brisbane pink house
, ,

Polo Asos, short Topshop, sandales Monoprix, sac H&M

Après une petite virée en voiture de 2h depuis Noosa, bim ! Nous étions de retour en ville.

Je vous laisse imaginer les changements de décors et de températures en moins de 24h c’était assez fou !

Je n’ai malheureusement passé qu’une soirée et une matinée dans cette ville et je le regrette un peu. Mais c’est l’jeu ma pauv’ lucette ! On peut pas tout avoir dans la vie !

Du coup je ne sais pas si j’en ai eu un véritable aperçu. J’ai vu pas mal de bars un peu « concept » et des boutiques de luxe, j’en ai donc gardé une vision chic et branchée.

Ce n’est pas seulement que ce que l’office du tourisme nous en a montré car on a passé 3 bonnes heures à marcher dans le centre ville.

J’ai adoré toutes les maisons sur pilotis, avec des escaliers en bois et des vieux meubles sur le perron.

J’ai moins aimé les énooormes araignées qu’on voyait un peu partout, je ne suis qu’une grosse chochotte mais c’est ma phobie number 1, j’avais l’impression qu’elles me couraient dessus tellement on en a croisé. Yeurk !

Et on a flippé comme des débiles à cause des chauves souris géantes qui nous survolaient à la tombée de la nuit alors qu’on s’était perdues dans les rues sombres. V’la les aventurières, ça va que maintenant ça nous fait marrer.

On s’est consolées le soir avec quelques mojitos dans les bars vraiment branchés de la ville. Sur le toit des hôtels par ex.

(J’ouvre une parenthèse sur les Australiennes sont un peu comme les anglaises et les irlandaises, habillées plus court tu meurt, il y a un joli troupeau de gambettes qui se baladent autour des bars.

Il paraît que c’est à cause des australiens, suuuuuper timides, qui n’osent pas trop s’approcher. Elles mettent tout de leur côté pour les motiver les pauvres chéris.

Messieurs les français, vous seriez les rois du pétrole en Australie… pas sûre que vous vous feriez à la culture du « dating » mais vous auriez quelques points d’avance sur les mecs de là bas. Fermons la parenthèse.)

Pour finir, on était dans un hôtel vraiment charmant, un petit « boutique hotel » comme on appelle ça, avec 9 chambres, du calme, du style et un confort de malade. Trop cher pour mon budget si j’avais voyagé par moi même, mais vraiment un bel endroit.

Et sinon, si vous allez à Brisbane, essayez de choper un des guides avec les ptits pigeons dessus, on les trouve dans les boutiques, ils sont tellement jolis qu’on pense qu’ils sont payants !

Quand on est français c’est con mais on se dit que c’est un guide pour les pigeons (ha ha) mais ils regorgent de bonnes adresses et sont mis à jour régulièrement.

Quelques adresses à Brisbane :

Plein de bons plans sur le site des petits guides pigeon.

L’hotel Spicers, vraiment beau, on y a mangé le meilleur petit dej de tout le séjour.

Resto cha cha char : 2e meilleur steack de ma vie, on mange de la viande de fou en Australie c’est définitif.

Bar Cloudland, un peu trop branché et select à mon goût, mais whaaa quel espace, une déco de malade (je n’ai malheureusement pas de photos).

0
Partager
camira boat
, ,

Lunettes Asos (50’s attitude !), maillot Eres, short topshop

Changement de décor et de température ! Après notre tour dans l’état du Victoria, nous nous sommes envolées vers le Queensland (dont vous avez récemment entendu parler à cause des différentes catastrophes naturelles survenues ces derniers mois).

Températures avoisinant les 30°, les paysages paradisiaques, on commençait vraiment à se sentir au bout du monde. Dans ma grande ignorance, je n’avais jamais imaginé voir de tels paysages en Australie (dans ma tête, l’australie c’était le désert et l’opéra de Sydney, ouch !)

Notre premier stop s’est fait à Proserpine, où une voiture est venue nous chercher pour nous déposer à Airlie Beach, petite ville touristique de bord de mer.

Là, nous avons fait une croisière d’une journée pour rejoindre Whitehaven beach sur un bateau du joli nom de Camira.

