Prenez du temps pour vous

Cet article serait-il une ènième façon de m’excuser pour mon absence ? Oui et non, promis je vais essayer de faire mieux que ça 😉

Hier j’ai vu passer ce commentaire, qui m’a un peu énervée au début (je suis comme ça moi je bougonne toujours d’abord et je réfléchis ensuite). Et puis je me suis rappelée que je vous avais quand même habituées à poster souvent ici, et ça se change pas si facilement les habitudes.

J’ai essayé de donner le change en re-publiant certains articles que j’aime vraiment, mais hé hé vous n’êtes pas dupes, je le sais bien.

Alors : “Où est passé mon blog favoris”

Il est en pause oui c’est vrai. En pause parce que j’ai décidé de prendre du temps pour moi.

J’en avais vraiment besoin, et j’en ai toujours besoin : je tournais en rond comme un lion en cage, j’en avais marre, je voulais faire des changements. Mais ça je vous en ai longuement parlé dans cet article donc je vais pas vous la refaire.

Aujourd’hui je voulais plutôt vous raconter ce que ça me fait de prendre ce temps pour moi, parce que vous en avez peut être besoin aussi et vous le savez pas, ou ça vous arrivera un jour et ça vous donnera des idées ^^

Ca peut sembler bizarre que j’ai besoin de moins poster ici pour le prendre, ce temps pour moi. Quand j’ai commencé ce blog il y a 10 ans, m’en occuper c’était justement prendre du temps pour moi. Mais avec le temps, les années, l’habitude, j’avais fini par faire les choses de façon trop mécanique parfois, me mettre la pression pour publier 3 fois par semaine et ça fait 6 mois que je prends du recul là dessus (c’est long j’avoue).

Oh ne vous inquiétez pas, je dis exactement la même chose à mes amis que je vois moins récemment, parce que je prends ce temps pour moi. Quand je ne suis pas en train de travailler chez Un beau Jour, je suis chez moi et je bosse sur tout ça, je réfléchis, j’explore, je lis des blogs étrangers.

Je vous rassure aussi, j’ai toujours ces moments d’inspiration sous la douche pour des articles de blog, et je me les note tous pour plus tard (la liste s’allonge pas mal d’ailleurs).

Maintenant que vous êtes rassuré(e)s, qu’est ce que ça me fait donc de prendre ce temps pour moi ?

 

1 – Ça me fait peur

Oui je flippe, j’ai l’impression que je suis en train de vous signer un billet d’absence bidon parce que j’ai raté le cours d’anglais et que je vais me faire convoquer par la CPE d’internet. J’ai écrit ce blog a raison de 3 articles par semaine pendant 10 ans, du coup, là chaque semaine sans article me fait flipper à mort (j’étais du genre à jamais sécher les cours en fait).

D’ailleurs il est 22h, je vous écrit avec ma serviette de bain sur la tête parce que je suis sortie en vitesse de ma douche créative du soir pour taper ces lignes sur mon clavier, ça pouvait pas attendre. Résultat ma frange a séché n’importe comment et j’ai une tête de cul ! Parce que j’ai la trouiiiiiille !

Et C’EST BIEN : la trouille ça donne des idées, ça donne envie d’être meilleur ça redonne un coup de boost. Alors ça fait des ptits noeuds dans le ventre parfois (mon dieu mes lectrices vont m’oublier O_O) mais ça vaut le coup !

 

2 – Fini les excuses

Avant ça quand j’avançais pas dans mon planning de mes projets persos je me disais “mais j’ai pas le temps”, superbe excuse pour ne pas avancer. Maintenant que j’ai temporairement arrêté mes 3 articles par semaine je n’ai plus aucune excuse pour ne pas avancer.

Même si je m’occupe aussi beaucoup de ma boîte (où je suis tour à tout gérante, responsable RH, general manager, DA, chef de projet web, directeur artistique, photographe, commerciale j’en passe et des meilleures) j’ai dégagé du temps et je n’ai donc plus d’excuses pour ne pas développer ce qui me fait envie.

 

3 – Je développe mes projets

Je me suis aussi lancée aussi à fond à fond à fond dans le workshop que je prépare pour la fin du mois. Parce que j’en avais envie depuis longtemps, donner des cours et animer des ateliers c’est un truc que j’ai toujours rêvé de faire (genre entrer dans une classe et écrire mon nom sur le tableau avant de m’assoir sur le bureau c’est mon fantasme ultime hahaha).

