement.

Ce que j’aime à Londres… :

– Pouvoir me promener en micro short sans me faire siffler ni me sentir mal à l’aise, les anglaises se baladent à moitié à poil de toute manière, je ne suis qu’une petite joueuse à côté.

– Les gens s’ignorent moins dans le métro et sont beaucoup plus courtois qu’à Paris, vraiment.

neals-yard

– La place Neal’s Yard où il faut absolument aller manger un soir où il fait beau, et s’acheter du fromage anglais (si si il est très bon). Les Monthy Python y ont vécu en plus, si ça c’est pas un argument :)

– Les gourmandises, et le nourriture en général, mais ça, je vous l’ai dit et répété.

– Regarder les looks décomplexés des londonniennes, et le style des londonniens, mine de rien, on s’amuse vachement plus qu’à Paris où jean et T-shirt blanc sont le summum de la nlasse…

londres-chinatown

– Chinatown : j’ai déouvert ce petit coin de Soho lors de mon précédent voyage, j’adore y passer.

jouets-cubes1

jouets

– La petite boutique de jouets sur Portobello road près du pont, pas une visite à Notting hill sans un faire un achat inutile !

– Cheshire street, à faire si vous n’êtes jamais allés du côté de Brick Lane.

– Et puis bien sûr tout ce qu’oxford street offre comme tentation : topshop, Urban Outfitters…

.
Et voilà quelques conseils si vous comptez bientôt traverser la manche : Lire la suite…

0
Partager
londres-la-city
,

londres-la-city

La première fois que je suis allée à Londres, notre hotel se situait près de l’église St Paul, tout près de la city. Mais l’atmosphère de dingue que je m’imaginais y régner m’avait fait fuir ce quartier de Londres : pas mon truc je m’étais dit.

Comme j’avais tort ! Grâce au guide Hachette* que j’avais testé quelques mois auparavant, Vianney et moi avons découvert ce quartier à l’architecture hallucinante. Marjolaine Koch, l’auteur de cette balade m’avait confié que c’était de loin sa préférée, et j’ai drôlement bien fait de l’écouter.

J’ai été très surprise en fait, je m’attendais à des buildings, des buildings, des buildings, des bureaux qui vous filent des torticolis, des statues très prétentieuses, des gens pressés, du stress… Mais je n’ai rien vu de tout ça.

J’ai vu des églises, des églises, des églises (il y en a une cinquantaine dans la city), côtoyer des bâtiments à l’architecture moderne impressionnants.

eglise-la-city

Et comme nous nous y sommes promenés en fin de journée vers 19h, c’est au milieu des anglais papotant une bière à la main dans de minuscules rues que nous avons découvert cette ambiance si particulière. Avec ce joli temps on se serait presque crus dans les rues de Lisbonne, et je me suis dit que jamais à Paris je n’avait vu tant de décontraction en sortant du bureau… Ah ces anglais, je les adore !
[imagebrowser id=253]

? Voir toutes les photos ?

* Jeux de pistes et énigmes à Londres : je vous recommande vivement ce guide, qui est très bien fichu, il propose d’excellentes balades. Par contre attention, à ne pas faire le matin mal réveillé, ni en fin de journée si vous avez mal aux pattes, on s’énerve vite si on ne trouve pas l’énigme qui vous permet de vous rendre à l’étape suivante… Toute ressemblence avec une petite personne ayant existé est fortuite…

la-city-sky

0
Partager
union-jack
,

union-jack

Londres en quelques mots, avant comptes rendus complet, ça donne en vrac et en franglais :

– Les fruits et légumes sont so gooood en Angleterre, je les envie les anglais mama mia ! Mes premières bonnes fraises de l’année = from Marks & Spencer (et tiens, fuck mon primeur parisien hors de prix au passage).

– Des full english breakfast bien gras mais avec du smoothie pour déculpabiliser : ha ha, ridicule !

– Des achats déraisonnable à base de trucs mignons, de tasses inutiles, de boîtes qui prennent de la place dans les bagages, de pulls à noeuds-noeuds, de blazer dont je n’ai pas besoin, de gadgets de gosses…

– Des markets, markets, markets : Borough Market, Spitafield Market, Greenwich Market, Camden Lock Market… Londres le week end quoi…

-Bonus track : Un attentat à la pudeur au spitafield market, grâce à mon sac en bandoulière qui a gentiment fait remonter ma robe au dessus du nombril sous mon trench ouvert : 5 minutes à me balader entre les stands la culotte à l’air : Shocking o_O

Promis, demain, un vrai compte rendu :P

0
Partager