sapin

Vous ne l’attendiez plus, ou même vous ne l’attendiez pas (vous attendiez peut être plutôt mon ptit look de lundi ?) ! Ben le voilà quand même, et toc !

Ben vi, après avoir vécu des années dans 11m2, où le sapin ressemblait à une plante verte (il faisait 50cm, si si), avec mon amoureux on s’est dit qu’un joli sapin ça ferait bien joli dans le salon. Pour éviter de mettre un bras dans des décos hors de prix à Paris, on est partis en expédition à Ikea à Thiais (qu’est ce que j’ai encore inventé pour y traîner mon chéri, comme si c’était que pour les décos…).

Et bien c’était même pas la galère, on a pris le RER C jusqu’à choisy le roi (10 min depuis austerlitz), ensuite le bus « TVM » qui passe toutes les 10 minutes le dimanche, et on est descendus (attention, c’est là qu’est le piège) à Victor Basch. Là c’est assez marrant de voir comment ce centre commercial a entièrement été conçu autour de cet ikea, il est tout au bout, tout le monde y fonce, limite si les boutiques sont vides à côté (pas un chat chez new look !). On a fait comme tout le monde, on est allés chez le grand suédois, on a fait toute l’expo, on est allés jusqu’au bout, les décos de noël étant juste avant les caisses, et on est repartis avec un max de boules, guirlandes et touti quanti pour pas cher : on avait la base, de quoi faire le remplissage !

Une fois tout décoré, notre joli sapin était invisible, oui oui, il passait complètement inaperçu. Car (ceux qui sont déjà venus vous le diront) chez moi c’est fantasyland, y a des ptites décos et lumières partout, alors forcément, le sapin faisait pâle figure au milieu de tout ça. J’ai donc dû à grand renfort de battements de cils, demander à mon cher et tendre d’accrocher un tas de ptites choses aux poutres, histoire d’habiller tout cet air autour du sapin. Ouf ! La magie était enfin là, avec en fond sonore quelques chants de noël de sinatra. Mais comme je suis une perpétuelle insatisfaite, il m’en a fallu plus, les ptites décos qui font la différences, celles qui coûtent un oeil si on décide d’en habiller tout le sapin, et qui sont juste abordables si on en prend 4-5. On est donc allés au bon marché car je piaffais d’impatience de m’acheter le p’tit colibri vert vu dans un tas de magazines, et surtout chez Anne-So. Raté, y en avait plus ! J’étais là à bouder à l’espace sapin au milieu des septagénères liftées à mort et des mômes plus sages que moi ! J’ai quand même fini par me consoler avec un joli ruban rose à pois dorés et quelques boules de verre à pois vert… L’an prochain j’achète tout en octobre, et na !

Et vous ? Vous avez un thème ? Vous changez chaque année ?.

0
Partager