Ce workshop c’est un nouveau défi pour moi et ça me passionne. Je suis manager depuis 10 ans maintenant et je me suis rendu compte que j’aimais vraiment ça aider les autres à tirer le meilleur d’eux même en leur apprenant ce que je sais (vous êtes nombreuses à vous y être inscrites et à m’avoir fait confiance, je suis surexcitée !).

Alors ça me prend pas mal de temps et ça a été dur parce que j’ai dû apprendre plein de choses cette année pour y arriver. Et même si je suis fatiguée je suis hyper heureuse d’avoir donné sa chance à ce projet qui me motive à fond !

Je n’aurais jamais pu faire tout ça si je n’avais pas pris du recul, ce temps pour moi, si je n’avais pas provoqué ce chamboulement, cette peur.

Si vous avez un gros projet qui vous tient à coeur et que vous voulez le développer sans y arriver depuis des années vous aurez peut être besoin de mettre ce genre de système en place. Abandonner temporairement un loisir qu’on aime vraiment ça déstabilise un peu, c’est dur, mais ça peut être vraiment productif, je m’en suis bien rendu compte en arrêtant un peu ce blog.

 

4 – J’ai réalisé que je vous aimais

Oui c’est bête je vous l’ai jamais dit je crois. Probablement parce que je pense que je ne vous ai jamais aimé(e)s comme j’aurais dû. A force de faire les choses de façon trop mécanique je m’était éloignée de vous.

Et puis ces derniers mois à travers vos commentaires, les réponses à mes questionnaires (oui j’ai été très curieuse ^^), le nombre croissant que vous êtes à vous abonner à ma newsletter, vos petits mots par mail, j’ai réalisé que je vous aimais…

Je suis quelqu’un de très timide même si ça ne se voit pas parce que je peux aussi être exubérante. Et pour me protéger j’ai longtemps mis une grosse barrière entre vous et moi. Et il a fallu que je déserte ce blog pour qu’elle tombe.

Alors voilà je vous aime <3

 

5 – I’ll be back

Voilà, tout ça pour vous dire que ça vaut drôlement le coup de prendre tout ce temps pour soi parce que ça donne des ailes et ça permet de réaliser plein de choses dont on s’était jamais rendu compte. Alors même si c’est pas facile et que ça fait peur, si vous en avez besoin, n’hésitez pas ^^

Et si vous voulez quand même râler parce que je poste plus allez y et puis dites moi ce que vous aimeriez trouver quand je vais revenir pour de bon ça m’aidera à faire le tri dans ma longue liste d’idées d’articles en attente 😀

Tu veux moins procrastiner dans ta vie quotidienne pour réaliser tes projets persos ?

Si tu veux apprendre avec moi comment réorganiser ton quotidien pour arrêter de procrastiner et développer tes projets persos.

Entre ton prénom + ton email préféré et clique sur “Allez hop ! On y va !”

EN ROUTE POUR L'AVENTURE ?

* Les articles marqués d'une ou plusieurs astérisques sont particuliers - en savoir plus
Share

You May Also Like


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




39 comments on “Prenez du temps pour vous

  1. Je n’ai aucun soucis avec le fait que chaque blogueur fasse ce qu’il veut de son blog et poste ses articles au rythme qu’il veut.
    Moi je suis une fan de la première heure du blog de la méchante et aucune de ses évolutions pourtant nombreuses ne m’a rebutée et j’ai toujours continué de venir ici avec plaisir pour te lire.
    Là tu fais du teasing, entre les articles et les newsletters, on a tous vraiment hâte de voir le devenir du blog. Et comme ça prend du temps on s’impatiente. Tu ne peux pas reprocher aux lecteurs qui s’impatientent, de s’impatienter. C’est un témoignage de fidélité et d’appréciation.
    Quand ta superette préférée qui vend tes produits préférés est en travaux pour une durée indéterminée, et bien tes produits préférés peuvent te manquer. Et si la supérette t’écrit un Tweet qui met l’eau à la bouche pour ensuite te proposer un produit qui lui restait ds ses stocks et qui est périmé ben t’es forcément déçue.

