coucher-soleil-transat
,

Le ciel en polynésie… LE CIEL… J’en garde un souvenir très ému. Je me souviens de moments dans l’avion où je n’arrivais pas à distinguer le ciel de la mer, je m’en mettais plein les yeux : la lumière, les dégradés, les petits nuages multicolores, c’était sublime.

? Voir toutes les photos ?

? Voir toutes les photos ?

Les couchers du soleil étaient courts mais on ne les ratait jamais. Ce doux moment où la lumière était rose et où on se faisait des petits sourires niais parce qu’on s’aime, qu’on regarde les nuage et que c’est beau était mon préféré de la journée.

? Voir toutes les photos ?

? Voir toutes les photos ?

Et puis la nuit tombait d’un coup : nuit noire à 18h paf ! Ça fait tout drôle les premiers jours et après on s’y fait, on se couche à 20h et on roupille à 20h30 en écoutant le bruit des vagues.

Je n’aimais pas trop le soir en polynésie : tout est éclairé au néon, les restos ont des petites allures fantomatiques et cette lumière froide donne un côté un peu tristoune à ces tableaux nocturnes. On cherchait donc toujours des endroits un peu romantiques avec une jolie lumière pour continuer à nous faire des sourires niais en sirotant notre jus d’ananas :)

? Voir toutes les photos ?

? Voir toutes les photos ?

La prochaine fois que je pars en polynésie, j’embarque mes photophores :D (hi hi c’est bon jedéconne !)

0
Partager