bougies-anniversaire

Presque tous mes proches sont nés au mois d’octobre, je passe mes week-ends d’anniversaires en anniversaires et moi qui ne suis pourtant pas très famille et légèrement cynique sur les bords, j’adore ça.

J’aime les messes basses à peine discrètes pour parler du cadeau groupé, ma petite mamie qui nous appelle en faisant des psssssst depuis la cuisine pour qu’on vienne mettre les bougies sur le gâteau, le moment où on éteint toutes les lumières pour chanter tous en coeur.

Je suis toujours très émue à ce moment précis, quand on chante, c’est une petite parenthèse, c’est faux, mais sincère, tout le monde a le sourire. J’aime qu’on soit tous là autour d’une table, qu’on rallume les bougies sans arrêt pour faire des photos, que celle qui a fait le gâteau se confond en excuse car il ne lui semble jamais assez bien…

C’est toujours le même scénario, j’aime ces rituels ?

0
Partager
anniv
,

anniv

Dites je ne vous aurais pas un peu délaissés des fois ? Depuis lundi pas un petit mot de ma part, gniii chuis qu’une vilaine ! Et le pire c’est qu’à chaque fois que je vous délaisse quelques jours je m’en veux un peu : si si vraiment je vous jure. Comme si j’avais oublié mon gamin à la sortie de l’école j’ai l’impression d’être une mauvaise mère.

Bon ça va vous m’en voulez pas ? Cool zêtes trop choupis ^^

Venons en au sujet du jour, je ne le fais pas exprès mais je remarque que depuis quelques semaines, le jeudi c’est 3615 ma life : sûrement parce que c’est LE jour où je suis bien au chaud douillet chez moi à boire un thé en regardant mes chats roupiller et que je me sens bien à l’aise pour écrire (ôh douceur et félicité de mes 2 jours de free lance). Continuons donc sur cette lancée !

Mais qui a 10 ans ? Ma petite cousine oui, mais ça fait quelques mois déjà, ce n’est donc pas ça… Il y a dix ans nous étions en janvier 2000 (comment je suis balèze en calcul mental), une date facile à retenir. C’était soit disant le début d’une nouvelle ère et pour moi ça a vraiment été le cas (bon ça y est vous m’avez vue venir).

C’est là que j’ai connu mon Vianney Lire la suite…

0
Partager
happy-birthday

Yataaa ! C’est mon anniv aujourd’hui les copains :)

Et même si j’ai 27 ans et que ça me fait pas sauter de joie de m’approcher de la trentaine (nan ne me frappez paaaas), j’ai toujours ce plaisir de gosse à fêter mon anniversaire. C’est même un jour hyper supra important pour moi voyez… je suis née une semaine avant noël, il neigeait, j’étais presque le p’tit jésus dites… Mais résultat on m’a souvent zappée quand j’étais gamine, donc maintenant je fais une grosse fixette là dessus !

Quand j’étais petite, les copains ne pensaient qu’à ce con de papa noël, donc mon goûter d’anniv’ ça branchait personne. Ensuite, comme tout le monde s’était ruiné en cadeaux pour le 25, ben le budget pour mon birthday se réduisait souvent du coup au prix d’un paquet de cacahuète. Et pire, certains rats me faisaient un 2 en 1 complètement naze qu’ils me mettaient sous le sapin (je déteste ça). Oui bon, je sais, c’est pas non plus un drame, mais ça m’a un peu conditionnée à devenir une obsédée relou de l’anniversaire tout ça.

Mon pauvre fiancé se gratte la tête minimum 6 mois à l’avance pour assurer niveau cadeau aux deux évènements, organiser un VRAI anniversaire le jour J et vérifie que tout le monde m’a bien appelée. Heursement pour la geekette que je suis facebook se charge aujourd’hui des têtes en l’air dans mon style, car oui, le comble c’est qu’en général moi j’oublie tout le monde…

Pouêêêêt (bruit du cotillon dans lequel je viens de souffler pour fêter ça !)

Edit : quand j’ai écrit ce billet tout allait bien (dimanche), aujourd’hui je suis en fait dans mon lit avec 39 de fièvre et une bronchite. Pas très funky l’anniversaire….

0
Partager