-

Sélection shopping

-

escarpins asos
,

Escarpins Asos, combishort Topshop, veste H&M – Sanderson Hotel – London

Quand j’ai vu ces petites chaussures à pompom, je les ai trouvées aussi apétissantes qu’un paquet de Dragibus. Je me suis dit qu’elles étaient folles et qu’elles iraient avec tout grâce à leur bonne humeur.

La première fois que je les ai portées c’était pour une crémaillère, c’est drôle de voir comme elles ont plus fait parler les garçons que les filles. Comme si pour une fois ils avaient quelque chose à dire sur une paire d’escarpins.

Je me suis d’ailleurs gardé pour plus tard cette idée : ces chaussures sont parfaites pour lancer la conversation, les gens vous en parlent direct avec amusement.

Après je les ai mises à des soirées où je voulais faire la même taille que tout le monde. Avec ses talons de 12, je suis propulsée au niveau des gens de taille normale, et c’est plus sympa que d’admirer les narines toute la soirée.

Enfin, la semaine dernière à Londres, je les ai sorties avec ce petit combishort acheté chez Topshop, le mélange des imprimés, des couleurs et des pompons, c’était le carnaval de Rio dans ma chambre d’hôtel. La folie en somme.

0
Partager
-

Sélection shopping

-

playboy-cartoon
,

Combishort Asos, collants Dim, chaussettes H&M, bague Bulgari, photos prises à la Maison Champs Élysées

J’ai commandé une dizaine de combi short depuis le lancement des nouvelles collections, j’en ai renvoyé plein : trop longs, trop décolletés, trop mous du cul…

Et celui là je l’ai trouvé parfait ! Je me suis empressée de le mettre avec un bon collant et des chaussettes (bon OK je me suis un peu caillée sa maman rapport au dos nu). L’industrie pharmaceutique peut dire merci aux collections printemps été qui sortent en janvier-février.

Photos Eleonore Bridge avec Fabien Gilles
0
Partager
-

Sélection shopping

-

lula-magazine
, ,

Combishort Asos, collants Tabio, chaussures Bertie

Voilà, j’ai définitivement rangé les maillots de bain, les poom poom shorts et la crème solaire.

Retour à la maison avec cet article honteusement mensonger puisque vous ne verrez encore pas grand chose de mon petit home sweet home qui est loin de ressembler encore à ce que je souhaiterai.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que dans mon appartement il y a une poutre en métal, un mur en brique, un vieux miroir et une guirlande guinguette, des fausses branches de cerisier, un chat, la musique trop fort, des cadres vides, un marche pied parce que je suis minuscule, une pièce pas finie, un volet qui crisse…

Je ne me sens pas vraiment encore chez moi, ça prend du temps ces choses là je crois. Il y a encore un petit carton qui traîne, et des murs vides qui attendent que j’ai une idée lumineuse. Il faut aussi que j’y fasse une fête.

Photos Eleonore Bridge & Fabien Gilles
0
Partager