    Tu as installé ici un système d’offre et de demande. Tu offres tes articles et on en redemande. Sois plus honorée que vexée. Ils t’aiment tes lecteurs. Sinon ils ne seraient pas si nombreux…

  2. Je vais être beaucoup moins bisounours que tout le monde.
    Plusieurs fois j’ai vu un post sur twitter et je me suis dit “oh un nouvel article !” mais en cliquant, j’avais déjà lu ça… De la même façon, je me suis inscrite à des emails mais je ne m’attendais pas à recevoir une newsletter pour les articles du blog et des relances commerciales pour le worksop, je pensais que c’était un contenu différent ? (ce qui est très niais, je fais du marketing j’aurais dû le savoir je sais !)
    Mais du coup je me suis sentie un peu lésée, ou pour le dire autrement, j’ai eu l’impression qu’on essayait de me prendre pour une quiche ? Pas parce-que des contenus historiques sont ressortis ou que je recevais des mails promotionnels (je suis grande, je sais me désinscrire), simplement parce que j’avais l’impression qu’on avait cherché à me faire croire qu’il s’agissait d’autre chose.

    Pour le côté plus gentil, évidemment c’est génial de faire une pause, surtout si c’est pour revenir (je suis égoïste, j’aime lire ce blog ;)), c’est super de se lancer dans de nouveaux projets. Je fais partie de ceux qui ont commencé à vraiment lire les contenus ici quand ça ils se sont éloignés de la mode et qu’il y a eu plus d’articles “longs” et plus approfondis. La perspective d’une poursuite dans cette voie me rend toute contente !

    Du coup ma conclusion c’est : pourquoi ne pas avoir commencé par cet article ? Ca aurait rendu tout le reste beaucoup plus lisible. 🙂

    • J’ai plusieurs réponses à te donner :

      – D’abord, je fais les choses différemment et j’ai décidé de tout changer. Du coup je tâtonne un peu et forcément je fais des erreurs, c’est toujours comme ça un changement, c’est très imparfait quand on prend le premier virage.

      – Le workshop : c’est quelque chose que j’avais très envie de faire depuis longtemps parce que je suis convaincue que j’ai quelque chose à apporter à ceux qui en ont besoin et parce que j’ai découvert que ça me passionnait. Et c’est payant oui, du coup je le “vends”. Alors c’est sûr que si tu n’es pas intéressée, les emails doivent un peu t’agacer. Mais pour le moment je n’ai pas trouvé mieux, désolée (mais crois moi c’est plutôt une bonne nouvelle, en plus de me plaire ça me permet de prendre une indépendance financière vis à vis de la pub qui est vraiment salutaire).

      J’ai prévu d’autres choses dans la newsletter, plus exclusives mais effectivement c’est pas arrivé en premier.

      Par contre je t’avoue que je ne comprends pas en quoi tu te sens lésée. Là je bloque un peu. Car je ne t’ai rien retiré en réalité : tu n’as pas payé pour acheter un magazine qui s’est avéré sans contenu par exemple. Ca je comprends moins bien je t’avoue, je ne t’ai rien pris en fait, si ?

      Après je peux comprendre que tu n’ai pas eu envie de ça, d’autres m’ont dit le contraire, qu’elles étaient contentes de recevoir mes nouveaux articles par email. On ne peut pas plaire à tout le monde quoi 😉

      Enfin pour cet article, il n’est pas arrivé en premier parce que certaines choses prennent du temps, je ne pensais pas que ça se passerait comme ça quand j’ai décidé de tout changer. cet article vient en même temps que ma réflexion sur le sujet, voilà ^^

      • Je partage le point de vue de Claire, je pensais que les newsletters seraient différentes du blog, du coup comme c’était pareil, je me suis désabonnée et basta !
        Je crois que le format newsletter ne me convient pas en fait, ça encombre ma boite mail, et je les ouvre toujours à un moment où je n’ai pas le temps de les lire en fait (mais je ne résiste pas à ouvrir un mail quand j’en reçois un…), au final je préfère le format blog, quand j’ai du temps je vais voir s’il y a du nouveau ! 🙂
        Chacun son truc !
        Par contre effectivement, passer de 3 posts par semaine à 1 post par mois, c’est vrai qu’on est un peu en manque ! Héhé ! 😉 Mais bon, si tu as d’autres priorités je peux comprendre pas de souci !

