IMG_1264.jpg_effected
,

Un petit cliché…

Les dernières heures à Venise ont été courtes et intenses pour moi qui ne savais plus où donner de la tête.

Burano, au niveau mignonnerie c’était presque porno. Je me suis gavée d’images de carte postale en faisant clic clic de balcons trop choupis en bateaux fleuris.

Je n’avais presque plus de batterie, pas de place sur ma carte mémoire, je tremblais à chaque photo, pensant que ce serait la dernière. Le sens du drame.

Burano était un petit village de pêcheur, la légende dit que les maisons sont toutes peintes d’une couleur différente pour que les hommes trop avinés puissent retrouver leur foyer en rentrant du bar – La classe en somme.

L’envers du décor des jolies choses.

0
Partager