-

Sélection shopping

-

machine
, ,

Quel immense plaisir que de trouver enfin quelque chose qu’on a longtemps cherché et qu’on avait presque abandonné !

Je suis plutôt obstinée quand quelque chose me trotte dans la tête et je déteste m’avouer vaincue. Si je n’arrive pas à mettre la main dessus je trépigne, je tape du pied intérieurement (ou pas…) je boude, contrariée que je suis.

Quoi de plus agaçant alors qu’une serrure qui semble protéger un immense trésor dans une maison où on trouve des dizaines de clés dans chaque tiroir ? J’ai trépigné une année entière avant de trouver le sésame qui m’ouvrirait enfin la boîte ornée d’un lion de la chambre verte chez mes grands parents.

Quand la petite clé trouvée tout simplement sous le pied de la machine a fait « clic » mes yeux ont brillé comme si j’allais enfin déguster un énorme gâteau au chocolat. J’ai même attendu quelques seconde avant d’ouvrir le couvercle afin de déguster ce petit moment de jouissance…

En le soulevant, je découvre enfin la vieille machine à coudre achetée par mon arrière arrière grand mère le 30 septembre 1909 pour la modique somme de 139 francs chez A. Bargue-Sandoz… Je le sais, c’est écrit sur la garantie (de 2 ans…) soigneusement pliée dans une pochette plastique et rangée dans le tiroir de la bête. Que j’aime faire ce genre de découverte, j’ai un peu l’impression d’être Christophe Colomb…

Ce petit chemisier Viktor & Rolf pour H&M était parfaitement de circonstance pour immortaliser cette victoire. Je l’ai cherché des années, avant de le trouver il y a quelques mois parfaitement neuf et à ma taille sur videdressing

Cette séance photo, c’est un peu la cerise sur le gâteau (au chololat)…

? Voir toutes les photos ?

– Chemisier Viktor & Rolf pour H&M, short topshop, collants H&M –

? Voir toutes les photos ?

0
Partager