pause-cafe
,

Pause café, 41 rue de Charonne, 75011 Paris

Moi qui ai habité le marais (Chemin vert puis Pont Marie) pendant 10 ans (ptain ça me rajeunit pas tout ça merde…) et qui n’envisageais pas de vivre ailleurs, j’ai déplacé toute ma vie dans le 11e (bureaux + appart) cette année, et je dois dire que j’aime ce quartier de tout mon petit coeur de polly pocket.

J’y découvre chaque jour une jolie rue pavée et fleurie, des petites cours charmantes, et des bars et restos super bonne ambiance.

Exit les serveurs désagréables qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter et qui vous font l’honneur de vous servir.

Et même si beaucoup se moquent de cet incroyable boboland (au super U du coin, le premier rayon c’est le rayon bio quand même) je m’y sens chez moi, et j’apprécie la bonne humeur ambiante.

C’est pour toutes ces raisons que j’adore le réputé Pause Café, sa terrasse, ses serveurs sympas (qui se la pètent un peu, mais ça va quand même) et ses œufs cocotte & mouillettes à 7€.

J’aime y aller pour un dej improvisé au soleil, un verre avec les copines quand on a plein de projets, ou juste un petit dîner en tête à tête. C’est, après l’armagnac (rue de Charonne également), mon QG préféré !

0
Partager
cafe-paris

Bon, allé, Bali c’est fini on n’en parle plus, chuuut !! Faut que je me remette au travail moi !

C’est donc reparti pour ma petite rubrique du look du samedi dans Paris. Cette semaine, c’est un peu spécial post-vacances parce que ce n’est pas vraiment la fête du style…

Après avoir passé deux semaines dans les mêmes fringues confort, j’ai un peu de mal à m’y remettre. Tous les ans en vacances, je porte la même robe bleu et rouge avec des ibiscus, le même pantalon large kaki, et des T-shirt blancs.

Je crois d’ailleurs que je porte les mêmes fringues sur mes photos de vacances de ces 3 dernières années… Alors de retour à Paris il me faut un petit temps d’adaptation.

Je profite en général que Paris soit un peu en parenthèse les deux dernières semaines d’août pour faire ma transition : pendant ce temps, je cultive le no look. C’est très simple, le matin, j’attrape VRAIMENT le premier truc tout doux qui me vient, et ensuite je m’habille sans réfléchir à autre chose qu’au confort. Je mets donc des pompes plates quoi que j’ai pu mettre, et parfois ça donne un mélange assez improbable.

Samedi, j’ai fait un petit effort, mais c’était pas encore ça… Heureusement que les photos du café rattrapent le reste !

– Robe bel air – Bottines ambre babzoé – cape naf naf – sac magali pascal –

– Petit café rue de la verrerie –

0
Partager