julien-granero
,

i-love-shoes

Cela faisait des semaines qu’elles me narguaient ces mignonnettes ! Allant de rédactions en rédactions je les voyais me passer sous le nez à longueur de journée à l’agence où je travaille.

Alors, j’ai décidé de les emprunter pour aller faire une  séance photo avec histoire de les apprivoiser. Avec de grandes chaussettes crème et ma robe parapluie H&M fétiche elles étaient parfaites. Je suis allée traîner tout ça dans une toute petite rue pavée : la rue Eginhard dans le village St Paul, d’abord parce qu’elle est très jolie, et ensuite parce qu’on y est bien plus tranquille pour prendre des photos (vous n’imaginez pas comment les gens nous regardent mon fiancé et moi quand on fait ça dans la rue !)

veste-noire

danser

robe-bleue1

julien-granero

foulard-h-m

lampadaire-paris

paris-rue-eginhard

– Robe, veste en velours et écharpe H&M, escarpins bata, chaussettes princesse tam-tam –

? Voir toutes les photos ?

Ce modèle est une paire d’escarpins « églantine », je les trouve vraiment à croquer, et c’est drôle car ce « tout python » + le noeud m’évoque vraiment des chaussures de princesses alors que j’aurais pensé cela impossible. Elles seront disponibles dans certaines boutiques Bata* et sur Bata.fr à partir de mercredi (1er avril) avec toute une collection dans le même esprit.

Elle a été entièrement dessinée par Julien Granéro grand gagnant du 3e concours « bata des jeunes créateurs ». Ce concours récompense tous les ans un créateur pour une collection de chaussures qui est ensuite éditée par la marque. N’hésitez pas à tenter votre chance, les inscriptions pour le prochain sont encore ouvertes.

* Je n’ai pas la liste exacte, mais à Paris il y en aura à coup sûr aux magasins de St Lazare, Les halles, rue de rivoli et la défense.

0
Partager
chie-mihara-violettes

chie-mihara-violettes

Oui bon… On est d’accord, Minnie elle a plutôt des chaussures jaunes. Mais je ne sais pas pourquoi, avec leur petite bouche, ces chaussures me font penser à Minnie…. Bizarre. Parce que même la forme des escarpins de Minnie n’ont rien à voir.

C’est souvent l’image qu’utilisent les magazines pour parquer de la marque Chie Mihara, je les ai vues dans biba je crois, il y a quelques mois. Elles m’ont tout de suite fait de l’œil avec leur joli violet de velours et ces petites bouches so glamour et limite surréalistes. Mais damned, comme c’est un modèle assez ancien, il n’y avait pas moyen de se les procurer, impossible de les acheter.

C’est désormais chose faite puisqu’il en reste encore une poignée sur Sarenza !

escarpins-chie-mihara

chie-mihara

escarpins-violets

– Escarpins en cuir et velours Chie Mihara –

0
Partager

Cette année je suis encore pas franchement motivée par les soldes, après le passage des ventes privées, les soldes c’est pas très bandant. Comme pour les soldes de cet été, je me suis fixé un objectif un seul, et je vais m’y tenir, siiiiiiii : Une paire de chaussures, je dis bien une, et une ptite robe mais je ne sais pas encore laquelle. Pour les chaussures je sais, depuis le temps qu’ elles me narguent, je les aime, et comme je suis une fille raisonnable je ne puis me résoudre à les acheter au prix actuel (petite phrase théâtro-mélodramatique pour faire pleurer mon chéri et ma banquière).

Ces chie mihara seront bientôt miennes ( à gauche), et si je les loupe, je me rabattrai sur les salomés de la même marque terriblement années 20 (à droite), et sinon, j’achèterai 5 paires de pompes chez jonak pour me consoler, vala !

Et vous c’est quoi votre plan d’attaque ?.

0
Partager