Le paysage est whaaaw, et puis, j’ai toujours un faible pour les bateaux, je pourrais passer des heures allongée à regarder la voile se gonlfler, les ombres tourner au gré de nos déplacement ou prendre le vent en pleine face quand le voilier prend de la vitesse.

Le cap était mis sur la whitehaven beach, sublime île quasi déserte des whitsundays islands. Seul inconvénient (pas forcément sur les brochures…), la petite méduse mortelle qui sévit dans les whitsundays nous oblige à porter une combi des pieds au cou pour se baigner. Mais cela donne des petits airs de film d’espionnage à tout le monde, c’est assez marrant.

Le sable était si fin qu’il crissait sous les pieds. Une allemande au chapeau 60’s rencontrée sur le bateau nous a montré comment on pouvait se laver les dents avec, hu hu !

On est ensuite allés faire un peu de snorkeling et nager au milieu des poissons multicolores de la grande barrière de corail… Pas la peine d’en rajouter, c’est juste sublime.

Hu hu on s’est amusées comme des ptites dindes avec mes lunettes de chat sur ce bateau !

J’espère vous donner envie de voir le monde, et pas le sentiment de la fille qui fait un voyage de rêve et qui fanfaronne.

Je sais bien que tout cela a un coût (j’ai moi même organisé des voyages au bout du monde) mais apparemment, pas mal de personnes qui partent en Australie pour 1 an grâce au visa vacance/travail font ce genre d’excursions, on en a croisé plusieurs sur le bateau.

La suite sur la sunshine coast à Noosa (paradis des plages et du surf…)

Quelques adresses à Airlie Beach :

Hotels à Airlie beach : le nôtre était un peu hors de prix, le public pas forcément dans nos ages, mais vous trouverez des hotels ici.
Pour boire un verre : direction « the beaches » où tous les jeunes se retrouvent le soir, boire une bière et jouer à des jeux débiles en écoutant du rock.
Pour dîner : Capers at the Beach bar grill
Croisière Camira avec Cruise Whitsundays (staff bien sympa, public assez jeune sur le bateau).

0
Partager
surfer girl
, ,

T-shirt Decate, short Topshop, sandales monoprix

C’est drôle comme on a ressenti les différents endroits où on est allés en Australie. Toujours en comparant avec quelque chose que l’on connaissait, vous savez quand on a l’impression qu’on est un grand voyageur et qu’on trouve des points communs entre tous les endroits qu’on a visité pour avoir quelque chose à dire.

Difficile de savoir si on a eu de vraies impression des lieux où on a fait des sauts de puce. Parfois à peine 24h pour se faire une idée, pas évident… C’était assez conditionné par les gens qu’on y a rencontré et les activités qu’on a eu.

Noosa, sur la sunshine coast a été pour nous un vrai moment à la cool, ambiance un peu bobo.

Balades au coucher du soleil sur les magnifiques plages de la côte, dîner dans un restau asiatique à la cuisine et l’atmosphère envoûtantes…

Réveil à 5h pour un petit Yoga suivi d’une balade dans le grand parc de national de Noosa, un tour en combi volkswagen, une leçon de surf.

Une sorte de rêve éveillé d’à peine 22h.

Maillot Asos, short Topshop

Un des plus courts mais plus agréables moments passés en Australie.

On n’était d’ailleurs pas peu fières avec Alix de tenir debout sur nos planches du premier coup et d’apprendre plus vite que prévu les bons gestes. Il nous reste à muscler nos petits bras pour nous hisser sur les vagues et à apprendre à les choper. J’en aurais bien fait tous les jours.

Petit guide rapide de Noosa :

– Nous étions dans un appart loué (face à noosa beach, whooo), chouette si on part à plusieurs, mais un peu cher sinon.

– Je conseille la petite auberge de jeunesse où on a fait du yoga (Dolphin Beach house, toute rose en photo ci dessus), qui avait l’air d’un super bel endroit pour se poser avec son sac à dos (Quechuaaaaaa !)

– Le resto XO où on a bu un verre et mangé de dééééélicieux plats asiatiques.

– Leçons de surf avec go ride a wave (il y a sûrement d’autres cours bien, mais c’est celui qu’on a eu).

0
Partager