  3. Hello Elo,

    Je prends enfin un peu de temps pour toi (hashtag la meuf n’a pas compris ton billet), pour te féliciter de tous ces changements. Même si j’avoue, tes nombreux billets hebdomadaires me manquent parce que je prends toujours beaucoup de plaisir à te lire, je voulais juste te féliciter… On sent une jolie énergie, douce et inspirante chez toi. Ca me stimule, ça me rassure et surtout parler comme tu nous parles de tes doutes, de tes progrès, partager ainsi ton propre cheminement intérieur non seulement rassure mais surtout permet d’injecter un peu de sincérité bienvenue dans ce world wide web en quête de réussite pré fabriquée et de bonheur surfait. Le bonheur, la plénitude… Ca se travaillle.

    Pour ma part j’ai appris un truc, c’est le contentement. En ce moment j’ai un peu l’impression de repartir à 0, après une formidable aventure. Et comme tous mes nouveaux projets, je suis en développement. Tu fais quoi dans la vie ? Je me développe. Et j’apprécie chaque instant. Alors c’est sûr, je ne sais pas trop de quoi demain sera fait, j’ai parfois des crises d’angoisses pas possible maintenant que je suis responsable d’un petit prince de 16 mois également, mais je me contente aussi beaucoup de ce que la vie m’apporte, et c’est déjà énorme. Passer sa journée à voir ce que la vie nous offre et du bon côté, ça occupe et ça détend énormément.

    Je t’embrasse.

    • Merci pour ton message.

      C’est vrai qu’on baigne dans un univers où les gens parlent peu de leurs échecs, doutes ou errances.
      C’est aussi une façon de se concentrer sur le positif, je l’ai beaucoup fait par le passé 😉

      J’espère que tu te développe bien comme un petit papillon dans sa chrysalide ^^

  4. Bonjour à toi Eleonore Bridge !
    En tant que lectrice dans l’ombre de ton blog depuis 10 ans, c’est aujourd’hui que j’apporte une petite “contribution” à ce chouette article.

    C’est par le biais de mon frère que j’avais découvert ton blog, et à l’époque, je le lisais religieusement. J’avais tellement adoré ton portfolio et projets de fin d’études que je les avais même montrés à mon père, fan de design. ?

    Puis j’ai arrêté de le lire pendant longtemps. Les articles mode et les séances photos, bien que superbes, ne me parlaient pas. Je n’avais pas du tout d’argent alors ça me frustrait puis je suis partie en voyage à durée illimitée avec seulement 9 kilos sur le dos.

    Je me suis remise à te lire de temps à autre (surtout ton voyage en Australie car je m’y suis établie) mais ce n’est que depuis 6 mois que je me mets à redévorer ton blog et ses archives et je m’éclate. Ce qui m’impressionne et m’inspire le plus, c’est ton parcours, ta créativité et tes prises de risques. Ça me booste. Et j’avoue, cette nouvelle série d’articles et cette nouvelle ligne éditoriale m’ont complètement séduite ! J’ai appris à voir les choses un peu différemment. Ton point de vue est assez différent je trouve.
    Du coup, dans la foulée, je me suis inscrite à ta newsletter et à ton workshop.

    Voilà voilà, après ce long blabla, j’ai hâte de continuer à te lire et à suivre ton parcours, même si c’est une fois par mois, ou moins. Et ça tombe bien, car l’une de mes résolutions cette année, c’est de diminuer ma consommation d’idées des autres et d’augmenter ma production d’idées à moi.

    Merci encore pour cet article et tout le reste et à bientôt. <3

    • Oh c’est gentil dis donc, si tu as le temps un de ces 4 de me dire en quoi tu trouves que ce que je raconte est différent ça m’intéresse ^^
      En ce moment je regarde pas mal de Ted Talks, je trouve les gens brillants et je peine à bien comprendre ma propre façon de faire à moi, de voir en quoi elle diffère de celle des autres 😉

  5. Oui c’est tellement important de s’offrir un petit moment rien qu’à soi !
    J’aurais bien aimé m’inscrire à ton atelier mais malheureusement je n’ai pas le budget (et je n’ai pas le budget non plus pour m’acheter des chaussures sur Asos, rassure-toi! ^^)
    Je me contenterai donc des conseils que tu nous donnes ici et c’est déjà pas mal ! 🙂

