valentine-gauthier

Samedi, comme pas mal d’autres blogueuses, j’ai participé à un parcours créateurs dans le 11e organisé par heaven pour nous faire tester le mappy mini, futur GPS piéton de la marque. Tester un GPS moi honnêtement ça ne m’emballait pas franchement, mais j’étais curieuse de voir le petit parcours qu’on nous avait concocté, quelles boutiques on allait visiter, d’autant que je connais mal le 11e ce qui est bien dommage car je sais que cet arrondissement regorge de bonnes surprises.

Ce parcours était conçu comme une sorte de jeu de piste, une première enveloppe nous menait à une adresse où nous découvrions une créatrice qui nous donnait l’adresse suivante et ainsi de suite. La première adresse donne le ton : une cour d’immeuble, un étage : le 6e, ce n’est donc pas dans une boutique que nous allons. Effectivement, en arrivant au bout de l’escalier, c’est l’atelier d’une créatrice que nous découvrons : l’atelier de Valentine gauthier.

Sur les portants, des prototypes, des gilets magnifiques, des blousons de cuir, des robes à plumes, derrière une grande table de travail : Valentine. Sublime, souriante et accueillante, Valentine nous a fait découvrir son univers, ses croquis, nous parle du monde de la mode, des influenceurs de tendances, des risques que prennent les créateurs… Cela a été un vrai plaisir de parler avec elle, et un de ses magnifiques gilets va bientôt trôner fièrement dans ma penderie.

-Créations Valentine Gauthier-

Notre parcours nous a ensuite menées jusqu’au showroom de la marque Koshka Mashka : accueil chaleureux, de beaux tissus qui brillent, et une jolie collection pour l’hiver prochain ! J’avoue avoir été moins attentive, j’étais encore toute émue de notre rencontre avec Valentine juste avant.

-Showroom koshka mashka

Nous avons ensuite fait un petit écart dans notre parcours pour aller poser nos fesses et satisfaire nos estomacs affamés par notre parcours (…!). Nous nous sommes posées au café resto « pause café » pas hyper aimable, mais plutôt bon !

-restaurant « pause café »-

Enfin, notre parcours s’est achevé dans un joli petit apartement du 11e, où nous avons découvert les bijoux tassia canellis présentés par leur charmante créatrice. Ambiance tamisée, plein de jolies sautoirs, broches et boucles d’oreilles, qui ont fait le bonheur d’une certaine !

-Créations Tassis canellis-

Ainsi se terminait notre parcours. Vous l’aurez compris, j’ai eu un gros coup de coeur pour le travail de Valentine Gauthier. J’espère que mon compte rendu vous aura permi de partager un peu de cette après midi riche en découvertes et que vous avez aussi eu quelques coups de coeurs !

Edit : je n’ai pas trop parlé du GPS car je m’en suis finalement peu servi. d’abord parce que je connaissais un peu le quartier, et ensuite car il ne fonctionnait pas hyper bien (c’était une version bêta), je n’ai donc pas trop voulu enfoncer ce qui n’était pas un produit fini. Par contre, pour en avoir déjà testé un autre de la marque médion, le gros hic des GPS piétons c’est qu’ils ont du mal à capter près d’un immeuble, ce qui est fort gênant à Paris… Ils servent alors plus d’outils à générer une carte, un itinéraire, que vraiment d’un GPS… Du moins pour le moment….

0
Partager