belfast-sucette-geante
,

Belfast… Le nom de cette ville résonnait dans ma tête avec beaucoup de gravité. Rapport à l’histoire, Au nom du père, le mur séparant protestants et catholiques. Très lourd, un peu flippant, pas forcément avenant.

Et pourtant, j’ai adoré : malgré l’architecture de son centre ville et ses grandes artères totalement dénuées d’âme et le background historique que j’ai découvert de façon bien plus concrète lors d’un tour en black taxi. Le programme que nous avait concocté l’office du tourisme irlandais et la gentillesse des gens y a été pour beaucoup.

D’abord notre hôtel, le Fitzwilliam Hotel, une merveille de design et d’adorables petites attentions : quelques cookies vous attendent dans la chambre, avec un mot écrit à la main vous souhaitant la bienvenue. Une vue sublime sur les lumières de la ville et un petit déjeuner aux petits oignons. Quand je voyage je juge toujours les hôtels au petit déjeuner (et les restaurants à leurs toilettes) : un petit déjeuner servi à la place d’un buffet et je suis conquise. Mon père a longtemps été dans l’hôtellerie, je sais de quoi je parle !

Sur le papier l’hôtel est assez cher, mais on nous a assuré que les chambres étaient très souvent proposées à prix cassés. Messieurs, pour épater votre belle voilà un bel endroit romantique qui vous feront marquer des points croyez moi (si vous laissez votre amoureuse se ruer sur topshop, urban outfitters et primark en plus de tout ça, vous êtes le roi du pétrole).

Le premier jour nous sommes allés rendre visite à une petite boutique de bonbons (Aunt Sandra’s Candy) où l’équipe familiale qui tient la boutique nous a montré comment faire sucettes, bonbons et autres pastilles sucrées au coca. J’ai gagné une sucette géante, et bavé devant les chocolats maison, le fudge, et autres gourmandises.

Ensuite le Ulster Museum et ses serres et jardins : une petite merveille, j’ai adoré, mitraillé ! C’était très reposant de voir les gens s’y promener le dimanche, tranquillement. Une jolie découverte et une belle surprise.

Suivi du très sympathique marché couvert de Belfast ou j’ai – sans mentir – mangé les meilleurs muffins de ma vie : chocolat, fondant & marshmallows fondus. On peut s’y poser pour déjeuner en écoutant des jeunes artistes avec leur guitare : vraiment chouette !

Enfin, un petit tour de la ville et de son histoire (récente) s’imposait. Nous avons donc fait un tour de black taxi commenté par un irlandais. Je ne suis habituellement pas fan de ce type de visite qui me mettent mal à l’aise, mais notre guide était on ne peut plus génial : un peu bourru, l’air pas hyper aimable, avec une voix graaaave qui savait ménager de lourds silences entre ses phrases. J’ai beaucoup aimé discuter avec lui à l’avant de son taxi, à faire, en choisissant bien son guide of course !

Last but not least, je ne pouvais pas vous laisser sans vous parler du magnifique hôtel Merchant, élu meilleur bar du monde (par je ne sais plus quel organisme) qui propose le cocktail le plus cher du monde également (le Guiness book n’est pas irlandais pour rien !). Un cocktail à base d’un rhum issu d’une bouteille unique qui disparaîtra une fois que la source aura tari à 750£ seulement ! J’ai trouvé ça très drôle, et le monsieur en chapeau qui nous a raconté ça charmant.

Vous l’aurez compris donc, j’ai adoré l’Irlande et ses deux capitales. Me reste plus qu’à explorer sa campagne avec mon amoureux !

~ Quelques adresses à Dublin + conseils pratiques ~

Pour manger :

Pub The John Hewitt, 51 Donegal Street – Où j’ai mangé un des meilleurs saumons de ma vie !

Le Nick’s Warehouse, 35-39 Hill Street – Le souvenir du pudding au toffee fondant et son butterscotch dégoulinant vient me hanter à mes heures gourmandes.

Pour le shopping :

Tout se passe dans le même quartier autour de Victoria Square : Topshop, Urban outfitters, Primark… Je suis rentrée plumée, avec 2 sacs supplémentaires sur le dos, j’étais pas belle à voir !

Pour aller en Irlande :

Nous on a voyagé sur le low cost Air lingus depuis Roissy, mais il y a également Ryan air (… mais faut aimer partir de Beauvais).

Ensuite Dublin – Belfast en train puis Belfast Dublin en Bus (avantage, il vous dépose à l’aéroport !)

Bon voyage !

0
Partager