  6. Merci beaucoup pour cet article. J’adore lire des articles modes parce que oui j’adore les fringues. Mais personnellement, je me retrouve plus aujourd’hui dans ta ligne éditoriale 😉 Nous sommes tous confrontés aux mêmes pressions surtout lorsque l’on est une femme : avoir une vie de couple épanouie, devenir mère, réussir sa vie professionnelle, être toujours féminine. Ça devient tellement pesant, surtout depuis l’avènement d’instagram où des morceaux de vie choisis peuvent nous faire culpabiliser de ne pas être “parfaite”. Tout ça pour dire que tes nouveaux articles sont très motivants pour justement se poser les bonnes questions et se comprendre un peu mieux, alors un grand merci :))
    Une question : je suppose que tu as prévu d’autre workshops après celui-ci ? Si oui, mettras-tu un planning en ligne ?
    Marie

  7. Je pense qu’il est très important de savoir s’arrêter de prendre du temps pour sois. Pour réfléchir, se recentrer et aussi se faire du bien!
    J’ai connu ça également, à tellement vouloir tout faire, on fini par s’oublier faire les choses avec moins de plaisir et du coup peu être un peu moins biens que ce qu’elles devraient être.
    Et puis, prendre du temps pour sois, ces aussi s’aérer l’esprit pour laisser pousser les nouvelles idées qui n’auraient pas eu la place de venir sans ça ٩(。•́‿•̀。)۶
    Alors c’est sure, passé de 3 post par semaine à beaucoup moins, quand on s’y est habituée, ça chamboule un peu (⌒‿⌒)
    Mais tu n’as pas pour autant abandonnée ce blogue n’y nous tes lectrices, alors moi je préfère avoir moins de billets à lire et savoir que la personne qui les écrits le fait avec du coeur ♡( ◡‿◡ ) Parce que c’est à mon sens ce qui est le plus important ♡

  8. J’espère que ton atelier sera un succès et que tu le referas. Je n’ai pas pu m’inscrire cette fois ci mais les quelques clés que tu as données m’ont déjà permis d’améliorer des petites choses,

  9. De toutes façons je pense que s’imposer un rythme aussi éprouvant que trois posts par semaine (c’est énorme !) ça tue l’envie et la créativité. Je préfère lire un article par mois mais un vrai article, plutôt que du blabla juste là pour boucher les trous (attention je ne dis pas que c’est ce que tu faisais!).

    Et l’article que tu as repartagé, je l’avais déjà lu, je l’ai relu et ça m’a fait du bien ! donc merci

  10. Merci pour tous vos gentils messages ^^

  11. Alors moi je te lis depuis que tu as changé de thématique de blog ! même si j’aimais beaucoup les photos et les jolis vêtements, je trouve que lire tes articles m’apportent plus de choses désormais. Cela correspond plus à mes préoccupations. Alors oui tu as le droit d’être un peu moins productive, on ne t’en voudra pas, on est même beaucoup plus enthousiaste quand on voit un nouvel article ! =)

  12. C’est marrant, je donne des cours depuis peu, c’est quelque chose que j’aime beaucoup. Partager mon savoir et expérience. Répondre aux questions, mais j’ai jamais rêvé d’écrire mon nom sur un tableau ! (Je devrais peut être essayer la prochaine fois ;))
    En tout cas tu as raison, prendre du temps pour soi, c’est essentiel ! Hâte de voir la suite de tes projets 🙂

  13. ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    (je suis une meuf constructive)(mais tu m’as touchée, nous aussi on t’aime ♥ )

  14. C’est génial de réaliser qu’on aime ses lecteurs et merci de l’écrire, c’est touchant tu sais. Tu as parfaitement raison de prendre le temps et quand j’ai remarqué ton ralentissement cela m’a rassuré en fait. J’ai ma petite expérience d’addiction au web et je sais combien savoir freiner est sain.
    Merci aussi pour tes derniers articles legers et intelligents (le petit singe fait totalement partie de la vie aujourd’hui grâce à toi) 🙂

