Elodie-vianney
,

Pfiouuuu et bien je ne sais pas par quoi commencer… Voilà près de 9 mois que nous attendions ce mariage comme notre enfant avec Vianney, cela nous a demandé tant de travail et d’énergie que je me retrouve un peu désœuvrée aujourd’hui.

Oh je vous rassure, on va vite trouver quoi faire désormais de nos week end pour remplacer le bêchage intensif, les brouettes de ronces, les virées chez Casto… Des glaces et balades dans les rues de Paris devraient nous combler rapidement !

Mais à propos du mariage justement, quoi vous dire… Pas évident, je tente moi même de rassembler progressivement mes souvenirs car finalement une journée de mariage même si elle dure 24h (de 15h à la mairie au lendemain avec les rescapés au milieu des vestiges de la soirée) cela ne fait pas bien long au final.

Mais tout a été magique, joli au delà de mes espérances, joyeux, ensoleillé, gourmand (à ce qu’on m’a dit car je n’ai rien pu avaler).  Tout le monde était euphorique, il régnait une bonne humeur qui m’a fait vraiment chaud au coeur.

Nous avons fait la fête sous les lampions jusqu’au bout de la nuit pour attendre le lever du soleil autour d’un feu de camp avec tous les amis débarqués à la tombée du jour .

Mais j’ai tellement de choses à raconter que ce sera un compte rendu en plusieurs épisodes quand j’aurais fait le tri dans mes souvenir, les photos… Je ne les ai d’ailleurs pas encore toutes en ma possession, je rassemble encore les clichés des amis, de la famille, et grâce à Anne-so qui avait pris mon appareil en main en plus du sien vous devriez voir quelques belles images d’ici peu.

Il faudra encore quelques semaines je pense avant que j’ai les sublimes photos de Marianne Taylor qui m’a envoyé cette photo teasing que vous voyez en début de billet.

D’ici là, lundi promis il sera question de la robe et si j’ai le courage, je posterai un petit pot pourri de photos ce week end.

0
Partager
jason hackenwerth

Depuis que j’ai vu le travail de Jason Hackenwerth sur le net, je n’ai plus qu’une envie : voir une expo de ses sculptures ballons. Son travail est éphémère, les ballons se dégonflant peu à peu il ne reste en général de son travail que des photos. Ses sculptures, tantôt animaux des fonds marins, organes, végétaux imaginaires évoquent des univers à la fois réels et chimèriques. Je suis complètement fan de la série orgasmoébic

0
Partager