Defile-kenzo

defile-kenzo

Un petit post vite fait en passant car je cours je cours je cours en ce moment et n’ai pas le temps de me poser. Juste pour partager avec vous quelques clichés du défilé Kenzo où je suis allée lundi.

J’étais très émue, car si il y a bien une marque qui me plaît sur les collections hiver c’est Kenzo (oui j’aime moins leurs créations l’été…). L’an dernier j’étais tombée amoureuse de ce petit manteau fleuri et de tout l’univers russe, les mailles, les bottes… C’est donc pleine d’entrain que je me suis rendue au jardin des tuileries malgré le vent glacial qui me fouettait les joues.

Comme ce sont les premiers défilés auxquels je me rends cette année, je ne perds pas une miette du spectacle qui commence dès l’entrée des shows :  les photographes de streetstyle qui attendent leurs proies aux abords de la salle (je me suis fait shooter par 3 personnes mais je n’ai même pas demandé pour quoi c’était), les privilégiés à qui on déroule le tapis rouge, les photographes de défilé qui sont parqués derrière des barrières, puis les standing qui prennent leur place, etc…etc… Ma sublime invit à la main j’ai attendu, attendu…

kenzo-invitation

J’ai cru perdre mes petons tant j’avais froid dans mes escarpins roses (je ne pensais pas attendre si longtemps dehors), et même une fois à l’intérieur j’ai mis une bonne vingtaine de minutes à me réchauffer. Comme d’habitude, je me suis approchée de l’estrade des photographes, ai trouvé un gentil monsieur qui a accepté que je m’assoie devant lui (important de venir en juperien que pour ça…) sous le regard suspicieux des vigiles. Alix m’a rejoint et on a pris une petite place pour deux en attendant que ça commence.

Le décor était impressionnant : de grandes bottes de paille qui allaient jusqu’au plafond, un catwalk couleur sable, c’était plutôt chaleureux pour un défilé hiver.

Et les mannequins sont entrées, sur des musiques du début des années 70 : America – A horse with no name, Simon & Garfunkel – Mrs Robinson, etc… Ambiance super baba cool, désert américain, les filles portaient de grosses lunettes de soleil rondes, des teintes chaudes, des marrons, des robes très baba cool j’ai A-DO-RÉ ! Moi qui ne suis pas très sac, je craquerais bien là voyez !

kenzo-bag

J’aurais mieux apprécié bien sûr si une connasse n’était pas venue se mettre devant moi, bouchant la vue sur la plupart des photos. J’ai eu beau sortir les griffes et essayé de la dégager elle s’est royalement foutu de ma gueule : la jungle quoi ! Je lui aurais volontiers fait un croche pied ni vu ni connu à la sortie mais elle avait déjà déguerpi…

Je vous laisse avec quelques photos de mes silhouettes préférées :

kenzo-yellow-dress

kenzo-glasses

kenzo-hat

kenzo

kenzo-dress

Et encore quelques silhouette sympas (je n’ai pas trop aimé la 2e partie du défilé en fait ;)

[nggallery id=386]
0
Partager
-

Sélection shopping

-

birds
, ,

birds

S’il y a bien un truc sur lequel j’ai craqué cette saison, ce sont les imprimés miu miu. Alors à Londres quand j’ai vu ce combishort « très inspiré » sur une rédactrice de mode dans les backstage d’un défilé je me suis donné pour mission de repartir avec. Chose faite le lendemain puisque cette jolie petite choses venait de chez Miss Selfridges*.

Comme il pelait sa maman vendredi j’étais un peu couverte sur mon joli combi et comme l’a dit une petite mémé très mécontente en traversant le passage Jouffroy « si j’avais su que c’était pas chauffé j’aurais pas venu ». Vous ne le verrez donc malheureusement pas bien sur ces photos, mais ce n’est que partie remise. En attendant je vous laisse avec quelques images de ce merveilleux endroit : ses vitrines de magasins de miniatures, ses bouquinistes et sa verrière à travers laquelle filtre une jolie lumière.

? Voir tout l’album photo ?

paris-style

– Combishort Miss selfridges, sac vintage, manteau gap, parapluie topshop –

stairs

bag

umbrella

waiting

passage-jouffroy-paris

wood-horse

french-bakery

hotel

? Voir tout l’album photo ?

Pour ma part, je ne me lasse toujours pas de mon petit manteau à fleurs adoré (Gap, acheté il y a 5 ans) et de mon cartable dans lequel je peux tout ranger comme si c’était le sac de Mary Poppins !

* En parlant de Miss Selfridges, je suis à la recherche désespérée de la paire d’escarpins blancs à nœuds de la page d’accueil chaussure du site de la marque (celles portées avec les chaussettes à pois). IN-TROU-VABLES ! Quelqu’un aurait un tuyau ?

0
Partager
roses-crown
,

tombs

En y me promenant dans les allées je n’en revenais pas : je ne suis pas allée une seule fois au père Lachaise depuis que j’habite Paris, pas une ! Pourtant c’est typiquement le genre d’endroit que j’aime : mystérieux, chargé d’histoire et vraiment pittoresque.

Je m’y baladais gamine quand nous allions à Paris un week-end sur deux avec mon petit papa et ma sœur. J’adorais ça, j’étais fascinée par les tombes, les vieilles sépultures toutes cassées, les allées pavées de guingois, les statues qui faisaient peur, les corbeaux… Et je dois avouer que je n’ai pas beaucoup changé.

On a fait un tour des tombes célèbres avec Vianney, celle de Piaf et ses roses, celle d’oscar Wilde recouverte de baisers, celle de Jim Morisson (barricadée), etc… Et puis on a essayé de se perdre dans les petites allées, de trouver de très vieilles tombes, d’imaginer le cimetière la nuit pour nous faire peur, et comme d’hab j’ai pris plein de photos. Un petit tour au Père Lachaise avec moi ?

pere-lachaise

statue

crown-flowers

cross

plantes-vertes

famille

roses-crown

pot

tomb1

flower-crown

sad

repose

etienne

claude

oscar-wilde-tomb

? Voir toutes les photos ?

0
Partager