  15. Je n’ai jamais eu le temps de te le dire…mais j’aime beaucoup ton nouvel espace. Je trouvais hallucinant au début les mails dans ma boite, mais après de nature curieuse, je me suis mise à les lire. Tu me rappelles moi en fait. Écrire est une passion et j’avais perdu le goût de publier cette année. Je trouvais qu’il y avait trop d’ecrits avec les nombreux blogs qui fleurissent par ci par là sur le net, peu de sincérité et trop de publicité cachée. Tes posts me rappellent mes débuts, pourquoi j’ai crée un blog et j’ai envie de retrouver cela. L’envie d’écrire sur tout et rien, l’envie de prendre du temps pour moi dans mon espace virtuel. Sans pression sans tabou. Merci pour ce post, bon courage pour tes projets. N’aie pas peur de prendre du temps pour toi, si prendre du recul c’est la solution, pourquoi pas… L’essentiel est de garder ta simplicité et ta sincérité au travers de tes écrits même s’ils sont espacés. On sera là à te lire car les personnes comme toi deviennent des perles rares à suivre.
    Gazelle
    http://www.tendanceetgazelle.blogspot.com

  16. tu sais que j’ai filé direct à la fin car je pensais que tu annonçais un bébé (la folle ^^). Bon retour donc 😉
    temps pour moi, j’en ai, j’en prends et je passe mon temps à dire ça à mes participants en sophrologie ^^ c’est le 1er truc dont ils prennent conscience souvent 😉 surtout les femmes!

    • Je te rassure tu n’es pas la seule folle, moi aussi j’ai cru ça ! Héhé ! 😉

  17. Beaucoup de choses, comme souvent me parle énormément dans ce que tu dis, à ma façon je m’oblige à prendre du temps pour moi, mais c’est limite une bataille contre moi même pour laquelle je dois usé de ruses, du coup suite à mon inscription a ton workshop j’étais très heureuse en me disant ca vas m’obliger à prendre ce temps pour moi. Du coup ca m’a donné l’envie d’expérimenter d’autres “ateliers” du même type, un peu comme le principe des cours de sport, je préfères courir à l’extérieur mais il n y a qu avec les cours où j’arrive à avoir de la régularité bref…
    J’ai suivi un cursus dans les arts appliqués aujourd’hui je travail pour mon père dans un secteur très éloigné, et je ne prends plus le temps de créer ou quand je le fais c’est en stressant et culpabilisant…
    Le truc anti constructif, donc j’ai expérimenté des cours créatif dont je n’ai pas vraiment besoin avec mon cursus mais qui m’oblige à prendre ce temps sans culpabiliser et sans bazar à ranger à la fin.
    Du coup je penses que c’est qu’un premier pas, mais je suis pressée de commencer ton workshop et de me réarmer dans cette lutte contre le temps, le sentiment de culpabilité, le fait de remettre au lendemain certaine chose, de ne plus savoir faire le trie dans ma vie, dans mes affaires, de se laisser déborder par l’envie de bien faire et d’en oublier le plaisir qu’on trouve dans ces petites choses .
    Et pour ta régularité dans tes articles je dirais qu’ils ont évolués qu’ils ont un contenu très innovant qui favorise la réflexion sur le bien être et le développement personnel, j’étais une très grande fan de tes photos qu’on retrouvait en plus grand nombre mais je trouve que cette nouvelle forme est vraiment assez inédite et vraiment chouette, donc je penses que c’est bien faire tes articles selon tes envies sans te sentir obligée d’un rythme, ca rend vraiment de bonnes choses.

  18. c’est marrant parceque je pensais qu’avec ce nouveau système j’allais peut être perdre de l’intérêt pour ton blog et me sentir moins proche de toi, mais enfaite c’zst tout le contraire. Te voir débarquer dans ma boîte mail pour signaler un article à un côté très familier qu’on avais pas avant. C’est super de te voir développer des projets, te voir évoluer ect (je dit ça comme si j’etait ta grand mere alors que j’ai 21 ans tu sais ….). En tout cas j’adore cette nouvelle façon de faire et continue de prendre du temps pour toi ! Ça te vas bien 🙂

