cils

lumiere

La lumière en photo, c’est le nerf de la guerre : pas de bonne lumière, pas de bonne photo. En achetant un objectif hyper lumineux (un 50mm f/1.8 pour ceux que ça intéresse) je me suis épargné quelques tracas de ce côté là, c’était déjà ça.

Et puis dernièrement, je n’avais qu’une obsession : obtenir une lumière chaleureuse, avoir des halos de lumières, une atmosphère chaude et légère à la fois. Mes premiers essais, je l’ai fait pour la séance photo sous le pont au coucher du soleil : pas évident, la plupart du temps je n’obtenais qu’un vilain contre-jour. J’ai donc allègrement triché en post traitement en bidouillant les niveaux et les couleurs, mais je ne désespère pas d’obtenir un jour d’aussi belles photos que mes petits collègues de flickr.

Crédits photos : #1 sogni by Lexie Kolosky, #2 It’s over yet I remember first day that I saw your face by ?Mayu?, #3 into the light {at home in the light} by Blue Algae Creative, #4 Miss Vicky by Aveling, #5 untitled by Sasha Nikitin, #6 untitled by gridlines, #7 untitled by Margaret Durow, #8 Aura by Laney Butler, #9 .. by fiercebloom, #10 untitled by Olivia Bee,  #11 feelings by {peace&love?}, #12 thesefeatheredbreaths by yyellowbird.

[imagebrowser id=269]

0
Partager
helena-rubinstein

Si vous avez suivi tous les épisodes précédents vous savez que j’ai travaillé pendant 1an 1/2 chez l’oréal, à la division produits de luxe. Pendant tout ce temps, j’ai occupé différents postes (VRP, trop bien…, puis designer ouf !) au sein de la marque Helena Rubinstein.

Et cette marque, c’est devenu ma marque fétiche de maquillage. Non pas que j’ai subi lavages de cerveau et bourrages de crâne, mais parce que j’ai eu l’occasion de tester pas mal de produits chez l’oréal, de toutes les marques de luxe (Lancôme, Armani, Biotherm, etc…) et ceux qui peuplent encore mes étagères sont ceux de chez HR. Pendant longtemps j’ai refusé d’en faire l’apologie ici, pour éviter que ça passe pour un post pub pour la marque pour laquelle je bossais, mais plus de problème maintenant puisque je travaille ailleurs (ah tiens, je ne bosse plus pour modepass non plus, je vous en parlerai bientôt).

Je ne sais pas si vous connaissez un peu l’histoire de cette marque, mais elle est assez passionnante.

Mme Rubinstein a été la première à commercialiser des crèmes de soin qu’elle fabriquait dans sa cuisine et dans l’arrière boutique de la pharmacie où elle travaillait en Australie. Elle avait une très belle peau malgré le soleil, et a eu l’idée de vendre ses soins à toutes celles qui lui demandaient ses secret de beauté.

Puis elle ouvre un magasin à Melbourne, plusieurs en Angleterre, un à Paris rue Saint Honoré, et plusieurs aux US, se retrouvant ainsi rapidement à la tête d’une belle affaire, une des premières grandes marques de cosmétiques (face à Elisabeth Arden et Estee Lauder).

Elle est à l’origine d’un grand nombre d’innovations en soin et en maquillage : elle invente le premier « tube » de mascara ainsi que sa version « waterproof » (avant il se présentait dans un petit pot dans lequel on crachait…) qui est d’ailleurs toujours commercialisé par la marque, un vrai petit bijou vintage (le « long lash »).

Elle commercialise également le premier autobronzant, les premiers soins hydratants et est la première à avancer le concept de « type de peau ».

Et puis, surtout, elle avait l’intelligence de penser que la beauté, ça se méritait et qu’il fallait manger sain (ce qui était une idée assez novatrice à l’époque). Elle organisait des « beauty class » où elle apprenait aux femmes à prendre soin d’elles et aimait dire : « il n’y a pas de femmes laides, il n’y a que des femmes paresseuses ».

Elle a vécu un peu partout dans le monde, connu et cotoyé les plus grands artistes de son époque comme Picasso et c’était une vraie femme d’affaire. Une légende dit même qu’elle avait revendu son affaire juste avant la crise de 29 pour la racheter ensuite pour une bouchée de pain.

J’aimais beaucoup toutes ces petites histoires qui font de cette marque une vraie légende. Malheureusement, comme le monde de la cosmétique n’est plus que « marketing » aujourd’hui, c’est une marque qui souffre pas mal en France et que peu de gens de moins de 40 ans connaissent finalement. Pour celle que ça intéresse, voici les produits HR que j’utilise absolument TOUS les jours et dont je ne pourrais pas me passer :

[imagebrowser=120]

– Le mascara Lash queen : j’en ai testé beaucoup des mascaras, mais celui là est de loin le meilleur, il épaissit, allonge et recourbe les cils comme aucun autre.

– Le Fond de teint color clone : il unifie sans faire « masque » avec un fini ultra naturel, je viens de lâcher définitivement mes bare minerals pour lui.

– Le fond de teint Spectacular : quand je vais en soirée, ou quand je veux que mon maquillage tienne absolument toute la journée jusque tard le soir. Il fait un teint super lumineux et naturel.

– Le collagenist lip zoom : fait des lèvres toutes douces, délicatement repulpées sans picotement, pour un effet « lèvres mordues » avec un rouge, c’est la perfection.

– La crème de soin skin life repair : j’ai la peau sèche, qui tire et qui me tue tout l’hiver… ce soin sans parfum (enfin si, ça sent un peu le bébé) pour peau très sèche me sauve la vie.

Je vous passe le reste, que j’utilise également (les rouges, gloss, crayons, fards à paupière, etc…) ils sont tops, mais les 4 produits ci dessus sont pour moi de vrais must have !

0
Partager
beaute
,

Sous la barbe, il y a de la peau et il faut s’en occuper m’a-t-elle dit un jour.
Au départ, je me suis donc fait refourger des « trucs pour la peau ».

– « Tiens mon chéri, une crème hydratante. »
– « Mais, ça sert à quoi ? »
– « Bah ! A hydrater ! »
– « … »
– « Mais si, quand ça tiraille après la douche ! »
– « Ok, je vois. »

– « Voilà du scrub »
– « Pour se gratter la tronche ? »
– « C’est pour enlever les peaux mortes ! Tu dois utiliser ça avant ta crème, pour quelle pénètre bien. »
– « Si tu le dis… »

Au début, j’utilisais ça de temps en temps, quand je voyais le flacon ou qu’elle me disait de mettre ma crème. Mais en fait, j’ai découvert cet hiver que c’est très bien ces petites choses. Je vous conseille donc aujourd’hui:
– le scrub visage T PUR ;
– la crème hydratante et énergisante High Recharge ;
– pour ceux qui comme moi sont un peu (voire beaucoup) pâlot, le blaireau à poudre Power Bronze
– et en complément une fois par semaine se faire un masque à l’argile blanche T PUR pour purifier la peau.
Je sais tous ces produits viennent de Biotherm mais je ne travaille pas pour eux (nous n’en avons pas dans la pharmacie où je bosse). J’ai pu tester différentes marques et même si au niveau des composés actifs toutes les marques proposent à peu près la même chose, la texture des produits Biotherm est vraiment très agréable.

Mais ce que je peux vous conseiller c’est surtout d’éviter de trop vous exposer au soleil : ça bousille la peau notamment en la desséchant, mais surtout ça file des mélanomes (cancers de la peau) dont l’incidence a doublé en l’espace de 20 ans. Et croyez moi, en ce moment je bosse à l’Institut Curie, le cancer c’est une véritable saleté.

0
Partager