La vie douce

Petit dejeuner

Thé au lait biscottes <3

Ce week end j’ai passé 3 jours au bord de la mer, dans la jolie maison de famille de mon amie Anne-Solange (qui écrit les plus doux articles au monde, et qui proposera très bientôt une méthode géniale pour devenir la reine d’instagram, ne loupez pas ça).

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas pris quelques jours pour moi. Je suis du genre à dire “Holala dimanche j’ai rien foutu !” et qu’on me regarde avec des yeux ronds (genre c’est qui cette folle ?) avant de me répondre “Ben c’est le principe du dimanche non ?”, je vis toujours à fond, j’ai envie de faire mille choses tout le temps, de rentrer un maximum de projets dans mon emploi du temps parce que je suis enthousiaste.

Alors ces trois jours de douceur, de lenteur, de “on ne fait presque rien du tout” se sont étirés avec délice et j’ai le sentiment d’avoir passé une semaine dans cette petite maison.

On a fait quelques repas, mais la plupart du temps chacun allait se chercher un morceau de pain, du beurre et un peu de concombre (on a quand même réussi à manger non stop toute la journée comme ça). Chacun se levait quand il voulait, pour retrouver les autres au coin du feu en train de papoter autour d’un thé : thé du matin, thé digestif, thé à 17h…

On est allés pêcher des palourdes le premier jour et voir la marée exceptionnelle recouvrir la route submersible pour dire qu’on avait fait quelque chose de ce week end (et c’était très chouette) mais en réalité on n’a pas quitté le salon.

[tp not_in=”en, it, zh, es, de, ja, no, ru, sv”]Commenter[/tp][tp not_in=”fr”]Comment[/tp]

J’ai passé la majeure partie de mon temps dans un canapé en pyjama à papoter, avec un livre que je feuilletais de temps en temps à la main. Parfois quelqu’un allait au piano et on a cherché un moment à reproduire le seul et unique morceau que j’ai appris quand j’étais ado (ma maman a fini par nous envoyer la partition et on l’a recopiée sur du papier à musique).

Faire du feu dans la cheminée, lire, papoter, boire du thé, manger des tartines, faire du piano… J’ai eu l’impression de passer un week end des 4 filles du Dr March. J’ai même fait la fofolle à courir jusqu’à épuisement sur la plage comme si j’étais poursuivie par un monstre.

Je réalise à quel point j’ai besoin de ces petites choses. J’ai grandi à la campagne, dans des maisons puis des petits appartements, mais toujours aux abords de la forêt. Rien ne me mettait plus en joie que les dimanches à aller en forêt, sous la pluie, on courait partout et après on rentrait se sécher avec un chocolat chaud au coin du feu. Je ne sais pas pourquoi je me prive volontairement de tout ça depuis des années.

A vouloir en faire trop je me suis éloignée de l’essentiel…

[tp not_in=”en, it, zh, es, de, ja, no, ru, sv”]Commenter[/tp][tp not_in=”fr”]Comment[/tp]

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

You May Also Like

31 comments on “La vie douce

  1. Je comprends tellement ton sentiment…

    J’aime la ville mais j’ai tellement besoin de la nature. Je me sens coupable quand je ne fais rien, au point que, du coup, je n’arrive même pas à profiter de ce moment inactif. C’est vraiment marcher à l’envers…
    Hier matin il faisait beau, à 9h30 j’ai dit à mon mari, allez on prépare un pique nique on va se balader à vélo avec la louloute de 3 ans et manger en bord de Saône. On a pris nos clique et nos claques, on est partis se balader, on a mangé, on a rit dans l’herbe, on a ramassé des fleurs, on a observé des oiseaux. On a juste profité, et c’était magique.

    Mon prochain objectif, avoir un jardin, coûte que coûte.
    Profiter de l’instant présent, à tout prix.
    Vivre quoi… :-)
    (L’inspiration du lundi matin avant que ma folie des projets et actions reprenne le dessus) :-)

    Belle journée à toi et merci pour ce post, oh combien parlant pour moi :-)

  2. Savoir se détendre réellement, c’est tout un art! :-)
    Ton week-end m’a fait envie… un bouquin à la main, les palourdes, l’air iodée, des copains…

  3. J’ai aussi cette façon de faire, et parfois j’me sens ridicule à courir après tout en même temps. Tant et si bien que certains jours de repos me fatiguent plus que mes jours de travail (on parle bien de ceux qui me font me lever à 4 heures du matin oui, oui).
    J’avais pourtant bien réalisé à l’époque où j’étais à la fac que le plus important dans le travail c’était les pauses, mais depuis je suis passée en mode robot.
    Merci en tout cas, j’me sens moins seule :-3
    Du coup, aujourd’hui, dimanche surprise pour fêter ça!
    :-*

  4. Ma devise c’est jouir des petits plaisirs de la vie, on ne peut pas trop se détacher de cette devise si on apprécie tout ce que l’on fait ;)

  5. Je me retrouve tellement dans ton texte…

  6. Haaa je suis tellement d’accord !! Pourquoi ce besoin de rentabiliser chaque minute de son temps et cette culpabilité de la farniente pourtant si bénéfique! Peux-être que notre hyperactivité nous empêche de trop penser…
    Sugar Crabs
    http://etsy.me/1Q2LvSh

  7. Je suis peut-être un ovni, mais je ne me sens jamais coupable quand je ne fais rien, d’abord parce que ma santé m’a obligé à ralentir le rythme très souvent, et ensuite parce que j’apprends de plus en plus à vivre au présent et que les moments où l’on ne fait rien nous donnent de l’énergie pour les autres moments. Ces petites coupures totales de détente avec des amis sont indispensables.
    La première photo avec la tartine (le couteau à beurre et la vaisselle famille) est toute douce.
    Bises

  8. C’est chouette de s’époustoufler du très simple. Ca rappelle les priorités.

  9. Alors vive le chocolat chaud, dans le canapé avec LE plaid tout doux alors! (Ma vision parfaite aha)💙

  10. Pas toujours facile de prendre le temps de se détendre, mais ça fait tellement du bien de se déconnecter et de juste profiter, parfois. :)

  11. Moi j’ai aussi grandi à la campagne (en Normandie mais dans les terres), et c’est pareil, les ballades en forêt, la pluie, les randonnées à ramasser n’importe quoi et grimper dans les arbres ont fait mon enfance (on avait mÊme une tenue pour l’école et une tenue pour crapahuter après et passer sous les barbelés des champs)

    J’habite en ville maintenant mais plus ça va et plus j’entrevois de m’acheter une petite bicoque avec un jardin…surtout un jardin, pour se réveiller le matin et sortir en pyjama voir quel temps il fait, somnoler sur l’herbe et faire des barbecue avec des amis jusqu’à pas d’heure…
    Bonne semaine!

  12. J’ai l’impression que cet article va trouver écho dans beaucoup de lecteurs… :) C’est un vrai défi aujourd’hui de prendre son temps! Vive les dimanches, le printemps, le thé et la sobriété heureuse!

  13. Bonjour ,j ai aimé ton week-end .et moi je suis adepte de la glandouille attitude .je suis d ailleurs en train de savourer un petit massage pendant que je surf …. Et j ai savouré le premier petit-déjeuner dehors en pyjama en famille.la joie d être à la campagne d avoir un transat un bouquin et le calme… J avoue que lprsque je travaille (je suis infirmière libérale) je n ai pas trop le temps alors quand j ai le temps je profite et j aime ça .

  14. Bonjour Eleonore,

    Je furetais sur le web et je suis tombée sur http://theeverygirl.com/8-storage-solutions-for-limited-closet-space & j’ai eu l’impression que c’était une de tes photos (échelle et chaussures) mais le lien ne renvoyait pas à ta page.

    Je ne sais pas comment tu fonctionnes au niveau des autorisations sur tes photos alors je me suis permise de te mettre au courant.

    Bonne journée à toi !

  15. Tiens , un petit dicton que j’ai mis en note sur mon bureau:
    A vouloir tout mener de front, on risque d’en perdre la saveur.

  16. Quel joli article ! En le lisant, j’ai eu l’impression de sentir le parfum iodé de la Bretagne si chère à mon coeur…
    (Je ne sais pas où se trouve la maison, mais pour moi, la mer, c’est la Bretagne, point ! )

    Les plaisirs simples sont les meilleurs. Rien ne m’enchante plus que de lire un bon livre sous ma couette, pique-niquer avec mes amis ou profiter d’un bon feu de cheminée qui crépite (LUXE ULTIME) !

    Je songe de plus en plus à quitter Paris…

  17. :-O

  18. Beautiful musical notes…

  19. Les photos son magnifiques. Le ciel et la mer on-ils là-bas vraiment cette couleur ?
    ça me donne envie de me jeter dans un train pour aller vérifier :-)

  20. Tres joli article plein de douceur. C’est peut-etre idiot, mais lisant ton article, j’ai l’impression de m’etre mois aussi reposer quelques jours. La magie de ton endroit a opere

  21. à vouloir “trop en faire”, tu as réussi à faire un blog toujours aussi passionnant au bout de 10 ans, tu as créé un site, monté ta boîte, donné naissance à un événement branché autour du mariage, fait 2 bouquins, voyagé partout à travers la monde, vécu plein de trucs géniaux. Souffler 4 jours entre copines ça fait du bien certes, mais est-ce que passer 365 jours par an à massacrer de la palourde en pyjama c’est vraiment toi ?… En tout cas ce serait bien moins drôle de te lire.
    Perso je vote pour que tu continues à trop en faire ;-)

    • Hahahaha merci c’est rigolo ce petit récap, surtout venant de toi qui le lis depuis si longtemps. C’est vrai que j’aime vraiment faire des milliers de choses, mais je me rends compte aussi que si je me pose pas un peu de temps en temps je commence à trop subir le rythme au lieu de continuer à être enthousiaste ;)

  22. J’aime beaucoup ton article. J’ai grandi à la montagne et on se promenait tous les weekend, peut importe le temps qu’il faisait et j’adorais ça ! La cueillette des champignons sous la pluie avec mon père fait partie de mes souvenirs préférés.
    Je n’ai d’ailleurs jamais compris les gens qui ne sortent pas de chez eux par ce qu’il pleut. Achète des bottes en caoutchouc et hop sort t’amuser ! ;-)
    Bon il faut dire que j’aime particulièrement la brume et la pluie… (d’ailleurs cet été je retourne en Écosse, pour la 3e fois, ce n’est pas pour rien).

    C’est très important de se reconnecter avec la nature et avec la lenteur. C’est bon pour le moral et la santé (oui oui !).

    Essaye de te prévoir des parenthèses telle que celle là de façon régulière ! Ça ne peut que faire du bien :-)

    Bonne journée !

    Aude de http://www.unpeuplusloin.fr

  23. Je me permets de commenter cet article qui m’a vraiment plu (comme tous les autres d’ailleurs) ! Je suis étudiante en droit et je suis hyper stressée par toutes les choses qui s’accumulent… et comme toi, j’en ai perdu l’essentiel. Se poser et profiter de l’instant présent!
    Sauf que, lorsque je me pose je m’en veux (bien évidemment); mais ton article m’inspire et me décomplexe un peu :p
    Quel beau titre “la vie douce”, dès que je l’ai vu, ça m’a apaisé !
    Encore merci pour toutes ces bonnes paroles, tes articles sont vraiment incroyables et j’adore les lire chaque jour :)

  24. Longtemps Parisienne et débordée, c’est la naissance de mon fils qui m’a fait revenir dans la Nature (Vancouver). Je ne regrette rien.

  25. ça avait l’air tout doux ce week-end et très agréable !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *