bonnet-de-bain

goldymama

Cela fait quelques semaines que je vous mijote un petit quelque chose avec 3 filles extras : un soupçon de vintage, une cuillerée de bonne humeur et une petite dose d’humour… Une super recette pour un chouette projet.

Pour la St Valentin, la très sympathique Sarina d’Etam m’a proposé de m’associer à la marque et à la boutique vintage Goldymama pour créer un petit corner rétro au magasin de la rue de Rennes. Mon rôle étant de choisir une foule de jolies petites vintageries, de les mixer avec des fringues Etam et d’être présente sur le petit corner pour vous rencontrer, papoter dentelle et col Claudine et faire des essayages avec les petites merveilles sélectionnées.

Il y a quelques semaines, je suis donc allée à la boutique où on s’est amusées à essayer un tas de robes, de petites vestes, et de bonnets de bain !! Oui vous avez bien lu, cette petite chose est devenu ma nouvelle obsession, vous allez comprendre avec les photos ! J’ai embarqué quelques petites choses sympathiques pour vous faire saliver un peu en attendant samedi et on a bien rigolé avec Vianney à immortaliser tout ça.

Rendez vous donc samedi au Etam de la rue de Rennes de 14h à 19h, n’ayez pas peur de passer me faire un coucou, je ne mords pas :)

robe

orange-dress

[nggallery id=376]

NB : cette petite merveille sera à vendre samedi !

bonnet

bonnet-de-bain

[nggallery id=377]

Idem, les bonnets de bain so vintage seront à vendre samedi :) Et regardez moi cette petite Sophie bébé cromeugnonne qui déteste être prise en photo (s’te tête de peau de vache qu’elle a quand elle veut…)

goldymama

woman

[nggallery id=375]

L’adorable boutique Goldymama – 14 rue Surmelin, 75020 Paris

0
Partager
cos-enseigne

alleluia

Cos a ouvert hier rue des rosiers ! Yipa ! Cela faisait plus d’un an que j’avais annoncé son ouverture, c’est vous dire si je l’attendais.

Mais j’étais pas prévenue moi dites donc ! « Politique de la maison » m’a-t-on répondu quand j’ai demandé dans la boutique pourquoi son ouverture n’avait pas été annoncée en fanfare. On veut se la jouer sobre, bouche à oreille, mouais… De toutes façons ils le savaient bien qu’on allaient toutes rabouler alertée par la première copine au courant.

C’est ma soeur adorée qui m’a appelée hier pour m’annoncer la nouvelle (pfff limite si on dirait pas que je parle d’un accouchement, pathétique :D). « Ehhhhh cos a enfin ouvert, et je suis dedans nananère », il était 18H j’ai foncé pour voir enfin la boutique avant sa fermeture non sans envoyer la news via twitter pour en faire profiter les copines.

cos-enseigne

trench-cos

pantalon-cos

La boutique est comme je l’imaginais, très proche de ce qui existait avant dans le showroom capellinni : beau volume, sobre, murs gris.. Très classe, à l’image de ce qu’on trouve sur les portants : de belles coupes, de belles matières, en toute simplicité. J’ai dégoté 2-3 petites choses indispensables (cf mes sneak pics), comme un pantalon large taille haute sublime, un petit haut rayé tout doux, et un trench que finalement j’ai reposé : pas raisonnable.

Pourtant les prix sont vraiment, vraiment intéressants ! Et ce que j’ai encore plus aimé c’est la politique de la maison question tailles : ils ont un énorme stock avec tout, et si votre taille n’est plus en magasin ils la commandent au stock en allemagne et elle arrive le lendemain : elle est pas belle la vie ?

Seul bémol : pas de service de retouche, et vu la qualité des fringues ça fait un peu bizarre… D’autant que mon pantalon là, même avec mes talons de 10 il lui faut au moins 8cm d’ourlet. Je vous montre cette petite merveille très bientôt, d’ici là, bon shopping mesdemoiselles !

0
Partager