  19. Bonjour,
    Moi je trouve ça très bien cette réflexion sur le blog et son contenu. Je te lis depuis le quasi début (avec le fond violet et les photos rétros) et je suis heureuse que tu soies toujours en quête d’une bonne relation avec les lectrices et d’un contenu personnel et original. Tant de blogs sont devenus des pages de pub sans âme. Je n’en lis plus beaucoup, et ça tombe bien car j’ai décidé de réduire considérablement le temps que je passe en ligne. Donc je privilégie la qualité et ton blog en fait toujours partie pour moi. Continue comme ça. Juliette

  20. Une leçon aussi difficile à apprendre que “prendre du temps pour soi, c’est important”, c’est “on ne réussit jamais du premier coup” (non mais sérieusement).
    Tu nous proposes de nouvelles choses ici, et pour ma part, ça me plait beaucoup. Mais ça ne va pas se faire du jour au lendemain, d’un coup de baguette magique, il va falloir un petit temps d’adaptation, des ajustements, tout ça tout ça. Et tu vas peut-être même faire quelques boulettes. Mais c’est normal, parce que c’est comme ça qu’on avance, non ?
    Il est bien là le blog que j’aime tant, un peu différent, mais ça me plait aussi 🙂 Alors prends ton temps, on t’attend !

  21. Personnellement, j’aimerais qu’il y ait plein plein d’articles, tout le temps haha ! Mais plus qu’une pression (parce que, bon, des articles tout le temps c’est, en réalité, n’importe quoi) c’est surtout le constat que ton blog est – même après dix ans – particulièrement intéressant.
    J’ai toujours aimé tes articles concernant l’aménagement de ton intérieur ; j’habite également dans une petite surface et je me retrouve dans ta recherche d’optimisation, mais également dans tes goûts en matière de décoration. (J’aimais bien les autres aussi, hein !)
    Et désormais je lis dès qu’ils sont publiés tes articles sur la procrastination, l’organisation, et tous ceux écrits depuis que tu as opéré un changement. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils sont le fruit de longues réflexions, de lectures, d’expérimentations, et aussi d’une introspection personnelle, … C’est toute la richesse de ces articles, qui sont comme la visible de l’iceberg, mais qui laissent entrevoir la partie immergée (toute ton expérience) -hashtag métaphore foireuse-.
    Bref, tout ça pour te dire que s’il n’y a plus la quantité il y a clairement la qualité. Ce qui fait que personnellement, même si tu n’es plus à tes yeux une élève assidue, je reviendrai systématiquement sur ton blog à chaque article. Donc pas de pression, si certaines laissent apparaître leur frustration dans les commentaires (je ne dis pas ça de manière péjorative) c’est que, comme moi, elles sont très satisfaites de ce que ton blog leur apporte et qu’elles en redemandent ;).

  22. Tu fais bien de prendre du temps pour toi !
    Tu as raison.
    ma résolution de 2017 c’est Slow LIFE !
    Je veux ralentir le rythme.. et ne pas me forcer à toujours bouger, sortir, voir des gens….
    Finalement assez proche de ce que tu vis je pense 😉

  23. ” Résultat ma franche a séché n’importe comment et j’ai une tête de cul ! ”

    LOL

    ou résultat : ma frange s’appelle franche maintenant =)

  24. Comme tu fais bien de le prendre ce temps car personne ne te le donnera.
    Si tu publies moins tes articles n’en sont-ils pas plus réfléchis, plus profonds dans leurs contenus ? Je le crois pour ma part.
    Sais-tu que grâce à toi je suis mieux organisée, je veux dire que j’ai déplacé des choses qui n’étaient pas au bon endroit et qui me compliquaient la vie et quand je fais les gestes vers ces objets j’ai une pensée systématique pour toi.
    Je prends du temps pour moi en culpabilisant, ton article va certainement m’aider à lâcher prise, à avoir moins peur …
    Merci et comme je te l’ai déjà dit, moi aussi je t’aime.
    Des bises

    • C’est bizarre de me dire que je peux influencer un peu la vie des gens, en tous cas si pour toi ça va dans le bon sens ça me fait drôlement plaisir ^^

  25. Juste un mot : BRAVO. Pour avoir eu le courage de le faire, de le dire, de l’assumer (et de me faire déculpabiliser…)

    Attend, juste un autre mot : MERCI !

    Mélanie

  26. Je ne commente que très rarement (voire jamais ahah…), mais bon … ce que j’aimerais trouver sur le blog la prochaine fois c’est, par exemple, ce qui se situe au dessus de ta liste d’idées. Peu importe, à vrai dire, je viens sur ce blog parce que tu me surprends. Ou surprenais ? oui, mais aussi encore au présent force est de constater puisque j’aime par dessus tout ton soucis de prendre du recul sur les choses. C’est un peu un exemple pour moi qui n’attends que l’explosion de dernière minute pour réagir !
    Tout ça pour quoi donc ? Heu …. pour dire que je serais là la prochaine fois

    à la relecture je ne sais pas si le sens de mon commentaire est vraiment perceptible mais tant pis, c’est un défi (j’imagine que ça fait parti du processus que d’essayer de comprendre les commentaires maladrits et obscurs 😉 !)

    • Si j’ai bien compris tu me laisses libre choix de l’article que j’aurais le plus envie d’écrire ^^

  27. Ce commentaire ne provient pas d’une jeune femme active hyper créative mais d’une femme active approchant la cinquantaine maman d’un enfant de 7 ans.
    Prendre du temps a été pour moi une expérience quasi mystique et un acte quasi politique lol.
    En effet, j’ai passé de nombreuses années à vouloir absolument être tout le temps disponible pour mes proches et les moins proches aussi. Quand j’ai eu mon enfant, je culpabilisais à chaque fois que je prenais du temps pour moi ce qui eu de très facheuses conséquences sur mon couple, mon mental et mon état physique.
    Bref, plusieurs évènements et surtout un en particulier m’ont fait réagir et m’ont appris à regarder les choses autrement, à m’analyser parce que je me suis retrouvée seule, sans “Ami” avec un grand A et que surtout mon corps n’a pas tenu (blesssure, maladie chronique etc.)
    J’ai compris trois choses. La première c’est que je ne m’aimais pas assez, la seconde, c’était que je n’étais pas un super héro, que la terre ne s’arrêtait pas de tourner sans moi et que “mon” monde ne s’arrêtait pas de tourner sans les autres. Je me suis aperçue que j’avais un monde intérieur, un monde que mon conjoint et mon fils adorait et je me suis aperçue que cette solitude me donnait du temps et que surtout je devais prendre ce temps et ne plus culpabiliser.

    J’écris tout ça car ça a vraiment changé ma vie de prendre du temps pour moi et de le faire sans culpabiliser. Je chéris cette solitude aujourd’hui et quand je vois de temps en temps des personnes extérieures à ma famille, je fais en sorte que ce soit “en bonus” et pas au détriment de ce que j’ai envie de faire (même si c’est finir un bouquin lol).

    Grâce à ce temps pour moi, je me suis remise à niveau dans certaines disciplines, j’en ai appris de nouvelles, mes relations familiales se sont apaisées et pleins d’autres choses positives et je n’ai plus été malade 🙂

    Je concluerai ainsi cette petite digression en t’encourageant à continuer ce que tu fais, avec ton autonomie et ta force créative.

    Préserve ça au maximum.

    • C’est vraiment beau. Je crois que c’est pour ça, et grâce à ce genre de témoignages que je suis contente et fière d’être féministe. Parce que c’est long, laborieux, mais que ça donne otujours de belles choses !

    • J’ai compris aussi assez tard que c’était chouette de se retrouver seule, jusqu’à mes 25 ans je crois, j’avais peur de la solitude. J’étais en couple depuis mes 18 ans, je n’avais jamais été seule, je pensais que je détesterais. Et ça fait 10 ans que j’apprends à aimer la solitude et surtout savoir ce que je vais en faire de ces moments à moi ^^

      Merci pour ton témoignage

  28. Nous aussi on t’aime 🙂

    Et moi en tout cas j’adore toujours autant tes articles, c’est différent de tes billets mode ou déco, mais c’est toujours toi, ton univers, tes histoires que j’adore lire, tes petits conseils ou tes points de vue… ça reste Toi et ça c’est super !!

    <3

  29. Prendre du temps pour soi, c’est une de mes bonnes résolutions pour cette nouvelle année. A force de courir partout, de mener de front 10 000 choses à la fois, on se perd soi-même et la passion n’est plus le moteur de nos actes. Tu as eu raison de le prendre ce temps 🙂
    Bonne continuation!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *